Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Cypher
Note moyenne
3,3
16 titres de presse
  • Ciné Live
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Mad Movies
  • MCinéma.com
  • Première
  • Studio Magazine
  • Aden
  • Chronic'art.com
  • L'Express
  • Obejctif-Cinema.com
  • TéléCinéObs
  • Zurban
  • Cahiers du Cinéma
  • L'Humanité
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

16 critiques presse

Ciné Live

par Marc Toullec

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Sur fond d'espionnage industriel, un thriller sur l'identité au scénario jubilatoire.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Gilles Renault

Glacial, malin et pervers, Cypher campe alors sur ses bases sophistiquées, où même les objets les plus banals du quotidien deviennent des totems SF sous une pluie de lumières bleutées et de cadrages serrés.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Mad Movies

par Bertrand Rougier

Sans dévoiler les surprises d'un scénario sans prétention mais vraiment bien écrit, on peut révéler que Cypher est une subtile mise en abyme du fonctionnement du système hollywoodien.

La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

MCinéma.com

par Hugo de Saint Phalle

Cette recherche esthétique est intéressante, d'autant qu'elle est accompagnée d'effets spéciaux sobres mais bien maîtrisés. Du coup CYPHER est assez proche, dans l'ambiance, de MATRIX et TOTAL RECALL, même si son budget est six fois inférieur.

Première

par Gérard Delorme

Après Cube, Vincenzo Natali passe la vitesse supérieure avec ce thriller d'espionnage qui redécore dans un style contemporain un univers entre Kafka et Hitchcock (...).

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Magazine

par Patrick Fabre

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

Aden

par Philippe Piazzo

Tout ça, pour ça ? Mais l'aventure est assez intrigante et palpitante pour repérer en Vincenzo Natali un jeune réalisateur dont l'envergure pourrait très vite se révéler immense. Petit surdoué qui cherche à allier plaisir forain et vertiges métaphysiques : de quoi devenir bientôt un grand cinéaste populaire ?

La critique complète est disponible sur le site Aden

Chronic'art.com

par Vincent Malausa

S'il reste infiniment plus sympathique que celui d'un Andrew Niccol, son grand frère indigent, le cinéma de Natali reste un petit objet formel inconséquent dont on peut déjà prédire qu'il ne renouvellera pas grand chose dans le paysage de la néo-SF vaine et stérile type Simone ou Solaris. Voilà donc un petit apéricube en attendant la sortie, dans moins de deux mois, du formidable Below de David Twohy.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

L'Express

par Christophe Carrière

Voir la critique sur www.lexpress.fr

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Obejctif-Cinema.com

par Romain Le Vern

En alternant la réalité et le rêve, le cinéaste construit un subtil édifice qui suscite les interrogations, intrigue, captive, passionne... (...) Imparfait mais attachant.

TéléCinéObs

par Olivier Bonnard

(...) il y a dans Cypher une manière d'hommage au cinéma. A défaut d'un véritable regard sur le monde.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Zurban

par Charlotte Lipinska

Mais trop de rebondissements et de faux-semblants finissent par lasser. En revanche, le film réjouit par sa richesse visuelle et l'originalité des cadrages.

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

De cette fable futuriste à l'inspiration un peu frelatée (...) ne subsiste qu'un vague story-board filmé, entre jeu de rôle poussif et rêve de designer appliqué.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Le futur sera froid et bleuté ou ne sera pas ? Cette vision cauchemardesque des multinationales de demain utilisant leurs employés comme des pions cybernétiques, conditionnés pour se livrer à un quelconque espionnage, est vraiment trop abstraite.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Télérama

par Aurélien Ferenczi

Sans l'ambition visuelle de Matrix ni les implications morales de Demonlover, le film recycle des thèmes à la mode, avec ­ budget oblige ­ un minimum d'effets. Une série B platounette et "grisailleuse".

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top