Mon AlloCiné
Papy fait de la résistance
note moyenne
3,4
6464 notes dont 245 critiques
26% (63 critiques)
38% (93 critiques)
19% (46 critiques)
9% (21 critiques)
7% (18 critiques)
2% (4 critiques)
Votre avis sur Papy fait de la résistance ?

245 critiques spectateurs

Bruce Wayne

Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 348 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 29/03/2014

Comédie française culte des années 1980, Papy fait de la Résistance est un film qui a bercer mon enfance et qui encore aujourd’hui continu de me faire rire au éclats. Avec son casting de stars, son histoire prenante et ses scènes cultes, le film de Jean-Marie Poiré est un petit bijou de comédie inoubliable. 1943, la France est occupée par les nazis. La famille Bourdelle se voit elle aussi envahie par les soldats allemands qui réquisitionnent sa demeure et se retrouve à vivre dans la cave. Le fils, Guy-Hubert, dissimulé derrière les traits d’un coiffeur homosexuel, se trouve être en réalité Super-Résistant, une sorte de Zorro du moment et qui mène la vie dure aux soldats allemands. Mais c’est sans compter de la délicate situation dans laquelle se mettra la famille quand elle se mettra à héberger et aider un soldat anglais capturé par les allemands. Sorti en 1983, Papy fait de la Résistance est aujourd’hui une des comédies populaires françaises les plus cultes et qui a rassemblé plus de quatre millions de spectateurs dans les salles obscures. Mise en scène par Jean-Marie Poiré qui était à l’époque le réalisateur d’une autre comédie culte, Le Père Noël est une Ordure adapté de la pièce de la troupe du Splendid, Papy fait de la Résistance est une comédie totalement délirante sur un sujet qui à l’époque et encore aujourd’hui paraît très sérieux : la France sous l’occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale et le combat d’hommes et de femmes dans la résistance. Mais ce qui est génial avec Papy fait de la Résistance, c’est que le film arrive à faire rire sur ce sujet avec un humour vraiment hilarant et qui fonctionne à chaque fois ! Le film possède une multitudes de scènes mémorables comme la scène de fin qui se trouve être une émission télévisée mettant en scène un débat entre les protagonistes du film en plus vieux, les caméos de stars françaises de l’époque, les scènes dans la cave qui reste dans les esprits, les péripéties des personnages de Christian Clavier ou Gérard Jugnot ainsi que le grand final au château avec un Jacques Villeret irrésistible dans son rôle du demi-frère fictifs d’Adolf Hitler. Le film de Jean-Marie Poiret n’est pas un film qui se moque de la Résistance elle-même mais des films qui parlent de celle-ci comme L’Armée des Ombres par exemple qui lui est un film très sérieux sur le sujet. Papy fait de la Résistance à tout d’une pièce de théâtre à la sauce du Splendid, remarquez c’est normal car à la base c’est une pièce écrite par Christian Clavier et Martin Lamotte et il se trouve que la quasi-totalité de la bande se trouve dans le film, et le réalisateur du Père Noël est une Ordure et du futur Les Visiteurs en 1993, livre une incroyable comédie populaire qui restera dans les mémoires. Avec son impressionnant casting, la raison numéro 1 qui donne envie de revoir ce film, Papy fait de la Résistance a tout du « blockbuster comique » à la française. Avec un Christian Clavier génial « Tirez vous on est foutus !!! », un Gérard Jugnot en roue libre et juste hilarant avec ces cris aigus « Rassurez-vous madame Bourdelle, c’est français, c’est la police française. », le vétéran Michel Galabru dans le rôle de l’attachant Papy, Roland Giraud énorme dans le rôle du Général Spontz « C’est un pépère ! » ou « Ce robinet me résiste !? Je vais le matter !! », Dominique Lavanant superbe, Jacqueline Maillan grandiose, Jacques Villeret inoubliable dans le personnage du Marechal von Apfelstrudel, Martin Lamotte parfait dans le rôle de Guy-Hubert coiffeur homosexuel alias Super-Résistant « Ya pas de mot pour dire ce que vous êtes monsieur Ramirez, ya plus de mot…enculé ! »  et suit tous les seconds rôles qu’on a plaisir à voir comme Michel Blanc, Josiane Balasko, Jean Carmet, Bernard Giraudeau, Thierry Lhermitte, Jean Yanne, Roger Carel ou encore Jacques François. Avec ses répliques cultes, situations parodiques et stars en délires, Papy fait de la Résistance est une des meilleures comédies françaises du cinéma qui est a placer dans le top du top comprenant entre autre La Grande Vadrouille, Oscar, Les Bronzés font du Ski, Le Père Noël est une Ordure, Le Dîner de Cons, Les Visiteurs et Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre. Bref ce délire à la française sur la Seconde Guerre mondiale se révèle être très divertissant où le casting et les situations grotesques sont utilisés avec intelligence et drôlerie. Papy fait de la Résistance est une comédie culte faisant partie de l’âge d’or de la comédie française.

