Mon AlloCiné
    Terminator
    note moyenne
    4,1
    30912 notes dont 901 critiques
    38% (341 critiques)
    41% (373 critiques)
    13% (118 critiques)
    5% (46 critiques)
    2% (18 critiques)
    1% (5 critiques)
    Votre avis sur Terminator ?

    901 critiques spectateurs

    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 84 critiques

    4,5
    Publiée le 14 juillet 2016
    Un excellent film. L'histoire est franchement originale (des robots du futur voyageant dans le temps pour empêcher l'avènement de leur meilleur adversaire), au point de pouvoir nourrir une saga à elle toute seule. Arnold Schwarzenegger est très bon en machine aux apparences humaines. Linda Hamilton et Michael Biehn forme un duo Sarah Connor – Kyle Reese très convaincant. Les effets spéciaux ont à peine vieilli (rien de bien choquant). Les scènes d'action sont au top. Le film est très bien réalisé, du début à la fin, le Terminator semble indestructible et inarrêtable. Le thème du Terminator signé Brad Fiedel est culte. James Cameron à son sommet.
    Le Hobbit du 22
    Le Hobbit du 22

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 63 critiques

    5,0
    Publiée le 21 juillet 2015
    En 1985 sortait un petit film de série B d'un réalisateur inconnu. Aujourd'hui nous avons Terminator, à savoir l'un des plus grands films de l'histoire du cinéma ! Avec un budget de 6,4 millions seulement, le réalisateur James Cameron a créer un univers passionnant et a mis en place l'une des plus grandes sagas de SF au monde. Ce film a aussi lancé la carrière de notre bon vieux Schwarzy, qui campe ici le fameux T-800, un robot tueur venu du futur. Un personnage désormais iconique, terrifiant, et quasiment muet, même si le peu de répliques qu'il possède sont devenus cultes, comme "Je reviendrai" ou "Sarah Connor ?". Le reste du casting est constitué de l'excellente Linda Hamilton (dont la carrière n'a malheureusement pas décollée après cette saga), Michael Biehn (que Cameron retrouvera dans Aliens) et enfin Lance Henriksen, notre Bishop préféré. À la composition nous avons Brad Fiedel, qui nous offre une BO monumentale et culte. Si je devais trouver un bémol au film, c'est bien sûr ces effets spéciaux qui ont pris un sacré coup de vieux (notamment lorsque le T-800 se charcute dans sa chambre d'hôtel, ou lors de la poursuite finale). Doté d'un scénario astucieux, de scènes mythiques et d'une mise en scène travaillée grâce au talent du visionnaire maître Cameron, Terminator est un classique du cinéma à découvrir d'urgence si sa n'a pas déjà été fait !
    gaut zila
    gaut zila

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 84 critiques

    4,0
    Publiée le 3 août 2015
    Revue à l'occasion de Terminator Genisys, ce premier film de la franchise reste un classique en matière de SF. James Cameron signe certes un film de divertissement plus que correct, mais il n'en demeure pas pour autant un chef d'oeuvre. Si l'histoire est inventive et originale, le scénario tourne pas mal en rond et c'est quand même un gros film d'action bien bourrin. Les personnages n'ont rien d'extraordinaire, mais j'aime bien Kyle Reese et même si, dans celui là, Sarah à le don de m'agacer, elle n'en reste pas moins attachante. Ils sont plutôt bien interprétés, respectueusement par Michael Biehn et Linda Hamilton, sans oublier les seconds rôles comme Lance Henriksen ou Earl Boen . Et bien sur Arnold Schwarzenegger qui prête son inexpressivité légendaire au Terminator, une sorte de Jason Voreese ( pour le coté increvable ). Il est claire que c'est le parfait méchant. On est à fond dans les années 80, et ça se voit. Difficile bien sûr de ne pas se prendre d'affection pour certaine scènes tellement cultes. spoiler: On prend un plaisir coupable à voir notre Terminator s'enlever l’œil, ( excuse pour lui faire mettre des lunettes de soleil super classe ) ou le voir attaquer Sarah dans la boite de nuit ou dans le commissariat. Certaines sont par contre complètement ridicule comme la scène de love entre Sarah et Kyle. Les répliques cultes sont jouissives, à voir absolument en VO ( Sarah Connor ? ; Come with me if you want to live ; I'll be back etc... ) . Au final Terminator est du cinéma pop corn, à voir pour l'avoir vu, et à prendre au second degret . Oui c'est culte, oui c'est divertissant, mais ce n'est pas du grand cinéma, contrairement à sa suite.
    bkst_58
    bkst_58

