Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La guerre des polices
note moyenne
3,0
89 notes dont 18 critiques
0% (0 critique)
17% (3 critiques)
33% (6 critiques)
33% (6 critiques)
11% (2 critiques)
6% (1 critique)
Votre avis sur La guerre des polices ?

18 critiques spectateurs

chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1034 abonnés Lire ses 10 110 critiques

3,0
Publiée le 12/06/2015
Dans ce polar jouè sans aucune bavure, les commissaires Claude Brasseur et Claude Rich ne sont pas les meilleurs amis du monde! Appartenant à deux brigades diffèrentes, ils n'appliquent pas vraiment les mêmes mèthodes de travail et du coup vont s'opposer à l'occasion d'une affaire! Ça dèmarre sur les chapeaux de roue avec une Marlène Jobert à poil qui nous fait comprendre que la nuditè et elle ne font qu'un! Puis s'installe la rivalitè attendue entre les services de police! Brasseur est bon (notamment dans le final) mais Rich le surpasse à tous les niveaux! Quand on pense que Brasseur a obtenu le Cèsar du meilleur acteur pour une prestation qui ne donnait èvidemment pas lieu à une telle rècompense[...] Un Cèsar qui fut loin de faire l'unanimitè car dans la catègorie « meilleur acteur 1980 » se trouvait Patrick Dewaere pour "Sèrie noire". Avec la participation de François Pèrier, Jean-François Stèvenin, Etienne Chicot et Jean Rougerie pour complèter un casting masculin dont les bases ètaient dèjà solides! A noter la scène amusante entre Jobert et un exhibitionniste...
Max Rss
Max Rss

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 483 critiques

3,0
Publiée le 26/02/2014
Les années 70: l’une des meilleures périodes pour le film policier français. Finalement, quand on y regarde d’un peu plus près, les polars de l’époque montraient des policiers infaillibles, arrivant toujours à leurs fins. Mais nous, en tant que spectateurs, nous ne savions pas grand-chose de ce qui tramait dans les coulisses: à savoir les tensions, les coups bas entre les sections policières. C’est pour cela que cette « Guerre des polices », bien que s’inscrivant dans la même lignée que beaucoup de ces prédécesseurs mérite le coup d’œil. Ici, il est question de deux sections policières chargées de mettre la main sur l’ennemi public numéro un. Et pour cela, bien entendu, tous les moyens sont bons pour devancer et déstabiliser l’adversaire. Bon, autant vous le dire d’entrée de jeu, si vous cherchez un polar à la Melville, ce n’est pas ici que vous trouverez votre bonheur. L’esthétique, la virtuosité, la maîtrise parfaite de la caméra, vous la trouverez ailleurs. Ici, vous serez confrontés, à du sans génie mais qui a le mérite d’être bien efficace. Toutefois, à l’instar des autres polars de l’époque, le problème reste le même: le rythme est en dents de scie. En ce qui concerne, les acteurs, il n’y a pas grand-chose à dire: Claude Brasseur est très bon et Claude Rich, en chef antipathique est excellent. Par contre on se demande bien ce que Marlène Jobert vient foutre ici. Elle fait clairement de la figuration. Tout cela n’atteint donc pas de sommets, mais reste intéressant. Alors pourquoi faire la fine bouche?
gregbox51
gregbox51

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 887 critiques

3,0
Publiée le 26/06/2012
Comme souvent dans le cinéma français, il manque un je ne sais quoi pour rendre ce film vraiment passionnant car les acteurs sont bons, attachants. Manque de rythme certainement...
v-dum
v-dum

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 140 critiques

2,5
Publiée le 02/05/2010
La confrontation Brasseur/Rich donne de l'intérêt à ce polar qui se suit bien. Marlène Jobert joue bien aussi. De l'humour et de la violence, mais la faiblesse du rythme nous empêche d'apprécier davantage.
cylon86
cylon86

Suivre son activité 447 abonnés Lire ses 4 392 critiques

4,0
Publiée le 25/07/2008
Un policier rondement mené par une belle brochette d'acteurs et par un scénario intelligent. Le sujet aurait néanmmoins pu être mieux exploité...
calamarboiteux
calamarboiteux