MDCZJ

Suivre son activité 185 abonnés Lire ses 155 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/05/2014

C'est culte, complétement culte, ... et je dois dire que je comprends pourquoi ! Ce film est une de nos meilleures comédies des années 1980. "Papy fait de la résistance" est sorti en 1983 et a été réalisé par Jean-Marie Poiré. On retrouve au casting Christian Clavier, Michel Galabru, Roland Giraud, Gérard Jugnot, Martin Lamotte, Dominique Lavanant, Josiane Balasko, Jacqueline Maillan, Jacques Villeret, Michel Blanc, Thierry Lhermitte, Bernard Giraudeau, Jean Carmet, ... ça en fait du monde ! Il y a énormément de scènes cultes, par exemple celle du dîner où les personnages mangent des œufs d'autruches. On peut citer aussi la scène où Jacques Villeret chante "Je n'ai pas changé" ! L'humour est donc vraiment au rendez-vous. Le personnage de Gérard Jugnot est culte à lui tout seul : Adolfo Ramirez ! Déjà, rien que le nom fait rire ! C'est un film qu'on regarde par nostalgie car aujourd'hui, après l'avoir vu une bonne centaine de fois, on le connait par cœur. C'est complétement loufoque, ça fait rire, ça fait du bien ! 4/5 : très bonne comédie française, à voir !

Vixare

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 374 critiques

4,5Excellent
Publiée le 21/04/2014

"Papy fait de la résistance" est l'une des comédies cultes du cinéma français, une farce historique grossière qu'il faut lire au seconde degré. Les personnages sont construits comme les anti-héros des films de guerre traditionnels, ici pas de grand moment de bravoure magnifié, Jean-Marie Poiré nous offre un film à taille humaine avec une grille de personnages tantôt lâches (le personnage de Taupin), tantôt fourbes (le personnage de Ramirez), parfois épris de justice (Super-résistant), décalés (Héléna Bourdelle), parfois très caricaturaux (Guy-Hubert) mais qui a le mérite de ne pas occulter, ni magnifier l'attitude qui fut celle des français durant l'occupation. La résistance y est vue sous l'angle de la dérision, on se moque clairement de super-résistant et son déguisement qui masque en réalité un coiffeur homosexuel, y passe aussi l'attitude opportuniste des résistants de la dernière heure incarnés par le personnage de Taupin ... Ce pari de Jean-Marie Poiré de créer un opposé burlesque à l'Armée des ombres de Melville (renforcé par l'usage de la même musique de fin) était extraordinairement osé, même 40 ans après la fin du conflit ... L'ensemble se laisse voir avec une rare onctuosité, une réelle puissance qui initie une réflexion sur les enjeux de l'Histoire et les conflits de mémoire. La troupe du Splendid semble s'en donner à coeur joie devant l'objectif, depuis les premières partitions comme celle de l'excellent Gérard Jugnot (parfait en collabo insupportable) jusqu'aux interventions plus restreintes mais non moins succulentes à l'image de Thierry Lhermitte. Ces jeunes acteurs trouvent de parfaits relais en la personne d'acteurs plus expérimentés tels Jacqueline Maillan, l'éternel Michel Galabru ou l'élégant Roland Giraud, sans parler du numéro hilarant de Jacques "Julio" Villeret. Un film bien plus intéressant qu'il n'y parait au premier abord, à voir et à revoir sans aucune modération !

