Mon AlloCiné
    Géant
    note moyenne
    3,9
    660 notes dont 54 critiques
    28% (15 critiques)
    39% (21 critiques)
    20% (11 critiques)
    9% (5 critiques)
    2% (1 critique)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur Géant ?

    54 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Un film géant dans son histoire tout comme pour les acteurs. Liz Taylor, Rock Hudson et James Dean parcours et face à face sur le pouvoir, sur le bien des terres et des accroches raciales. Tant de prestations et de moments à retenir, notamment la baston entre un chef cuistot et Hudson (passage qui donne le message que parfois on tombe sur plus fort que soit). J'en reviens à Dean après avoir découvert un gisement de pétrole, il atteint la fortune et notoriété que tout homme souhaite, seulement voilà cette homme va au file des années sombrer dans sa richesse et prouve que l'argent ne mène pas à être spécialement heureux, prouesse de nous transférer cela de la part de Dean est une merveille et fait de lui un des plus grands acteurs au monde et je le range au rang de Marlon Brando.
    Eldacar
    Eldacar

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 357 critiques

    4,0
    Une grande fresque familiale comme on n'en fait plus. Pas toujours passionnante et qui a des défauts mais qui vaut quand même le détour pour ses décors impressionants, une histoire bien ficellée et une interprétation convaincante (James Dean en tête, Rock Hudson en bout de fil). Et il faut dire que la scéne ou Jett trouve du pétrole est particuliérement réussie. Et puis le dernier film de l'étoile filante James Dean, ça vaut le détour non ?
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    Avant tout connu pour être le dernier rôle de James Dean, ce serait bête de réduire "Giant" à ça. Ce film nous raconte la saga familiale d'un éleveur du Texas Bick et de son épouse du Maryland Leslie. A la mort de la sœur de Bick, cette dernière lègue une parcelle de terre à un ancien employé du Ranch, Jett. Il va y trouver du pétrole et deviendra très riche, mais sera peu à peu enfermé dans la solitude, l'échec de sa vie amoureuse (il est amoureux de Leslie) et l'alcoolisme. "Giant" se regarde sans longueur malgré les 197 minutes de film, captivant par son scénario intéressant et riche, et le cadre de l'histoire, un Texas un peu raciste et égoïste, mais surtout de magnifique paysage, des vastes plaines immensément riche, vide et sublime, le tout sur fond de découverte du pétrole et de son exploitation. Les interprétations sont remarquable, notamment Elizabeth Taylor, jouant un rôle sur 40 ans de vie, Rock Hudson et James Dean au second rôle complexe pour lequel il sera nommé au oscar. Un très bon film, passionnant et captivant.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 855 critiques