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 81 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juillet 2015
    "Terminator", film de James Cameron, sorti en 1985, avec Arnold Schwarzenegger et qui lança véritablement leur carrière respective. Traitant des voyages temporels ainsi que de l'intelligence artificielle, le long-métrage reçu une bon accueil critique et commerciale. Arnold Schwarzenegger, en T-800, est très convaincant avec bien sur une palette d'expression assez limitée. Ce film comporte quand même de la violence mais n'est pas surutilisée. Une suite a été tournée et est sortie en 1991.
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 517 critiques

    4,0
    Publiée le 15 février 2014
    Forcément c'est devenu très kitch et on sent que le films a été fait avec des bouts de ficelle, mais, malgré son budget rikiki (surtout comparé au 2), Cameron a réussi a entamé la révolution des films de SF qu'il achèvera avec le Tome 2. Culte, bourré d'actions, très bien réalisé, avec un scénario original et une musique collant parfaitement au image (la musique culte du début du film!!). Ça a un peu vieilli, mais ça reste bien plus original et bien mieux foutu que la grande majorité des sorties SF de ces dernières années.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 24 février 2014
    Terminator n'est pas seulement un chef-d'œuvre, c'est aussi un film important qui a marqué les années 80 ! La parfaite réalisation de James Cameron permet de nous faire oublier son désastreux premier long-métrage qui est Piranha 2 : les Tueurs Volants. En effet, ce film culte possède un scénario très bien ficelé : c'est réfléchi, neuf (grâce aux idées inédites), sans longueurs, organisé... il y a eu beaucoup de travail à ce niveau là je pense ! Enfin, "à ce niveau"... je suis convaincu qu'il y a eu du travail sur chaque point ! Je viens de voir le budget du film qui est de 6.4 million $ -pas la peine d'évoquer le succès de Terminator avec un box-office de 78,371,200 $- je suis choqué par ce chiffre qui prouve que même avec un faible budget, on peut faire quelque chose d'extraordinaire ! Par exemple, les effets spéciaux sont excellents pour l'époque ; certes, je trouve que Terminator est photographiquement un peu plus ridé qu'Aliens, le Retour ou encore Robocop -deux autres classiques du même genre et de la même époque- mais ce film reste et restera toujours visuellement pas mal. À l'instar du long-métrage, la bande originale est culte ! Niveau direction artistique, le bilan est plutôt positifs. Enfin, les acteurs sont excellents ! C'est le rôle d'Arnold Schwarzenegger qui m'a le plus marqué et malgré le fait que son personnage ne ressente pas d'émotion, l'acteur est vraiment parfait ! La prestation de Linda Hamilton est formidable ! Et Michael Biehn joue aussi bien que dans ses autres films ! Pour finir, on ne peut pas parler du long-métrage Terminator sans évoquer l’androïde lui-même ; des rebots que tout le monde connais, ce qui en fait donc des protagonistes culturellement importants à l'échelle du cinéma de science-fiction et d'action ! Et dire que ce film aura déjà 30 ans en fin d'année !
    Walter Mouse
    Walter Mouse

    Suivre son activité 417 abonnés Lire ses 317 critiques

    4,5
    Publiée le 9 avril 2012
    Terminator est un grand classique de la S-F. Le film est dominé par un Arnold Schwarzenegger habité et très convaincant surtout au niveau des muscles. En général, les acteurs sont tous très à l'aise dans leurs rôles. Le compositeur n'est pas vraiment très connu mais a réussi à écrire deux thèmes mémorables. James Cameron invente un univers assez intelligent et passionnant pour ne pas ennuyer le spectateur. Les effets visuels ont vieilli mais le design du Terminator reste très inspiré.
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 908 critiques

