Mon AlloCiné
    Nous étions soldats
    note moyenne
    3,2
    2417 notes dont 207 critiques
    19% (39 critiques)
    20% (42 critiques)
    17% (36 critiques)
    24% (49 critiques)
    10% (21 critiques)
    10% (20 critiques)
    Votre avis sur Nous étions soldats ?

    207 critiques spectateurs

    Duc38
    Duc38

    Suivre son activité Lire ses 58 critiques

    0,5
    Publiée le 10 août 2008
    Pro-américain, pro-armée, pro-guerre, pro-républicain, pro-religion, pro-connerie absolue, un condensé de bêtise niaiseuse et de propagande destinée sans doute à raviver la fibre patriotique du ricain moyen, et accessoirement à lui faire un bon petit nettoyage de cerveau; super-Gibson joue les patriarches sans faille, sans peur et sans reproche qui va dézinguer du méchant viet' entre deux prières, se lavant les mains (et celles de l'Amérique) de ses crimes en justifiant ses actes par le devoir qui incombe à l'oncle Sam de défendre l'opprimé (en référence au dialogue avec sa petite fifille la veille de son départ pour la tuerie), alors que n'importe quel imbécile doté d'un minimum d'esprit critique sait que toute intervention de l'armée américaine est dictée par des enjeux souvent financiers ou géo-politiques; donc point d'altruisme ici, n'en déplaise à ce fier yankee qui sur le point de passer l'arme à gauche nous assène un très poignant: "je suis fier de mourir pour mon pays"... et point d'empathie non plus pour une bande d'imbéciles dénués de la moindre once de jugeote qui obéissent aveuglément à des ordres absurdes provenant de dirigeants corrompus, partis au bout du monde sans trop savoir pourquoi pour casser du vietcong et souvent y laisser la vie... en conclusion je pense qu'un film de guerre se doit d'être anti-militariste et de critiquer ouvertement les tenants et les aboutissants d'une telle folie, engendrée souvent par une poignée de décisionnaires cinglés et verreux, et ce film en fait au contraire l'apologie; à vomir...
    frolon2b
    frolon2b

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 29 octobre 2008
    En regardant la scène d'intro du film je me suis dit chouette un film réaliste !! malheureusement ce film comme il est dit dans les autres critiques est un Rambo patriotique ultra militariste ou l'on fait défilé tous les clichés des plus mauvais films du genre. Comparer ce film à platoon ou d'autres, c'est ..... Bref fan de Rambo et autres navets ce film est fait pour vous, vous y trouverez un grand plaisir !!
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 788 abonnés Lire ses 582 critiques

    2,0
    Publiée le 20 janvier 2013
    Encore un film de propagande signé USA, dont les scènes de batailles constituent le seul intérêt.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 2 958 critiques

    1,0
    Publiée le 5 octobre 2013
    Les films patriotiques américains peuvent être amenés sous plusieurs formes, principalement sous forme de gros blockbuster décérébré ou sous forme de film propagandiste sérieux. Qui plus est, la guerre du Vietnam a traumatisé l'Amérique et a donné naissance à de nombreux longs-métrages sur la défaite américaine tournée bien entendu le plus souvent comme des gestes héroïques en dépit du sujet initial. Ainsi, c'est dans une Amérique à peine ébranlée par les évènements du 11-11 que Randall Wallace, auteur du très bon L'Homme au Masque de Fer, réalise un film de guerre qui ferait passer Michael Bay et consorts pour des traîtres à la nation tant le patriotisme qui en ressort schlingue le surfait subjectif... La guerre du Vietnam a fait des millions de morts dont presque 60,000 du côté américain. Et de A à Z, Nous étions soldats va constamment appuyer là où ça fait mal (dans tous les sens du terme) jusqu'à l'écœurement le plus total. Sur le terrain, nous avons des soldats héroïques en veux-tu en voilà, des répliques clichés dignes d'une belle parodie et des situations parfois grotesques. Aux États-Unis, à la patrie, les femmes s'occupent de passer le temps et de s'entre-aider comme elles peuvent, se donnant mutuellement les lettres de décès (à noter la plus belle performance du film, celle de Simbi Khali parfaite en pastiche de black aux mimiques connues de tous). Bref, Nous étions soldats est une sacrée pantalonnade qui se prend beaucoup trop au sérieux. Et si les affrontements sont nombreux, la moitié restent illisibles et peu attrayants, phagocytant le métrage et oubliant de se concentrer sur ses protagonistes en dépit de quelques séquences plus significatives. Hélas, le mal est fait : nos soldats sont à peine esquissés et, hormis Mel Gibson (l'un des pires rôles de sa carrière), la touchante Keri Russell et le méconnaissable Sam Elliott, aucun ne viendra s'imposer à l'écran. Ainsi, Nous étions soldats est probablement le film de guerre le plus ringard et le plus mal foutu de l'histoire du cinéma, Randall Wallace étant incapable de rendre hommage à cette guerre sanglante sans y apporter constamment une touche involontaire de comédie et de clichés purement américains.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    1,0
    Publiée le 10 octobre 2009
    Pas un bon film mais pas un navet non plus, juste un pensum de la toute puissance américaine.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    1,5
    Publiée le 16 avril 2017
    Un film mauvais qu on pourrait même qualifier de honteux. Le film évoque une bataille de la guerre du Viet Nam remportée par les américains ce qui fausse déjà le message tant cette guerre fut une catastrophe pour l armée américaine. De plus avec des scènes de combat qui doivent bien prendre une heure et demie sur les deux heures qu il compte, on a un film de guerre qui montre l horreur avec une certaine complaisance, sans recul et du coup sans aucune réflexion. Bref militariste , pro américain, une bonne dose de pathos avec les veuves éplorées , des scènes de bataille pas toujours bien rythmées et vous avec ce que le film de guerre peut faire de pire.
    Hash07
    Hash07

