Notez des films
Mon AlloCiné
    La Cage aux folles
    note moyenne
    3,0
    3264 notes dont 103 critiques
    répartition des 103 critiques par note
    17 critiques
    23 critiques
    33 critiques
    16 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur La Cage aux folles ?

    103 critiques spectateurs

    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 267 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,5
    Publiée le 26 avril 2014
    La cage aux folles comédie culte des années 70 . C'est l'histoire de renato ( ugo tognazzi ) et Albin ( Michel seraut ) un vieux couple homosexuel qui dirigent une boîte de nuit nommer " la cage aux folle " qui présente un spectacle de travestis dont Albin est la vedette . Dans le passer renato a eu un fils nommer Laurent . Laurent lui annonce qu'il va bientôt se marier avec Andréa la fille d'un député très conservateur nommer Simon charrier ( michel galabru ) . Andrea a fait croire a son père Simon et sa mère Simone que son futur beau père renato est un attacher culturelle respectable marier a une charmante femme au foyer. La rencontre entre les deux familles juste avant le mariage semble alors inévitable . Renato et Albin vont alors tout mettre en œuvre pour cacher la vérité a Simon charrier et sa femme Simone ce qui va amener a des situations hilarantes ... Édouard molinaro signe avec la cage aux folles une comédie très sympathique . Le film est l'adaptation d'une pièce de theatre a succès du même nom . Le casting est excellent avec a sa tête Michel Serrault qui est exeptionnel dans le rôle de Albin alias zaza napoli . Il est vraiment hilarant dans le rôle de cette homosexuel travestis avec ses gestes , ses mimiques et ses cris mémorables . L'un des rôles les plus marquant de sa carrière qu'il l'a définitivement propulser star grâce a l'énorme succès de ce film . Un rôle qu'il avait eu l'occasion de roder avec succès au theatre. .A ses coter ugo tognazzi qui joue a merveille son compagnon nommer renato . Il remplace au pied lever jean poiret qui interprétait le rôle au theatre . Ugo tognazzi et michel Serrault forme un couple homosexuelle du tonerre .ils tente de cacher leur véritable nature a un députer conservateur nommer Simon charrier incarner a merveille par michel galabru. Leur rencontre va faire des étincelles pou notre plus grand plaisir . Une comédie sympathique avec son lot de répliques hilarantes ( ho maîtresse ) et de scènes drôles ( la scène du repas entre les 2 familles hilarante ) . Si la première partie du film est un peu moins drôle la seconde partie s'avère très drôle nottament lors de la rencontre explosif entre le députer Simon charrier interpréter par galabru et le couple homo incarner par michel Serrault et ugo tognazzi . On passe un très bon moment . Comédie culte .
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1894 abonnés Lire ses 10 388 critiques

    3,0
    Publiée le 11 août 2013
    Ce film d'Edouard Molinaro reste l'une des comèdies les plus multi-diffusèes à la tèlèvision! Qui ne connait pas le cèlèbre duo Albin, dit Zaza Napoli et Renato, ainsi que Jacob la bonne hystèrique ? A moins d'avoir vècu dans une grotte durant votre enfance ou votre adolescence, vous connaissez sans nul doute cette comèdie culte du cinèma français des annèes 70 où le grand Michel Serrault donne ici la pleine mesure de son talent! En 1979, l'acteur reçut un bel hommage de ses pairs avec l'attribution du Cèsar du meilleur acteur! Ce fut amplement mèritè car Serrault est absolument èpatant(e) en travesti! Ugo Tognazzi (doublè par Pierre Mondy dans sa version française) n'en ai pas moins excellent même si Jean Poiret aurait du jouer dans ce long-mètrage qui fut avant tout le triomphe d'une pièce avec lui et Serrault! D'ailleurs la pièce de thèâtre est très supèrieure au film de Molinaro! Gros succès commercial en tout cas avec deux suites plus ou moins dispensables + un remake navrant à la sauce hollywoodienne avec Robin Williams et Gene Hackman! Fait plus surprenant, "La cage aux folles" fut nommè aux Oscars dans la catègorie meilleur rèalisateur, meilleurs costumes et meilleure adaptation! Dans le reste de la distribution, on reconnaîtra le regrettè Rèmi Laurent qui joue le fils de Tognazzi! Trente-cinq ans ont passè et on rit toujours autant quand Serrault hurle, pleure, beurre sa biscotte ou marche comme John Wayne...
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 1 197 critiques

