Notez des films
Mon AlloCiné
    Scarface
    note moyenne
    4,0
    4008 notes dont 132 critiques
    répartition des 132 critiques par note
    52 critiques
    52 critiques
    21 critiques
    6 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Scarface ?

    132 critiques spectateurs

    Lockoss
    Lockoss

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 238 critiques

    4,5
    Publiée le 8 avril 2014
    Durant la prohibition à Chicago, Tony Camonte aka Scarface est un gangster très ambitieux qui donne tout pour posséder le pouvoir. Simple malfrat, il va rapidement gravir les échelons et occuper une place majoritaire au sein du gang de Lovo. Cette première version de Scarface, réalisée par Howard Hawks, enterre celle de Brian De Palma, de peu. La réalisation est taillée sur mesure : une véritable prouesse technique pour l'époque. Ce film frôle la perfection, assurément un des meilleurs films sur la Mafia. Le personnage de Paul Muni, charismatique à souhait, est directement inspiré d'Al Capone. Certaines scènes, dignes d'un bon sketch, sont mémorables et apportent à cet univers mafieux une touche d'humour. 90 minutes de pur régal.
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 625 critiques

    4,0
    Publiée le 25 octobre 2016
    Tony Camonte, version italienne de Montana, très inspiré d’Al Capone (surnommé Scarface), est une petite frappe en pleine ascension, qui finira au sommet de l’échelle sociale du grand banditisme de Chicago dans les années 20, grâce à une ambition, une audace, une force de caractère et une violence inouïes qui n’épargneront ni la concurrence, ni la police, ni même la fidélité de ses amis ou de sa famille, mais qui l’achèveront pourtant. On retrouve parfaitement le scenario de la suppléance progressive des différents caïds, de l’étalement de son territoire et de son pouvoir, de l’obsession de la maitresse blonde de son ancien boss, avec en plus la présence perverse d’une sœur, déterminante dans sa chute, qui diffère carrément ici, même après censure, de la version mondialement connue. Premier film de ce nom, de 1932, ayant inspiré l’excellente version culte de Brian de Palma en 1983. Il fut si choquant pour l’époque par sa violence, son inceste, son immoralité et sa prétendue apologie du gangstérisme, que l’Etat, niant ses fautes dans la ruine américaine d’après 1929, l’interdit durant des années et le musela jusqu’en 1980. Dénonciation d’une époque de laxisme gouvernemental et de contrebande d’alcool induit par la maladresse puritaine du pouvoir, qui autorisa les ascensions criminelles les plus spectaculaires. Tous les événements sont inspirés de faits réels, même si l’ensemble n’est qu’une fiction. C’est aussi l’époque où l’avènement de la mitraillette change le ton des violences, des guerres des gangs et des comportements policiers et populaires, et aussi des premiers tournages de cascades et poursuites en voitures, enfin en tacots… Malgré le style vieux-genre du jeu, Paul Muni et sa tête de malade fait encore son effet, et on aura le plaisir de reconnaitre dans des rôles secondaires Boris Carloff, fréquent monstre de Frankenstein, et d’Osgood Perkins, le père d’Anthony.
    raphaelK
    raphaelK

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 401 critiques

    5,0
    Publiée le 31 octobre 2017
    Réalisé avec très peu de moyens mais porté par une mise en scène mordante, Scarface rend caducs les avatars de films de gangsters actuels qui jouent du surmontage et peinent à masquer l’inconsistance de leur propos et de leurs images. Les scènes de pause dramatique (au théâtre par exemple) appellent la retour à la réalité de la guerre urbaine. Chaque plan est une étape, un mouvement vers la mort, un glissement perpétuel. La logique narrative n’empêche pas Hawks de gratifier son film de quelques moments particulièrement marquants et puissants
    Spec-Omega
    Spec-Omega