    5,0
    Le mot pour qualifier ce film est dans le titre, "Géant" !! Réalisé par George Stevens en 1954, ce long métrage raconte la vie familial possédant plusieurs hectares dans le Texas sur plusieurs années, les Benedict. Tout démarre par la rencontre de monsieur et madame, la vingtaine d'années, s'installant dans le desert Texan dans une demeure familiale en héritage depuis de nombreuses années. L'histoire du ranch ne se limite pas à deux mais trois personnages principaux, un cheuffeur nommé Jett aura quelques hectares ou il deviendra puissant financièrement grace aux pétroles, le bon gars de service devient méchant. La famille Benedict s'agrandit d'enfants qui deviendront grands, se marieront et donnent vie à des petits enfants. Le père éduque fermement ses petits en espérant qu'ils deviennent propriétaire familiale mais rien n'est gagné. Un film qui prend son temps dans le récit, ça dure 3 heures mais on est tellement pris par l'histoire qu'on ne voit pas trop le temps passer, c'est bien écrit, mis en scène, quelques scènes chocs à la fin et un message anti-raciste sur les Mexicains. Mais ce film vaut aussi pour ses comédiens qui dégagent une maturité à jouer la jeunesse à la vieillesse avec crédibilité sans cabotiner, Rock hudson,, Elizabeth Taylor et James Dean tous incroyables; On reconnait dans les seconds roles dans amis de la courte vie de Jimmy, Sal Minéo et Dennis Hopper. Grandiose.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    4,5
    Au milieu des immenses décors désertiques du Texas qui s’étendent à perte de vue, le mythique face à face entre la famille Benedict mené par le couple formé par Elizabeth Taylor et Rock Hudson et leur ancien employé devenu un riche magnat du pétrole est en fait le prétexte à une étude poussée sur ce fondement du rêve américain qu’est le rapport à l’argent. La concurrence et la jalousie forment ainsi le ciment des relations pleines de sentiments très humains de cette image inoubliable d’un pays en proie à la haine raciale et à la quête avide du pouvoir. La durée de ce film-fleuve ne pouvant entrainer que des longueurs mais, avec recul, on se rend compte que chaque scène a son importance dans la construction de cette vaste histoire de famille. Sans jamais prendre parti pour aucun des protagonistes, le récit de Géant, que les spectateurs de mauvaise foi refusant de le replacer dans son contexte qualifient de convenu, mérite amplement sa place parmi les plus belles fresques romanesques qu’ait su nous offrir le cinéma hollywoodien et a contribué à la légende de James Dean, mort à peine deux semaines après la fin du tournage de ce qui ne fut que son film.
    titusdu59
    titusdu59

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 696 critiques

    1,5
    Superproduction hollywoodienne des années 50, "Géant" n'a acquis son statut de film culte que (qu'on se le dise) grâce à son casting de stars intemporelles, à commencer bien sûr par James Dean, et son budget pharaonique qui l'a fait rentrer dans plusieurs tables des records. À part ça, "Géant", c'est du flan. Le film ne de résume en effet qu'à une accumulation de personnages aux sentiments boursouflés, ultra-typés, de scènes sans lyrisme et exagérées par la musique lourde et sans saveur de Dimitri Tiomkin. Alors, comme en plus ça dure trois heures, ça se transforme vite en supplice. Et le pire, c'est que James Dean est nul! Voilà, l'œuvre n'est pas formellement mauvaise, et elle est certainement marquante d'un point de vue historique, mais quel film inintéressant en lui-même!
    QuelquesFilms.com
    QuelquesFilms.com

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 985 critiques

    3,5
    Grosse production pour un film fleuve, adapté d'un roman d'Edna Ferber. C'est une grande saga familiale, sur fond d'histoire du Texas : de l'époque des immenses propriétés où l'on élevait le bétail au temps des immenses champs de forage où l'on exploite le pétrole. Changement d'époque, changement de moeurs. Le réalisateur et coproducteur George Stevens cerne les traditions et les évolutions par le biais de la vie des personnages et de thématiques filées : lien à la terre et légitimité, orgueil et préjugés, racisme, machisme, vie communautaire et réussite individuelle, famille, émancipation des enfants, pouvoir de l'argent ("Bick, you should have shot this fellow long time ago, now he's too rich to kill")... L'aspect critique se mêle à la dimension romanesque. Les symboles et messages sont un peu lourdement appuyés parfois (comme dans la scène finale), quelques morceaux du scénario sont assez prévisibles, mais la mécanique narrative d'ensemble, la mise en scène et la mise en valeur des grands espaces captent l'intérêt de bout en bout. Les trois heures du film passent facilement et agréablement. Côté acteurs, James Dean, dans un rôle taillé sur mesure (rebelle fragile en manque d'amour et de reconnaissance, puis opportuniste revanchard), vole la vedette à Elizabeth Taylor et à Rock Hudson. La première est parfaite dans la première partie du film, en jeune femme insolente ; malheureusement, elle est desservie ensuite par un rôle de plus en plus effacé et classique. Le second joue de sa prestance, mais demeure au final assez lisse. James Dean, donc, crève l'écran avec son jeu chaotique. Ce sera son dernier film... On note aussi la présence dans le casting de Dennis Hopper, tout jeune, dont c'était le troisième long-métrage.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 14 critiques

