Mon AlloCiné
    La Chute du faucon noir
    note moyenne
    3,9
    14763 notes dont 572 critiques
    32% (183 critiques)
    31% (176 critiques)
    18% (103 critiques)
    12% (66 critiques)
    5% (29 critiques)
    3% (15 critiques)
    Votre avis sur La Chute du faucon noir ?

    572 critiques spectateurs

    sparowtony
    sparowtony

    Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 99 critiques

    3,5
    Publiée le 16 juillet 2015
    "Black Hawk Down" est un des films polémiques de la carrière de Ridley Scott avec notamment "Kingdom of heaven" (ce qui est totalement injustifié pour celui-là). Il faut dire que c'est à juste titre. Cette fresque de guerre étonne par son absence de fond, surtout de la part à Ridley Scott. Sans être totalement bête et décérébré, le film se préoccupe à peine de son contexte politique, s'intéressant en fait qu'au point de vue des américains. Beaucoup ont criés à la propagande, et ça peut se comprendre. Pour ma part, je ne dirais pas cela non plus. Le film relate un échec cuisant de l'armée Américaine et s'attarde sur l'absurdité et la violence de cette guerre. Je n'ai absolument pas vu les américains montrés comme des héros dans ce film. Là ou le long-métrage se montre indéfendable, c'est dans la représentation des Somaliens. Ici, spoiler: aucun ne se détache de la masse: ils forment une foule qui arrive à chaque fois de tout les côtés pour tuer les soldats. On n'explique même pas pourquoi ils font ça dans le film. Ils y sont quand même représentés comme des personnages sanguinaires, c'est limite si on peut les prendre pour des zombies ! On se doute évidemment que ce n'est pas forcément la réalité et que la représentation est ici très exagérée, si ce n'est injustifiée. Tout ça pour dire que ce film est une sacrée frustration si vous espérez un message géopolitique fort. On peut aussi reprocher un scénario qui atteint ses limites: passé une première demi-heure d'exposition très réussie, spoiler: le film part dans des fusillades durant les 2 heures restantes. Alors oui, c'est un film de guerre mais quand même. On ne peut s'empêcher de sentir les 2h25 passer à certains moments. Trop d'action finit par tuer l'action. Heureusement, cette lassitude se fait par bribes. Je mentirais si je disais que je me suis totalement ennuyé dès que l'attaque commence, au contraire ! C'est très bien rythmé dans l'ensemble et on réussit même à s'attacher à certains personnages. Dommage qu'il y ait quelques clichés qui font tâche quand ils apparaissent ( spoiler: genre "tu diras à ma femme que..." ). Pour ce qui est du reste, c'est du très bon boulot. Sans surprise, la mise en scène est parfaite. Scott est impliqué et ça se voit: celui-ci réussit très bien à nous immerger dans la bataille. Rien à reprocher en ce qui concerne la gestion de l'espace (l'un des points forts) ou l'alternance entre les différents points de vue (Pietro Scalia a fait un excellent travail sur ça). Et cerise sur le gâteau, le film est sanglant. spoiler: Si vous voulez voir des personnes empalés ou se faire opérer sur le champ de bataille sans les outils nécessaires, c'est ici ! Scott nous offre de magnifiques plans esthétisés comme ceux au ralentis: spoiler: que ce soit la partie en hélicoptères digne d'un balais aérien ou à la fin quand les soldats courent dans la brume (par ailleurs un très beau moment) . Cela aussi grâce à une superbe photographie. C'est très beau, c'est soigné...c'est comme la plupart des films de Scott, quoi ! Je dois dire que son unique collaboration à ce jour avec le chef opérateur Slawomir Idziak est peut-être bien l'une des plus grandes réussites esthétiques de sa carrière. Qui dit Ridley Scott dit généralement musique marquante...surtout quand elle est composée par Hans Zimmer. Juste après leur inoubliable collaboration pour "Gladiator", difficile de faire mieux. La bo reste tout de même une pure réussite avec des morceaux entrainants, héroiques et marquants. Mention spéciale à "Leave no man Behind" et le morceau chanté pour le générique de fin...juste magnifique. On notera que le film est interprété par un casting impeccable. Il y a une sacrée palette d'acteurs charismatiques dont l'oublié Josh Hartnett, Eric Bana, Tom Sizemore (qui revient faire la guerre après "Saving Private Ryan" et "Pearl Harbor"), Sam Shepard ou William Fitchner. Tous sont bien dirigés et la plupart sont attachants. En bref, "Black Hawk Down" est un bon film de guerre. Un film efficace, techniquement irréprochable mais assez étonnant. Ca ne manque certes pas de défauts et il est dommage que le film ait un côté "vide". Il y avait pourtant de quoi faire quand on s'attaque à la géopolitique: il manque quelque chose pour que le long-métrage dépasse le statut de divertissement de luxe. Un Scott mineur, donc, mais un Scott quand même: ça reste à voir au moins une fois.
    Kalie
    Kalie