    4,5
    Publiée le 9 novembre 2013
    Un film de science-fiction marquant des années 1980 dans lequel Schwarzenegger interprète le rôle de sa vie. Une réalisation bien rythmée et pleine d’action, à l’intrigue cohérente et passionnante, novatrice pour l’époque, qui offre une tension grandissante. Un film culte, à voir et à revoir avec plaisir ! "I'll be back" !
    Chevalier Noir
    Chevalier Noir

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 254 critiques

    5,0
    Publiée le 1 novembre 2014
    Pour son trentième anniversaire il était bien normal de l’honorer en le visionnant encore une fois. Et oui cela fait déjà trente ans que le premier Terminator est sorti dans les salles obscures américaines et qui à l’époque fut une véritable révolution cinématographique. Aujourd’hui il fait figure de chef-d’œuvre culte du cinéma, adulé par les cinéphiles, la critique, les fans et considéré comme un monument de la science-fiction au cinéma. A Los Angeles en 1984, un Terminator, cyborg surgit d’un futur où les machines ont pris le pouvoir, a pour mission de trouver et d’éliminer Sarah Connor, une jeune femme dont l’enfant à naître doit sauver l’humanité. Kyle Reese, un résistant de ce lointain futur apocalyptique, débarque lui aussi en 1984 pour combattre le robot, et aider la jeune femme. On peut dire que l’année 1984 fut une glorieuse année en terme de cinéma où se sont succédés une ribambelle de films, tous devenus au fil des années des œuvres totalement cultes telles que S.O.S. Fantômes d’Ivan Reitman, Gremlins de Joe Dante, Les Griffes de la Nuit de Wes Craven, Amadeus de Milos Forman, Le Flic de Beverly Hills de Martin Brest ou encore Indiana Jones et le Temple Maudit de Steven Spielberg. Mais s’il fallait en sélectionner un, se serait sans doute Terminator de James Cameron qui est devenu à l’époque un véritable phénomène. Aujourd’hui, il semblerait que ce phénomène soit toujours intact puisque cette franchise, qui a connu des hauts et des bas, va s’agrandir d’un cinquième volet en 2015 avec Terminator : Genisys réalisé par Alan Taylor, preuve que cette saga culte du cinéma continue encore d’inspirer les studios américain car connaissant la grande popularité des deux premiers films auprès des cinéphiles et même des non-initiés. Qui n’a jamais entendu le nom de Terminator ou la réplique culte par excellence « I’ll be back » traduite chez nous par ce fameux « Je reviendrai » ? Personne à part un ermite et un enfant de cinq ans. Tous ceux qui sont nés durant la fin des années 1960 et au début des années 1970, on forcement entendu parler, lorsqu’ils étaient assez âgés pour aller s’enfermer dans les salles de cinéma, de Terminator de James Cameron. A l’époque de sa sortie, les films traitant d’un futur apocalyptique étaient très à la mode comme New York 1997 de John Carpenter, le mythique Mad Max 2 de George Miller ou Le Dernier Combat de Luc Besson, qui montraient une vision assez sombre et violente de notre futur, souvent ravagé par une guerre nucléaire mondiale. Et en reprenant cette idée, James Cameron développera autour de ceci un scénario totalement inédit pour l’époque et qui est devenu un classique du genre aujourd’hui, souvent imité mais rarement égalé, où interviennent tous ces éléments : le voyage dans le temps, les robots tueurs, un futur ravagé par une guerre entre Homme et machine, le personnage de Sarah Connor, son destin à mettre au monde le sauveur de l’humanité,… bref tout le monde connaît cette histoire qui est presque une sorte de « mythe du XXème siècle » crée par ce grand cinéaste qu’est James Cameron, une histoire qu’il a par ailleurs imaginée durant son sommeil alors qu’il était fiévreux. Et donc, James Cameron se lance dans le tournage de ce qui sera sa deuxième réalisation, la première ayant été Piranha 2 : Les Tueurs Volants film à la limite nanar renié par le réalisateur. Avec un budget de 6,4 millions de dollars, qui est avouons-le assez dérisoire, James Cameron livre un film de science-fiction révolutionnaire scénaristiquement avec les thèmes du voyage dans le temps et de la machine traquant ce qui semble être son inventeur : l’Homme. Le film se constitue de quelques scènes permettant aux spectateurs d’avoir quelques visions du futur apocalyptique d’où viennent le Terminator et le personnage de Kyle Reese, des villes à l’état de ruines, des carcasses de voitures calcinées, des crânes humains qui jonchent le sol, quelques survivants humains qui se cachent sous terre et luttent contre les machines, des lasers qui fusent dans la nuit,… bref James Cameron montrait une vision apocalyptique noire et pessimiste, où seul règne la violence, la peur et où tout espoir de victoire pour les Hommes semble avoir disparu. Mais le film ne s’intéresse pas plus que ça à ce lointain futur puisqu’il reste localisé en 1984 où nous assistons à une intense course-poursuite où les deux héros tentent d’échapper à un robot tueur implacable et déterminé à mener à bien sa mission. Le film se passe rarement le jour, le réalisateur donne la vision d’un Los Angeles noir, sale et qui semble empreint de violence, en fait si l’on enlève le côté science-fiction, Terminator a tout d’un film d’horreur où deux jeunes gens sont poursuivis par un monstre mécanique fabriqué pour éliminer ses cibles. La scène finale de l’affrontement où le robot coupé en deux qui essaie d’en finir avec