Mon AlloCiné
Cool World
note moyenne
2,0
191 notes dont 32 critiques
3% (1 critique)
13% (4 critiques)
6% (2 critiques)
13% (4 critiques)
44% (14 critiques)
22% (7 critiques)
Votre avis sur Cool World ?

32 critiques spectateurs

kingbee49
kingbee49

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 294 critiques

1,5
Publiée le 20/08/2012
On appelle ça un accident industriel. Car il n’y a quasiment rien à sauver de ce film qui a vraiment beaucoup de problèmes à commencer par un scénario idiot qui exploite maladroitement le passage entre monde réel et l’univers des toons. Il y a quantité d’ellipses, d’oublis ou de choses totalement incohérentes (on passe de Las Vegas 1945 à 1992 sans nous expliquer pourquoi), bref, niveau histoire, ça rame sévère. Et ce n’est pas l’univers graphique qui va rattraper ça malheureusement…Bakshi se sentant obliger de remplir le cadre avec le maximum de toons, on a l’impression d’une grande confusion, ça part dans tous les sens…Et puis le stylisme des toons n’est pas cohérent, il y a des loups de Tex Avery, des petits lapins, des petits bonshommes ressemblant aux nains de la Blanche neige de Disney...Bref, c’est un peu la foire.. Seuls les décors de la ville en arrière plan, entre néons et tours tordues, sont géniaux mais pas assez exploités. Bon, sinon, Kim Basinger en toon sexy pour adulte est très réussi mais son personnage est inconsistant….Enfin, la partie réelle est bien décevante. Le dessinateur en prison pour meurtre qui a quand même droit sa planche pour dessiner, ce n’est pas crédible  ; Brad Pitt qui fait un tour de moto et provoque la mort de sa maman avant de passer bizarrement chez les toons, on a vu mieux pour démarrer un film, des personnages secondaires (les voisines du dessinateur) qui arrivent comme des cheveux sur la soupe et la partie finale archi baclée qui voit les toons envahir Las Vegas est bien mal fichue. Au final, un ratage bien dommageable car il y avait là-dedans un vrai potentiel pour faire un «  Roger Rabbit  » façon «  Métal Hurlant  », un truc dark et alternatif quoi, hélas…
Aletheia.666
Aletheia.666

Suivre son activité Lire ses 55 critiques

4,5
Publiée le 16/05/2014
Ouh la la, que la note est basse. Je ne peux le dénier ce film souffre de ( gros ) problémes. Tels que : Scénario à la ramasse, effets d'incrustations assez médiocres, montage bordélique au possible, etc ... Mais, la satisfaction fut tout de même au rendez vous. Pourquoi ? Mon programme en 3 points : 1. La direction artistique est juste top. Absolument géniale. Les quelques ballades psychédeliques proposées en ce monde onirique complétement torturé valent à elles seules le coup d'œil. 2. Quand la musique est bonne. Mention honorable au remix des Thompson Twins. 3. Si les comédiens en chair et en os sont carrément à la ramasse, il n'en est pas de même pour ceux des personnages doublés et là bon Dieu ça envoie du boudin, aussi bien au niveau des dialogues ( hilarants ) que de leurs interprétations ( fun, fun, fun ! ). Pour faire bref, non ce n'est pas un bon film, soit un film à aimer, mais c'est film, certes raté, mais à adorer. Le titre Cool World lui va donc bien.
Sunwalker
Sunwalker

Suivre son activité Lire ses 22 critiques

3,0
Publiée le 18/04/2015
Tout n'est pas à jeter dans ce film, comme on dit il y a à boire et à manger. Commençons par les défauts : certaines scènes dessins/réalité sont mal incrustées, certains décors 'plats' en carton font vraiment faux. Certains personnages de dessin animés sont laids, Frank incarné par Brad Pit n'est pas du tout attachant il passe du gentil gars au flic pénible et hargneux... Les 'toons' jouent mieux que les vrais acteurs, il y a des incohérences. Les points positifs : la bande son est excellente et colle bien au film, ce n'est pas un film pour enfants il y a de nombreuses connotations sexuelles ce qui le rend à part, les toons 'principaux' sont bien dessinés et animés, certains décors sont très beaux,le scénario... j'ai vu pire, disons que je trouve le personnage incarné par Brad mal écrit. Ce film a un coté 'psychédélique' que j'aime beaucoup. Pas mal!
Redzing
Redzing

Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 3 284 critiques

1,5
Publiée le 23/03/2015
Originellement conçu par Ralph Bakshi comme un mélange d'horreur et de film d'animation, le scénario de "Cool World" a été maltraité par ses producteurs, qui ont cherché à en faire une œuvre grand public. Le réalisateur s'est ainsi retrouvé piégé avec une intrigue étrange, où des humains et des créatures animées voyagent entre le monde réel et un univers cartoonesque. Le film souffre de multiples défauts, avec en premier lieu un scénario à la fois confus, creux, et sans enjeu. L'image, sombre et au teint violâtre, est assez laide, tandis que les acteurs live, pourtant talentueux ailleurs, ne sont ici pas très bien dirigés. Enfin, l'interaction entre images animées et live n'est pas toujours convaincante, sachant que "Roger Rabbit", sorti plusieurs années auparavant, était trois crans au-dessus (la comparaison est d'autant plus douloureuse que "Cool World" emprunte un côté film noir à "Roger Rabbit"...). Entre deux tooneries un peu lourdingues, il reste tout de même quelques designs sympathiques, à des années lumières du style de Tex Avery (on pense plutôt à du Moebius), et le personnage de Holli Would est assez esthétique dans sa partie animée. Néanmoins, "Cool Word" demeure un film dispensable.
Shawn777
Shawn777

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 366 critiques

4,5
Publiée le 25/01/2015
Ce film réalisé par Ralph Bakshi et sorti en 1992 est très particulier mais j'ai tout simplement adoré ! Ce film est vraiment dur à noter car il est relativement mauvais mais d'un autre côté, il est génial. C'est tout simplement un ovni du septième art et je suis d'ailleurs très conscient de ma note assez élevée. Le film raconte en gros l'histoire d'Holli Would qui vit dans le monde des animés et son but est de coucher avec un homme réel, ce qui lui permettra d'être réelle, elle aussi. Là, c'est certain que nous sommes bien loin de "Qui veut la peau de Roger Rabbit ?", nous sommes ici dans quelque chose de beaucoup plus trash et loufoque. Mon avis ne sera donc pas spécialement objectif sur ce film car je suis totalement rentré dans le délire. Effectivement, à chaque fois que je le revois, je lui trouve encore des qualités. Notamment au niveau de cet univers complètement foutraque qui ne suit aucune règle et je crois d'ailleurs que c'est en cela que ce film est très bon. C'est sur qu'il ne faut absolument pas le prendre au premier degré, sinon on tombe tout de suite dans l'ennuie et dans le n'importe quoi mais c'est en le regardant au second degré que l'on réussi vraiment à l'apprécier. Certes le scénario est très bancal mais en même temps, on ne peut pas imaginer quelque chose de "normal" dans un univers comme celui-ci. Et puis si on connait un peu le style du réalisateur, on sait que le tout ne va pas être très politiquement correct. Le tout est bordélique, même au niveau des incrustations qui apparaissent de façon complètement random dans le film, les décors et les dessins sont étranges et le tout est à la limite du dérangeant mais j'irais jusqu'à dire qu'ici, ce n'est pas gênant car ça fait parti du délire. De plus, on ne s'ennuie pas car le rythme est toujours soutenu. La fin est quant à elle complètement absurde mais elle rentre dans le délire non-sens que le film nous vends depuis le début. Les musiques sont elles aussi très particulières et à l'image du film. En ce qui concerne les acteurs, nous avons Brad Pitt, Kim Basinger et Gabriel Byrne qui jouent, à mon sens, plutôt bien. "Cool World" est donc un film possédant beaucoup de défauts mais c'est aussi un pur délire et ça fait du bien de voir ce genre de film de temps en temps !
DarioFulci
DarioFulci

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 203 critiques

1,5
Publiée le 30/07/2012
Tentative complètement ratée de donner vie à une BD adulte plus dans l'esprit de "Fritz the cat" que de "Roger Rabbit". Simplement, il aurait fallu bétonner un peu plus son scénario. L'histoire repose sur un principe et deux ou trois rebondissements paresseux. Sinon, clichés, humour gros comme une maison, et aspect global du film assez moche. Un ratage dans les règle de l'art où rien ne laisse espérer un semblant de mieux. Même les acteurs ne sont pas mis à leur avantage: Brad Pitt est étonnamment fade, Kim Basinger fait n'importe quoi, et Gabriel Byrne hausse les sourcils.
hyrule
hyrule

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 478 critiques

1,5
Publiée le 22/05/2011
La première scène est bonne : celle du retour de l'armée et de la balade à moto. Le reste du film, il ne faut pas s'en cacher, est vraiment moche. Le pire, ce sont les toons, ils ne sont pas sympathiques, pas attachants, pas drôles et très énervants. Les dessins sont moches et le mélange dessin animé/réel est mal fait. Brad Pitt s'en sort quand même pas mal mais le reste, et surtout le monde de Cool World, monde de dessin animé glauque, sombre et cafardeux, est bon à jeter à la poubelle.
DunisB@aol.com
DunisB@aol.com