dougray

Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 898 critiques

4,5Excellent
Publiée le 13/08/2006

Souvent oublié au profit des autres chefs-d'oeuvre du Splendid, "Papy fait de la résistance" est pourtant l'une des meilleures comédies françaises et épate par son ton avant-gardiste. Il fallait oser faire rire sur une période aussi douloureuse que l'Occupation (seul Robert Lamoureux et sa "7e Compagnie" y était parvenu jusque-là) et le film réserve quelques scènes devenues cultes (l'interrogatoire des Bourdelle par Ramairez interrompu par le Général Spontz, le fameux "Je n'ai pas changé" de Julio Iglesias repris par le demi-frère d'Hitler, le final parodiant "Les dossiers de l'écran"...). La mise en en scène ne souffre d'ailleurs d'aucun temps mort et on ne compte plus les dialogues hilarants dont nous abreuve le film ("ras très ras, je dois être très net", "on va découper le rosbeef, c'est dimanche", "Y a pas d emot pour dire ce que vous êtes Monsieur Ramirez ! Y a plus de mot ...Enculé !", "Mais la radio allemande dit parfois des choses très vraies... et en plus ils passent de très bons disques"...). Mais "Papy fait de la résistance", c'est avant tout l'un des plus beaux castings du cinéma français avec Christian Clavier en résistant plein de bonne volonté, la fantastique Jacqueline Maillan en savoureuse Mamina, Roland Giraud en hilarant Général Spontz, Martin Lamotte aussi drôle en fils homo qu'en Super Résistant, Gérard Jugnot énorme en collabo, Dominique Lavanant savoureuse en fiancée coincée, Michel Galabru certes sous-exploité mais formidable en Papy raleur (un rôle purtant écrit pour le regretté Louis de Funès, ce qui restera comme le grand regret du film), Jacques François en chef de réseau, Julien Guiomar en Colonel ainsi qu'une pléiade de guest comme Michel Blanc, Josiane Balasko, Thierry Lhermitte, Jean Carmet, Jean Yanne ou encore Bernard Giraudeau dans "le rôle le plus court du film"). Une brochette de stars pour un film hilarant qui n'hésite pas à aborder quelques sujets graves (la mort du père, la queue pour le pain, le mur cribblé de balles...) et qui a soigné sa musique (la musique du générique de fin est une merveille). Bref, il est urgent de (re)découvrir ce petit chef d'oeuvre méconnu !

conrad7893

Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 1 522 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/03/2014

des purs moments de rigolades avec un casting de rêve : Maillant, Galabru, lamotte, Jugnot, Lavanant, Clavier, giraud et tous les autres j'ai bien rigolé et bien aimé revoir ce film situtations cocasses pour se détendre

Chris46

Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 900 critiques

3,5Bien
Publiée le 24/03/2014

Papy fait de la résistance comédie culte de jean marie poire . L'histoire se déroule en France en 1943 pendant la seconde guerre mondiale . Les membres de la famille bourdelle sont contraint d'être loger a la cave par les allemands qui ont investit leur demeure . En allant se plaindre de leur situation a la comandantur ils libère un prisonnier anglais qu'ils décide ensuite de cacher dans leur cave alors que les allemands sont juste au dessus de leur tête ce qui va les conduire dans une série de mésaventures hilarantes ... Jean marie poire offre avec papy fait de la résistance une comédie très sympathique . Ce film est l'adaptation d'une pièce de theatre de Martin lamotte et christian clavier . Un film qui a l'audace de rire d'une page sombre de l'histoire et de se moquer gentiment des résistants français . On retrouve avec plaisir toute la troupe du splendid qui se réunira une dernière fois a l'occasion de ce film ( avant leur retrouvailles deux décennies plus tard pour les bronzes 3 ) mis a part marie Anne Chazel enceinte a l'époque du tournage . Le casting est royale avec la crème du cinema français de l'époque réunissant la jeune génération montante (christian clavier , Thierry Lhermitte , Josiane Balasko, michel blanc , Martin lamotte , Dominique lavanant , gerard jugnot , Jacques Villeret , Roland Giraud , Bernard giraudau ... ) et l'ancienne génération de vedettes confirmer ( Jacqueline maillant , michel galabru , roger carel , Jacques François , jean Claude brialy , jean Carmet , jean yanne , Julien guiomar ...) qui incarne tous une pléiade de seconds rôles tous aussi hilarants les uns que les autres . La reconstitution de l'époque est magistral avec de superbe costumes et décors . Il faut dire qu'ils ont mis les moyens ce film étant l'un des plus chères du cinema français a l'époque . Une comédie très sympathique remplit de répliques hilarantes et de scènes cocasse ( jaques Villeret qui incarne le demi-frère de hitler en train de chanter je ne veut pas changer , clavier déguiser en hitler devant des généraux allemands méduser , toutes les scènes avec jugnot hilarant dans le rôle d'un colabo , les scènes avec le superheros super-résistant ... ) . On regrette juste quelques passages un peu plus longuet et moins drôle par moment ainsi qu'une fin un peu lourde parodiant une ancienne émission de télé . Malgré tout on passe un bon moment avec toute cette belle troupe d'acteurs .