sa cible, sous le son d’une musique angoissante et la peur du personnage de Linda Hamilton, fait passer le cyborg pour un monstre de film d’horreur. Ensuite nous pouvons noter que le film est très rythmé car étant une sorte de jeu de chat et la souris dans un Los Angeles très sombre, le Terminator dans le rôle du chat et Sarah Connor dans le rôle de la souris. Avec sa réalisation ultra-maîtrisée, James Cameron filme de multiples courses-poursuites, pour donner au film un ton nerveux et intense pour ne jamais lâcher le spectateur. Mais là où le film est très fort dans ses scènes d’action, cela ne peut qu’être que dans ses gunfights, très bien filmés par James Cameron avec son style « tech-noir », nom donné en hommage au night-club du film où a lieu la fusillade entre le Terminator et Kyle Reese où les deux personnages s’affrontent à coups de mitraillettes et de fusils à pompe. Mais le gunfight le plus remarquable reste sans doute celui du commissariat de police, ma scène d’action préféré du film, véritable carnage où le Terminator massacre tous les policiers : violence, intensité, exécution méthodique du robot, quelques plans en vision à la première personne où l’on voit le cyborg pointer son arme, de courtes scènes qui annoncent les FPS dans le domaine des jeux-vidéos, de petits ralentis lors des scènes d’exécutions du cyborg… bref Terminator est un vrai film d’action typique des années 1980 qui est révolutionnaire au niveau de son scénario et dans sa réalisation très bien maîtrisée et le tout rythmée par une bande-originale juste culte à souhait avec des morceaux électro-pop, la musique de générique est culte et celle où apparaît le Terminator quand il s’apprête à aller éliminer une des trois Sarah Connor est superbe et se fait souvent entendre pour maintenir le suspense. Bon il vrai que trente après sa sortie aux Etats-Unis, le film a tout de même pris un petit coup de vieux notamment dans les dialogues, les scènes de poursuites en voiture et sur les maquillages du robot, on distingue très bien les masques en silicone quand le robot se répare où quand sa chair humaine est abimée. Alors certes on ressent ces petits coups de vieux mais le film lui ne vieillit pas, et ne vieillira sans doute jamais dans l’esprit des cinéphiles, il restera toujours cette œuvre culte du cinéma, où se mêlent habilement science-fiction et action. Car si Terminator est autant resté dans les mémoires des spectateurs, c’est grâce au Terminator lui-même interprété par Arnold Schwarzenegger. A l’époque de la sortie du film, l’ex Mister Univers commençait à peine à se faire connaître, Conan le Barbare de John Milius avait déjà permis à l’acteur de se faire très remarquer, et Terminator fut donc le rôle qui permit d’installer définitivement l’acteur à Hollywood, et ce personnage de cyborg restera à jamais comme le plus grand rôle de la star au cinéma. Depuis la sortie du film, tout le monde connait l’histoire, à l’origine Schwarzie devait interpréter le héros du film tandis que Lance Henriksen partait favoris pour jouer le fameux T-800. Mais une fois que James Cameron eu rencontré Arnold Schwarzenegger, le réalisateur comprit tout de suite que c’était lui qui devait jouer le Terminator et non pas Henriksen, moins imposant et massif que Schwarzie, qui était de son côté peu enthousiaste à l’idée de tourner dans ce film. Depuis cet évènement vous connaissez la suite : Schwarzie obtenu le rôle du Terminator faisant de lui une star planétaire, Michael Biehn obtenu le rôle de Kyle Reese et Lance Henriksen celui du détective Vukovich. Et jamais Arnold Schwarzenegger n’avait été aussi bon en bad guy, l’acteur a su se fondre d’une manière bluffante dans la peau d’un robot qui parle très peu, seulement 17 répliques, sa démarche mécanique est démente, son visage reste inexpressif, il ne ressent aucune douleur, il est implacable, froid, méthodique, violent et déterminé à éliminer sa cible. En bref, personne ne peut l’arrêter. Le film repose en partie sur ses épaules et c’est grâce à lui que Terminator est resté dans les esprits des spectateurs du monde entier. Après le grand succès du film, plus de 38 millions de dollars de recettes aux Etats-Unis, plus de 78 millions de dollars de rapportés dans le monde et plus de trois millions de spectateurs dans les salles françaises, Arnold Schwarzenegger enchaîna avec de nombreux films, dont certains entrèrent dans l’Histoire tels Total Recall de Paul Verhoeven, Predator de John McTiernan, Last Action Hero du même John McTiernan et bien évidemment le monumental Terminator 2 : Le Jugement Dernier de James Cameron, suite du film de 1984 qui fut l’un des phénomènes des années 1990. Pour terminer, Terminator est donc un film culte, une œuvre sombre et violente qui marqua toute une génération de cinéphile et qui continue encore de passionner grâce à son scénario imparable sur le voyage dans le temps, le futur apocalyptique, la guerre contre les machines, le destin de l’enfant de Sarah Connor, la traque effectuée par le T-800 pendant tout le film,… bref James Cameron a réalisé un chef-d’œuvre aussi inoubliable que Schwarzenegger dans le rôle d’un robot tueur qui fit de lui une star mondiale. Mais ce premier Terminator n’était que le début, car sa suite, évoquer ci-dessus, fit de cette saga de science-fiction un élément phare de la SF au cinéma. « I’ll be back » !
    jimmyc
    jimmyc