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 438 critiques

2,5
Publiée le 22/05/2008
Brigade territoriale et Antigang se disputent l’honneur de la capture d’un dangereux malfaiteur. Grâce à leurs indicateurs, ils le manipuleront pour pouvoir l’arrêter en flagrant délit. Description de l’ambiance des équipes, des relations avec la hiérarchie, cette plongée dans les institutions policières avait à l’époque du tournage une certaine originalité. L’intrigue est assez captivante, le film ne manque pas de rythme, les acteurs sont bien choisis et excellents. Pour pimenter son film, Davis introduit une femme dans une des équipes, malheureusement son rôle est des plus attendus : un rien d’érotisme, et relation amoureuse avec le chef de l’équipe concurrente. Tension et humour plus ou moins léger selon les moments alternent plaisamment au long d’une production qui se laisse regarder sans ennui, mais peine à être autre chose qu’un divertissement donnant une forte sensation de déjà vu, et vite oublié.
Kawasakienne
Kawasakienne

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 34 critiques

2,5
Publiée le 08/11/2007
Il faut remettre ce film dans son contexte, et son époque.. Alors que les polars n'intéressaient plus trop les spectateurs, ce film marque le renouveau du genre en France. Un sujet jamais abordé : la rivalité entre directions policières, une interprétation parfaite, avec d'excellents seconds rôles (F. Perrier, G. Désarthe, E. Chicot, JF. Stévenin), et un Claude Rich et une Marlène Jobert en dehors de leurs habituels rôles de comédie, et voilà le tour est joué : un succès énorme (mérité) lors de sa sortie en salle. Même si beaucoup de films français des années 80 sont aujourd'hui parfois délicieusement démodés, voire surannés, celui-ci reste un agréable moment. A revoir pour un agréable moment.
pierrre s.
pierrre s.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 2 375 critiques

3,5
Publiée le 31/01/2015
Encore un polar français, qui prouve une fois de plus, notre compétence dans ce genre. En flic dur et désabusé, Brasseur est assez bon, pour Claude Rich en revanche, son rôle de flic pourri ne lui va pas. Sinon l'histoire est plutôt bonne et les dialogues bien sentis. On passe un bon moment.
Mikoyan Gourevich
Mikoyan Gourevich

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 99 critiques

4,0
Publiée le 18/12/2013
Dommage, très dommage que la fin du film soit si bâclée, un final d'amateurs auquel on ne croit pas une seule seconde. C'est d'autant plus dommage parce que l'antagonisme entre Rich et Brasseur vaut le détour et François Perrier en Préfet de police est une réussite. Marlène Jobert dans un énième film où tous les prétextes sont bons pour exhiber sa plastique et on finit par se dire que c'est la seule raison pour laquelle elle est là! Sa relation amour/haine foireuse avec ses supérieurs et son jeu limité font qu'on a vite compris qu'il fallait quelqu'un pour se foutre à poil toutes les demi-heure. Ce film aurait mérité une heure de plus, juste histoire de bien mettre tout en place! A voir pour le duo Rich/Brasseur...
Plume231
Plume231

Suivre son activité 544 abonnés Lire ses 4 609 critiques

1,0
Publiée le 12/03/2015
C'est fou comme les films policiers français de la fin des années 70 et des années 80, contrairement paradoxalement à ceux des décennies précédentes, ont incroyablement mal vieilli. Et ce n'est pas "La Guerre des polices" qui va me faire dire le contraire... Réalisation pépère téléfilmesque sans la moindre once de créativité mais qui croule sous des tonnes de kitsch, à laquelle on peut ajouter des acteurs certes prestigieux mais en total roue libre qui en font des tonnes, des personnages caricaturaux, des dialogues se croyant plein d'esprit appuyés et une intrigue franchement mince ; bref en plus d'avoir mal vieilli ce film est franchement médiocre. Il était loin le temps des Clouzot, Melville, etc... Tous les défauts pour rendre cette "Guerre des polices" ennuyeuse à regarder du début jusqu'à la fin. Sur le même thème, Olivier Marchal fera un quart de siècle plus tard un film bien bien bien meilleur avec "36, Quai des Orfèvres". A croire que ce sont juste la fin des années 70 et la décennie 80 qui n'étaient pas faits pour le genre.
Gigli
Gigli

