Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Intimité
note moyenne
3,4
201 notes dont 46 critiques
37% (17 critiques)
28% (13 critiques)
2% (1 critique)
7% (3 critiques)
22% (10 critiques)
4% (2 critiques)
Votre avis sur Intimité ?

46 critiques spectateurs

traviata
traviata

Suivre son activité Lire ses 23 critiques

1,0
Publiée le 17/06/2006
Mais qu'est-ce que l'intimité ? Dans ce film, il y a une relation de sexe entre un homme et une femme, une rencontre qui exclut toute parole, toute communion, toute intimité en fait... C'est bien là le paradoxe : la rencontre intime des corps n'amène pas de facto à l'intimité de la RELATION, qui elle, se contruit pas à pas, dans l'accueil, la communication, la reconaissance, l'échange, la transparence........ Drôle d'intimité amputée que nous propose Chereau !
toxicangel
toxicangel

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 155 critiques

1,0
Publiée le 05/09/2006
Sur un sujet intéressant, avec des acteurs talentueux, Patrice Chéreau nous brosse une histoire d'amour atypique mais qui m'a laissée complètement de marbre. A force de vouloir proposer un regard sans concession sur les relations amoureuses (anti-héros, scènes de sexe filmées crûment), le film lasse en effet par son nombrilisme, sa mise en scène glaciale et ses personnages antipathiques au possible. On admire le courage des acteurs, l'atmosphère brumeuse de Londres mais au final on ne peut que se dire "tout ça pour ça".
donjuan40
donjuan40

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 03/08/2015
La clarté du scénario, la présentation bien fouillée de la petite classe de Londres, la technique cinématographique de grand talent, tous ces aspects très positifs il y a aussi ces superbes scènes de sexe elles sont époustouflantes. sans aucun doute parmi les plus belles scènes d'amour physique du cinéma. ces scènes dans un local un peu désordre mais le sujet est la rencontre de corps nus filmés sans vulgarité ni voyeurisme mais aussi sans aucune retenue ni pudeur ,toutes ces scènes admirablement jouées par des acteurs qui font réellement l'amour et restent des pros tout est "montré" des préliminaires à l'après l'amour dans ce que Chereau désigne comme "la montée vers la jouissance.". la possession féminine du corps masculin "l'homme objet" et la conquête par l'homme du corps féminin pour son grand plaisir. ... apologie de l'amour physique -mon commentaire est sans doute pour certains excessif mais franchement je ne trouve pas ce film choquant. Chereau recherche l'authenticité il a rencontré des corps d'acteurs magnifiques.la superbe plastique de Kerry Fox et Mark Rylance dont l'attribut masculin est bien mis en valeur et qui nous gratifie d'une scène d'amour "décalée" avec Rebecca Palmer. tous ces personnages sont socialement des "petites gens" Chereau veut il nous "libérer" ?
selenie
selenie

Suivre son activité 404 abonnés Lire ses 4 709 critiques

5,0
Publiée le 09/10/2013
A contrario de son célèbre et flamboyant "La Reine Margot" (1994) Patrice Chéreau traverse la Manche et pose sa caméra et son oeil sur l'intimité d'un couple adultérin. Un barman qui a quitté sa famille retrouve une fois par semaine sa maitresse avec qui il fait l'amour mais n'échange aucun dialogue, jusqu'au jour où il ressetn le besoin d'en savoir plus... Adapté d'une nouvelle de Hanif Kureishi (déjà auteur de "My beautiful Laundrette") Chéreau filme cette histoire d'amour sans esbrouffe, mais avec sincérité et précision, avec finesse et réalisme. Pour une fois les protagonistes ne sont pas des bobos ou issus de classes aisés mais des gens "d'en-bas", des employés au quotidien plus proche du métro-boulot-dodo ce qui apporte un plus non néglilgeable à la portée sociale-réaliste. Chéreau film des scènes de sexe crues, qui sonne etrêmement vraie, mais avec subtilité et qui nous font ressetnir l'émotion charnelle et à la fois mécanique de la rencontre. JOli casting avec Mark Rylance en amant trop curieux, Thimoty Spall en cocu digne et une Kerry Fox éblouissante... D'ailleurs elle obtiendra l'Ours d'Argent à Berlin pour sa prestation, accompagné de l'Ours d'Or pour Chéreau ainsi que le Prix Louis-Delluc 2001. Le chef d'oeuvre de Patrice Chéreau, d'une acuité et d'une sensibilité rare.
Maqroll
Maqroll