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 131 critiques

    5,0
    Publiée le 18 avril 2014
    James Cameron signe après " Piranha 2" le film qui lui offrira définitivement sa réputation de faiseur d 'images ..The Terminator propulsera celui -ci au rang de spécialiste de la mise en scène tonitruante .. Le cinéaste pose sa caméra à Los Angeles en 1984 des années avant que une guerre débute entre humains et robots. Un Cyborg T 101..surgit du futur, envoyé pour tuer Sarah Connor, jeune femme dont l’enfant doit sauver l’humanité en organisant la rébellion. Mais la résistance humaine a également envoyé un émissaire dans le passé, Kyle Reese, afin d’empêcher la machine d’accomplir sa mission à bien Michael Biehn incarne ce dernier avec justesse dont le jeu assez nuancé porte une part d'humanité à l 'oeuvre entière ..Linda Hamilton interprète la cultissime "Sarah Connor" victime larguée par les mésaventures,fragile ,aux antipodes du second volet ou elle atomise tout sur son passage ... La machine à tuer porte les traits de Arnold Schwarzenegger , dont la prestation presque muette ,livre une performance effroyable qui obtient là après "Conan le Barbare " son rôle le plus marquant .. Avec seulement quelques lignes cultes .".I 'LL BE BACK ../..SARAH CONNOR ? "il dynamite complètement les images ..James Cameron ,lui,assure le spectacle en proposant un rythme effréné où scènes d’action de plus en plus intenses et violentes s’enchaînent presque sans répit ...Carnage dans la discothèque , assaut du poste de police..,… autant de moments aussi percutants que fantastiques soutenus par les effets spéciaux de Stan Winston... très impressionnant pour l 'époque . Enfin la bande originale synthétisée signée Brad Fiedel offre beaucoup d 'ampleur à la réalisation ...A noter que Mel Gibson devait incarner "Le Terminator" ,mais ce dernier a refusé la proposition ,considérant le rôle similaire à" Mad Max "... Une Oeuvre Culte ...
    Sylvain. V
    Sylvain. V

