Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Roi et l'oiseau
    note moyenne
    4,1
    5891 notes dont 280 critiques
    répartition des 280 critiques par note
    167 critiques
    62 critiques
    23 critiques
    17 critiques
    8 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Le Roi et l'oiseau ?

    280 critiques spectateurs

    fremi
    fremi

    Suivre son activité Lire ses 112 critiques

    5,0
    Publiée le 13 février 2012
    Un des plus beau dessin animé qui puisse exister! Une très très belle histoire pleine de poésie. Une très belle histoire d'amour.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 796 abonnés Lire ses 5 023 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Il y a des films dont on garde un souvenir inoubliable et dont le revisionnage ne nous effraie pourtant pas plus que cela. Et nous ne sommes pas déçus. Poétique, trépidant, généreux et offrant un superbe plaidoyer contre toute forme de tyrannie, "Le Roi et l'oiseau" est de ces chefs-d'oeuvres absolus qui n'ont pas vieilli d'un cil et dont l'émerveillement reste encore aujourd'hui intact. Et c'est bel et bien la marque des plus grands que de signer un film pouvant aussi bien toucher la plus jeune génération que le public le plus averti, tout cela en se montrant créatif et émouvant au possible, et ce jusqu'à une scène finale proprement bouleversante. Un mot seul, un seul : Monsieur Grimault, merci.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 483 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juillet 2013
    Devenu un classique du cinéma d'animation qui a inspiré les plus grands dont Hayao Miyazaki, "Le Roi et l'oiseau" est d'une poésie rarement vue dans un film d'animation français, bénéficiant des efforts conjugués de Paul Grimault et de Jacques Prévert pour qu'il prenne vie. Le rythme est lent et l'ensemble a pris un petit coup de vieux (que ce soit dans la post-synchronisation ou dans la qualité de certaines images) mais on se laisse envoûter facilement par l'univers fascinant que nous dépeint Grimault, inventant un château fait d'une multitude d'étages tous différent les uns des autres où les ramoneurs et les bergères sortent de leurs tableaux respectifs pour échapper à un roi tyrannique qui veut les retrouver. L'histoire ne tient pas à grand chose mais doit beaucoup aux nombreuses idées qui peuplent le film, qui parviennent à nous toucher et à nous plonger au cœur d'un royaume qu'on rêverait tous de visiter. Et puis il y a la séquence, magnifique, où le ramoneur, la bergère et l'oiseau se font poursuivre alors qu'ils descendent à toute allure les étages du château.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 348 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    Publiée le 18 février 2018
    Si sa préparation a débuté au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Le Roi et l'Oiseau ne verra le jour qu'en 1980, à cause de désaccords financiers et dont une première version, La Bergère et le Ramoneur, reniée par Grimault et Prévert, est sortie en 1953. Malgré la mort de Jacques Prévert en 1977, son apport n'en reste pas moins très important, et Le Roi et l'Oiseau restera son oeuvre à lui et Grimault, où la poésie est sublimée par une richesse thématique et une ambiance forte et surtout belle. Une beauté que l'on retrouve à la fois dans l'animation, la musique ou le destin de la bergère et du ramoneur, dont l'histoire est inspirée des écrits de Hans Christian Andersen. Dès les premières secondes, on ressent à la fois la poésie et la dimension puissante et particulière de l'oeuvre, parfois assez froide pour mieux mettre en avant la solitude de ce dictateur. Il y a comme une sensation de se retrouver dans le 1984 de George Orwell ou Metropolis de Lang, avec une ambiance similaire, limite oppressante par moment, tandis que les auteurs dépeignent de passionnants personnages, que ce soit l'oiseau, nos deux héros ou le Roi, chacun ayant des caractéristiques propres tout en véhiculant diverses émotions. La richesse thématique ne se limite pas à une satire des dictatures, mais aussi, entres autres, à la violence de nos sociétés, l'oppression du peuple et sa non-liberté ou encore la course à la modernisation et aux objets inutiles (avec une nuance magnifiquement symbolisée par la séquence finale). Ce dernier point démontre d'ailleurs toute l'inventivité dont font preuve les auteurs, avec une réelle science du détail et une imagination sans faille, comme en témoigne le royaume. On peut d'ailleurs aussi saluer de nombreux aspects techniques comme le montage et la coloration, qui participent pleinement à l'atmosphère parfois surréaliste de l'oeuvre et donc à l'immersion. Les messages ne sont jamais lourds et surtout proposent une réflexion, à l'image de l'oiseau se battant pour ses propres idéaux, alors que la bande-originale est remarquable, devenant même un personnage à part entière. Jacques Prévert et Paul Grimault signent avec Le Roi et l'Oiseau une oeuvre remarquable, d'une rare puissance, poésie et intelligence où l'inventivité se mêle avec la réflexion dans une ambiance oscillant entre dérangée et surréaliste.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 4 367 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2008
    Avec quelle patience paul Grimault est parvenu à réaliser son rêve : remanier La Bergère et le Ramoneur, un film commencé Jacques Prévert en 1950, dont la finition leur avait été retirée par des distributeurs sans scrupules. Trente ans après, le poète du dessin animé a eu le dernier mot. A son ami disparue, il rend le plus beau des hommages. Car tous les thèmes chers à Prévert sont là. Devant ces grands ateliers royaux ou, inlassablement, sont forgées des statues du roi, c'est la vanité et la bêtise que l'on dénonce. La "charmante bergère et le petit ramoneur de rien du tout" symbolisent l'innocence et l'amour. Dans le coup poing final du robot sur la cage aux oiseaux éclate la saine colère des deux amis contre toute entrave à la liberté. Aux spectateurs pressés. Paul Grimault propose de prendre le temps. Rien de frénétique dans cette course-poursuite lente et contemplative. Même les décors de la cité kafkaienne semblent tracé avec tendresse. Un classique. Il y a une telle intelligence et uen telle poésie dans ce film qu'on s'intérroge encore aujourd'hui sur la perfection du résultat d'un projet si colossal, tant sur le plan logistique qu'émotionnel. Tântot sinistre et inquiétant, tântot envoûtant et libérateur, ce chef-d'oeuvre intemporel s'acheve sur l'une des plus puissantes évocations du désir absolue de liberté. Vraiment une oeuvre immense.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 646 critiques