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 338 critiques

    4,5
    Publiée le 27 avril 2011
    Un grand film, sans aucun doute. Une violence prégnante bien que délibérément jamais filmée en directe : dans les ombres, en second plan, juste par le son ou par le jeu des acteurs. Un scénario connu : l'ascension et la chute d'un ambitieux, ici placée au début des années 30 dans une grande ville américaine. La part belle est donnée à Paul Muni qui campe un gangster charismatique et fou. Les seconds rôles sont également excellents et l'ensemble du casting est bien choisi. Certaines scènes sont vraiment mémorables : la scène d'ouverture et la scène finale, bien entendus, mais également la fin de Johnny Lovo ou les différents mitraillages à partir de voitures. A voir et pouvoir comparer avec le remake de De Palma. Pour moi, le choix est fait : la version années 30 l'emporte d'une Thompson d'avance...
    DukeMARVIN
    DukeMARVIN

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 300 critiques

    5,0
    Publiée le 13 mai 2010
    Superbe film de gangster, bien meilleur que le célèbre remake de De Palma (même si ce dernier reste bon). Howard Hawks fait en la planquant subtilement, une critique féroce de la société Américaine passé presque (n'a pas échappée au code Hays) inaperçu à l'époque! La mise en scène est déjà bien ambitieuse et moderne pour l'époque!
    dreptate
    dreptate

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 69 critiques

    4,0
    Publiée le 1 août 2008
    N'ayant pas encore vu le remake de monsieur de Palma, je me concentrerai donc sur cette version. Les films de gangsters ne m'attirent pas franchement mais bon il faut bien essayer de toucher à tous les genres! J'ai donc été très agréablement surpris par ce film. Le rythme est haletant, le jeu d'acteur bon malgré certaines faiblesses et la réalisation très bonne : la scène d'introduction nous suffit pour comprendre que ce n'est pas n'importe qui qui dirige le film. Je ne mets cependant pas quatre étoiles car je suis plutôt déçu par le scénario qui est je trouve vraiment trop prévisible ! Dommage, enfin le film n'en reste pas moins à voir !
    famille_denis
    famille_denis

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 47 critiques

    5,0
    Publiée le 6 mars 2009
    Le film à l'origine du remake de Brian DePalma. Je préfère celui là à la version suivante qui selon moi vieillit mal (musique très, trop marquée 80's). Un film plutôt classique dans son scénario, en fait il stabilise les fondations d'un film classique de gangster : ascencion et chute d'un truand. Scénario classique donc mais très bien construit. Réalisation impeccable, avec une certaine économie de narration (l'ombre dans le plan-séquence du début, ou plus tard celles des mafieux sur le mur, ou la chute de la pièce parterre, enfin l'usage de la métonymie quoi). Utilisation assez originale de l'éclairage (les croix sur certains personnages, pour ceux qui auront remarqué). Et puis un très très grand acteur. Paul Muni est formidable dans ce rôle (personnellement ça m'a rappelé Benicio Del Toro dans Usual Suspects). A noter aussi qu'Hawks fait un film bien plus politique que DePalma plus tard, avec une adresse au spectateur au début du film.
    superboubouge
    superboubouge

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 42 critiques

    5,0
    Publiée le 18 septembre 2010
    Archétype du film de gangster, scarface d'howard d'hawks est un de ces chefs d'œuvre, malgré sa puissance narrative, ses acteurs et sa réalisation, a mal vieilli a cause du passage du muet au parlant (les acteurs ont encore les gestes du film muet) et de l'évolution de l'action .
    BeN_le_BaCheuR_Fou
    BeN_le_BaCheuR_Fou

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 9 octobre 2006
    C'est le film de gansgters par excellence. Le fait d'avoir choisi Paul Muni en tant que futur Al Capone fut une très judicieuse idée de la part de Hawks. Ses expressions du visage sont très marquées, dignes du cinéma allemand, et qui définissent un peu plus encore le caractère de ce personnage. Il est vrai que sa montée en puissance dans le gang est assez fulgurante et passe à la vitesse de coups de feu ( excellente du calendrier qui défile balle après balle, c'est à dire mort après mort). Ne pas oublier non plus George Raft, et sa célèbre pièce de monnaie ...
    RascarCapac
    RascarCapac

