Mon AlloCiné
    Tempête de feu
    note moyenne
    2,5
    17 notes dont 2 critiques
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    50% (1 critique)
    50% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Tempête de feu ?

    2 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 218 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    2,5
    Publiée le 28 janvier 2014
    Un film d’action pure et dure que ce Tempête de Feu, pas mauvais, mais qui reste au final tout de même assez inconsistant. Coté casting c’est assez inégal. Je dirai qu’Howie Long est un héros convenable bien que moyennement crédible en tant que pompier, et qui livre une prestation correcte, mais sans plus. Il est accompagné d’une Suzie Amis vraiment fade. Elle le doit aussi beaucoup à un personnage sans aucun relief qui se contente d’assurer une présence féminine mais pour laquelle le scénariste n’a pas pensé à lui confier la moindre séquence intéressante. En face de ces-derniers, William Forsythe joue un super-méchant avec une grande conviction, et, il est vrai, avec un brin de perversité bienvenue. Pour ma part, même s’il n’a pas totalement le physique de l’emploi, il est l’élément le plus intéressant d’un casting globalement correct mais sans plus. Le scénario a un réel mérite : il joue à fond la carte de l’action. L’ensemble est du coup très dynamique, entrainant et nerveux, avec quelques séquences d’une réelle efficacité. En revanche, il faut avouer que l’histoire est très improbable (un groupe de prisonniers en forêt surveillé par deux gardes ; les acolytes de Forsythe qui prennent visiblement plaisir à savoir qu’ils vont se faire descendre un par un ; le final est par ailleurs aux limites du ridicule, et il y a beaucoup d’approximation quant à la représentation du métier de pompier. Globalement le film est un pur DTV d’action, il ne faut vraiment pas vouloir aller plus loin. Coté réalisation c’est là un des rares films de Dean Semler. Je dirai qu’il fait preuve d’une réelle efficacité là encore dans les scènes d’action. Il y a même quelques passages excessifs mais bien amusants, comme celui de la tronçonneuse. En revanche il y a aussi de réelles lacunes (sur la fin il y a de gros moments de n’importe quoi tant le réalisateur cherche à en rajouter une couche), et dans l’ensemble le film parait plus clinquant avec ses multiples effets de style que vraiment solide et travaillé. La photographie est elle aussi assez décevante. Couleurs pauvres, ambiance quelconque, le résultat est d’autant plus faible que les décors sont d’une bonne facture, avec même, quelques paysages à la hauteur. Coté effets spéciaux, dont le film ne manque pas à certaines occasions, c’est globalement assez moyen. Maintenant le film est relativement ancien, il n’a pas un gros budget, alors il sera possible d’être plus clément. En dehors de quelques scènes peu crédible, dans l’ensemble ca se tient. Quant à la bande son elle présente quelques intérêts, notamment à un moment donné elle perce vraiment pour dépasser le simple statut de musique d’ambiance. En conclusion Firestorm est un film regardable, et plutôt agréable pour le pur amateur d’action. A coté de cela il n’y a pas grand-chose. Le casting fait le boulot sans plus, l’histoire est très inconsistante, techniquement j’ai vu bien mieux même dans le registre DTV, quoique Firestorm ne soit pas non plus indécent. En clair je lui donne la moyenne.
    Dante_1984
    Dante_1984

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 347 critiques

    1,0
    Publiée le 14 juillet 2009
    Un groupe de prisonniers s'évade en pleine forêt alors qu'ils aidaient les pompiers à combattre un feu ravageur. Avec un sujet tel que celui-ci, il y a matière à nous fournir une histoire intéressante, mais non. Les scénaristes se contentent de nous desservir une intrigue bateau prévisible de bout en bout. Le début du film n'augure rien de bon et résume à lui seul la qualité globale du titre. C'est-à-dire invraisemblances et légèreté. Tout d'abord les invraisemblances sont légion. Un canadair lâchant du retardant sur des pompiers sans qu'ils ne sourcillent, paraît juste impossible. Une telle charge aurait dû au mieux les assommer. Un pompier se prenant le toit d'une caravane ? Pas de problème, il se relève en boitillant un peu. Un chalet en feu et un pompier enfermé à l'intérieur ? Magie du cinéma, une motocross se trouve dans la demeure. Ne me demandez pas comment elle est arrivée là. Et encore, ce qui précède est acceptable. Car Attention à ce qui suit. Des dialogues pas piqués des hannetons, par exemple un pompier qui s'exclame "Je hais l'eau !". Sans commentaire, d'autant plus qu'il ne sait pas nager ou quand cela l'arrange (à la fin surtout). L'ornithologue prise en otage est en vérité une redoutable guerrière issue d'une famille de commando-marines. Le hasard fait plutôt bien les choses. Je ne vais pas tout référencer, mais cela donne une idée précise de l'ensemble. Ensuite, la légèreté avec laquelle le cinéaste s'emploie à montrer le quotidien de ces soldats du feu. Ils ne sont pas téméraires, ils se révèlent carrément suicidaires ! La crédibilité du film n'en est que plus amoindrie. Voilà qui est bien dommage, car sans ses incohérences et la totale abnégation caractérisant les pompiers dans leur devoir, il reste un film à l'action assez soutenue et plaisant. Préférez donc l'excellent Backdraft (1991), le correct Piège de feu (2005) ou même le modeste Les guerriers du feu (1996). Bien plus sérieux et plausible dans leur approche d'un thème aussi attrayant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top