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 88 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mai 2015
    Très bon film de James Cameron. Une mise en scène épique, des séquences d'actions relativement spectaculaire même épatantes, mais surtout des effets spéciaux époustouflants, des acteurs aux performances épatantes. Un scénario original, qui sort de l'ordinaire. Terminator nous emmène dans une aventure incroyable, garnis d'action et d'humour garantis. 4/5 ****
    Marvellous
    Marvellous

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 42 critiques

    3,5
    Publiée le 15 juillet 2014
    Bien ! Ce premier opus d'une longue série à venir de Terminator à venir est un (très) bon divertissement. Lorsqu'on se dit qu'il a été fait en 1985, on n'y croit pas tellement c'est bien fait. L'ambiance est très réussie et stressante avec la superbe Bande Originale qui accompagne le film. En même temps c'est de James Cameron, comment ne pas aimer ? Vraiment surprenant et captivant, ce film est des premiers à spoiler: raconter des voyages dans le temps . Schwarzenegger joue très bien comme les autres acteurs. Mais ce n'est que le début et ça nous laisse sur notre film, car comme dit Sarah Connor : spoiler: "La tempête se lève" .
    Ewen Blake
    Ewen Blake

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 427 critiques

    3,0
    Publiée le 21 août 2015
    Il est toujours difficile de noter un film plus vieux que soit d'autant plus quand le film et la saga qu'il a engendré sont devenus cultes. La pellicule a vieillit, les costumes et coupes de cheveux sont aussi cocasses que les effets spéciaux et le rythme est bien différent des blockbusters modernes. Il n'empêche les deux heures passent agréablement au rythme de notre Scharzenegger constipé qui ne décoincera pas une fois sa mâchoire d'acier. Je ne peux me prononcer pour l'effet que le film a produit à l'époque mais aujourd'hui on peine à comprendre pourquoi ce concept plus qu'un autre a connu autant de succès.
    Anthony Stark
    Anthony Stark

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 6 avril 2015
    Tout simplement cultissime! Qui n'a jamais entendu parler de Terminator? Film sorti de nulle part avec un réalisateur sorti de nulle part qui deviendra un grand, je parle de James Cameron( Terminator 1 et 2, Aliens, Titanic, Avatar). Son premier film était Piranha 3D qui était un joli navet. Bref revenons à ce must du cinéma de science-fiction. Il y'a une guerre qui oppose les machines et les humains dans le futur. Les humains finissent par gagner la guerre, pour empecher ceci, les machines envoient un Terminator qui est un cyborg à l'apparence humaine pour tuer la femme qui un jour mettre au monde le chef de la résistance qui mènera à la victoire ce qui reste des humains. Mais pour empecher le cyborg de parvenir à ses fins, les humains envoient un esistant pour protéger Sarah Connor joué à merveille par Linda Hamilton. D'ailleurs, qui ne connait pas cette réplique ou le T-800 élimine une Sarah Connor qui n'est pas la bonne: Sarah Connor?- Oui?- Pan, pan, pan C'est dans ce film que Arnold Schwarzenneger(qui sort de Conan le barbare), va devenir une star du cinéma. Le rôle du T-800 lui vas à merveille et il donne froid dans le dos! Kyle Reese qui est le résistant envoyé dans le passé chargé de protéger Sarah, est campé par un acteur que j'aime beaucoup du nom de Michael Biehn et qui joue à merveille. Brad Fiedel signe des musiques tout simplement géniale, elle sont meilleure que celle du 2 qui est aussi composée par Brad Fiedel( compositeur peu connu encore à ce jour). J'allait oublier une autre réplique culte( I'll be back) Terminator est un thriller. Terminator 2 est un film d'action. Sa suite est totalement différente mais j'en parlerai dans le prochain film. La scène de fin est totalement flipante avec le Terminator. Bref allez voir ce film car c'est l'un des plus grands films de science fiction, incontestablement.
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 282 abonnés Lire ses 160 critiques