    3,5
    Publiée le 4 janvier 2019
    Adaptation cinématographique de la pièce éponyme (avec déjà Michel Serrault), "La cage aux folles" est un vrai séisme dans le paysage cinématographique français. Et pourtant, il ne fait que confirmer à l’écran l’évolution des mœurs qui a secoué les années 70, encore que (et c’est encore un peu vrai de nos jours) l’homosexualité et la transexualité restent encore de nos jours tabous, certes à un degré différent. C’est sans doute ce qui explique en partie que le film d’Edouard Molinaro soit devenu culte, surtout après le succès retentissant de la pièce qui s’est jouée à travers la France durant 5 ans. Pour le reste, d'une part c’est le fait que ça a été traité avec beaucoup d'humour, et d'autre part c'est devenu culte aussi en raison du rôle d'anthologie de Michel Serrault qui a gravé à jamais la mémoire du spectateur en poussant au diable vauvert les limites du ridicule. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’acteur se donne à fond, lâchant la bride comme il l’avait fait lors des représentations planchéiées. Et tel un comédien qui donne le la, il entraîne dans son sillage Benny Luke en Jacob. Bien sûr Ugo Tognazzi est là pour donner parfaitement la réplique, toutefois avec beaucoup plus de tact et de raffinement, quoique les comportements sont assez maniérés. Et pour avoir eu dans ma famille quelqu’un d’homosexuel (paix à son âme), je peux dire que le jeu d’Ugo Tognazzi en est très proche. Et le duo vedette nous gratifie de quelques scènes particulièrement savoureuses, dont la célébrissime scène de la biscotte. Mais est-ce pour autant un chef-d’œuvre ? En 78, peut-être. Mais aujourd’hui… reconnaissons que ce film a quand même pas mal vieilli, bien qu’il soit encore d’actualité par les convenances et le qu’en dira-t-on. La bande son souffre d’une résonnance assez désagréable à l’oreille quand Renato retrouve la mère de son fils. Et puis l’image mériterait aussi d’être restaurée, si on se fie à ce qui a été diffusé sur le petit écran par un après-midi du 3 janvier de l’an 2019. Remarquez, cette image vieillotte remarquée dès la première vue sur le cabaret a l’avantage de plonger le spectateur dans une époque révolue et dont les derniers volutes sont archivés sur les pellicules. En réalité, ce qui me gêne le plus c’est la mise en scène un peu trop théâtrale. Pour être plus précis, les acteurs évoluent trop de façon à aménager leurs effets auprès de ceux qui les regardent. Edouard Molinaro semble avoir oublié qu’il tournait un film. Son long métrage aurait gagné en qualité si le rythme avait été plus soutenu ! Evidemment, la durée du film s’en serait retrouvée écourtée, ou alors c’était l’occasion d’apporter des anecdotes gaguesques supplémentaires, quitte à un peu trop en rajouter par rapport à l’œuvre originelle, ce qui a d’ailleurs été déjà fait en plaçant la caméra sur le périple des Charrier. Et ma foi, de ne pas décliner "La cage aux folle"» en huis-clos comme c’est souvent le propre des pièces de théâtres est assez bien vu car cela permet à Michel Galabru de nous régaler de ses mimiques quand il commence à entrevoir le pire. Et c’est même lui qui enfonce le clou du spectacle ! Il n'en reste pas moins un grand classique de la comédie française, et constitue une vitrine parfaite du temps où le cinéma français osait oser.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2010
    Une excellente comédie française! A voir et revoir!
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 995 abonnés Lire ses 6 874 critiques

    1,0
    Publiée le 4 novembre 2007
    Une comédie "à la française", qui sans être honteuse, n'atteint pas il est vrai des sommets d'élégance. Mis en scène basiquement par Molinaro, la comédie ne décolle jamais vraiment, arrivant il est vrai à faire sourire le spectateur à quelques reprises. Michel Serrault réussit lui à rendre son personnage d'homosexuel touchant à quelques reprises, même si il est vrai que la vision de l'homosexualité et des homosexuels en généra est assez primaire (grande folle habillé de manière ridicule.) Si le film réussit donc miraculeusement à éviter la vulgarité, il n'en restera pas dans les mémoires pour autant. Limité.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 397 abonnés Lire ses 3 145 critiques

    2,5
    Publiée le 3 janvier 2010
    Le film a bien vieilli. Mais la performance de Michel Serrault reste hilarante et impeccable, couronnée par le César du meilleur acteur. Les suites étaient franchement inutiles. Reste un bon moment et quelques scènes cultes où l'on rit toujours autant même si on connait le film par coeur...
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 3 417 critiques

    4,0
    Publiée le 4 août 2013
    C'est d'abord un numéro d'acteurs et il faut bien admettre qu'il est particulièrement réussi. Ugo Tognazzi et Michel Serrault jouant dans des registres différents sont remarquables. Il y a beaucoup de répliques et de gags désopilants et le scénario est plutôt bien vu (même si on pourra regretter que le personnage de gros réac joué par Galabru s'en sorte plutôt bien.) Par ailleurs ceux qui poussent des hurlements au titre que le film se moquerait des homosexuels et des travestis, n'ont rien compris au film. Il est d'ailleurs vain d'invoquer une communauté homosexuelle qui n'existe que chez ceux qui l'autoproclament, en réalité l'homosexualité recouvre une myriade de comportements différents. Le film ne fait qu'illustrer l'un d'entre eux avec bien plus de tact et de respect qu'une vision trop superficielle pourrait le supposer. ..
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 749 critiques

