Mon AlloCiné
    Le Roi et l'oiseau
    note moyenne
    4,1
    5869 notes dont 280 critiques
    60% (167 critiques)
    22% (62 critiques)
    8% (23 critiques)
    6% (17 critiques)
    3% (8 critiques)
    1% (3 critiques)
    Votre avis sur Le Roi et l'oiseau ?

    280 critiques spectateurs

    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 2 958 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mai 2013
    Œuvre intemporelle, source d'inspiration pour de nombreux auteurs (dont Hayao Miyazaki) et véritable pièce maitresse de l'animation tricolore, Le Roi et l'Oiseau continue aujourd'hui d'émerveiller par son animation traditionnelle époustouflante, l'inoubliable et enivrante musique de Wojciech Kilar et par son histoire aussi touchante que délirante, largement inspirée du conte d'Andersen "La Bergère et le Ramoneur", où ces deux personnages amoureux l'un de l'autre et ignorants de la vie qui les entoure vont tenter d'échapper au joug du terrible roi Charles Cinq et Trois font Huit et Huit font Seize. Dès le début, nous sommes happés dans cet univers dystopique où le burlesque et l'anticipation se rejoignent avec fracas tout en restant logique. Palais interminable, trappes mortelles, ascenseurs interchangeables et robot géant se mêlent donc à une époque indéterminée ressemblant fortement à la France du XVIème siècle. Un univers féérique à la fois froid et coloré inspiré de diverses peintures telles que celles de Giorgio De Chirico ou encore Salvador Dali Un univers créé avec imagination par un Paul Grimault rêveur et minutieux. Empreint d'une immuable poésie, Le Roi et l'Oiseau nous entraîne dans une aventure rythmée et musicale où nos deux jeunes héros vont, avec l'aide d'un oiseau farceur antifasciste (le règne du roi n'est pas sans rappeler la dictature d'Hitler ou de Staline), parcourir le royaume des jardins du palais jusqu'au bas-monde sombre et désespéré vivant sous terre. Sans âge, magnifique et inlassable, Le Roi et l'Oiseau est l'un des rares dessins animés français à pouvoir se tarir d'être un véritable chef-d'œuvre à voir absolument, peu importe son âge.
    jamesluctor
    jamesluctor

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    5,0
    Publiée le 7 février 2011
    Mais bon sang ! C'est ce qui s'appelle une soirée 5 étoiles ! Deux films que je prends quasi au hasard dans ma collec, deux chefs d'oeuvre. Celui ci est nettement le meilleur des deux. Véritable film surréaliste, le roi et l'oiseau regorge d'une symbolique qui émeut le spectateur jusqu'au plus profond de son être. Paul Grimault nous prouve avec justesse que la simplicité et une imagination débordante peuvent faire vibrer une majorité de spectateur. Véritable délice animé, ce film se fixe une esthétique démesurée sans donner dans la surenchère, rend une histoire d'amour clichée passionnante et donne un visage de monarque blasé par sa puissance qui s'est rarement révélé aussi tragique. Car une fin heureuse peut se faire aussi avec mélancolie. Bref, les mots manquent pour définir quel maelström de sentiment m'a englouti pendant une heure vingt, et combien je regrette maintenant de ne pas être allé le voir à sa projection au festival du cinéma 2011 à Lyon. La musique est unique. Interrompez vos existences le temps d'un film, vous y gagnerez au centuple.
    Jean-Paul A.
    Jean-Paul A.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 7 critiques

    5,0
    Publiée le 30 août 2013
    Concentré d'une partie d'une oeuvre en réalité plus grande, Le Roi et L'Oiseau est un monument de littérature dont la technique dans la représentation des différents portraits des personnages et l'histoire en elle-même constitue un véritable chef d'oeuvre, digne de Jacques Prévert.
    TheDarkKnight74
    TheDarkKnight74