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 123 critiques

5,0
Publiée le 21/01/2012
Un homme et une femme qui se connaissent à peine sont unis par une relation exclusivement sexuelle que la caméra de Patrice Chéreau nous donne à voir sans rien cacher des corps et des sexes. Aucune vulgarité, aucune pornographie non plus… Les scènes ne sont ni excitantes ni glauques, ce n’est pas non plus un cinéma documentaire ou voyeur. La caméra à l’épaule nous emmène directement au cœur de cette union sauvage et primitive, célébration du sexe sans finalité ni calcul… Puis nous suivons l’homme, un homme ordinaire, pris dans son quotidien, qui court après sa vie perdue dans l’Angleterre grise des pubs et des taxis londoniens, sans espoir. Un jour pourtant, tout va changer quand il voudra briser les règles. La deuxième partie du film, étonnante, nous emmène vers une quête sans réponse de la question posée par le titre du film. Quelle est à proprement parler l’intimité ? Celle des corps ou celle du quotidien ? Aucune, semble répondre la femme qui fait le même reproche à son mari puis à son amant, les accusant l’un et l’autre de ne pas la connaître. Juste après la réussite incomplète de Ceux qui m’aiment prendront le train et avant Gabrielle qui viendra prolonger sa réflexion sur le couple, Chéreau nous donne sans doute là son meilleur film à ce jour, une œuvre puissante et inspirée où ses talents de metteur en scène et de directeur d’acteurs s’expriment sans entraves. Les deux interprètes principaux, Mark Rylance et Kerry Fox, poussent le don de soi jusqu’à jouer réellement les scènes de sexe sans jamais sortir de leur métier d’acteurs. Et le théâtre, patrie d’origine de l’auteur, est encore et toujours au cœur du propos. Qui joue ? Qui vit ? Jusqu’où aller pour restituer l’émotion de la vie ? Qui désire qui ? Qui possède qui ? Qui suit qui ? La scène de la rue où tout à coup les rôles sont inversés est paradigmatique de ce jeu de dupes où chacun prend tour à tour le dessus sur l’autre. Dans ce registre, Timothy Spall est éblouissant de naturel et d’intelligence dans le rôle du mari trompé sans l’être. Et la fin est cruelle comme la vie, ne bouclant rien et n’apportant aucune réponse. Le questionnement de Chéreau sur l’humanité atteint là des hauteurs admirables et se traduit cinématographiquement par un œuvre totale (on n’oubliera pas la musique, toujours pertinente et jamais redondante), audacieuse et mâture.
aggaack
aggaack

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

1,0
Publiée le 05/11/2010
Je n'ai pas apprécié ce film, je ne comprends pas. Je n'ajouterai rien aux critiques précédentes auxquelles j'adhère, je reste dubitatif et cela m'agace...
bettertomorrow
bettertomorrow

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 195 critiques

5,0
Publiée le 10/12/2009
intimité est un chef d'oeuvre qui porte admirablement son titre, une histoire d'amour racontée sans aucune concession sur un rythme parfait, une adaptation des écrits de hanif kureshi, une sorte de dernier tango à paris qui se passe à londres, avec tous les non-dits et l'idéalisation que l'esprit peut inventer sur une personne aimée, ainsi que sur les mécanismes plein d'ombre et de mystère sur le pourquoi on s'attache à quelqu'un avec lequel on vit une relation intime. bien sur on n'obtiendra quasiment aucune réponse. en existe-t-il d'ailleurs ?
justineg
justineg

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 906 critiques

4,0
Publiée le 27/11/2005
Pour moi, une très belle histoire d'amour qui ne ressemble à aucune autre. Contrairement à ce que dit une autre autre internaute moi je trouve les acteurs charmants et ils jouent très bien. Un beau film !!
asketoner
asketoner

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 277 critiques

0,5
Publiée le 23/08/2007
Y avait-il besoin d'aller à Londres pour un film qui ressemble à tous les films français du moment ? Peut-être cette extradition justifie-t-elle la caméra qui fait comme s'il se passait quelque chose de très grave et de très urgent, alors qu'il ne se passe rien, que tout est creux et que Chéreau semble impuissant à intéreser quiconque a plus de deux neurones et moins d'un million d'euros sur son compte en banque ?
laurent l.
laurent l.

