Notez des films
Mon AlloCiné
    Peur sur la ville
    note moyenne
    3,6
    1509 notes dont 162 critiques
    répartition des 162 critiques par note
    37 critiques
    67 critiques
    37 critiques
    16 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Peur sur la ville ?

    162 critiques spectateurs

    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 231 critiques

    3,5
    Publiée le 7 mai 2016
    Les ficelles sont un peu grosses mais le film a des atouts certains: l'action et les cascades. Un film policier efficace et rythmé. Ajoutez un brin d'humour à la James Bond et vous avez un résultat tout à fait sympathique et prenant.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    3,0
    Publiée le 4 novembre 2012
    Un Bebel pur jus notamment dans les scènes d'actions (la superbe poursuite sur les toits et dans le métro qui dure 20 minutes, moment fort du film). Scénario pas très original mais avec une tension assez présente dans certains passages, malheureusement pas mal de situation sont pas très crédibles limite ridicules.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    4,0
    Publiée le 7 janvier 2018
    Un vrai plaisir de cinéphile, avec Peur sur la ville Henri Verneuil signe un des ancêtres de Seven. Brillant au niveau de sa mise en scène avec ce tueur qui passe régulièrement devant l’inspecteur chargé de le démasquer (ici parce que ce dernier est obsédé par une autre affaire). S’il a probablement influencé le chef d’œuvre de David Fincher il est lui aussi influencé par d’autres films, difficile en effet de ne pas penser au baiser du tueur de Kubrick pour la scène de galeries Lafayette. Pour le reste on a Bebel qui fait du Bebel avec une ribambelle de cascades audacieuses (même si certaines font vraiment penser à du remplissage). Dommage que le scénario traîne un peu en longueur et que le fait que l’inspecteur ne démasque pas le tueur plus tôt soit vraiment trop invraisemblable. Mais sinon avec la musique inquiétante d’Ennio Morricone, la présence de Charles Denner en coéquipier de Bebel, une critique de l’information spectacle et un tueur intriguant c’est vraiment un excellent film.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 395 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2014
    Poursuite en voiture, poursuite sur les toits, fusillades, meurtre, enquête, suspens, un meurtrier typé et un brin cinglé... Tout cela réuni dans ce très bon thriller policier.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 346 critiques

    1,0
    Publiée le 25 décembre 2007
    On est loin ici des grands classiques de Verneuil, de la "25e heure" ou de "Mélodie en sous-sol". Pour réaliser ce film, Verneuil s'appuie sur son américanisme pour tenter de transposer à Paris une intrigue qui battrait déjà de l'aile à New York. Bref, devant la caméra, le couple Charles Denner - Belmondo fait ce qu'il peut pour sauver le film de la médiocrité, mais ce n'est pas, hélas, suffisant. On s'ennuie ferme et seule la scène initiale tournée aurour de la sublime Léa Massari parvient encore à nous extraire de la torpeur. Un film à oublier très vite.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 octobre 2010
    Un très bon film policier signé Henri Verneuil, un classique. Entre l'enquête, l’ambiance angoissante et les cascades, c'est réussi. Jean-Paul Belmondo est excellent dans le rôle du Comissaire Letellier, Charles Denner joue très bien le rôle de son coéquipier et Adalberto Maria Merli assure très bien le rôle du tueur Minos. La musique d’Ennio Morricone est culte.
    armenardo
    armenardo

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 322 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    un très bon film policier :le suspence fonctionne bien et le méchant est plutot charismatique.avac un bébel au sommet de sa forme dans les scènes d'action.a voir
    SuperMadara
    SuperMadara

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 934 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juillet 2011
    Un polar a la française très efficace et surtout mené de façon classe et héroique par notre Bebel national , le meilleur acteur d'action français ! Assez proche du brillant "Seven" de David Fincher , le scénario met en avant le duel entre un flic casse-gueule et plus bagarre que réflexion face a un tueur intelligent et provocateur , un affrontement semé de poursuites intenses et de dialogues directs signé Francis Veber . Evidemment , Belmondo crève l'écran dans un rôle très physique et a travers trois cascades géniales (Du niveau des grosses productions US , et c'est rare en France !) , un sacré personnage confronté a un tueur bien interprété par Adalberto Maria Merli : un duel juste et intéressant bien joué , la base d'un bon film ! Après aussi , la mise en scène d'Henri Verneuil est assez rythmé et arrive en même temps a surprendre avec quelques essais originaux (Comme la vision du tueur avec l'effet de l'oeil de verre , ça c'était bien fait) mais il arrive a garder une bonne dynamique de thriller . Un thriller français efficace , avec de l'action et un Bebel en pleine forme .
    stillpop
    stillpop