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 26 octobre 2010
    Une critique ne saurait relever toute la majesté et la complexité de ce film grandiose. Le mieux est encore de se taire et d'admirer.
    tyrionFL
    tyrionFL

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 224 critiques

    5,0
    Publiée le 29 mai 2019
    La comparaison avec la version de De Palma est très pertinente tant les deux films se rejoignent et sont à la fois si différents. Pourtant, j'ai préféré la version de Howard Hawks. C'est un film extrêmement fort et lourd de conséquences qui sort dans un contexte difficiles (l'ère post Al Capone) contrairement au remake qui se positionne dans l'ère reaganne qui s'inscrit donc bien dans le moule. N'oublions pas qu'il sort aussi 10 ans avant Citizen Kane et ce premier Scarface dispose déjà de bien des atouts comme des personnages travaillés, une intrigue soignée qui tient en haleine, une mise en scène déjà en avance sur son temps et certaines scènes qui n'ont pas à pâlir devant la version de 1983. Ce que je préfère bien davantage à cette version est le personnage principal qui de mon point de vue est loin d'être aussi détestable que dans la version de De Palma tout en étant aussi immoral. Enfin, je mentionne le doublage français ou plutôt le redoublage qui est d'une qualité exceptionnelle avec des comédiens au top que vous prendrez plaisir à retrouver ici si vous aimez Matrix, Les Simpsons ou Game of Thrones. Un classique absolu !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 27 juillet 2015
    Ayant vu un bon nombre de fois le remake de Brian de Palma et n'ayant pas vu l'original, je me devais de réparer cette erreur. Je pensais rester dubitatif sachant que le film a plus de 80 ans. Ce ne fût pas le cas. Howard Hawks nous livre un superbe film sur les gangsters et dénonce la criminalité (en constante augmentation lors des années 30). Le film a une narration plus courte et plus dynamique que le remake de Brian de Palma. J'arrêterai cette comparaison ici sachant que les films sont sortis à des époques différentes. Paul Muni dans son rôle de Tony Camonte reste mémorable et dégage un certain charisme. Quelques scènes sont censurées mais cela est du au contexte de l'époque où l'on ne montrait pas tout. spoiler: Quand par exemple, Tony Camonte va effectuer une rafle pour tuer 7 gangsters en les faisant s'aligner contre un mur. Nous voyons simplement les ombres des personnes qui se font tuer. Au final, Scarface de Howard Hawks reste un film précurseur des films de gangsters qui inspirera d'autres cinéastes. Le film aujourd’hui pourra paraître vieillot pour la jeune génération mais il n'en reste pas moins un classique à voir.
    LauryJVT
    LauryJVT

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 62 critiques

    4,5
    Publiée le 26 août 2013
    Le film est impeccable au niveau de la réalisation. Paul Muni est très bon et charismatique, possédant beaucoup d'humour noir. Un film de gangster, un vrai. Les deux versions se valent.
    El-Zaf
    El-Zaf

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 143 critiques

    5,0
    Publiée le 29 mai 2011
    Du très grand film de gangster première génération où le bien prévaut sur le mal (repris dans la version De Palma).
    Pluramon
    Pluramon

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 64 critiques

    4,0
    Publiée le 8 octobre 2009
    Un seul point négatif, dû l'époque du film : sa dynamique. Il y a beaucoup de temps morts dans le montage. Mais c'est le seul point problématique, Scarface étant un excellent film de mafia, plutôt moderne dans son scénario. L'histoire est prenante et les personnages, grâce à de bonnes interprétations ont une profondeur psychologique très interessante. Peut-être est-ce très scénarisé et mis en scène mais Scarface reste un film agréable et intelligent.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top