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 194 critiques

    5,0
    Publiée le 26 août 2013
    Quel effet cela fait de revoir une œuvre qui nous a marqué durant notre enfance ? Dès les premières notes de musique, on s'émeut immédiatement, on se remémore, une larme coule...Il s'agit bien de la merveille restaurée de Paul Grimault version 1979 et je ne peux que pleurer de joie durant ses trop courtes 90 minutes. Le roi et l'oiseau est définitivement LE meilleur dessin animé de tout les temps. Point. Comment ne pas être ébahis devant la beauté de sa poésie, le cœur battant au son de sa fabuleuse musique inégalable en synergie absolue avec les images ? Comment ne pas être ébahis devant sa richesse thématique incommensurable qui va bien au de-là de la satire politique (que ceux qui n'y voient pas autre chose ouvrent les yeux) ? Comment résister à cette œuvre si vivante ? Les designs graphiques se croisent et se recoupent avec maestria, allant de la caricature à la dystopie science fictionnelle en passant par l'anthropomorphisme "dysnéen". La palette de Grimault sature ses images de couleurs vives et découpe son film avec une perfection éblouissante : pas un plan de trop ni un qui soit inutile. Tous est chargé d'idées à foison..leur sens ayant parfois une multitude d'interprétation, et le tout aboutissant à un ensemble d'une cohérence et d'une profondeur inimaginable. Le roi est une sorte d'Hitler ou de Mussolini, l'Oiseau le résistant expérimenté de la vie qui se bat pour un idéal, la liberté, quant au jeune ramoneur il se soulève par amour, par désir de vivre. Bien sûr que ce film parle de cette face de la Seconde Guerre Mondiale, mais il va plus loin, dans sa caractérisation des personnages (le roi est, au fond, un freaks dans toute sa splendeur), dans le ton adopté (surréaliste), dans sa façon de magnifier ses propos (en utilisant des éléments tirés de toutes sortes d'art, en introduisant sa fable satirique au moyen d'un rêve qui brouille les repères entre réalité et imaginaire, en revenant au sources du mythe...). Tout s'appuie cependant sur une structure de conte de fée, d'une histoire pour enfants, ce qui revient à graver dans le marbre du mythe les propos tenus, en revenant à ce qui nous à le plus touché dans notre période la plus tendre, à ce qui constitue la base intrinsèque du récit. C'est d'une sensibilité imparable, d'une mélancolie sublime, parsemé de moments éternels, d'une perfection inégalable. Pour en trouver l'équivalent, il faut aller chercher du côté des japonais et piocher dans la filmographie de Miazaki ou d'autres grands. Pour moi qui a grandis avec, le Roi et l'Oiseau continuera d'exercer à mon égard une incroyable fascination tout en gardant intact l'émotion si bouleversante qu'il diffuse, chose si rare qui me rend ce chef d’œuvre vraiment irremplaçable.
    Ghibliste
    Ghibliste

    Suivre son activité 32 abonnés

    3,5
    Publiée le 11 janvier 2015
    Même s'il possède de grands moments de poésie, je m'attendais à mieux de "Le Roi et l'Oiseau" de Paul Grimault et Jacques Prévert. En effet, les deux défauts majeurs de ce film d'animation sont criants dès les premières minutes : l'animation vieillotte est d'une qualité moyenne (malgré de très jolis décors), et de trop longs silences viennent plomber un rythme très lent... J'ai eu très peur pendant 10 minutes ! Heureusement, de belles qualités viennent très vite rassurer, spoiler: avec notamment cette magnifique scène où les tableaux du ramoneur et de la bergère s'animent, aux notes d'un superbe morceau de musique. Ce qui est très fort également, c'est l'inventivité dont ont fait preuve les auteurs : de nombreuses très bonnes idées animent ce château et ses habitants, comme ce roi finalement très enfantin - ce qui l'humanise en écartant tout manichéisme. En revanche, il y a quelques coups de mou (la scène de la fosse aux lions, interminable), et des dialogues assez creux au final. Le dénouement, quant à lui, est de toute beauté, et n'est pas sans rappeler "Le Château dans le Ciel" qu'il aurait inspiré à Hayao Miyazaki. "Le Roi et l'Oiseau" est à l'arrivé très poétique, très créatif, mais aussi très inégal, et par moments ennuyeux. Mais puisqu'il est à l'origine d'un véritable chef-d'oeuvre, je ne peux que m'incliner devant ce joli film d'animation. Essentiel.
    ATON2512
    ATON2512

