Notez des films
Mon AlloCiné
    L'homme qui aimait les femmes
    note moyenne
    3,7
    654 notes dont 51 critiques
    répartition des 51 critiques par note
    7 critiques
    26 critiques
    12 critiques
    2 critiques
    3 critiques
    1 critique
    Votre avis sur L'homme qui aimait les femmes ?

    51 critiques spectateurs

    Mathias Le Quiliec
    Mathias Le Quiliec

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 226 critiques

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2019
    Que dire ? Une nouvelle réussite signé Francois. On a l'impression qu'il pond toujours le même film, les même thèmes et pourtant ça marche a chaque fois. Il faut dire que tout les films de truffaut ont la classe, un charme désuet, une certaine manière de narrer ses films comme on ne fait plus aujourd'hui. Les films de truffaut sont souvent des voyages intérieur, des livres ouverts avant d'être des films. Les acteurs y sont toujours magnifique, même ce petit Charles Dener que je connaissait pas, ne payant pas de mine, semble trouver du charisme. Il faut dire qu'il interprête un rôle sur mesure dans un film de truffaut, à savoir jouer un homme passionné et surtout par les femmes. On sait que Truffaut aimait les femmes et on ne peut s'empécher de penser qu'il a pris beaucoup de plaisir a fabriquer son film, à écrire ses dialogues d'une précision clinique. Un de ses films les plus "matures" qui pourtant marquera les plus jeunes l'ayant vu à l'époque au cinéma. Ce n'est pas un film érotique mais plutôt un apprentissage de la vie, une école du bon sentiment. Sur la forme ce n'est pas son meilleur film, mais c'est un film de truffaut, il y a donc ce petit quelque chose qui flotte dans la mise en scène nous permettant de vite l'identifier. Je ne les ai pas encore tous vu, mais d'emblée "L'homme qui aimait les femmes" intègre mon Top 5 de Truffaut. Réjouissant !
    karpathakis y
    karpathakis y

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 47 critiques

    4,0
    Publiée le 17 novembre 2019
    Le seul, mais alors l'unique film de François Truffaut que j'ai vu et peut revoir avec plaisir. Un très, très bon film où Denner est époustouflant ! Tous les acteurs sont excellents dans l'interprétation de leurs rôles respectifs. Superbe !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    4,5
    Publiée le 1 juillet 2019
    . Dommage que ce bijou soit altéré par quelques petites vilaines longueurs, sinon c'est une merveille, et aussi une leçon de vie car, oui on peut aimer les femmes, plein de femmes en les respectant, n'en déplaise à certaines féministes. Les femmes dans ce film sont particulièrement en forme et en beauté : Brigitte Fossey et son sourire craquant, Nelly Borgeaud, complètement déjantée ou encore Sabine Glaser en coquine de charme… Quant à Denner il est exceptionnel, même s'il sera encore meilleur dans "Robert et Robert" de Lelouch. Un film empreint de respect, de tact, de poésie, de tendresse et d'amour des femmes, avec juste ce qu'il faut d'humour. Quant à ceux qui se livrent à des analyses psychanalytiques à deux balles sur le personnage incarné par Denner, ils me font rire.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 858 critiques

    4,0
    Publiée le 11 avril 2018
    L'Homme qui aimait les Femmes, est un magnifique hommage aux femmes, porté par une grande finesse dans l'écriture et par un immense Charles Denner.
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 888 critiques

    4,0
    Publiée le 6 août 2016
    Le récit s'étire encore et encore, une méthode une nouvelle fois désarmante mais aussi tendre et intelligente. Nul jugement, un regard plutôt doux sur un homme et sur une multitudes de femmes. L’empreinte Truffaut aux service du cinéma, somptueux quoiqu'un peu trop long ...
    beatles130755
    beatles130755

    Suivre son activité 6 abonnés

    3,5
    Publiée le 18 mai 2015
    Dans un autre genre, en 1977 Monsieur Truffaut nous a offert ce film, que personnellement j'aurai aimé réaliser. C'est le film que j'aurai fait si il n'avait pas existé... Quant on aime la femme pour ce qu'elle est, il faut voir ce film féministe et, tellement attendrissant joué par un Charles Denner remarquable. Je pense que Charles Denner a dû jouir de tourner avec ces femmes en distribution. ;-)
    Bardon de Kater
    Bardon de Kater

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 46 critiques

    5,0
    Publiée le 10 décembre 2014
    Quoiqu'on en dise on peut être un dragueur invétéré et respecter les femmes. Et c'est exactement ce que démontre et prouve François Truffaut dans ce petit bijoux d'humour subtil et de sensibilité porté par un Charles Denner géant.
    afam192
    afam192

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2014
    Romain Duris incarne le rôle saisissant d'un homme qui aime se transformer en femme. si la barbe, même rasée, ne trompe personne, ses manières ont de quoi convaincre.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 365 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    4,0
    Publiée le 17 novembre 2014
    Pour une fois ce n’est pas Jean-Pierre Léaud, dans la peau d’Antoine Doinel, qui sert d’alter-ego à François Truffaut mais c’est Charles Denner (déjà aperçu dans La mariée était en noir et Une belle fille comme moi) qui incarne un irascible charmeur à travers lequel on reconnait aisément le gout prononcé du réalisateur pour les plaisirs de la chair. Le choix de cet acteur, qui livre là sa performance la plus mémorable, et qui loin d’avoir un physique de playboy, renforce l’idée que les jeux de séductions passent davantage par de beaux discours subtiles que par une appartenance aux canons de la beauté. Le fait de passer par les mémoires qu’écrit le personnage principal pour narrer ses aventures, et en particulier ses multiples conquêtes amoureuses, permet d'adopter son point de vue, de justifier les nombreux flashbacks mais surtout de caractériser les multiples personnages féminins via une voix-off non pas didactique mais pleine de mélancolie et d’humour. La façon dont Truffaut, par le biais du personnage de Bertrand donc, déclare son amour inconditionnel pour la gente féminine, sous toutes ses formes, lui permet de signer son film le plus personnel et un de ses plus réussis, sur le fond comme sur la forme.
    Cine123
    Cine123

