Notez des films
Mon AlloCiné
    Scarface
    note moyenne
    4,0
    4060 notes dont 132 critiques
    répartition des 132 critiques par note
    52 critiques
    52 critiques
    21 critiques
    6 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Scarface ?

    132 critiques spectateurs

    Buzz063
    Buzz063

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 919 critiques

    5,0
    Publiée le 6 janvier 2011
    Un grand classique du film de gangster réalisé de façon efficace et inspirée par Howard Hawks et qui introduit un schéma narratif devenu incontournable, à savoir l'ascension puis la chute du gangster. Comme l'indique le carton en introduction, le personnage de Tony Camonte n'est pas présenté comme un héros mais Hawks évite le manichéisme et le message sentincieux en ne l'enfonçant pas non plus. Le cinéaste se contente de dépeindre les actes crapuleux de son personnage et, si il introduit quelques passages de comédie, ce n'est pas par facilité mais dans le but de renforcer encore l'impact de son final. De manière générale, Hawks décrit des criminels peu instruits, violents et lâches. Si Scarface est longtemps différencié des autres par son sens de la répartie et le charisme de Paul Muni dans le rôle, il se révèle en fin de compte aussi minable que les autres, tyrannique avec sa soeur dont il provoque la mort et pour qui il a des sentiments clairement incestueux, détruisant tous ceux qui forment son entourage et terrifié par sa fin prochaine. Et comme l'avait prédit le policier au début du film, il fait comme tous les autres et gémit lorsque l'on vient pour l'arrêter.
    Extremagic
    Extremagic

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 484 critiques

    5,0
    Publiée le 2 février 2016
    Le seul film de Hawks que j'ai vu c'est Rio Bravo quand j'étais tout gamin et bien qu'il m'ait marqué je ne me suis jamais penché plus avant sur la filmographie du réalisateur. Quelle erreur ! C'est génial, ce Scarface est grandiose. Rien à voir avec celui de De Palma, là c'est magnifique, que ce soit l'acteur qui cabotine comme pas possible, les femmes magnifiques de ce film, la mise-en-scène inventive. Au fond je reprocherais juste au film l'impression d'avoir une succession de scenettes décousues ce qui peut lasser arrivé à la moitié du film, heureusement que la mise-en-scène y est pour beaucoup car le scénario n'est pas forcément des plus intéressant, disons que c'est un des pères fondateurs du genre alors forcément ça a été éculé depuis... En tout cas ce n'est pas moral pour un sous et ça c'est bien, les gangsters et l'État qui ne cessent de se rejeter la faute sur la délinquance croissante du pays avec un discours engagé contre le port d'arme. Si vous avez vu la version avec le procès à la fin c'est sûrement moins vrai, on a tendance à diaboliser le personnage de Scarface et d'en faire l'incarnation du mal mais pour la version où il meurt désarmé c'est beaucoup plus parlant et ambiguë. Bref, un petit chef d'oeuvre, intelligent à tous les niveaux et une sacrée claque de mise-en-scène.
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 934 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mai 2019
    Archétype du film de gansters, inspiré des débuts d’Al Capone, veule, amoral, cynique et amoureux de sa sœur ! C’est tourné d’autant plus brillamment que les moyens étaient apparemment très limités. On voit déjéà le rythme et la maîtrise d’Howard Hawks, même si ce n’est pas un de ses grands chefs-d’œuvre. Il reste une référence dans l’histoire du cinéma.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 614 critiques

    3,5
    Publiée le 4 avril 2018
    Un classique du cinéma, sentant le roman noir et l'intrigue mafieuse, dans son format noir et blanc de toute beauté (les ombres ont été travaillées pour un esthétisme réussi) et avec une interprétation digne des planches de théâtre. Cependant, le film m'a paru (subjectivement) long et plat à certains moments, notamment au début où, entre dix dialogues pour savoir toujours qui a doublé qui, on se prend à rêver des mitraillettes et des poursuites en voitures qui n'arriveront qu'à la fin. La fin d'ailleurs possédait deux versions, et heureusement la plus dynamique a été conservée : autrement, on voyait notre cher gangster se faire traîner au tribunal et être pendu, mais dans une fin des plus longuette et molle. On ne regrette pas la fin à laquelle on assiste ! On se prend à essayer de deviner qui se fera pincer par la police, qui voudra descendre qui, et les relations tendues qui se renversent en une seconde sont alors de vrais atouts du suspens jusqu'à la dernière seconde. Le tintamarre des mitraillettes est soutenu à la fin, on en a pour notre attente ! Seulement dommage que le film se disperse un peu en longueurs ponctuelles, car si l'on n'est pas un aficionado du genre, on risque de décrocher quelques fois. Autrement, un très bon polar noir qui a instauré le genre du film du point de vue du mafieux, très en vogue depuis !
    Mephiless s.
    Mephiless s.