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    3,5
    Publiée le 1 février 2012
    Pas un chef d'oeuvre mais une bonne vision 70 de la société moderne.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 322 critiques

    1,5
    Publiée le 19 mars 2019
    Un film culte et spectaculaire avec le Belmondo de la grande époque qui multiplie les cascades. Mais que le scénario est plat et les dialogues -signés Francis Veber - si mauvais.
    matt240490
    matt240490

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 804 critiques

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2013
    Mis en scène par le grand Henri Verneuil, Peur sur la Ville est de ces films simples mais qui en jettent un max. Dans un Paris sombre à la photographie crade, un comissaire de police traque un serial killer prétendumment schizophrène, fou furieux, dans une enquête qui oscille entre course-poursuite magistrale et mise en scène de talent. Une nouvelle fois fort charismatique, notre Belmondo national use d'un humour qui lui est propre et d'une rhétorique prenante, faisant de ce thriller policier une réussite. On regrettera toutefois que la fin banalise une production qui méritait mieux, en ralentissant un marathon que rien ne semblait pouvoir arrêter.
    MrVlad D
    MrVlad D

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 22 critiques

    4,5
    Publiée le 17 novembre 2018
    Cela faisait un sacré moment maintenant que je n’avais pas revu « Peur sur la ville ». J’en gardais quelques souvenirs avec quelques scènes quand même bien marquante mais une petite piqûre de rappel me semblait nécessaire. Du coup, c’est lorsque j’ai vu qu’il passait à la télévision que j’ai sauté sur l’occasion pour le revoir. Comme lors de mon adolescence, époque où je l’ai vu pour la première fois, j’ai adoré ce long métrage. Le scénario écrit par Henri Verneuil est vraiment bon et parvient à me fasciner de bout en bout. Pourtant, il possède des maladresses. Si quelques unes peuvent être imputable à son époque (les interrogatoires à coups de gifles font sourire maintenant) d’autres sont un peu plus embêtante. Cela ne me fait pas sortir du film mais par exemple, la façon dont est conduite l’enquête me parait peu crédible tout comme le personnage de Minos qui démarre fort avant de tomber un peu dans la facilité dans son final. Maintenant, il n’y a rien de catastrophique. Quand on le remet dans son époque, je trouve ce film diablement efficace et ses éventuels défauts peuvent même devenir des points forts puisqu’ils apportent un certain charme à l’oeuvre. De toute façon, plus que l’enquête policière, c’est le jeu du chat et de la souris entre Letellier et Minos qui nous captive. C’est aussi pour cela que la sous intrigue avec Marcucci plombe un peu le film. Les quelques touches d’humour apportent pour leurs parts de la fraîcheur avec des dialogues bien écrit fort sympathique également. Avec son nom en grand en haut de l’affiche, Jean-Paul Belmondo (Jean Letellier) porte le film sur ses épaules. Il forme un duo très jouissif avec Charles Denner (Charles Moissac) mais malgré sa très bonne interprétation, ce dernier se trouve quand même bien souvent en retrait dans l’ombre de Bebel. Jean-Paul Belmondo lui se donne à fond, effectuant ses cascades et nous offrant tout son charme et son charisme à l’écran. Son personnage est un flic à l’ancienne, caricatural mais qui fonctionne grâce à un jeu parfaitement bien dosé. Face à lui, j’ai beaucoup aimé également Adalberto Maria Merli (Pierre Valdeck / Minos). Même si sa prothèse oculaire n’est qu’un artifice cinématographique qui fait sourire, le comédien n’est jamais risible. Dans la première partie du film, il est même angoissant à souhait et fait un psychopathe excellent. Dommage que le scénario l’abandonne un peu sur la fin pour tomber dans plus de facilité, son personnage m’apparaissant nettement moins angoissant sans que cela ne soit la faute de l’acteur. Si le film réussit à avoir (malgré les réserves scénaristiques que je peux avoir), une aussi belle image dans mon estime, ce n’est pas dû que à ma tendresse pour Jean-Paul Belmondo. C’est également grâce à l’excellent travail de mise en scène d’Henri Verneuil derrière la caméra. On est en plein dans les années 70 et chaque plans est vraiment bien pensé tout en s’inscrivant dans son époque. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que, plus que l’histoire, se sont des scènes qui ont marquées mon esprit dont je me souvenais. La poursuite sur les toits, la descente en rappel d’un hélicoptère, l’œil de verre… Le long métrage regorge de scènes qui s’imposent aux spectateurs et qui ont d’ailleurs par la suite, maintes fois exploités. J’ai beaucoup apprécié les différents décors. Les années 70 me plaisent, il y a du charme à l’image et un Paris de carte postale que l’on aime bien salir un peu. La bande originale composée par Ennio Morricone trouve toute sa place ici et n’étouffe jamais le récit. Avec un montage dynamique, même si l’histoire n’est pas parfaite, on ne s’ennuie pas en tout cas. Pour résumer, j’ai vraiment pris mon pied à revoir ce « Peur sur la ville » qui se classe parmi les meilleurs films de Jean-Paul Belmondo, du moins dans son catalogue de policier qu’il étoffera par la suite. Je suis un peu frustré que le scénario soit un peu maladroit, qu’il ne soit pas constant dans sa façon de nous montrer cette traque mais l’excellente interprétation des acteurs associé à une réalisation parfaite font de ce long métrage un classique qui me procure beaucoup de plaisir. Un film qu’il faut définitivement que je revois un peu plus souvent.
    stanley
    stanley