    4,5
    Publiée le 1 septembre 2011
    Poétique, sublime, fantastique, magique, envoutant,... autant de ces adjectifs peuvent qualifier ce film d'animation au combiend es plus réussit. Belles images, musique grandiose, dialogue travaillé, univers original, ... Tout ceci permet d'oublier une histoire un peu trop singulière.
    Loïck G.
    Loïck G.

    Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 310 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2013
    L’histoire n’est pas nouvelle, mais le coup de pinceau du père Grimault demeure alerte et inventif. Il y mêle la sévérité d’un propos toujours d’actualité sur l’omnipotence et la suffisance des grands, à la fantaisie d’une mise en scène surréaliste. La poésie qui s’en dégage nous rappelle qu’un autre grand a écrit dialogues et scénario : Jacques Prévert. Les bonus ★★★★☆ Beaucoup de commentaires, et d'archives de l'époque, une interview de Grimault, une vidéo avec Prévert, bref il y a de quoi prolonger l'émerveillement Pour en savoir plus
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 715 critiques

    3,5
    Publiée le 27 juin 2017
    Une œuvre fédératrice, pleine de messages formateurs, de pédagogie, et de poésie. Cet oiseau de raison offre quelques fondements humanistes fondamentaux. Avec les superbes dialogues de Prevert et une animation peaufinée Le Roi et l'Oiseau est une œuvre d'émerveillement qui n'a pas pris une ride. https://m.facebook.com/la7emecritique/
    Pierre-Alain L.
    Pierre-Alain L.

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 77 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juillet 2013
    Jacques Prévert et Paul Grimault sont de réels génies en la matière. Il insuffle à ce dessin d'animation toute une dimension féérique. Chaque personnage est bien défini par une personnalité distincte, chacun attachant à leur façon. Les musiques sont admirables, on ne saurait difficilement mieux choisir un autre thème musical pour ce genre d'oeuvre. L'histoire, à la fois effrayante et touchante, s'adresse à toutes générations confondues. J'ai vu ce film en étant enfant et adulte et je peux vous dire que je n'en ai pas tiré la même lecture !
    Thibault L
    Thibault L

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 256 critiques

    5,0
    Publiée le 5 juillet 2013
    Le plus grand chef d'oeuvre de tous les temps , le plus grand film d'animation que j'ai vu et revu des centaines et des milliers de fois durant toute mon enfance .On ne peut que tomber sous le charme de se film.Il est magique !
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 952 critiques

    5,0
    Publiée le 12 février 2012
    Sans doute un des plus grands dessins animés de tous les temps par sa poésie, sa critique de la tyrannie.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 168 critiques

    4,0
    Publiée le 5 septembre 2009
    Une grande réussite du cinéma d'animation. brillant , bien dessiné, un texte d'une poésie envoutante, tout y est.. C'est aussi une fable critique, coquine irrévérencieuse.; Les enfants adorent aussi et sont pris par la magie de l'histoire et la poésie de cette romance.. Ils se passent le DVD en boucle.. Beaucoup de trouvailles originales et une créativité remarquable. on est souvent proche du surréalisme et des dessins de Dali.. Une oeuvre unique, hors de sentiers battus du film d'animation pour enfants..
    Abarai
    Abarai

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 504 critiques

    4,0
    Publiée le 5 janvier 2009
    Malgré l'animation vieillote, le film de Paul Grimault n'a pas perdu de son charme, mélant habilement poésie et personnages loufoques. Le château du roi est impressionnant, immense et détaillé. Pour couronner le tout, le plan final est parfait, reflétant à lui seul tout le sens du film.
    Cronenbergfansoff
    Cronenbergfansoff

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 16 critiques

    3,0
    Publiée le 24 février 2018
    Le roi et l'oiseau est superbe fable adaptée sur grand écran comprenant poésie et magie pas mal plus recommandable au jeune public. Je le déconseille aux moins de 3 ans. 3/5
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 346 critiques

    4,0
    Publiée le 16 décembre 2008
    La grande imposture de ce dessin animé... est qu'il ne s'adresse, ou que très peu, aux enfants ! Fable moderne sur le culte du chef et la dictature, le "Roi et l'oiseau" est une réflexion lucide sur l'avenir de nos sociétés matérialistes où notre quotidien, comme notre intérieur, ressemble, hélas, à celui de notre voisin. Certes, la poésie de Prévert est toujours là, faisant de cette quête d'absolu et de liberté une oeuvre attachante et tendre, mais il manque tout de même cette ^petite pincée d'humour et de mordant dont se parent quelques chefs-d'œuvre de Disney.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top