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 697 critiques

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2015
    Une très bonne critique de l'inactivité du gouvernement et des gangsters qui mettent la ville à feu et à sang. Malgré quelques longueurs, le film est brillamment interprété par Paul Mani et le scénario est vraiment bien. La fin est très bien réalisé, tragique mais très efficace. Que ça soit l'original ou le remake, les deux sont cultes et valent largement le coup d'oeil!
    yayo
    yayo

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 221 critiques

    5,0
    Publiée le 7 juin 2012
    Personnellement je le trouve aussi bon que le remake de DePalma. Les acteurs sont géniaux, Paul Muni en tête, l'intrigue se suit très bien (le film est assez court). Les scènes d'actions sont nerveuses, la mise en scène intéressante. A voir pour la comparaison.
    hpjvswzm5
    hpjvswzm5

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 459 critiques

    4,0
    Publiée le 22 avril 2014
    Que je suis content d’être parisien. Pas par fierté pour ma région, je m’en fous un peu à vrai dire, mais parce que ça me permet de voir d’excellents films qui ressortent chaque semaine dans les cinémas parisiens. C’est mon premier Hawks et que je puis-je dire si ce n’est que c’est vraiment très bien ? Rien que l’apparition du personnage est mythique, et fascine le spectateur d’entrée de jeu, cette ombre et ce sifflotement ne sont pas sans évoquer un certain M. Je ne sais pas si Hawks fait référence à M, mais la ressemblance est assez frappante. Le film comporte de magnifiques idées de mise en scène, toujours avec les ombres on a cette scène de fusillade juste sublime, le film a de manière générale de putains de plans. Mais le mieux reste Paul Muni en truand défiguré, qui a une classe énorme, un personnage réellement fascinant, fou, et très émouvant sur la fin. J’ai beaucoup aimé sa relation avec sa sœur, sa sonnait très vrai, très beau. Par ailleurs, le film m’a semblé très violent pour l’époque, on n’était pas vraiment sous la censure en 32 (si ça avait été le cas le film ne serait pas passé de toute façon), du coup on a de nombreuses fusillades assez « costauds » pour un film hollywoodien de l’époque. Il me semble même avoir aperçu du sang gicler sur un plan large (enfin c’est furtif). Le film fait vraiment penser à M sous bien des aspects, le film veut dénoncer le milieu de la pègre (c’est très explicite avec le carton du début) mais c’est surtout le destin de cet homme qui retient l’attention, qui fait du mal autour de lui, qui se sépare et s’éloigne progressivement de sa mère et sa sœur, magnifiquement interprétée par Ann Dvorak (non moins magnifique). Toute sa beauté se matérialise à la fin où elle *SPOILERE*, fin qui est particulièrement formidable, toute en tension, avec un putain de silence pesant (qui est là tout le film d’ailleurs, il n’y a pas la moindre note de musique si je ne dis pas de bêtises). Bref c’est très très bien, assez sublime visuellement, et reste évidemment en mémoire des icônes telles que la pièce de monnaie de l’acolyte et la mitraillette.
    brunocinoche
    brunocinoche

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 873 critiques

    5,0
    Publiée le 16 avril 2014
    Un classique du film noir des années 30 à avoir vu au moins une fois dans sa vie. Paul Muni est l'un des premiers méchants fascinants du Hollywood parlant et la mise en scène du grand Howard Hawks terriblement efficace.
    njer57
    njer57

