Notez des films
Mon AlloCiné
    Conversations nocturnes
    note moyenne
    3,3
    46 notes dont 14 critiques
    répartition des 14 critiques par note
    1 critique
    7 critiques
    4 critiques
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Conversations nocturnes ?

    14 critiques spectateurs

    ER  9395
    ER 9395

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 336 critiques

    4,0
    Publiée le 8 avril 2013
    Une pépite dans la filmo d'Oliver Stone qui est malheureusement mis a l'index et qu'on devrait redécouvrir immédiatement .
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 516 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    3,5
    Publiée le 5 mars 2012
    Du grand Oliver Stone resté bien trop longtemps au placard (du moins en France).
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 426 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,0
    Publiée le 1 mars 2014
    Film injustement méconnu de Oliver Stone, tournée en très peu de temps juste après "Wall Street" et en attendant que Tom Cruise se libère pour "née un 4 juillet". Ce film, un thriller "médiatique", est vraiment très bon sur tous les points de vue! Tout d'abord le scénario, tiré d’une histoire vraie, Oliver Stone en tire parti pour nous livrer une fable tragique. On ne s'ennuie pas une seconde, on est pris dans l'histoire. Et les thèmes abordés par Oliver Stone sont traité intelligemment. Sa manière de filmé cette pièce de théâtre, comme il filmerait "Platoon" ou "Natural Born Killer" est original et excellente. Et les acteurs, tous méconnus à l’époque (à l’exception peut-être du jeune Alec Baldwin) sont très bon. Notamment Eric Bogosian, déjà auteur de la pièce et coscénariste du film. Ce n'est surement pas le meilleur film de Oliver Stone, mais c'est un très bon film, vraiment à voir.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 322 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    3,5
    Publiée le 10 juillet 2019
    Entre l'adaptation de la pièce originale d'E. Bogosian et le travail d'adaptation de Stone d'un roman traitant de l'assassinat d'Alan Berg, il en résulte un film trop à cheval entre les deux univers, entre le huis-clos et le pur cinéma. Contraint de tourner dans une station de radio, reconstituée en studio, pendant les 3/4 du film, le réalisateur en profita pour tester la steadycam avec son fidèle directeur photo, Robert Richardson, tout en truffant son montage d'effets, et testant différents angles, différentes textures, travail qu'il reprendra et poussera à son paroxysme dans "JFK" et surtout "Tueurs nés". Très mis en avant, Bogosian domine le reste du casting, y compris un Alec Baldwin qui apporte son charisme et son intensité. Reste que ce personnage, jamais complètement aimable, reste assez insupportable, trop hautain et parfois, franchement désagréable. Mais le film aborde aussi le problème de la liberté d'expression, tout en donnant un avis parfois trop péremptoire sur différents sujets (notamment la légalisation de la drogue, sujet tenant à cœur à Stone). Bien rythmé, le film reste captivant, intéressant, épuisant parfois, mais c'est définitivement un film d'Oliver Stone. Et rien que pour ça, il reste à découvrir, surtout qu'il s'agit de l'un des titres les plus méconnus de sa filmo. D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 3 427 critiques

    3,5
    Publiée le 22 mai 2019
    Œuvre méconnue de la filmographie d"Oliver Stone, "Talk Radio" est pourtant aussi intéressant que percutant. On y suit un animateur radio corrosif, qui prend un malin plaisir à agacer ses auditeurs avec un mélange d'humour noir, de politique libérale, et d'agressivité. Un choix qui lui permet de rencontrer le succès, mais qui l'enfonce dans une spirale où la plupart de ses auditeurs sont paradoxalement très hargneux envers lui. Eric Bogosian semble s'impliquer à fond dans ce rôle (peu surprenant quand on sait qu'il a écrit la pièce de théâtre dont le film est tiré !), et livre une composition étonnante et plus touchante qu'elle n'y parait, incarnant cet animateur qui s'enferme dans une solitude et une dépression, pour ne plus se confier qu'à son public qu'il méprise et qu'il craint ! Ce personnage va de pair avec un scénario assez intelligent, qui critique entre autres l'hypocrisie des médias. La mise en scène d'Oliver Stone n'est pas en reste, renforçant par des gros plans et des mouvements de caméra tournoyant l'angoisse et la pression que subit le protagoniste quand il se trouve dans sa cabine. Et si les séquences hors radio sont clairement les moins fortes, il n'empêche que "Talk Radio" est un drame solide et pertinent.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 266 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    3,5
    Publiée le 11 janvier 2019
    Le film est sympa car il prend le rythme de son personnage principal, un animateur radio qui profite de sa tranche horaire nocturne pour faire bouillir le sang de ses auditeurs, tout en restant dans sa majeure partie enfermé dans le studio, avec ses démêlés, sa pression, où on se demande jusqu’à quel niveau cette provocation peut influer sur sa propre vie, quitte à la mettre en danger, à savoir quel jeu il joue. Et c’est intéressant de la part d’Oliver Stone de dépeindre de manière ambiguë l’histoire d’un type détesté et/ou adulé par les gens, comme il le fera plus tard avec Nixon et Bush, lui donnant un porte-voix tel un exutoire pour tester les limites de la liberté d’expression, et, sans trop en dire, la conclusion (bien qu’un peu téléphonée) trouve une synthèse pertinente sur ce besoin presque vital du public envers son orateur, aussi maudit soit-il. Une oeuvre qui mérite d’être découverte, et qui n’a d’ailleurs pas vieillit dans le propos.
    CeeSnipes
    CeeSnipes

    Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 1 708 critiques

    2,5
    Publiée le 18 décembre 2012
    On a beau être fan d’Oliver Stone, force est de constater qu’il n’a pas fait que des bons films, ne serait-ce que sa Main du Cauchemar, qui souffre la comparaison avec le postérieur Idle Hands, bien plus transgressif (et drôle). Conversations Nocturnes fait partie du moins bon d’Oliver Stone, qu’il a adapté d’une pièce de théâtre d’Eric Bogosian, qui coécrit le film et interprète le héros, ce qui lui va à ravir tant sa manière de surjouer colle au personnage abject et insupportable qu’il interprète. On ne peut rien sauver chez lui et son destin n’intéresse que très peu. C’est dommage car c’est tiré d’une histoire vraie et cela doit un peu abîmer l’image d’Alan Berg, le modèle. S’il n’y avait que lui, ça ne serait pas forcément détestable, mais tous les personnages sont aussi lamentables. Cependant, les autres acteurs sont plutôt bons, John C. McGinley, John Pankow ou encore Alec Baldwin. Mais Michael Wincott est une vraie révélation dans le rôle de Kent, qu’il a créé au théâtre et qu’il réinterprète avec brio dans ce film. Heureusement, on retrouve la manière presque jouissive d’Oliver Stone de jongler avec ses filtres de couleurs, ses formats, ses manières de filmer, tout en étant toujours (ou presque) cohérent, dans sa mise en scène. Quel dommage, alors, d’y ajouter une musique pénible de Stewart Copeland, déjà responsable de l’immondice qui inondait Wall Street. Conversations Nocturnes parvient pourtant à s’en sortir grâce à une fin d’une sobriété étonnante, mais qui pose (ENFIN !) de bonnes questions, ce qu’on aurait aimé voir plus souvent dans le film.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 890 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juin 2017
    Tiré d'une histoire vraie (ce qui provoque un sacré frisson lorsqu'on y songe !), le film Conversations nocturnes semble trop peu connu aux vues de sa qualité d'interprétation et de mise en scène. Sans jamais essayer de faire de l'ombre à ses plus grands films, Oliver Stone nous livre un excellent suspens qui dure jusqu'à un final terriblement touchant. L'histoire hallucinante de ce chroniqueur radio qui joue la carte de la provocation poussée à l'extrême dans son émission nocturne, jusqu'à ce qu'un auditeur lui promette de l'abattre à la fin de son émission... Une tension glaçante, un jeu transcendé de l'acteur qui se prend réellement pour ce chroniqueur (des improvisations, encouragées par le réalisateur, sont tout simplement bluffantes de véhémence...), et des plans sublimes (lorsque la caméra tourne sur elle-même pour représenter la folie régnant dans le studio d'enregistrement, ingénieux). Seule la durée du film, habituelle pour le réalisateur mais pas toujours accessible pour les spectateurs, peut rebuter sur certaines scènes assez longues en conversations. Mais le film reste un excellent suspens très bien porté par la maîtrise des acteurs et du réalisateur.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2008
    Simplement extraordinaire.
    Clint Yezis
    Clint Yezis

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 4 mars 2007
    Un grand thriller! Sans doute le film le plus injustement oublié dans la carrière d'Oliver Stone. Les acteurs sont fascinants et la réalisation est irréprochable. Cette fois, le décor est une radio libre (à nouveau filmé comme un champ de bataille entre le présentateur et les gens qui l'apellent, la patte de Stone est bel et bien présente). Fabuleux!
    logan morpheus
    logan morpheus

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 332 critiques

    2,0
    Publiée le 26 octobre 2010
    Malgré une issue tragique, un script tiré d'une histoire vraie qui nosu rappelle une belle idée de la radio libre contre le politiquement correct, les vendus, les trop ronflants, etc. & telle qu'elle se pratique vraiment avec un animateur vrai-pro vrai-journaliste, provocateur mais adorateur de la simple vérité: le nombre de ses fans en fait témoin. Tellement rare pour un film trop inédit.
    beni
    beni

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 233 critiques

    4,0
    Publiée le 23 avril 2008
    Une histoire très prenante menée par des acteurs extraordinaires et une mise en scène toute en finesse, ce qui peut paraître étrange pour Oliver Stone. Cependant, la fin laisse un peu sur sa faim (justement) et il aurait été judicieux de traiter le thème du néo-nazisme un peu plus en profondeur. Sinon, le film reste un spectacle des plus convaincants et divertissants.
    jaguar32
    jaguar32

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 119 critiques

    4,0
    Publiée le 29 août 2013
    Talk Radio... A tort méconnue, l'une des plus grandes réussites d'Oliver Stone. Pleine de feu et de colère, cette oeuvre à redécouvrir de suite n'a pas pris une ride. A noter que la bande-son française arrive presque à la hauteur de la version originale, ce qui mérite d'être signalé.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top