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 590 critiques

    4,0
    Publiée le 8 janvier 2011
    Un très bon film de guerre/historique avec une grande interprétation de Mel Gibson.
    David G.
    David G.

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 231 critiques

    3,0
    Publiée le 10 novembre 2012
    Un film de guerre efficace et bien « américains » qui aurait mérité d’être plus appondit sur le fond.
    Sang-Coeur
    Sang-Coeur

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 85 critiques

    3,5
    Publiée le 25 juillet 2010
    L’histoire est assez basique on doit le dire, les scènes d’actions vienne la compléter. Il est difficile de s’ennuie durant le film sauf pendant les scènes patriotique qui je dois le dire sont un peu trop présente dans ce film… Un bon moment pour ceux qui aime les scènes de batailles.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1563 abonnés Lire ses 8 730 critiques

    3,0
    Publiée le 25 juillet 2012
    Le rèalisateur Randall Wallace apporte avec "Nous ètions soldats" sa contribution à la longue histoire des films consacrès à la guerre du Viêt-Nam!En s'inspirant de la biographie d'un colonel,il offre à Mel Gibson un rôle de hèros dur et tènèbreux piègè avec ses hommes dans un guêpier sanglant!Passant du champs de bataille au quotidien angoissè des èpouses,le cinèaste fait aussi la part belle à ces femmes courageuses trop souvent sacrifièes dans les films de guerre!Un film dur ou Gibson incarne parfaitement le symbole idèal du guerrier sans peur et sans reproche dans ce cauchemar sanglant inspirè de faits rèels...
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 363 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    3,0
    Publiée le 5 novembre 2011
    On s’attendait au pire de la part de Nous étions soldats (2002), on craignait d’avoir affaire à une œuvre suintant le pro-américanisme et le christianisme, finalement, au bout de la première demi-heure (sur 130 minutes), les appréhensions finissent par se dissiper et on peut enfin profiter de cette impressionnante reconstitution. Randall Wallace (L'Homme au masque de fer - 1998) plus connu comme étant le scénariste de Braveheart (1995), réalisé et interprété par Mel Gibson, adapte ici l'histoire vraie de la bataille de Ia Drang (première véritable confrontation de la Guerre du Vietnam) lors du 14 novembre 1965. Bien évidemment, le film a été remanié, les américains se retrouvent être les héros de cette tragédie, véritable abattoir pour soldats patriotiques. Mais il n’empêche que l’on se prend au jeu avec beaucoup d’aisance, on reste captivé par les péripéties et des situations qui sont d’un tel réalisme, ajoutez à cela la mise en scène spectaculaire des scènes de combats qui sont d’une grande réussite. Sans oublier une distribution dès plus adéquat avec Mel Gibson, Barry Pepper & Greg Kinnear, comment ne pas y adhérer ?
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 2 085 critiques