Attigus R. Rosh

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 1 509 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/09/2016

Film burlesque dont l'humour est indescriptible. Ce film tourne en ridicule les heures les plus sombres de l'histoire avec des personnages complètement maladroits et imbéciles, des situations rocambolesques, une sorte de super-héros / fantomas … C'est un film dont on est soit sensible à l'humour (auquel cas, on passe un bon moment), soit on y est insensible (auquel cas, on s'ennuie ferme). Je fais clairement partie de la première moitié. Les acteurs sont excellents. Christian Clavier est toujours très bon en râleur sympathique. Jacqueline Maillan est absolument géniale et totalement folle. Dominique Lavanant, Martin Lamotte, Michel Galabru sont très bien. Roland Giraud est excellent. Quant à Jacques Villeret et Gérard Jugnot, ils sont complètement fous. Il y a quelques très drôles seconds rôles (incarnés par les excellents Jacques François, Josiane Balasko, Jean Carmet, Thierry Lhermitte, …). Le film est un peu longuet à la fin, mais on passe un moment très drôle.

Estonius

Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 2 940 critiques

3,5Bien
Publiée le 08/08/2015

Faisons la part des choses, il est certain qu'on est assez loin du niveau comique des Visiteurs ou du Père Noël est une ordure. Mais ce n'est pas non plus la catastrophe décrite par certains. Ça se regarde avec plaisir parce que c'est un film d'acteurs et il faut bien avouer que certains sont étonnants : Jacqueline Maillan est surprenante, Dominique Lavanant impeccable, Martin Lamotte est excellent malgré l'absurdité de son rôle, et Gerard Jugniot passe super bien même s'il cabotine à fond. En revanche Clavier ne convainc pas et Galabru nous fait… du Galabru. Il y a beaucoup de guest stars, et si pour certains on se demande à quoi ils servent (Brialy) la prestation de Balasko et surtout celle de Jean Yanne sont remarquables. Mais il nous faut aussi parler de Jacques Villeret, puisque après qu'on se soit demandé ce qu'il venait faire dans cette histoire, on s'aperçoit que sa prestation est en fait le clou du film :Spoiler: Que celui qui n'a pas rigolé devant le passage en musical dans lequel il chante du Julio Iglésias avec l'accent allemand lève le doigt ! Maintenant le scénario : Le thème est proche de la Vie de Château de Rapenneau (1966), le tout saupoudré de Superman en costume d'Arsène Lupin, à défaut d'être génial ça reste amusant et malgré ses délires le film nous montre une France occupée bien plus réaliste que celle de la Grande Vadrouille (il y a des collabos à la pelle et des victimes). La mise en scène est inégale mais on appréciera particulièrement la très belle scène du bordel. Enfin le film ne se moque pas de la résistance mais de ses mythes (ce qui n'est pas la même chose), le débat télévisé iconoclaste à la fin est à ce propos savoureux.

kal-el 02

Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 760 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/03/2014