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

0,5
Publiée le 21/10/2012
un film de baise simplement comme un film de cul çà vaut pas forcement le tour sa manquera toujours de dialogue il baise il s'aime ça point
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 2 892 critiques

1,0
Publiée le 27/03/2019
Hormis le fait qu’on a peu envie de partager la vie de ces deux héros, que les images sont plutôt laides, que l’histoire est pénible à suivre.... alors en fait que reste-t-il? Peut-être leur intimité le plaisir de leurs ébats. La nudité crue et évidente? Pas plus que ça en fait. Une relation banale et peu intéressante.
Santu2b
Santu2b

Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 535 critiques

3,0
Publiée le 17/03/2017
Sorti en 2001, "Intimité" pourrait aisément être qualifié de film de la consécration pour la carrière de Patrice Chéreau. Ours d'or à Berlin, il lui garantit en effet une certaine reconnaissance dans le cinéma d'auteur européen. Dans ce long-métrage en langue anglaise, le cinéaste conte l'histoire d'une passion pure, reprenant quelques-uns de ses thèmes phares. Le théâtre d'abord, présent en tant qu'epicentre de son sujet. Mais "Intimité" est aussi un film musical, comme en témoigne cette large bande-originale comprenant The Clash, The Stooges. Porté par un couple d'acteurs impeccable, le film est suppléé par de bons seconds rôles, à l'image de Timothy Spall. Cependant il ne s'agit sans doute pas de la meilleure œuvre de son auteur. Chéreau emploie au final une mécanique répétitive qui trahit la longueur du long-métrage. Il faut aussi ajouter à ce chassé-croisé interminable une deuxième partie où perversité et hystérie ne font souvent pas bon ménage. Un résultat mitigé.
S M.
S M.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 553 critiques

4,0
Publiée le 30/10/2013
Une jolie histoire d'amour, forte et touchante, avec de bons acteurs, charmants. Je ne mets que 4 étoiles car je me suis parfois ennuyé. A voir tout de même.
www-maxa-es
www-maxa-es