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 54 critiques

    5,0
    Publiée le 9 novembre 2014
    Un rôle sur mesure pour l'exceptionnel Charles Denner pour un chef d'oeuvre éternel
    Teresa L.
    Teresa L.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 140 critiques

    4,5
    Publiée le 20 octobre 2014
    Le lever de chapeau de Truffaut au début du film ne peut tromper personne; il s'agit d'un testament à une génération d'hommes et femmes, qui se trouve être la sienne aussi. Il émane une profonde tristesse de ce film au rythme parfois proche de la comédie où l'auteur d'un livre-tombe achève son parcours (presque) dans les bras de la femme qui a rendu la possibilité d'éditer son livre. Tristesse dérivant du fait que les hommes ne seront jamais des mères? C'est ce que semble suggérer la conclusion de la scène avec le médecin, et cette amertume revient de loin en loin chez Truffaut. Je ne vais pas faire la tartine habituelle sur Denner (qui la mérite pourtant), je reviendrais juste sur le personnage le plus borderline du film - Delphine, incarnée ici par Nelly Borgheaud. Dans leurs scènes communes un génie irradie, le génie de l'être-acteur, entre celui qui a été élu et celle qui brûle de se consumer. L'issue sera violente avant de se pacifier ex abrupto.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 285 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juin 2014
    Produit en 1977, ce film n'a pas pris une ride aujourd'hui (2014) ! Assurément un des plus beaux de François Truffaut dans ce récit où il se décrit lui-même : le réalisateur aimait les femmes jusqu'à être séduit follement par ses actrices. Et à choisi ici dans cette auto-biographie Charles Denner pour le représenter : un acteur au grand talent dans un rôle qui lui a valu un César bien mérité en 1978. Et Brigitte Fossey est superbe de féminité, de sensibilité et colle vraiment à un personnage qu'on croirait (et qui aurait été) écrit pour elle. Bref, l'alchimie du cinéma fait son oeuvre et on craque devant la séduction de toutes ces femmes qui défilent dans le film. Bref, j'ai adoré ! Truffaut aimait-il Hitchcock ? En tout cas, un clin d'oeil à son intention ? on voit apparaître le réalisateur nouvelle-vague fugitivement au début de l'aventure, comme le faisait le maître du suspense dans les siennes. Dommage pour nous, pour le cinéma que Truffaut soit disparu si tôt ! Pour les femmes probablement aussi... willycopresto
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 4 367 critiques

    4,5
    Publiée le 17 juillet 2014
    Truffaut sur un sujet qui connait plus que bien. L'amour et les femmes. Lui-même au-delà de son métier porta comme étiquette d'un homme étant un glouton de la gente féminine. Pour son époque, L'homme qui aimait les femmes dérangea le parti féministe, et puis comme il est bon de déranger. L'acteur Charles Denner est la vague du film, il narre ses tribulations de passion souvent en voix-off, une voix délectable avec des textes savoureux. Selon votre passé, votre vie, vous pouvez vous y retrouvez dans son personnage, c'est mon cas. Nous allons terminer par les demoiselles, car votre regard croisera Brigitte Fossey, Geneviève Fontanel et Nathalie Baye. On se laisse glisser dans ce chef-doeuvre comme notre main qui glisserai le long des jambes d'une femme.
    Béatrice G.
    Béatrice G.

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 457 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mai 2014
    Portrait subtil et maîtrisé d'un séducteur invétéré, d'une grande finesse et élégance. La grande force de ce film est sans aucun doute l'interprétation de Charles Denner, tout à fait exceptionnel, qui parvient à être ce qu'il faut de séduisant, d'inquiétant, de fragile, d'attendrissant... Le point faible c'est sa longueur, aussi épatantes que soient l'interprétation et la réalisation, le film a au moins 20 minutes en trop. Je ne suis pas non plus convaincue par la fin, un poil ridicule: spoiler: mourir en tombant de son lit c'est quand même carrément la honte! Enfin, L'Homme Qui Aimait Les Femmes reste un film à voir, ne serait-ce que pour la prestation de Charles Denner et le savoir faire de Truffaut.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 982 critiques

    3,5
    Publiée le 11 novembre 2013
    Il n'y a pas que dans les films policiers qu'on trouve des incohérences, les oeuvres à caractère intimiste en sont souvent remplis. C'est souvent génant ici, mais à partir de la rencontre avec Delphine, femme excentrique, et magnifiquement interprétée par Nelly Borgeaud, le film décolle et rassemble les morceaux. Truffaut fait passer sa passion des femmes à travers un style très littéraire, un sens du détail dans la description et la voix enchanteuse de Charles Denner. Une oeuvre certainement très personnelle, parfois agacante, Truffaut prêtant à toutes ces femmes trop de réactions masculines, mais qui parvient à envouter également.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top