    4,0
    Le réalisateur George Stevens a reçu un oscar pour ce film en 1957. Après "La Fureur de vivre" et " A l'est d'Eden", Géant est le troisième film à grand succès de James Dean ; ce fut aussi le dernier avant son tragique accident. Jordan Benedict arrive du Texas à Ardmore, Maryland. Il vient pour acheter un pur-sang. Il rencontre spoiler: la belle Leslie Lynnton qui deviendra sa femme. Il la ramènera au Texas ou elle fait la connaissance de Luz, sa belle sœur, et de Jett, l'ouvrier et chauffeur des Benedict... Une grande saga familiale invoquant la misogynie, l'éducation, le racisme à l'égard du "bas peuple" : les serviteurs mexicains. Elizabeth Taylor et Rock Hudson sont les deux rôles principaux et font une performance d'acteur remarquable. Le personnage de Leslie, interprété par une merveilleuse Elizabeth Taylor, apporte beaucoup à l'histoire. Elle montre une femme très sociale, une épouse de caractère, assez éloignée de l'esprit paysan des texans. Rock Hudson est excellent dans le rôle ingrat du boss : Jordan Benedict, un texan borné et assez bovin. James Dean est assez discret dans le rôle de Jett Rink l'ouvrier. On le voit peu dans la première moitié du film mais il est parfait dans la métamorphose de l'ouvrier timide en empereur du pétrole. A noter également les belles prestations de Dennis Hopper (Jordy III) et de Sal Mineo (Angel) déjà présent dans " La Fureur de vivre" Une excellente mise en scène de George Stevens pour cette belle saga familiale, a voir ou a revoir sans hésitation.
    thejudge
    thejudge

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 35 critiques

    5,0
    Géant, c'est le mot. Tout est ainsi résumé pour cette oeuvre magistrale. Une réalisation soignée, un casting exemplaire, une photographie ambitieuse, et un turn-out des plus convaincants. Toute personne qui se dit cinéphile se doit d'avoir, au pire visionné, au mieux adoré ce film tellement qu'il est bien. C'est vraiment trop de la balle ce lm-fi. L'histoire, qui non seulement comporte des faits de nature quasi-historique, mais présente une critique du contexte politico-économique de la situation de l'époque, du rêve américain et des débuts triomphants de fortunes auto-générées par l'or noir. James Dean est dément de crédibilité, et donne une intensité dramatique des plus élevées, et d'une qualité extrême. Un pur chef d'oeuvre comme on n'en fait plus depuis bien longtemps.
    fandemirko
    fandemirko

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 45 critiques

    5,0
    Le troisième et dernier film où apparait James Dean, peut être pas son meilleur, mais le film reste excellent. Toute la dramaturgie implicite entre Leslie (Elizabeth Taylor) et Jett (Dean) qui s'écoule tout au long du film est grandiose : du premier regard que Jett lance à Leslie, jusqu'à son aveux, ivre, témoignant de son amour pour Leslie qui le saura jamais. De plus dans ce film on y relate toute la transformation et mutation économique du Texas (plus largement des Etats-Unis), de la culture à l'hyper-extraction du pétrole et donc l'apogée de l'industrialisation. Pour finir, le personnage de Jett reste complexe, à l'origine, honnête et respectueux ouvrier méprisé par son patron, qui à cause de la fortune se noircit (notons la métaphore du pétrole^^) humainement : comportement raciste, alcoolique. Mais tous ces actes pensent à croire que c'est pour oublier son désir inassouvi à savoir Leslie.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 271 critiques

    4,0
    Les acteurs animent remarquablement ce film que je conseille à tous, cinéphiles ou non !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1472 abonnés Lire ses 8 623 critiques