    3,5
    Publiée le 8 décembre 2013
    Un grand classique , qui a la force de ne pas s'être trop démodé. Les effets comiques restent percutants, grâce à ce duo d'acteurs qui fonctionna à merveille. Et puis ce fut quand même un tournant "sociologique " où l'homosexualité était abordé en plein cadre, de manière burlesque mais respectueuse . Pour l'époque c'était une vraie modernité. Et toute la force de Serrault est dans son interprétation à la fois caricaturale, excessive, mais humaniste, empathique et pleine de compassion. Ce film apporta beaucoup plus que juste son heure et demie de franche rigolade.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 571 critiques

    3,0
    Publiée le 27 octobre 2012
    Porter à l'écran la pièce de théâtre éponyme écrite par Jean Poiret était un pari assez risqué, mais il faut que reconnaître qu'Edouard Molinaro s'en sort plutôt bien même si le résultat final n'atteint pas des sommets. Portée par un Michel Serrault gai, gay et déjanté "La Cage aux Folles" est aujourd'hui un film qui porte une grande réputation du à son immense succès commercial en 1978. Le voir aujourd'hui fait clairement apparaître deux énormes défauts: une mise en scène des plus conventionnelles, c'est normal c'est un film de Molinaro, faut pas demander la lune non plus! Et deuxième défaut: sans être vulgaire, le film véhicule d'innombrables clichés sur la communauté homosexuelle. Sans être un chef d'oeuvre de la comédie, "La Cage aux folles" reste tout de même un film à voir.
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 070 critiques

    3,5
    Publiée le 4 janvier 2019
    Molinaro adapte la pièce de théâtre d’une manière fidèle et efficace, y apportant son savoir-faire en matière de burlesque sans trop l’appuyer de sorte à générer une atmosphère capable de mêler la délicatesse au comique. Malgré quelques longueurs et une fin somme toute bâclée, on passe un agréable moment en compagnie d’excellents acteurs qui s’en donnent ici à cœur joie. Sans jamais tomber dans le vulgaire ou l’insulte, La Cage aux folles agit comme un espace de révélation comique où le comédien ose se travestir – ce qu’il fait d’ailleurs à chaque film, d’une certaine manière – et défend par la même occasion le droit à une sexualité autre.
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 933 critiques

    2,5
    Publiée le 5 mai 2012
    Film assez décevant comme beaucoup d’adaptations théâtrales. L’allure trépidante de la pièce, sa drôlerie permanente n’y sont pas et Ugo Tognazzi, bien que grand acteur, ne remplacera jamais Jean Poiret dans ce rôle. Seul Michel Serrault, toujours génial, drôle sans être ridicule, évaporé sans être vulgaire, parfois touchant et subtil, assure la performance. Un film-souvenir qui a bien vieilli !
    Florent B.
    Florent B.

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 705 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juin 2015
    Une comédie populaire et irrésistible qui aura donné à Michel Serrault l'un ses meilleurs rôles au cinéma. Certaines scènes sont hilarantes et les situations imprévues cocasses (surtout la fin). De plus la composition de Michel Galabru est parfaite. Une comédie culte.
    nephesh
    nephesh

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 355 critiques

    2,5
    Publiée le 23 septembre 2008
    C'est Serrault qui fait tout le film. Certains gags sont très bons mais c'est surtout sa façon de jouer qui est exceptionnelle. Je regrette de n'avoir vu que des extraits de la pièce de théâtre car le duo Serrault/Poiret est magistral. Je trouve que Tognazzi se force un peu dans ce film, qu'il ne fait pas naturel. Le film est donc très drôle par moment, la scène de la biscotte ou le dîner final sont assurés de donner un fou rire lors de la première vision. Aux autres aussi d'ailleurs, en ce qui me concerne. Mais il a un peu vieilli. Je ne le répèterai jamais assez, le film mérite d'être vu au moins une fois pour la prestation de Serrault.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 23 janvier 2015
    Une enfilade de caricatures plus bêtes que méchantes, un scénario stupide, une mise en scène molle et une "pièce" très mal jouée. Tognazzi a l'air de se demander ce qu'il fait là. Nous aussi. Fade comme un oeuf sans sel, cette (h)omelette a pris. Deux "sequels" ont suivi, encore pires. Une catastrophe !
    Milamber_addicted
    Milamber_addicted

    Suivre son activité Lire ses 32 critiques

    2,5
    Publiée le 9 octobre 2006
    Le film "La cage aux folles" ne vaut pas la pièce de théâtre dont il est tiré et qui est un véritable chef d'oeuvre. Dans ce film, Ugo Tognazzi remplace Jean Poiret, mais sans arriver à la cheville de se dernier en interprétation et en classe. Seul Michel Serault est très bon dans son rôle d'homosexuel et rehausse un peu ce film sinon très fade.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top