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 342 critiques

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2013
    Un Bijou devenu Un Classique Intemporel ! Tout d'abord les desseins (encore à la main et oui !) sont d'une beauté autant éclatante que parfaite . Les couleurs dignes des plus beaux et premiers Technicolor! Enfin l'histoire qui permet d'inscrire le film dans cette intemporalité et qui donc garde toute son actualité ! Les dialogues pour terminer qui de part son auteur se dégustent sans aucune modération ! Une merveille comme on en voit plus (ou presque !)
    Tolosan's Keyser Sozé
    Tolosan's Keyser Sozé

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2013
    Encore merci à Paul Grimault et Jacques Prévert pour ce chef d'oeuvre,HEADqui nous replonge dans nos rêves d'enfance!!!HEADCritique du société archaïque et obsolète, mais d'une sincérité à vous donner la chair de poule,HEAD"Le Roi et l'Oiseau" ne pourra, en aucun cas, vous laisser indiffé vous ne l'avez pas encore vu, ne perdez plus de temps...
    WalkthisWay
    WalkthisWay

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 570 critiques

    3,5
    Publiée le 29 mars 2015
    Malgré l'indiscutable qualité graphique du dessin, l'animation de ce film me parait assez lente et moins fluide que certains films d'animation de la même époque (chez Disney par exemple), en résulte un film criblé de longueurs. En revanche, les qualités de ce film sont sa fabuleuse aura poétique et sa magnifique bande originale (une des plus belles musique de films que je n'aie jamais entendu).
    Flore A.
    Flore A.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 492 critiques

    5,0
    Publiée le 16 juin 2013
    Un réel plaisir de voir ressortir en salles ce petit bijou, plein de tendresse, d'humour, de poésie, d'inventivité. Un modèle du genre, incontestablement.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 1 632 critiques

    3,5
    Publiée le 21 septembre 2013
    Remastériser "le roi et l'oiseau" fut une excellente chose! Film que beaucoup ont connu durant leur enfance... Une ressortie en salle, permettra aux nouveaux jeunes de découvrir ce petit chef d'œuvre qui sans avoir un esthétique digne des pixars et compagnie. En mettait quand même pour l'poque plein la vue! Une histoire simple sur le principe mais touchante et pleine de bon sentiment et des répliques que l'on ne retrouverait plus dans les films d'animations de maintenant... Mais qui implicitement, valent parfois dire plus qu'un petit couplet rigolo (je me comprends). Jacques Prévert a toujours était un très grand et montre ici, une fois de plus son talent ; qui pour l'époque. Et ce même avec d'autre œuvre, a permit a beaucoup de découvrir de magnifique œuvres. Une fois le film lancé, les temps mort ne se font que très rarement, et pris dans l'action ; on passe facilement au dela. Bref, un grand plaisir pour moi de le redécouvrir au cinéma et de le faire découvrir à d'autres qui maintenant ; sont dans le registre "Age de glace" et compagnie... MAis qui ont tout de même apprécié, rigolé et retenu quelques messages (pourtant parfois implicite). Il sera rare de nos jours, de retrouver une œuvre aussi touchante, marquante et ayant traversé des décennies ; qui pourra faire adhérer la majorité du public et ceux sans un graphisme majoritairement informatique comme pour les derniers films d'animations ou les films en 3D. Un retour au source!
    hpjvswzm5
    hpjvswzm5