    5,0
    Le tournage de "Gèant" demeure historique à plusieurs titres! il marqua d'abord le dèbut d'une amitiè sincère entre Elizabeth Taylor et Rock Hudson et surtout un èvènement dramatique sans prècèdent qui fut naturellement l'accident de voiture qui coûta la vie à James Dean, le 30 septembre 1955! Du jeune cow-boy insolent, au magnat du pètrole alcoolique, l'acteur de "La fureur de vivre" èclipse ici tous ces partenaires! Tandis que Jimmy Dean devenait l'idole de la jeunesse et une lègende èternelle du cinèma amèricain, Liz recevait des èloges pour son interprètation remarquable de Leslie Benedict! Adaptè d'un roman fleuve d'Edna Ferber et d'une distribution èclatante, George Stevens reçut pour "Gèant", l'Oscar de la mise en scène! Et ce n'est que justice tant cette saga sur le pouvoir, l'argent et la haine contribue encore et toujours à forger l'un des plus grands mythes de l'histoire du cinèma: Un James Dean, au visage barbouillè de pètrôle, qui reste figè à tout jamais dans nos mèmoires! Entre grands espaces et plaines arides, entre grandes fortunes et pètrole à profusion, "Gèant" est un chef d'oeuvre èpique de plus de trois heures dont les interprètes sont tous fabuleux...
    ElAurens
    ElAurens

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 585 critiques

    3,0
    Géant porte assez bien son nom, géant pour l'histoire qui nous emmène sur une vingtaine d'années de la vie de trois personnages, géant pour la durée et surtout géant pour le mythe James Dean. Ce film est surtout connu pour le fait que Dean disparaitra deux semaines après la fin du tournage dans l'un des accidents de voiture les plus célèbre de tous les temps. Quand on le voit dans ce film, on peut dire que James Dean était apprécié par la caméra, d'un charisme fou il éclipse ses partenaires de premier choix, son personnage sera aussi le plus intéressant de l'histoire, passant d'assistant à magnat du pétrole. De l'autre côté, et même dans les rôles principaux, Elizabeth Taylor et Rock Hudson sont irréprochables et forment un très beau couple. Malgré des qualités l'histoire ne raconte pas grand-chose, trois heures pour montrer un jeune devenu riche grâce au pétrole, mais pas heureux pour autant, un riche propriétaire qui finira par changer de caractère à travers les années, dont son caractère raciste qui changera par rapport à l'amour de son fils pour une mexicaine, joué par le jeune Dennis Hopper, ça fait peu.
    SATSANGA
    SATSANGA

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 185 critiques

    4,0
    Superproduction hollywoodienne des années 50, "Géant" retrace sur plusieurs décennies l'élevage des grands propriétaires de ranchs du Texas et sa découverte du pétrole, changeant la face de cet Etat autrefois terre mexicaine . Le casting est à la hauteur de l'attente, où Elizabeth Taylor, Rock Hudson et James Dean montrent la plénitude de leurs talents dans cette fresque de plus de trois heures, mêlant habilement le pouvoir, l'argent, le racisme et la haine pour nous offrir un spectacle digne des plus grands chefs-d'oeuvre de cette époque . Un très bon film .
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 058 critiques

    5,0
    Une fresque aux élans épiques dans la lignée de "Lawrence d'Arabie" ou "Citizen Kane" dans un registre différent toutefois, un film fleuve jamais ennuyeux, parfaitement rythmé, captivant de bout en bout, avec peu de temps morts. Elizabeth Taylor s'impose littéralement et avec une grâce naturelle stupéfiante, éclipsant même un peu James Dean, surtout dans la première partie. Une analyse fine de l'histoire du Texas sur la première moitié du vingtième siècle entre la fin des grands ranchs fermiers, l'avènement de l'ère du pétrole et la discrimination envers les Mexicains. Un chef d'œuvre splendide, profond, passionnant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top