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 476 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mars 2019
    Un vrai film de genre (ici le thriller) dans la pure veine du cinéma français des années 70. En tout cas, un des meilleurs films d'Henri Verneuil, jamais aussi à l'aise dans des films de ce genre. Si certains éléments de scénario semblent un peu ratés et compassés (certaines scènes où Belmondo en fait trop ou l'explication désuète et fausse du psychiatre), le film nous fait passer un très bon moment de divertissement. L'action ne se tarit pas du fait de l'exposition simultanée portée sur le gangster et le psychopathe, des nombreuses prouesses physiques de Belmondo qui nous fait visiter Paris à sa manière, du découpage du film sans fioriture et de la musique angoissante d'Ennio Morricone (qui ose calquer sa mélodie sur le coeur de Léa Massari qui va lâcher). Belmondo domine largement la distribution agrémentée d'acteurs de second plan spécialisés dans le doublage mais il faut aussi mentionner la discrète mais efficace présence de Charles Denner qui forme un couple intéressant avec Belmondo. Le tueur cyclope psychopathe qui jouit à chaque strangulation de ses victimes est remarquable. Henri Verneuil nous montre l'angoissante prolifération des grands ensembles qui déshumanisent la société des années 70 et qui la rend responsable de conduites déviantes et violentes. Peur sur la ville est un film nerveux et intense produit de la meilleure production du cinéma français policier des années 70. On ne peut nier cependant l'influence de Clint Eastwood (voir L'inspecteur Harry (le flic dur confronté à ses supérieurs et à un sérial killer) et surtout de French connection (avec les deux flics joués par Gene Hackman et Roy Scheider entraînés dans de folles courses poursuites dans la grande ville (dont celle en voiture lancée par Popeye contre rame du métro), Scheider blessé au couteau par un black tel Charles Denner au début ici) exercée sur Verneuil mais qui rendent ce film palpitant. La grande scène du milieu du film, une poursuite sur les toits, jusqu'aux Galeries Lafayette, dans le métro reste le clou de ce bon thriller, bien inscrit dans son époque.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 2 491 critiques

    2,0
    Publiée le 18 juin 2011
    Le cinéma a bien évolué depuis et les acteurs qui jouent différemment aussi et ce n'est pas un mal.
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 596 critiques

    4,0
    Publiée le 6 décembre 2013
    Un film solide et rythmé où la mise en scène surprend par sa finesse. Ce polar musclé où Belmondo excelle par son énergie, sa malice et ses cascades est également un film très prenant sur le plan scénaristique. Les méchants sont savoureux, l'histoire est haletante et l'ambiance n'a rien à envier aux meilleurs polars américains. Mais la cerise sur le gâteau est la réalisation, soignée, fine et bourrée de bonnes idées. Des plans d'anthologie et une fluidité exceptionnelle finissent de données à ce film un charme indéniable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top