Mon Allociné
L'Histoire d'Adèle H
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,4 438 notes dont 61 critiques
30% 18 critiques 33% 20 critiques 20% 12 critiques 8% 5 critiques 5% 3 critiques 5% 3 critiques

61 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Galmaril

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 18 critiques

?Nul • Publiée le 14/01/2013

Ça mérite peut-être deux étoiles ("pas terrible"), mais je mets une demi-étoile pour ramener la note absurdement élevée de ce médiocre roman photo à un niveau raisonnable. Dans ses programmes télévisés, Télérama met triple T parce que Truffaut, le Nouvel Obs met un triple cœur parce que Truffaut et on pourrait allonger la liste. Si l’idée de la critique est de prescrire ce qu’il convient d’aimer pour faire partie du club très snob des cinéphiles de haut vol, très bien. Mais si l’idée de la critique est de renseigner le lecteur sur la qualité de ce qu’il va voir, c’est une autre paire de manche. L’Histoire d’Adèle H. est en réalité un honnête téléfilm qui déroule son histoire de manière très monolithique, très manichéenne, sans aucune surprise et sans permettre au spectateur la plus élémentaire empathie tant les personnages de carton pâte sont stéréotypés et comme vus de l’extérieur. On attend d’une œuvre d’art qu’elle mette un minimum en scène les ambiguïtés de la vie. Ici, il n’en est pas question. La vision simplette qui nous est assenée est que l’amour est 1) soit sublime 2) soit pathologique, et en l’occurrence, l’auteur développe l’option N°2 sans un pet de nuance. On dirait qu’il ne lui est jamais venu à l’esprit que l’amour pouvait être à la fois sublime et pathologique tout comme la lumière est à la fois onde et corpuscule. On dirait qu’il n’a jamais lu ni Racine, ni Benjamin Constant, ni Flaubert, ni aucun des grands textes de la littérature française. Si ce machin n’avait pas été signé Truffaut, il y a gros à parier que Télérama n’aurait même pas pensé à mettre un seul T ni le Nouvel Obs un seul cœur. Il se serait même sans doute retrouvé avec un as de pique.

starman93

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 148 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 06/01/2013

Chef-d'oeuvre de romantisme absolu et peut-être le plus beau récit qui soit d'amour fou.I.Adjani est bouleversante.

krbrh

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 24 critiques

4,5Excellent • Publiée le 29/10/2012

La descente d' une pauvre âme passionnée vers son trait le plus noir, la folie plus que l' amour! Une jeune femme aux tendances érotomane qui fera de l' amour son maître, interprétée par une Adjani au sommet de son art et de sa beauté!! Pathétique.

Cast-23

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 53 critiques

4,5Excellent • Publiée le 20/04/2012

L'histoire peu connue de la descente aux enfer d'Adèle Hugo est retranscrite avec brio, émotion, par le divin Truffaut.

Nelly M.

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 525 critiques

4,0Très bien • Publiée le 18/04/2012

Du charmant poème scolaire "Mes deux filles", Truffaut offrait de revenir en rappelant que Léopoldine se noya avec son mari, et qu'Adele, belle et brillante pianiste se sentant la moins aimée de l'écrivain, prit la tangente en serrant les dents. Le film relate ses petits calculs à distance dans le glacial Halifax où revendiquée Hugo ou clandestine, elle réclame et empoche les mandats, court derrière ce Pinson magnifié plus il se dérobe, finit par colporter des inventions qui trahissent autant un excès de romantisme que l'effroi de n'être rien... Chaleur humaine et pourtant rudes images que ces embarcations et habitations devinées dans le noir. Que d'austérité comparé à la douillette Hauteville House de Guernesey et ses palmiers ! J'avais oublié lors de la sortie en salle en 1976 la Barbade dans le sillage du lieutenant, cette errance qui peut être de la démence ou le détachement des joueurs qui ont atteint leur objectif (Pinson l'appelle et Adèle continue de marcher l'air absent)... Ramenée de cet exil au bercail par une bonne âme, Adèle a-t-elle été hospitalisée puis enfermée une fois pour toutes ? Au dire du cinéaste en voix-off, une fois à l'abri du monde, elle aurait beaucoup jardiné, noirci à sa façon quantité de pages et... enterré tous les siens (1830-1915) !

thierry lesage

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 60 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 21/01/2012

flamboyance des sentiments, inoubliable interpretation d'isabelle Adjani, maitrise de la mise en scéne , tout est rassemblé pour un autre chef d'oeuvre du maitre Truffaut

anonyme
Un visiteur
5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 01/12/2011

Ce film est une véritable merveille cinématographique à tous les sens du terme . Premièrement , en ce qui concerne le fond , rien à dire : Truffaut comme à son habitude étudie les passions amoureuses façon mélodrame , arrive à brosser des personnages magnifiques , passionnants et tristes . Cette fois ci c'est Adèle Hugo ( fille du célèbre auteur dramatique exilé pour ses opinions politiques ) que nous suivons . Adèle est éprise du lieutenant Pinson , un homme qui ne l'aime pas . Point . L'histoire se résume à cela . Du déjà vu ? Eh ! bien non ! Pourquoi ? Car le réalisateur de la Nouvelle Vague fait preuve d'un génie de mise en scène : les acteurs sont magnifiques , le film est magnifiquement filmé , la musique est amère et mélancolique en accord avec la dramatisation ascendante du film , les costumes et les décors sublimes . Une merveille .

emily_g

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 130 critiques

4,0Très bien • Publiée le 20/10/2011

Avec cette histoire d'obsession amoureuse, Truffaut revient aux sombres racines du romantisme, celui de l'absolutisme mortifère des passions. Le récit de cette tragédie inéluctable évite cependant le pathos et l'assèchement grâce à la présence lumineuse d'Isabelle Adjani, peut-être dans son meilleur rôle, qui donne une incandescence rare au personnage d'Adèle H. Truffaut est visiblement aimanté par son actrice et le film se perd merveilleusement dans cette fascination. On oublie alors ses quelques faiblesses (la voix off sentencieuse, le rythme un peu trop lâche...), pour se laisser subjuguer par ce diamant noir.

GabbaGabbaHey

Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 1 575 critiques

3,5Bien • Publiée le 10/08/2011

Un magnifique et très émouvant film de Francois Truffaut racontant l'histoire vraie d'Adèle Hugo, fille du célèbre poète Victor Hugo, femme a la vie sentimentale complexe devenue folle par amour. Le rôle d'Adele H. est interprété par la sublime Isabelle Adjani (qui n'est cependant pas, je trouve, dans un de ses meilleurs rôles...), rôle qu'elle incarne plutôt bien... Très naturellement la mise en scène de Francois Truffaut est exceptionnelle, l'histoire est racontée magistralement, très mélancoliquement et poétiquement...

kikiladoucette

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 6 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 01/03/2011

J'ai vu dimanche ce film de François Truffaut, qui m'a compètement bouleversée. La musique est magistrale, l'image grandiose, sans parler de l'interprétation troublante d'Isabelle Adjani (surtout quand on sait qu'elle n'avait que 19 ans à l'époque) ! J'ai revu ce film hier et aujourd'hui (pour vous dire!), et je ne lui trouve aucun défaut, à part peut-être la voix-off finale qui coupe un peu l'émotion. A voir et à revoir sans modération!

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse