Mon AlloCiné
    Stryker's War
    note moyenne
    3,0
    1 note dont 1 critique
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    100% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Stryker's War ?

    1 critique spectateur

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 218 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    3,0
    Publiée le 29 octobre 2016
    Peu connu de part chez nous, Stryker’s War est un film assez surprenant, qui bénéficie du savoir-faire de Sam Raimi et Spiegel. Stryker’s War est un métrage qui séduit avant tout par sa générosité. Il ne faut surtout pas chercher ici un film très subtil. Une bande de vétérans du Vietnam va taper sur la figure d’une bande de tueurs loubards dans une petite ville américaine ! Il y a de vrais moments fun (les scènes aux Vietnam sont énormes), c’est assez dynamique, notamment car le métrage est court, il y a de l’humour, de l’action, un peu de violence graphique, bref, tout ce qu’il faut pour un amateur de série B presque Z ! Après on peut regretter que le film manque du délire d’un Evil Dead par exemple, car vu l’histoire il y avait du potentiel, mais finalement c’est surtout u problème de forme, lorsqu’on y réfléchi. Evil Dead n’avait pas un scénario spécialement plus abouti, mais formellement il était beaucoup plus ambitieux. Ici le réalisateur possède une mise en scène très soft, trop soft, trop quelconque pour un film de ce genre en tout cas. Les scènes d’action en sont les principales victimes, dont, justement, celles au Vietnam, avec un passage qui frôle l’incompréhensible tellement le montage est discutable. Pour le reste c’est de la série Z tournée avec deux bouts de scotch (lesquels fixes d’ailleurs les baïonnettes des armes à feu !). Donc ne pas s’attendre à du génial. D’un certain côté c’est ce qui fait rire aussi dans ce Stryker’s War, d’autant que le film assume son budget anémique, mais là aussi on n’a pas le génie d’inventivité d’Evil Dead. La photographie est très quelconque, les scènes violentes plus qu’artisanales et manquant de fantaisie, les décors et les paysages peuvent difficilement être plus limités ! Stryker ‘s War n’est pas mauvais, loin de là pour son budget, mais c’est une bande qui en assumant son budget ne cherche pas non plus à contourner les difficultés par de vraies idées et trouvailles. C’est dommage quand même. La bande son est d’ailleurs du même acabit, sympathique mais pas signifiante. Le casting possède beaucoup d’acteurs, mais surtout des anonymes, disons-le ! Reste la surprise des deux frères Raimi, surtout Sam, qui n’a pas été si souvent acteur, et qui campe un gourou très méchant de façon très plaisante ! On retiendra aussi la présence anecdotique de Scott Spiegel. Franchement, si les acteurs ne sont pas connus ils se débrouillent bien. Je trouve qu’ils parviennent, généralement, à bien équilibrer la dimension comique du film et la dimension plus foncièrement dramatique. D’ailleurs Brian Schulz qui campe Stryker (et se fait souvent voler la vedette par ses comparses), propose une prestation globalement assez sérieuse, assez sobre. Pas de surjeu donc, et c’est appréciable. Finalement Stryker’s War est un film dynamique et divertissant, qui n’est pas du tout un ratage par rapport à son budget d’un minimalisme rare ! Reste que ça manque d’imagination, d’inventivité, et je crois que c’est aussi ce qui explique le relatif oubli de ce métrage dans nos contrées par rapport à Evil Dead par exemple. Pour ma part ces deux films sont assez représentatifs, dans leur opposition, de ce qu’un grand réalisateur peut faire avec rien, et de ce qu’un réalisateur moyen peu faire avec la même chose ! Heureusement, avec au scénario Bruce Campbell, Sheldon Lettich et Scott Spiegel, avec un Sam Raimi dans le casting et visiblement assez investi dans le projet, le résultat est plus qu’une série Z de seconde zone. D’ailleurs il y a des répliques cultes ! 3
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top