Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Les Briseurs de barrages
note moyenne
3,3
19 notes dont 6 critiques
17% (1 critique)
50% (3 critiques)
0% (0 critique)
33% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Les Briseurs de barrages ?

6 critiques spectateurs

TTNOUGAT
TTNOUGAT

Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 2 470 critiques

5,0
4 étoiles méritées pour une telle oeuvre de genre.Il n'y a que les anglais pour nous offrir de tels films de guerre.Celui ci est exceptionnel par la forme et le fond.Pas d'épisodes de combats successifs,juste un groupe d'hommes sans héros et une mission.Mais quelle mission !Extraordinairement exaltante et à ne jamais oublier.En ce sens ,ce film est un hommage rendu aux 56 disparus.C'est une perte énorme en hommes de valeur comparé au maigre résultat obtenu.La rupture des 2 barrages n'ayant pas eu l'effet escompté sur le déroulement de la guerre.N'empêche,quel courage!Quel héroïsme!Tous les gens responsables ont aimé et aimeront ce film;qu'ils connaissent ou non le cinéma.Il y aurait d'ailleurs peu à critiquer,le noir et blanc étant ici de rigueur.C'est un film à garder et à montrer car il ne s'en fera plus jamais des comme lui...La guerre,du moins ce type de guerre étant maintenant trop éloigné dans le temps.Je regrette juste qu'il ait manqué quelques mots plus appuyés pour signaler combien l'ingénieur (Wallis) allait avoir en vieillissant de terribles problèmes avec sa conscience.
6nematod
6nematod

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 460 critiques

2,5
Petit film dont seule la première partie mérite de rester éveillé. Ensuite, ça se gate, ça traîîîîne, faute aussi de moyens (y'a qu'à voir les trucages!).
Bernard Bonnejean
Bernard Bonnejean

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 73 critiques

4,0
Les "Briseurs de barrages" (The Dam Busters) est la transposition cinématographique de l'Opération Chastise, une prouesse de la Royal Air Force réalisée lors de la seconde guerre mondiale. Il s'agissait pour les ingénieurs recrutés de concevoir une bombe révolutionnaire basée sur le principe du ricochet capable de détruire des barrages sur la Ruhr sans exploser prématurément au contact de l'eau mais exactement à l'endroit le plus sensible. C'est peut-être aussi surtout l'histoire d'un caractère bien trempé, volontaire et tenace, capable dans un climat d'extrême adversité de mener à bien une entreprise que la hiérarchie militaire croyait vouée à l'échec. Dans ce rôle du Dr. Barnes N. Wallis, Michael Redgrave campe un personnage doué de force morale doublée de dons de diplomatie et de persuasion. La morale se dégage d'elle-même. Elle permet de relativiser, ou plutôt de redéfinir, douze ans après les événements réels, l'héroïsme. Le noir et blanc donne au film une historicité qui n'était pas évidente pour des faits aussi récents en 1955. Un bon film de guerre que j'ai vu pour la première fois au ciné-club de mon collège au début des années 60 et que je n'ai pas oublié depuis toutes ces années.
Sinefil44
Sinefil44

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 985 critiques

4,5
Quel plaisir de revoir ce film après quelques 30 ans d'oubli. Michael Anderson (95 ans en 2015) est un réalisateur compétent qui a mis en scène un certain nombre de films de bonne facture. "Les briseurs de barrage" est l'une de ses œuvres particulièrement réussies sur le plan historique d'abord. Il est passionnant de découvrir ce qu'un ingénieur anglais a dû combattre pour convaincre les différents échelons gouvernementaux afin de souscrire à son projet : créer la bombe idéale qui pourrait permettre de détruire les barrages de la Ruhr en Allemagne durant la 2ème GM. La première partie du film explique très clairement les difficultés rencontrées par l'ingénieur Barnes Wallis (Michael Redgrave) pour trouver l'aide nécessaire pour fabriquer et expérimenter la bombe. La seconde partie montre les essais en vol et les complications qui en résultent. Le dernier volet, le plus court, présente les bombardements eux-mêmes. Ce film a été récompensé pour son scénario en Angleterre. Le montage est très abouti, permettant au spectateur d'appréhender les obstacles qu'ont dû surmonter les concepteurs de projets pouvant sembler fantasques mais qui ont permis de faire avancer la technologie dans bien des domaines. Il leur a fallu être spécialement tenace pour convaincre les politiques et les états-majors du bien-fondé de leurs recherches. Ce sont grâce à des hommes comme Barnes Wallis, à leur engagement et à leur détermination que les alliés ont pu mettre en œuvre des moyens de plus en plus ingénieux et sophistiqués pour vaincre leurs ennemis. Leur contribution a été essentielle pour la victoire. Richard Todd donne le ton, côté militaire, pour mener à bien l'entraînement et faire aboutir la mission. Ursula Jeans incarne avec justesse le rôle de Mme Wallis, l'épouse qui remonte le moral du mari quand celui-ci se décourage. L'abnégation finit toujours par payer. Dans la réalité, malheureusement, il y eut beaucoup de victimes, des civils, des soldats, des aviateurs et de nombreux prisonniers français pour des résultats limités. Très bon film de guerre passionnant et instructif avec des moyens importants pour la mise en œuvre à l'époque et des acteurs vraiment imprégnés de leur personnage respectif.
stanley
stanley

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 670 critiques

2,5
Une petite surprise ce Briseurs de barrages et assez agréable. Tout d'abord une assez bonne réussite pour un film de guerre qui n'est pas réalisé par un grand cinéaste, loin s'en faut. La structure narrative est assez originale volontiers antispectaculaire, non dénuée d'humour, de satire (voir le personnage joué par Michael Redgrave, en savant un peu lunaire essayant son jouet de bombe avec une certaine candeur d'enfant et de désabusement) et découpée en trois parties distinctes (la recherche du savant, les séances d'entraînement et les actions guerrières). Certes, les décors sonnent assez carton pâte et les personnages de militaire disons très ... militaires, sont caricaturaux mais la tendresse envers les hommes et le chien (un beau fil rouge) ne se laissent pas facilement oubliés. Le suspens lors des scènes d'action est assez réussi et la qualité de photographie du film d'Anderson est indéniable. De plus, il s'agit du premier ou quasi premier film de Robert Shaw dans un premier rôle.
anonyme
Un visiteur
4,0
c'est dommage que l'on ne puisse plus le revoir a la television!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top