Ce film est une excellente comédie. Le casting est excellent avec toute la fine fleur du cinéma français. Il faut voir Gérard Jugnot en uniforme de la Gestapo et alors il est hilarant dans ce film c'est le meilleur comme pour le père noel est une ordure et les bronzė .et tant d'autres passages encore qui égratignent sans vergogne une bonne partie de l'histoire sacrée de la France. Excepté Marie-Anne Chazel, toute la troupe est là avec en plus Michel Galabru énorme (qui remplace Louis de Funès, décédé avant le tournage), Jacques François, Jacqueline Maillan, Jean Yanne, Jacques Villeret ,martin lamotte et Christian clavier et j'en passe. Ce film est un pur bonheur, à prendre certes au second degré, mais il est médicalement prouvé que le rire est bon pour la santé.

cylon86

Suivre son activité 427 abonnés Lire ses 4 376 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 16/03/2014

Réunissant un casting assez impressionnant, que ce soit certains membres du Splendid ou d'autres acteurs de talent (même Bernard Giraudeau dans le rôle le plus court du film !), "Papy fait de la résistance" est un must de la comédie française. Ce n'est certainement pas hilarant à chaque moment et ce n'est pas toujours fin mais ça reste bourré de scènes cultes dont la plus mémorable est sans aucun doute celle où Jacques Villeret, incarnant le demi-frère d'Hitler, se met à pousser la chansonnette en fredonnant "Je n'ai pas changé"). Porté par une folie douce de bout en bout, le film n'est pas devenu un classique pour rien, que ce soit pour toutes les interprétations de ses acteurs (dont on retiendra Roland Giraud en général allemand, Martin Lamotte en coiffeur gay ou encore Christian Clavier en pauvre type embarqué malgré lui dans des galères) ou pour la façon dont il manie le comique qui en devient franchement délicieux quand il verse dans l'absurde.

Kao-BB

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 379 critiques

4,5Excellent
Publiée le 26/10/2011

Une comédie absolument géniale! Ou comment parodier la Résistance française pendant la Seconde Guerre Mondiale sans tomber dans le vulgaire ou l'insultant. Un casting d'acteurs fantastiques, une intrigue dynamique et des scènes parfois hilarantes. Mention spéciale à Super-Résistant! Pour moi l'une des meilleures comédies françaises!

chrischambers86

Suivre son activité 1034 abonnés Lire ses 10 090 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 31/07/2011

Tournè un an après le cultissime "Le Père Noël est une ordure", "Papy fait de la rèsistance" est une peinture ubuesque de l'Occupation où Jean-Marie Poirè ose, en pleine polèmique autour du tortionnaire Barbie, se moquer des rèsistants! On n'y voit un Super-Rèsistant (surprenant Martin Lamotte) qui fait la quête auprès des otages qu'il a libèrès des Allemands, des oeufs gigantesques cuits à la coque qui font "führer" et un dèbat des "Dossiers de l'ècran" qui illustre les divisions de la Rèsistance et qui finit par être arbitrè par le fils d'un gestapiste! Des gags en pagaille, des acteurs dèlirants (Gèrard Jugnot hilarant Adolfo Ramirez ou Roland Giraud en Hermann Spontz) mais un dèbat tèlèvisè dans le final qui dèçoit quelque peu! Reste malgrè tout une comèdie culte de l'èquipe du Splendid et l'occasion de revoir quelques comèdiens trop tôt disparus comme l'immense Jacques Villeret en Marèchal Reichsminister Ludwig Von Apfelstrudel ou la regrettèe Pauline Lafont...