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 63 critiques

0,5
Publiée le 15/05/2009
Un film qui n'a honte de rien. Un scénario obscur et famélique, des acteurs qui tantôt cabotinent comme des possédés ou se la joue "silence inspiré" avec en trame de fond une pseudo-guerre des polices qui s'achève bien après avoir achevé le spectateur sous une pluie de poncifs tous plus grotesques les uns que les autres. Qu'est ce qui pourrait mériter le plus le sceau de l'infamie ? Le placement produit "bonne maman" ? Plus sérieusement, bien que l'on puisse saluer le fait d'avoir tenté d'exorciser la guerre des polices qui se passait au même moment dans la vraie vie, on se retrouve surtout face à un produit tiers-mondiste réalisé sans imagination et sans vigueur. Non, ce truc abject n'a aucun rythme, y'a qu'à voir la scène de fin qui combine l'invraisemblance la plus farfelue avec l'attente d'une bande de ratés assis sur leur fesses dans un terrain-vague, tout ça pour voir une attaque de fourgon-blindé digne des grandes heures de Pif gadget. Les amateurs de cinéma, je veux dire de cinéma potable, doivent se rappeler que le César de Claude Brasseur a surtout été obtenue car il se trouvait par hasard dans la liste des nominés. Certainement que Brasseur tiens un super rôle à César dans ce film, il se fait Marlène Joubert à la fin d'une scène alliant grossièrement la bêtise et les conventions des films à la con, il fait le paternaliste avec un jeune gigolo homo, il ricane et se la joue Charles Bronson dans un justicier dans la ville " Filez lui un César bordel de Dieu !". Mais comment peut on croire que ce film vaut quelque chose même dans le contexte ? Adieu Poulet, French Connection, Deux hommes dans la ville, Chinatown et à côté de ça la "Guerre des Polices" ??!. Allé, stop, je nie ce film, il n'a pas existé, je n'ai pas vu Marlène Joubert boire une bière aussi naturellement que si elle vidait une truite avec les dents. Larirete Lariréteueueehhh ! (Oui, la police fête toujours l'épiphanie en se bourrant la gueule à la bière au Champagne et au comptines surannées)
AMCHI
AMCHI

Suivre son activité 193 abonnés Lire ses 5 587 critiques

2,5
Publiée le 09/02/2007
2 brigades de police en concurrence pour arrêter un dangereux bandit (du style Mesrine) cela aurait pu donner un grand polar mais La Guerre des polices est juste un film policier bien rythmé plutôt prenant mais pas marquant. L'interprétation est bonne (Claude Rich est excellent dans la peau d'un chef de brigade antipathique), et que ce soit devant au derrière la caméra il y a beaucoup de monde connu.
Olivier Demangeon
Olivier Demangeon

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 765 critiques

3,0
Publiée le 30/07/2017
« La Guerre des Polices » est un film dont l’histoire semble intemporelle. En effet, on pourrait raconter la même chose aujourd’hui encore, près de 40 années plus tard. L’intrigue permet de développer trois des principaux protagonistes aux méthodes différentes. On peut noter une critique du système hiérarchique, de la présence de lécheurs de bottes, qui n’ont pour objectif que de bien se faire voir. Preuve, s’il en fallait une, que les choses n’évoluent guère de ce point de vue là. On peut s’amuser en voyant les véhicules d’époques tels que la Renault 5, R12 break, des Renault 16, plus communément appelées R16, ou encore des 504 Peugeot, sans parler des « paniers à salade » de la police, type H de chez Citroën. Le rythme est bon, et la distribution offre de bonnes prestations. On relèvera le côté machiste de l’époque et l’idée qu’on se faisait de la place de la femme dans ces années post soixante-huitard.
NeσLaiη
NeσLaiη

Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 4 731 critiques

2,5
Publiée le 02/02/2017
Claude Brasseur en flic plus humain que Claude Rich qui lui est un sadique. Et bonne ouverture avec Marlène Jobert toute nue. Un coup d’œil n'est pas de refus. C'est un bonheur pour les yeux et le cœur. Ensuite, une bonne idée pour l'époque de nous immerger dans les coups bas, les crasses entre flics, c'est le mieux à prendre car concernant l'enquête de ce polar reste tout de même moyenne. L'enquête est pas stimulante, dommage.
Eselce
Eselce

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 4 037 critiques

2,0
Publiée le 12/08/2016
La mauvaise collaboration des services de police. Tout est dans le titre, on oublie vite le suspect numéro un pour se concentrer sur la concurrence entre les différentes équipes des forces de l'ordre. Le final est tout de même pas mal et il me semble voir une très légère référence au premier "Mad Max" dans l'équipement du motard avec une Z 1000 et des bottes Supervictory :) Autrement, l'enquête avance peu et les acteurs sont moyennement convaincant. Trop fade.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top