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 322 critiques

    4,0
    Publiée le 5 juin 2008
    Un film moins connu que le remake de De Palma mais qui mérite tout autant d'attention. Avec un sujet très polémique à l'époque Howard Hawks dresse un très bon portrait de la pègre de Chicago grâce au personnage de Toni Carmonte, un gangster aux ambitions démesurées et l'un des truands les plus charismatiques du cinéma, et à son acteur Paul Muni. C'est la force de ce personnage, et de tous les autres, qui fait de ce film un mythe plus que l'histoire qui, si elle est très bien menée durant tout le film et sans que le rythme ne s'essoufle une seule fois, ne paraît pas toujours assez approfondie. Hawks ne donne pas assez de précisions sur les affaires de Carmonte et sur sa prise de pouvoir à Chicago, laissant parfois le spectateur sur sa faim. Mais Scarface reste un film de légende qu'il faut voir au moins pour pouvoir le comparer au remake réalisé par De Palma, assez différent mais tout aussi réussi.
    dionys r.
    dionys r.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 162 critiques

    3,5
    Publiée le 16 août 2010
    Une oeuvre matricielle, meilleur que le remake de DE Palma.
    QBN
    QBN

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 147 critiques

    5,0
    Publiée le 5 avril 2010
    Mêlant film noir, et comédie, avec des personnages superbement interprétés, le premier Scarface est un classique du genre.
    Yohan Marques
    Yohan Marques

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 64 critiques

    5,0
    Publiée le 13 janvier 2012
    Si c'est bien "Little Caesar" qui a inauguré la grande époque du film de gangsters, c'est véritablement l'époustouflant "Scarface" de Howard Hawks qui en a sublimé le côté mythologique sur fond de Dépression économique et en pleine prohibition. Il n'y a pourtant aucune ambiguité dans le regard que Hawks porte sur son personnage, frustre, grotesque, pathétique et d'une lacheté pitoyable dans les tous derniers instants du film. Une figure loin d'être idéalisée, pas plus d'ailleurs que dans la vision trés personnelle que livrera Brian De Palma quelques décennies plus tard, mais qui tire son pouvoir de fascination dans le caractère spectaculaire de sa montée en grâce et de sa déchéance. Scarface, c'est le symbole d'une amérique conquérante et qui à un moment donné de son histoire, tombe trés bas et ne parvient pas à voir le fond du trou...
    JulienAllard
    JulienAllard

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 384 critiques

    5,0
    Publiée le 12 février 2017
    Malgré son âge canonique et l'incroyable remake avec Al Pacino, ce film du célèbre Howard Hawks tient encore très bien la route et a d'ailleurs l'avantage d'être beaucoup plus court. Il depeint à merveille la Prohibition et en particulier la guerre des gangs à Chicago, ville d'un certain Al Capone dit Scarface (tiens donc comme le personnage principal du film !). Un film à voir pour tout fan de film de gangsters qui se respecte !
    Labouene
    Labouene

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 169 critiques

    5,0
    Publiée le 21 juin 2011
    je ne dispose pas de tous les outils nécessaires et de la qualification requise pour critiquer ce film, ma cinéphilie étant un désert sans fin au delà des années 50... (sauf les Charlie Chaplin, mais je ne vais pas prendre des oeuvres aussi atypiques comme référence...) Je ne parlerai donc que de mes impressions et de mon ressenti: jamais au grand jamais je n'aurais imaginé avant le visionnage de ce film qu'un long métrage de 1932 pouvait étre si rythmé, si efficace, si vif... Les plans se multiplient, les mitraillettes crépitent, les pneus crissent... Un rythme endiablé pour un film résolument moderne. (anecdote: à l'époque de sa sortie, les grands inquisiteurs de la censure Américaine avait imposé une petite rallonge au titre: Scarface, shame of the nation...)
    Happy life and flowers
    Happy life and flowers

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 2 032 critiques

    5,0
    Publiée le 6 mars 2019
    Un chef-d’œuvre monstrueux, j’en suis subjugué, aux spectateurs d’une époque de diamant qui fit coulé du sang, où tout n’était pas noir et blanc. Les gangsta de Chicago firent la loi pendant la prohibition, l’alcool enrichit les caisses noires, une corruption galopante ravage cette société. Un visage effrayant inspiré d’Al Capone blessé et ressorti défiguré après un rasage chez le barbier, s’abat sur la ville sa pègre, le jeu de mot d’une cruelle poésie cinématographique. Tony Camonte est l’original, Tony Montana est le remake, les gangsters « Scarface » finissent ainsi, traînant les cadavres mitraillés laissés au soin et firent coulés des larmes, un beau final, c’est l’autodestruction interposé.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top