    3,5
    Publiée le 4 juin 2014
    James Cameron est un réalisateur que j’apprécie énormément pour avoir réalisé les deux grands chefs d’œuvre que sont « Titanic » et « Avatar », mais auparavant il avait déjà fait plusieurs films prometteur, parmi eux il y a le fameux « Terminator » avec Arnold Swarzenegger en tête d’affiche. Mais malheureusement, ce long-métrage est à trier parmi les films qui ont vieilli malgré le succès qu’ils ont eu à leur époque, et mon ressenti est que ce film est très loin de m’avoir autant emballé que pour les fans de SF qui se respecte, je vais expliquer pourquoi. Commencer par le jeu d’acteur, Swareznegger était parfaitement adéquate en tant que « Terminator », son regard était inexpressif et sa musculature allait parfaitement avec l’anatomie monstrueuse de l’homme-machine sans émotion programme dans le seul but de tuer celle qui est considéré comme une menace pour les cyborgs : Sarah Connor, interprétée par Linda Hamilton, bonne dans l’ensemble. Alors, je ne peux pas détester ce personnage mais je n’ais commencé à l’apprécier que vers la fin du film ou elle avait vraiment une évolution de caractère plaisante, parce qu’autrement même en sachant qu’elle est encore une simple nana qui ne sait rien de sa destinée et qui se retrouve soudainement confronté à un aperçu de la futur réalité des hommes, elle n’a rien de mémorable ou de vraiment attachant, c’est plus une victime qui subit qu’autre chose et découvre petit à petit ce qu’adviendra de l’homme dans le future grâce à Kyle Reese, joué par Michael Biehn, bien dans son personnage lui aussi. Quant à la musique du film, le réalisateur ne travaillait pas encore en collaboration avec James Horner, alors c’était Brad Fiedel qui était à la charge. Mais à part le thème du Terminator, sa composition n’a rien d’exceptionnel, je sais qu’on est dans un film de science-fiction et qu’elle doit correspondre au genre et à l’ambiance du film mais ça ne relève que de mon point de vue personnel, je ne suis absolument pas fan de la musique du film qui est fait pour retranscrire une ambiance futuriste, franchement c’était juste passable. Et enfin, les effets spéciaux qui ont malheureusement pris un coup de vieux eux aussi puisqu’ils ont commencé à vieillir, mais je ne vais pas m’acharner sur ça trop longtemps pour l’époque, c’était carrément fun et ça reste culte aujourd’hui encore même ce film est sorti il y a 30 ans. Les déplacements du Terminator sont ce qu’ils sont, mais les nostalgiques de cette période ne risquent pas de détester et les grands fans de science-fiction apprécient très certainement que certains films gardent leurs ingrédients d’origines, donc je ne vais pas allumer ce film sur ce point, un peu d’indulgence ne fais pas de mal parfois. En revanche, l’histoire et l’univers sont intelligentes et intéressants, les éléments concordent chronologiquement avec les évènements du film et on a un joli lot de phrases culte comme le fameux « I’ll be back » de Swarzy, ou « Je reviendrais » en français, assez classe et doublé par le comédien de doublage français Pascal Renwick, les acteurs étaient bien installé dans la peau des protagonistes même si les personnages secondaires sont peu intéressant au final. James Cameron n’étant pas habitué à réaliser des films de science-fiction, il a tenté quelque chose dans lequel il n’était pas spécialisé et pour une première fois il s’est quand même bien démerdé malgré ce que je peux reprocher à ce film. « Terminator » de James Cameron : bon jeu d’acteur, univers passionnant, musique peu mémorable malgré un thème puissant, des effets spéciaux qui ont mal vieilli et une héroïne qui a une évolution final qui ne me laisse pas indifférent mais elle reste très loin du charisme de Ripelay de la saga Alien. Néanmoins, je verrais le deuxième et dernier opus de cette saga pour voir comment ça a évolué dans la suite de 1991.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top