Mon AlloCiné
    Sept morts sur ordonnance
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Sept morts sur ordonnance" et de son tournage !

    Un film politique

    Dans une interview parue en décembre 1975 dans L'Unité, hebdomadaire du Parti socialiste, Georges Conchon déclarait avoir voulu faire de Sept morts sur ordonnance un "film politique qui soit en même temps un spectacle". Et d'ajouter : "Moi, j'aime bien lutter en première ligne. Mais je tiens à dire que je n'ai rien contre la médecine et la chirurgie. Ce que je sais, c'est que je suis avec tous les jeunes médecins, ceux qui ont commencé à prendre conscience de leur rôle dans la société et qui ne veulent pas être soumis à l'argent, aux diplômes et aux vieux cons. J'ai voulu montrer un drame sur la violence feutrée qui s'exerce dans tous les milieux."

    Conchon joue les enquêteurs

    Partant de cette histoire vraie, le scénariste Georges Conchon s'est lancé dans un véritable travail d'enquête. Il s'est rendu à Reims, dans la ville même où avait eu lieu ce double suicide, et a fréquenté un bar où avaient coutume de se rencontrer les notables locaux, ceci afin de glaner un maximum d'informations qui pouvaient lui être utiles pour l'écriture du scénario.

    Inspiré d'un fait divers

    Sept morts sur ordonnance s'inspire d'un tragique fait divers : le suicide dans les années 60 d'un chirurgien présentant des similitudes avec le suicide d'un autre de ses confrères survenu dans la même ville, à Reims, 15 ans auparavant. Le personnage de l'obséquieux Dr. Brézé joué par Charles Vanel fait clairement référence à Joseph Bouvier, éminent médecin et maire de Reims durant l'Occupation allemande.

    Rouffio / Conchon : une fructueuse collaboration

    La collaboration de Jacques Rouffio avec Georges Conchon, scénariste mais aussi romancier, ne date pas de ce film. Les deux hommes avaient déjà travaillé ensemble sur L'Horizon (1967), premier long métrage de Jacques Rouffio, et seront amenés à se retrouver pour l'adaptation du Sucre, brillante satire sociale de Conchon sur la spéculation boursière.

    Tourné à Madrid et Clermont-Ferrand

    Sept morts sur ordonnance s'est tourné de juin à août 1975 sur les lieux mêmes de l'action, à Clermont-Ferrand, mais aussi à Madrid, la production étant franco-espagnole.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Downton Abbey (2019)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • Rambo: Last Blood (2019)
    • Deux Moi (2018)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Le Dindon (2018)
    • Portrait de la jeune fille en feu (2018)
    • Chambre 212 (2019)
    • Alice et le maire (2018)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Papicha (2019)
    • Sœurs d'armes (2018)
    • Ceux qui travaillent (2018)
    Back to Top