Suivre son activité Lire ses 4 critiques

1,0
Publiée le 27/01/2006
Amateurs de Roger Rabbit, ne vous méprenez pas: ce film ne lui parvient pas à la cheville. Le sujet se prêtait à la fantaisie, or le scénario se révèle complétement inepte. Les allers retour entre le monde des toons et le monde réel semblent particulièrement ridicules. Visuellement, le film est complétement raté: les décors dans le monde dessiné sont en carton pâte, les couleurs affreusement criardes, les personnages animés bâclés. Dans quelle galère se retrouvent Brad Pitt et Kim Basinger ! La pauvre, habituellement si juste, n'a jamais été aussi mauvaise. J'oubliais de signaler la musique omniprésente, une sorte de remix des années 80, une torture pour les oreilles. Un film curiosité vraiment négligeable.
Julien D
Julien D

Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 3 455 critiques

2,5
Publiée le 23/01/2015
Véritable chantre du dessin animé dit « pour adulte » dans les années 70, Ralph Bakshi tenta en 1992 un retour en force en signant un film mêlant animation et prises de vue réelles. Malheureusement pour lui, son envie d’en faire le support d’un film d’épouvante fut rejetée par les studios et, pire encore, un certain Qui veut la peau de Roger Rabbit était sorti cinq ans et faisait office de référence indétrônable en la matière. Heureusement, le recours à deux acteurs charismatiques et en vogue (Gabriel Byrne et Bad Pitt qui venaient tous deux de se faire connaitre grâce à leur premier grand rôle dans, respectivement, Miller’s crossing et Au milieu coule une rivière), ainsi qu’à une Kim Bassinger qui sait parfaitement jouer de sa sensualité, et l’utilisation de designs très hétérogènes (là où Roger Rabbit recyclait les styles de Tex Avery et Walt Disney, ici Bakshi y ajoute ceux d’artistes graphiques tels que H.R. Giger ou Mœbius) donnent à Cool World un charme et une maturité qui s’accorde parfaitement avec sa charge érotique et son sous-texte politique dénonçant la ségrégation interraciale. Pourtant, les grosses failles dans l’écriture rendent les enjeux confus et les personnages mal définis. Les impressions de scénario inachevé et d’assister à un film aux effets visuels dépassés prédominent donc sur la qualité artistique globale de ce long-métrage mineur mais non moins appréciable.
Ptit Judas B.
Ptit Judas B.

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

4,5
Publiée le 23/10/2014
Un "real cartoon" beaucoup plus dure et sombre que le célèbre "Roger Rabbi"t mais beaucoup plus évolué au niveau de la construction des personnages et du scénario je trouve. Ce film a malheureusement était trop méprisai,t justement pour ce côté plus adulte mais aussi pour son ambiance psychédélique qui a certainement due gêner pas mal de spectateur, majoritairement habitués à la maxime: " C'est un dessin animé, c'est donc pour les enfants!". Là où "Roger Rabbit" nous embarquait dans le monde des cartoons classique de Tex Avery et de Walt Disney, sur fond d'enquête policière délirante, " Cool World" nous montre un univers sortis de l'imaginaire d'un des personnage du film où se mélange différentes références picturales tel que H.Giger ou encore Phillipe Druillet ( on pourrait croire à un hommage à "Métal Hurlan"!). L'humour est également plus adulte car jouant sur l'érotisme ambiant du film. En conclusion, regarder ce film et nous vous faite pas de jugement trop brusque!!
Jeremy F
Jeremy F

Suivre son activité 188 abonnés Lire ses 151 critiques

1,5
Publiée le 27/11/2012
Une animation saccadée, une histoire ennuyante, comment Kim Basinger et Brad Pitt ont pus se retrouver dans... ça? c'est le "Roger Rabbit" des pauvres...
mrVHS
mrVHS

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 43 critiques

4,0
Publiée le 22/02/2012
cool world est un mélange cartoonesque/polar des années 90,proche dans l'apparence de" qui veut la peau de roger rabbit",il en n'est du moin plus sombre et moin drôle que celui ci,c'est un peu l'anti-roger rabbit,pour moi le fil à été quelque peu bâclé,le scénario est un peu fouilli frank harris fait un accident il ce retrouve projeter dans un monde dessiner grâce à un savant fou,5min après il en devient le policier fesant regner l'ordre à cool world(en fait c'est le gros bordel,mais il est la pour être sur qu'un cartoon ne rentre pas dans le mondes humains!),bref ont apprend son grade à l'expeditif sans précision sur le temps passer.... conclusion:l'ost est superbe,les cartoons sons loins d'être louper et ce film à un coter magique comme roger rabbit,brad pitt rentre bien dans son rôle(étonnant),la présence de gabriel byrne est appreciable et basinger interprete avec brio holly,le genre de film qui aurai put être fini,par curiositer et nostalgie ont repassent en boucle pour retourner encore une fois dans cette magie infinie...
Emmanuel D.
Emmanuel D.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 660 critiques