Akamaru

Suivre son activité 517 abonnés Lire ses 4 333 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 27/07/2011

Il y'en a eu des farces sur la 2ème Guerre Mondiale,plus particulièrement sur la cohabitation forcée entre les Français et les Nazis,mais cell-ci est incontestablement la plus délirante."Papy fait de la Résistance"(1983)porte indéniablement le sceau de l'équipe du Splendid.Gags burlesques,expressions cultes,rythme trépidant,attitudes outrancières et plaisir communicatif.Avec Chrisitan Clavier en chef de file de toute cette génération issue du café-théâtre.Son personnage de couard malchanceux est à pouffer de rire.Tout comme Martin Lamotte en "super-résistant"(costumé comme un Zorro d'opérette!),Roland Giraud en général allemand contant fleurette à Dominique Lavanant,Gérard Jugnot en collabo hystérique aux saluts hitlériens permanents.L'ancienne génération comique n'est pas oubliée avec Jacqueline Maillan,Michel Galabru,Jean Carmet...Un casting de folie,donc pour satisfaire un Jean-Marie Poiré dont la comédie repose sur un enchaînement de situations crétines,en décalage avec une époque pesante.Peu importe alors que la reconstitution soit approximative,même si le fil narratif semble bien décousu.Enfin,le meilleur pour la fin:l'inénarrable Jacques Villeret en demi-frère du Fuhrer qui chante "Je n'ai pas chanché" de Julio Iglesias avec son accent germano-francophone!!

stebbins

Suivre son activité 296 abonnés Lire ses 1 782 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 27/07/2011

Oubliez tout ce que vous avez lu dans les manuels d'Histoire : le véritable héros de la Résistance sous l'occupation allemande n'était pas Jean Moulin mais un garçon coiffeur plus connu sous le nom de Super-Résistant. Ce héros portait le masque de Zorro et le haut-de-forme d'Arsène Lupin, avait pour comparse un certain Papy Bourdelle qui traficotait du tabac dans son jardin et dirigeait tout un réseau secret dans la haute bourgeoisie franco-allemande. Autre méprise historique : ce serait en fait le demi-frère d'Adolf Hitler qui aurait écrit Mein Kampf, un grand consommateur de mouillette et crooner amoureux de la cantatrice Bourdelle. Autre méprise pour un oublié de l'Histoire : le grand Michel Topin a vaillamment participé à des actions résistantes sous le joug d'un certain Félix - ce dernier n'ayant jamais voulu donner sa véritable identité au tout-venant - a même manqué d'être fusillé à cause d'une enseigne mal fixée... Tout un programme à réviser grâce au collège du Splendid dirigé par les professeurs Jugnot, Clavier, Giraud, Lamotte, Lavanant et Galabru. Plus sérieusement cette grosse production Fechner uniquement peuplée de superstars s'avère assez marrante, totalement sarcastique en même temps qu'elle cultive un mauvais goût vaudevillesque plus apte à passer sur les planches que devant la caméra. Le faux-débat télévisuel faisant office de conclusion donne au film une autre portée, plus subversive que la partie dite " historique ". Ce n'est pas le meilleur Splendid mais on rit souvent face à cette gigantesque pantalonnade qui aurait tout aussi bien pu s'intituler Le Justicier et le Fayot. A revoir à la prochaine rediffusion...

Jerome S

Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 3 081 critiques

4,5Excellent
Publiée le 05/02/2010

L'équipe du Splendid est de retour avec une aventure pittoresque sous fond de Seconde Guerre Mondiale absolument jubilatoire. Chaque personnage ou cameo est un régal, balançant à tour de rôle des répliques cultes et se trouvant dans les situations les plus drôles qu'ils soient. Jacqueline Maillan est impériale en cantatrice distinguée aux côtés d'un Michel Galabru délectable, d'une Dominique Lavanant magistrale et surtout d'un Martin Lamotte terriblement hilarant avec un double-rôle complètement paradoxal : d'un côté Guy-Hubert l'homosexuel un tantinet sarcastique, de l'autre le super-héros masqué Super-Résistant. Face à eux, l'immense Roland Giraud, chef Nazi amateur de Corneille et d'opéra, et Jacques Villeret, demi-frère d'Hitler qui a écrit « Mein Kampf » à sa place. Tout ce petit monde s'entrechoque dans une pagaille tricolore magnifiquement mise en scène par un Jean-Marie Poiré très inspiré. Ici, les Français pendant l'occupation sont des lâches, des couards, des traitres et des hypocrites. Comment dans ce cas-là ne pas s'extasier de rire en voyant cette pauvre famille française exécrable et hautaine se heurter avec fracas à l'ennemi ? Une des meilleures comédies françaises tout aussi culte qu'indémodable.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top