    3,5
    Publiée le 13 octobre 2013
    Basé sur la bataille de Ia Drang ce film nous montre les 2 cotés de cette affrontement que ça soit les américains, les viets mais aussi le point de vue des femmes qui amène son lot d'émotion bien sur tout n'est pas exploité de la même façon mais c'est plutôt bien fait. Les combats qu'ils soit terriens ou même les manœuvres aériennes sont hyper réalistes et très impressionnantes. Le casting est bon et les acteurs sont très convaincants.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    4,0
    Publiée le 27 mai 2013
    Nous étions soldats est un très bon film de guerre, malgré quelques petits défauts, qui l’empêche de siéger avec les meilleurs. Je commence par le casting. Il est solide et convaincant. Emmené par Mel Gibson, ce-dernier trouve là un bon rôle qui lui sied à merveille. Il retranscrit très bien les émotions de son personnage, et même si parfois c’est un peu caricatural, ma foi il impose une présence forte et charismatique. A ses cotés, pas des acteurs très connus mais non moins engagés. Barry Pepper est tout à fait convaincant lui aussi, Sam Elliott, livre une prestation marquante en dépit d’un rôle assez discret. Dans l’ensemble il n’y a rien à redire, et il conviendra de ne pas oublier Madeleine Stowe. Le scénario lui souffre surtout d’un propos parfois délivrer de manière balourde. Le problème numéro 1 de Nous étions soldats c’est le manque de finesse évident avec lequel il parle de la guerre et des problèmes de société de l’époque. Bien sur le film a aussi une ambition patriotique très marquée, pour ma part cela est un choix du réalisateur, je ne le jugerai donc pas, chacun appréciera ou non. Bien rythmé, jamais ennuyeux malgré sa longueur et assez peu répétitif finalement alors que l’essentiel du métrage est composé d’une bataille détaillée heure après heure, il est dommage que la fin soit expédiée. J’avoue ne pas avoir bien saisi pourquoi, alors qu’il semblait finalement bien peu difficile de déloger les vietnamiens, les américains ont attendu passivement la dernière extrémité pour se réveiller enfin. Peut-être la bataille c’est t’elle réellement conclue ainsi, j’avoue ne pas être un grand connaisseur de la guerre du Vietnam, mais cinématographiquement le rendu n’est pas vraiment concluant. Pour le reste, le film est très sérieusement documenté. Sur la forme, Nous étions soldats est efficace. La mise en scène de Wallace est très méritante, d’une part car elle est de qualité, mais en plus se confronte à une affaire très corsée. Montrer une bataille de cinq minutes, un combat, ce n’est pas si difficile à filmer, mais lorsqu’il faut bosser sur des affrontements beaucoup plus longs, souvent peu graphiques car se déroulant à couvert, là il faut un sacré travail de mise en scène pour rendre l’effervescence la bataille, et maintenir l’intensité. Sincèrement Wallace s’en tire avec les honneurs. La photographie est elle aussi très convaincante, avec quelques plans remarquables, en particulier lors de séquences nocturnes fort réussies. Les décors naturelles sont accrocheurs, ils mettent dans l’ambiance et rendent l’histoire crédible, là-dessus aussi rien à redire. Les scènes d’action sont réalistes, toujours bien documentées comme l’ensemble du film, et elles sont très prenantes. Quelques unes sont particulièrement impressionnantes et réussies, notamment les murs de napalm enflammés. Je mets un bémol sur la scène de bataille finale, qui fait plutôt pitié pour sa part en comparaison avec le reste. C’est dommage. A noter que comme dans tout film sur la guerre du Vietnam, la violence est très graphique, et déconseille le film aux plus sensibles. La musique enfin est très réussie, correspondant bien au style du film. Pour conclure, un très bon film, qui souffre pour moi de deux défauts assez graves. Une certaine lourdeur dans son propos, cédant parfois à la facilité et une fin décevante qui tombe très brutalement de façon peu cohérente et fait pschitt par une séquence de bataille indigne du reste. Cependant, en dépit de ces deux défauts, le métrage est vraiment convaincant, et mérite d’être vu. Il faudra néanmoins apprécier sa dimension martiale et les valeurs militaires dont Nous étions soldats fait clairement l’apologie. Toutefois c’est là un parti-pris du réalisateur que je n’ai pas à juger.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 1 073 critiques

    2,5
    Publiée le 18 août 2015
    Je crois qu'on a fait le tour sur ces films qui relatent la guerre du Vietnam... "Nous étions soldats" reste bien fait dans l'ensemble, mais trop simple, et loin d'être assez impressionnant pour rivaliser avec des "Apocalypse now", "Voyage au bout de l’enfer" et compagnie. Un film mineur sur cette guerre qui continue encore et toujours de passionner le cinéma américain, mais les chefs d’œuvres sur ce sujet restent (et resteront sûrement) derrières nous.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    2,5
    Publiée le 28 mars 2010
    Dans la longue liste des films sur le Vietnam, "We were soldiers" se distingue par sa visée religieuse. Le but est clairement de commémorer cette bataille. Mel Gisbon, véritable figure christique, avec sa compassion, son refus d'abandonner ses brebis, ses regrets de ne pas avoir pu se sacrifier pour sauver ses soldats, est la pierre angulaire du film. En général, autour du héros gravitent une douzaine de personnages qu'on voit peu à peu disparaître, ici on se fiche éperdument des autres et tout est centré sur lui. Les ralentis, accompagnés d'une douce musique, sont légion. A la fin, on a droit à la liste des hommes morts durant la bataille. On fait référence au général Custer, autre mythe américain. La musique finale est religieuse, on se croirait à la messe. Chacun appréciera à sa façon ce déluge de pathos sous lequel le spectateur est enseveli. Moi, je n'aime pas. On peut mêler émotion, réalisme et juste critique, sans forcément tomber dans la ferveur religieuse, "Full metal jacket" en est un bel exemple.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top