Notez des films
Mon AlloCiné
    La Lumière d'en face
    note moyenne
    3,4
    26 notes dont 6 critiques
    répartition des 6 critiques par note
    0 critique
    1 critique
    4 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur La Lumière d'en face ?

    6 critiques spectateurs

    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 464 abonnés Lire ses 3 420 critiques

    4,5
    Publiée le 15 octobre 2017
    Balayons d'emblée une légende : non, la fin n'est pas ratée, ce qui est ridicule ce n'est que l'invraisemblable postface imposée par la production de façon tellement grossière qu'elle parait extérieure au film. Sinon nous tenons là un quasi chef d'œuvre, une réalisation au cordeau, une interprétation remarquable de Raymond Pellegrin, une Brigitte Bardot qui compense un talent incertain par un érotisme discret et une photogénie troublante. Un drame de la jalousie, de la fatalité, avec son lot de bêtises humaines. Passionnant et bluffant.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 3696 abonnés Lire ses 10 395 critiques

    3,0
    Publiée le 9 septembre 2010
    Lorqu'elle tourne ce drame passionnel au ton pessimiste en 1955, Brigitte Bardot n'est pas encore le sex-symbol universellement connu qui sera lancè l'annèe suivante par "Et dieu crèa la femme" de Vadim! Elle interprète dans ce film, au caractère osè pour l'èpoque, une èpouse sensuelle que l'impuissance de son mari jouè par un très convaincant Raymond Pellegrin, pousse dans les bras d'un autre! Du dèsir inassouvi et de la jalousie morbide pour cet honorable film noir à la française! A dècouvrir...
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 246 abonnés Lire ses 2 522 critiques

    3,0
    Publiée le 27 octobre 2015
    La première qualité de ce film c'est d'être un témoignage fort des gout du public de l'époque ainsi que des moeurs. La seconde c'est d'être un vibrant hommage à Brigitte Bardot et à sa sensualité naturelle qui attire tous les hommes comme les lumières attirent les papillons de nuit. La mise en scène n'a rien de particulier sinon de s'appuyer sur de belles photographies qui mettent constamment Brigitte en valeur. Il faut juste signaler un bel effet de camera lors de la tempête faisant voler le linge de Olivia loin de son bar restaurant, l'érotisme dégagé est alors palpable d'autant plus qu'il est fugitif et qu'il doit être considéré comme un signe d'adieu entre les deux amants imaginaires. Pour le reste , c'est un film socialement engagé, fortement gauchissant comme l'indique ouvertement le commentaire du début et plus tard le paternalisme méprisant du chef médecin envers Georges. Il est amusant de faire le rapprochement entre les conseils médicaux de 1956 et ceux d'aujourd'hui tant au point de vue cardiologie que sexualité. La folie attribuée par Lacombe à George est bien pratique pour éviter les questions de ses incohérence psychologiques mais celles de Olivia ne pourraient pas se justifier en 2015.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 12 juin 2011
    Un drame auquel le temps donne de la patine. A la réalisation bien installée il faut rajouter un Pellegrin solide (comme d'hab) et une Bardot qui fait monter la température de quelques degrés sur la nationale 7.
    Djam A
    Djam A

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 62 critiques

    3,5
    Publiée le 25 juillet 2017
    voila un film totalement inconnu de la personne lambda et qui est un petit bijou a mes yeux . Georges lacombe est un grand très grand réalisateur injustement méconnu ,on lui doit la nuit est mon royaume avec gabin. superbe photo et jeu d'ombre la scène du mistral est très réussi . la lumière d'en face est un sujet audacieux pour l 'époque ,peu traité a l'écran l,adultère et l'impuissance dans la période des années 50 c'était tabou il en résulte un film poignant avec une bardot qui annonce son sacre .
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 559 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    2,5
    Publiée le 17 février 2012
    Si cette petite amourette a pu sembler osée lors de sa sortie dans les années 50, il ne s’agit plus aujourd’hui que d’une histoire d’adultère qui a très mal vieillie. Sur la forme bien sûr, sa photographie faite d’un noir et blanc austère rend le visionnage d’autant plus difficile que la direction des acteurs est fade. Sur le fond également puisque l’évocation de l’impuissance du mari qui fit scandale il y a 60 nous semble maintenant bien dérisoire. Tout ceci permit toutefois à Brigitte Bardot à ensorceler le public masculin grâce à son charme envoutant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top