Mon AlloCiné
    Le Thé au harem d'Archimède
    note moyenne
    3,7
    75 notes dont 11 critiques
    36% (4 critiques)
    55% (6 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    9% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Le Thé au harem d'Archimède ?

    11 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1540 abonnés Lire ses 8 693 critiques

    5,0
    Publiée le 25 avril 2014
    Un très grand film sur l'amitiè, la vraie, celle avec un grand « A » . Avec l'èpoustouflant "De bruit et de fureur" de Jean-Claude Brisseau, c'est incontestablement le meilleur mètrage traitè sur les citès! Rèalisè au milieu des annèes 80, le cinèaste Mehdi Charef adapte son propre roman largement autobiographique en racontant l'amitiè et les 400 coups de deux jeunes zonards dèsoeuvrès! L'un (Madjid), fils aînè d'immigrè algèrien et l'autre (Pat), français de souche! Le style naturaliste choisi par Charef donne à son film l'aspect d'un documentaire brut et dècrit de l'intèrieur la vie dans la banlieue tout en donnant l'occasion de voir pour l'une des premières fois une famille arabe au cinèma! Rèmi Martin et Kader Boukhanef y sont extraordinaires de naturel et on n'est pas prêt d'oublier ce final sur la plage dèserte de Deauville entre les deux acteurs montrant une solidaritè rarement atteinte au cinèma (la mèlodie « Banlieue » de Karim Kacel renforçant plus que jamais cette scène sublime et quasi-mèlodramatique, l'une des plus fortes du 7ème art). Oeuvre poignante, juste et chaleureuse, "Le thè au harem d'archimède" fut rècompensè à juste titre par le Cèsar du meilleur premier film et surtout du prestigieux Prix Jean-Vigo 1985! Le roman de Mehdi Charef est aussi un bel hommage à la gènèration des parents! Et puis quelle formidable idèe d'avoir glissè le tube de F.R David « Words » dans ce petit bijou qui fut encouragè et soutenu par un certain Costa-Gavras...
    ruiz95100
    ruiz95100

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 521 critiques

    5,0
    Publiée le 1 octobre 2007
    Probablement le film le plus abouti sur la banlieue,le thé au harem d'archimede est un etat des lieux du malaise social des cités dortoires comme on les nommaient à l'epoque,dejà present en ce debut des années 80,servi par un traitement caracteristique de cette decenie et à mille lieux des stereotypes commerciaux et stylisés instauré en code du genre par "la haine" de kassovitz.Un regard emprunt à la fois d'espoir et de fatalité,d'un realisteur qui lui au moins savait de quoi il parlait! Pas de miserabilisme,pas de revendication,une intrusion dans le quotidien ordinaire,de citoyens ordinaire,d'une population souffrant juste d'indifference!
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    4,0
    Publiée le 13 novembre 2011
    Un très beau témoignage sur la banlieue des années 80, réaliste et sans concession, qui arrive à éviter le sordide grâce à une légère touche d'humour et de surréalisme, le tout interprété avec un grand naturel. Effrayant de constater qu'en 25 ans, peu de chance ai changé.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 980 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juillet 2016
    Même si c'est d'abord une histoire d'amitié touchante entre un Français de souche et un Magrébin, c'est aussi une oeuvre très intéressante par ce qu'elle raconte d'un lieu et d'une époque, la France des banlieues des années 80. La jeunesse y vivait déja entre espoir et fatalisme, comme celle qui la précédait et celle qui le suivra. La jeunesse est aussi le lieu ou l'on cherche sa voie. Ces horizons bouchés (belle scène finale sur les plages de Deauville), ces discriminations et ces petits larcins, rien ne change vraiment... L'ensemble donne tout de même une impression de douceur au regard de l'évolution d'aujourd'hui, la religion était pratiqué de manière discrète, le rap n'avait pas imposé son dogme, le shit n'était pas omniprésent et organisé en système (et ce même si les drogues dures à l'époque faisaient de nombreuses victimes), et surtout le langage était plus soutenu. En tout cas ce film offre un regard généreux sur cette jeunesse, et il faut aussi souligner la prestation des deux acteurs principaux et une belle bande originale (la chanson Words).
    Pierre Olivier D
    Pierre Olivier D

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 68 critiques

    5,0
    Publiée le 7 avril 2009
    j'ai vu le film il y'a plus de 20 ans et revu avec bonheur cette semaine,une oeuvre d'une profondeur rare,les acteurs sont d'une grande justesse,une histoire simple,émouvante.La derniere scène est superbe,sans oublier la chanson de K. Kacel... Ce film est de très loin le meilleur ayant pour thème "les cités" cela change des "daubes" qui sont régulièrement à l'affiche .
    ludovic-50
    ludovic-50

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 11 critiques

    4,5
    Publiée le 24 septembre 2016
    Très bon film qui nous emmène en profondeur sur la vie des cités parisiennes des années 80. Une histoire simple mais touchante
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 828 critiques

    4,5
    Publiée le 15 août 2016
    Merci à Canal de diffuser ce film datant de 1985 que j'avais totalement zappé. Ce film est porté par des jeunes acteurs vrais,justes qui nous raconte leur quotidien dans leur cité . C'est un peu un film docu sur la jeunesse de cette époque avec les problèmes de précarité, de différences sociales, de racisme. On y voit la vie des gens vivant dans des banlieues désœuvrées. La jeunesse de cette époque était moins violente que celle d'aujourd'hui, les petits loubards semblaient plus inoffensifs. Plus de 30 ans après la situations dans les banlieues restent difficiles . Je suis étonné que l'acteur rémi martin n'ait pas fait une plus grande carrière car il avait un potentiel énorme.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 2 488 critiques

    1,0
    Publiée le 23 mars 2013
    Un film pluôt raté sur la jeunesse désoeuvrée. PLV : une vision soft de la banlieue
    dobl3k0st
    dobl3k0st

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 6 janvier 2009
    LE premier vrai film sur les cités, ce film avec "de bruit et de fureur" de Brisseau sont les deux principaix films traitant les conditions de vie dans les cités parisiennes des années 80. Le film touche du début à la fin, les rebondissements s'enchainent et le réalisateur évite les clichés. Le final sur la plage fait mal et chaud au coeur à la fois. UN CHEF D'OEUVRE DU GENRE.
    Ulf B.
    Ulf B.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 10 août 2012
    Ce film m'avait emu beaucoup quand je le voyais pour la premiere fois dans les annees 80. Il touchait aux sentiments que j'avais a l'epoque: ne pas vraiment savoir ce que je voulais faire de ma vie, etre conscient de mes options et de mon potentiel, entendre les recommendations et demandes des parents, et en meme temps je savais exactement ce que je voulais faire - mais je n'osais pas.
    corsicanna
    corsicanna

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 86 critiques

    4,5
    Publiée le 18 août 2016
    Oui moi aussi je suis là grâce à Canal. Je trouve pas bien de découvrir des films dont on a pas eu l'occasion de le voir (pour ma part j'étais même pas née à l'époque) bref concernant le film. J'ai adoré vraiment. Les acteurs Rémi et Kader m'ont donné envie de voir Miss Mona du coup rien que pour les retrouvés un peu (merci au réalisateur Medhi Charef). Concernant l'histoire je trouve ça très intéressant de voir l'évolution des banlieux comment c'était dans les années 1980 dans le fond effectivement rien n'a changé par rapport à aujourd'hui mais dans la forme c'est pas totalement la même chose. Pas le même langage ni la même culture. Bref, une belle histoire d'amitié entre Madjid et Pat mais aussi avec Josette et Malika. Film très touchant. A voir.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top