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 446 critiques

    3,5
    Publiée le 13 juillet 2013
    J'ai profité de la ressortie de ce films pour aller le voir en salles. Ce n'est pas toujours agréable d'être deux dans la salle, mais au moins on est à l'abris des cris d'enfants et on est au calme (surtout quand on va voir un film d'animation). Je ne savais pas grand chose dessus, mais j'ai bien aimé. Paul Grimault ça ne me dit pas grand chose, et je ne suis pas non plus un inconditionnel de Prévert (même si j'apprécie largement), en tous cas le film est une réussite. L'animation n'a pas trop mal vieilli, même si elle ne sera pas au goût de tout le monde. Non, ce que j'ai aimé particulièrement, c'est la poésie que dégage ce film, j'aime beaucoup l'idée des cadres animés, de personnages qui vivent ainsi seuls pendant des lustres et qui ont envie de s'aimer, de s'évader, il y a un côté amants impossibles qui s'évadent bien sympa. Ainsi, la scènes de leur évasion dans la chambre du roi a bien retenu mon attention. Et j'aime aussi le château, cette sorte de structure immense et complètement bordélique très forte, ça donne un résultat marrant je trouve. Ha et il y aussi le géant de fer qui m'a rappelé le film du même nom (même si celui-ci est sorti bien après). C'est un film charmant, il y a toute ce que j'aime dans l'animation, un côté inventif et burlesque, mais aussi de bien jolies séquences comme la fin qui est très belle. Mais c'est aussi un film qu'on présente souvent comme politique, qui serait une métaphore du totalitarisme etc. Honnêtement, ça ne m'a pas frappé tant que ça au premier abord; il faut dire que cette lecture est assez subtile, c'est surtout perceptible dans la seconde partie du film avec l'arrivée de nos amants dans les souterrains du château où vivent des gens qui n'ont jamais vu la surface, à tel point qu'ils confondent des lions avec des oiseaux puisqu'ils n'en ont jamais vu. Cette idée, je la trouve belle. Après je dois dire que je n'ai pas adoré non plus, mais finalement je trouve ça vraiment bien, et en plus tout modeste, c'est loin d'être un film cérébral sur sa métaphore, c'est juste un très joli moment plutôt rigolo. Film charmant, vraiment.
    Guillaume A.
    Guillaume A.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 21 critiques

    3,5
    Publiée le 4 mars 2014
    J'ai vu ce film y'a super longtemps, et vraiment je reste encore surpris, certes ce n'est pas un film "extraordinaire", mais j'ai beaucoup été surpris, et j'ai bien aimer. Les chansons, les personnages, l'idée générale, vraiment c'est bien, et pour un film de 1979 c'est encore mieux. Vraiment ce dessin animé m'a beaucoup marqué !
    Roi Arthur
    Roi Arthur

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 81 critiques

    3,5
    Publiée le 18 septembre 2011
    Enfant, je le regardai en boucle. Je le trouvais drôle et étrange. Je l'ai revu il n'y a pas longtemps, et je le trouve encore plus drôle, et moins étrange. L'âge enlève un peu de fantaisie, mais il nous fait gagner en "expérience" et on apprend à apprécier ce genre de films encore plus qu'avant, car on comprend les messages et certaines plaisanteries cachées.
    Nesterou
    Nesterou

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 107 critiques

    3,5
    Publiée le 23 janvier 2013
    Un film que je regardais toute petite, et que je ressors encore de temps en temps de l'armoire ! Inspiré d'une histoire de Paul Grimault, ce film est rempli de poésie et possède une ambiance parfois dérangeante (l'ambiance dans le château, et ce robot !) mais reste un excellent dessin-animé.
    Sae Rom S.
    Sae Rom S.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 7 août 2013
    J'aime beaucoup cette histoire. C'est très joil et magique. Je ne peux pas croire pas que ce film soit sorti en 1980. J'ai été surprise par les idees dans ce film. Les musiques aussi sont merveilleuses. Mais je ne comprends pas ce que dit l'oiseau. Il a un très fort accent et je pense que les images et les voix ne vont pas ensemble. Les personnages sont très mignons. Mais les voix sont très vielles. J'étais troublée par la bergère, le ramoneur et l'oiseau.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top