3,5
Publiée le 27/02/2015
Après un très bon Qui veut la peau de Roger Rabbit ? qui demeure sans problème comme grand classique du cinéma, un méchant repompage a donné naissance à un joli nanar nommé Cool world, dans lequel Brad Pitt a fait ses débuts (peu avant Seven et Entretien avec un vampire) aux côtés de Kim Basinger (déjà vue dans Jamais plus jamais, Batman, puis dans Wayne's world 2, et plus récemment Cellular et Puzzle). Assez intéressant dans son concept de connexion entre monde réel et monde de toons, dans lequel Franck et Gabriel (le créateur du comics) atterrissent au début, le film est avant tout un méli-mélo de situations grotesques ou Holly et la copine de Franck (mais surtout Holly) sont des frustrées sexuelles qui veulent absolument coucher avec un humain, sauf que c'est interdit. spoiler: Et pour cause, alors qu'Holly nous montre une sorte de simulation de relations sexuelles en montant sur Gabriel alors allongé sur un lit, elle devient humaine et débarque dans le monde réel, dans lequel elle se comporte comme une toon, s'imaginant que tout est permis sans conséquence et qu'elle aura tous les hommes à ses pieds. Le scénario était d'abord prévu pour être sombre et plus adulte, mais les exigences de la production en ont fait une fausse comédie vulgaire et très brouillonne. De plus, la réalisation est assez laide avec de nombreux décors plats, des tas de bâtiments tordus, des cartoons à la Tex Avery tout déformés et sur-envahissants (seule Holly étant bien animée), et surtout des espèces de cartoons horrifiques qui surgissent n'importe quand en pleine scène. Mais les situations burlesques, certains dialogues mythiques et l'esthétique générale en font un bon classique nanardesque !!
djacno T.
djacno T.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 853 critiques

2,0
Publiée le 18/05/2013
Nanar de luxe pour adultes. De beaux décors et dessins sinon pas grand chose. Malgré une bonne idée de départ, le scénario est nul est l'ensemble assez indigeste. A éviter pour les jeunes enfants en raison du grand nombre de grivoiseries. A éviter.
Malevolent-Reviews
Malevolent-Reviews

Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 3 101 critiques

2,0
Publiée le 12/01/2013
Presque dix ans après Tygra : La Glace et le Feu, le réalisateur sans cesse décrié Ralph Bakshi revient sur les écrans pour ce qui sera son dernier long-métrage. Le carton de Qui veut la peau de Roger Rabbit y étant pour quelque chose, le film joue lui aussi la carte de l'univers cartoonesque où viennent se mêler quelques humains. Malheureusement, Cool World est un échec total pour le metteur en scène américain... Il faut dire que le nom du réalisateur s'associe toujours à une production chaotique, le mal-aimé des studios ayant encore une fois eu de nombreux déboires l'empêchant de tourner correctement son produit. À l'origine prévu pour être un film d'horreur animé, le film va subir de gros changements et de lourdes pressions des studios qui en font au final une œuvre hybride au scénario à la fois simpliste et alambiqué, mixant maladroitement aventure fantastique et délire psychédélique. Ainsi, outre les designs pas toujours appréciables de Bakshi et son animation parfois inégale, c'est surtout face à des personnages inattachants et une histoire terriblement creuse que nous avons affaire. Comblé de quelques gags cartoonesques aussi lourdingues que la plupart inutiles (Bakshi en met des tonnes pour faire vivre un minimum le monde de toons qu'il présente), le scénario peine à captiver. De plus, seule la sexy Holly Would demeure bien animée, les autres personnages étant vulgairement présentés pour ne pas dire bâclés. Son alter ego réel interprété par Kim Basinger est en revanche bien moins réussi, l'actrice ne parvenant nullement à demeurer crédible. Même chose pour le reste des acteurs en chair et en os où l'excellent Gabriel Byrne s'avère très mal dirigé tandis que le jeune Brad Pitt n'arrive tout simplement pas à porter le film sur ses épaules, les protagonistes ne parvenant visiblement pas à interagir avec des personnages imaginaires. Ainsi, Cool World est un ratage, un mix de genres où d'un côté Ralph Bakshi donne à son public le minimum syndical (avec son habituel mauvais goût et ses personnages déjantés) et de l'autre les scénaristes assemblent des scénettes mal construites pour créer un semblant d'histoire. Dommage.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top