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 55 critiques

4,0
Publiée le 04/11/2012
j'ai envie de mettre 4/5 parce que ce film m'a beaucoup intéressé. Je m'identifie parfaitement à ce héros principal, dont la vie n'a ni queue ni tête, et qui s'accroche à sa seule source de bonheur, c'est à dire une femme qui vient lui faire l'amour une fois par semaine. L'histoire est d'autant plus poignante qu'elle pourrait arriver à n'importe qui, elle s'inscrit parfaitement dans les tendances actuelles, une population avec beaucoup de vices et de défauts, mais finalement avec un coeur qui donne envie de pardonner les maladresses des uns et des autres. Les personnages sont donc attachant du fait de toutes leurs imperfections, le héros principal est justement un type totalement ordinaire avec des tas de défauts. Et le fait que tous les personnages soient aussi "ordinaires" donne beaucoup de charme à ce film qui raconte une belle histoire sans jamais tomber dans la caricature. Le film est long, très bien réalisé, on comprend tout le film et on ne quitte pas la salle avec l'impression ne ne pas avoir compris certaines scènes. On se met dans la peau de chaque personnages en se disant non seulement "ça pourrait m'arriver" mais surtout "j'aurais probablement réagi pareil", parce que ce sont des personnages dont l'évolution et les réactions suivent une cohérence qu'on aimerait voir dans tous les films. Du coup on profite d'un scénario très soigné, en plus d'avoir donné des personnalités cohérentes à chaque personnages. Ajoutez à cela une histoire logique est réaliste de bout à bout pour arriver à la conclusion que le scénario est excellent à tous les niveaux. L'originalité est telle qu'il n'y a finalement aucune séquence ennuyeuse malgré la longueur du film. Il y a beaucoup du suspens et on est pendu aux lèvres des personnages pour connaitre leurs sorts. généralement je n'aime pas les films sans action mais ce film est une des rares exceptions dans le domaines des drames. Les scènes érotiques de nu intégral, régulières tout au long du film, constituent la solution idéal pour que le film reste dynamique malgré tous les blancs et silences qui en disent long. Ce film, non content d'être originale, ose jouer la carte de l'érotisme, et sa marginalité lui donne un aspect relativement surprenant. On a pas l'habitude de voir des films de ce genre, et encore moins de voir des films érotiques de qualité. Finalement, être surpris, c'est tout ce que demande le spectateur. Un film visiblement très apprécié qui aurait gagné à être plus populaire. Peu de films à gros budgets osent l'érotisme, et pourtant cela ajoute tellement d'intérêt aux scènes d'amour. Je n'ai jamais compris pourquoi 99% des scènes d'amour se contenter d'un baiser sur les lèvres pour manifester leur émotions. Une vrai scène de nu intégral, c'est tellement plus riche en émotions, d'autant plus que le film est "seulement" déconseillé aux moins de 12 ans (on aurait pu imaginer une limitation de 16 voir 18 ans sur ce type de film). Néanmoins, ce n'est pas un film érotiques, les scènes de nu restent soft et artistiques, on est très loin du voyeurisme de ce type de films. Je finirais avec le défaut du film (sinon on ne comprendrait pas pourquoi je n'ai mis que 4/5 !) à savoir le casting. Les personnages ne sont pas très charismatiques, à tel point qu'il faut bien la moitié du film pour s'attacher aux personnages. Le héros qui joue un personnage sombre à une tête de clown, et sa maîtresse qui est censée être sexy est en fait une femme de la quarantaine passé qui tire une tronche d'enterrement et qui donne l'impression de vouloir tuer les gens qu'elle regarde. Les scènes d'amour sont très mal faites, déjà que dans généralement dans les films ils simulent l'orgasme, là ils nous font carrément croire qu'ils font l'amour alors qu'ils sont à 20 centimètres l'un de l'autre. Il n'y a aucune complicité entre les acteurs, ils sont visiblement très mal à l'aise dans les scènes de nues qui sont plutôt ratées, et de manière générale les émotions passent très mal quelque soit l'acteur. Pour donner un exemple, lorsque de fausses larmes coulent des yeux des personnages, leur expression du visage ne reflètent absolument pas la tristesse, à tellement que ça m'a fait éclaté de rire alors que j'étais supposé pleurer. On aurait dit qu'ils ont ajouté les larmes au montage en faisant un "arrêt sur images". Malgré la tristesse des effets spéciaux, la bande son et les bruitages sont relativement corrects pour film que je suppose à petit budget. Aurait pu faire mieux mais ils ont finalement soigné le principal, ce qui offre un bon moment d'émotion devant son écran. Ceux qui, comme moi, voudront le voir "comme ça par curiosité", en pensant voir un "petit film sans prétention", seront très agréablement surpris !
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1034 abonnés Lire ses 10 110 critiques

4,0
Publiée le 31/07/2012
Par l'intransigeant Patrice Chèreau qui reste l'un des meilleurs directeurs d'acteurs du cinèma français, la chronique brute et sans fard d'une relation entre un homme et une femme, basèe au dèpart uniquement sur le sexe! Mark Rylance et Kerry Fox s'y livrent corps et âme dans un sujet casse-gueule où il faut rèellement souligner l'extraordinaire travail qu'ils ont fourni pour ce film rècompensè à juste titre par un Ours d'or à Berlin! Au dèbut, la seule façon qu'ils ont de communiquer est charnelle mais on comprend vite que cette intimitè est un piège, puisque d'une certaine manière, elle empêche l'intimitè d'après, lorsque les sentiments et le monde extèrieur font irruption dans leur relation! De leurs visages, de leurs corps, de leurs yeux, de leurs mains, de la façon dont ils peuvent se toucher, tout part vraiment de Mark Rylance et Kerry Fox qui sont constamment justes et complèmentaires! il en sort au final un film cru et cruel interprètè avec une grande prèsence physique par deux excellents comèdiens! Signalons enfin une version française aux petits oignons avec Jean-Hugues Anglade et Nathalie Richard qui se fondent avec discrètion dans les personnages de Jay et Claire....
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top