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 636 critiques

    4,0
    Publiée le 24 décembre 2012
    Quand Ridley Scott aborde un genre ; c’est souvent pour réaliser un chef-d’œuvre (la SF : Alien et Blade Runner, le péplum : Gladiator, les croisades : Kingdom of Heaven… ). Ici, il s’attaque au film de guerre moderne. Résultat : plus de deux heures de combats de rue comme jamais au cinéma. La Somalie, Mogadiscio, un chef de guerre qui affame son peuple, les soldats US en gendarmes du monde : on se croirait devant un long reportage de guerre sur CNN. Alors bien sûr, certains critiquent le réalisateur pour ses plans larges sur les hélicoptères façon clip pour l’armée US mais je rappelle qu’un film est un spectacle visuel ! La fraternité virile entre soldats, la différence de traitement entre américains et africains sont d'autres reproches infondés à mes yeux. Ridley Scott montre des civils qui souffrent (l’aide humanitaire détournée, le père et son fils mort dans les bras…), victimes des chefs de guerre locaux. La scène de ce soldat US criant à une femme de ne pas prendre une arme à terre (elle tire, il la tue pour se défendre) montre que rien n'est simple dans ce genre d’intervention. Un reproche cependant : il y a des répétitions avec ces zones à sécuriser après chaque hélicoptère écrasé. En étant un peu moins long, le film aurait été parfait.
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 257 abonnés Lire ses 517 critiques

    4,5
    Publiée le 18 décembre 2010
    Quelle claque ! Un film de guerre énorme. Au départ un peu long à se lancer, Ridley Scott nous entraine dans une scène d'action exceptionnelle d'une heure trente, qui ne lasse jamais, qui nous prend aux tripes et avec un suspens continu. Les acteurs sont géniaux, Eric Bana en tête, dont le charisme crève l'écran. La réalisation est fabuleuse, l'action est toujours compréhensible et le drame est magnifiquement rendu. Le film tend un peu trop au patriotisme sur la fin, mais les américains sont patriotes, rien d'insupportable là-dedans et cela est même enviable. Ridley Scott signe un divertissement exceptionnel, dans la même veine que "Il faut sauver le soldat Ryan". Une énorme gifle dans la gueule ! [Quant à ceux qui réclament le nom des 1 000 somaliens tués: no comment]
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 51 critiques

    4,5
    Publiée le 3 septembre 2016
    Critique de "La chute du faucon noir". Un film de guerre ou pour une fois on ne nous balance pas les clichés continuels et patriotiques à la gloire des États Unis d'Amérique. Loin de l'arrogance et la suffisance habituelle des américains, ce film raconte une histoire, transmet des émotions et c'est ce qui fait son charme. On est totalement plongés dans l'ambiance de guerre, jusqu'à ressentir les émotions des protagonistes. La photographie est parfaite et les acteurs très bons. Un agréable moment de cinéma. 4,5/5
    Florent B.
    Florent B.

    Suivre son activité 19 abonnés

    4,5
    Publiée le 12 août 2015
    Excellent film de guerre très réaliste et très bien réalisé. Ridley Scott nous montre tout son grand talent de réalisateur en accumulant avec brio les scènes d'actions hyperréalistes dans les rues de Mogadiscio, et des acteurs de talents qui jouent parfaitement le rôle des soldats américains vivant un véritable enfer. Un chef d'oeuvre du cinéma. A voir absolument.
    UlTiMaTe-MaStErMiNd
    UlTiMaTe-MaStErMiNd

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 287 critiques

    5,0
    Publiée le 7 avril 2013
    Alors la rien a dire, ce film est tout simplement magnifique. L'un des meilleurs voire le meilleur film de guerre pour le moment (tiré en plus de fait réel). Les acteurs sont vraiment excellents, on est vraiment plongé dans cet enfer avec eux, les effets spéciaux sont bons. A voir et à revoir pour les fans de ce genre de film mais aussi pour les autres.
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 491 critiques

    4,0
    Publiée le 22 février 2011
    une pléiade d'acteurs de talent plus un excellent Ridley Scott, et bien cela donne ""Black Hawk Down", un très bon film de guerre où l'on reste scotché sur son siège pendant les 2h20 que dure celui-ci.
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 538 critiques

    5,0
    Publiée le 26 janvier 2015
    La Chute du faucon noir s'avère être un très bon film de guerre. Le scénario m’a beaucoup émus, et j’ai trouvé les acteurs particulièrement convainquent. Côté réalisation, Ridley Scott nous démontre une fois de plus qu'il est alaise dans tout les styles de films.
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 421 critiques

    4,5
    Publiée le 6 décembre 2013
    Ridley Scott est un grand réalisateur, et, comme tout grand réalisateur, il ne s’est jamais contenté de rester dans un genre précis : qu’il s’agisse de science-fiction ("Alien", "Blade Runner"), de films historiques ("Les Duellistes", "1492"), de thrillers ("Traquée", "Black Rain"), de drame ("Lame de Fond"), de road movie ("Thelma et Louise"), d’heroïc fantasy ("Legend") ou de péplum ("Gladiator"), Scott a toujours tenté de nouvelles expériences en réussissant à chaque fois à livrer un spectacle exceptionnel. Aujourd’hui, il s’attaque au film de guerre…mais Scott ne fait jamais les choses normalement : au lieu de choisir un grand conflit ou une célèbre bataille, il décide de choisir un évènement tragique qui a eu lieu en 1993 dans la ville de Mogadiscio lors de la guerre civile en Somalie où, lors d’une intervention visant à capturer des lieutenants du général Aidid, deux hélicoptères américains se sont écrasés en plein centre de la ville, laissant ainsi les occupants des appareils à la merci de milliers de miliciens totalement hostiles. Et pour retranscrire un tel évènement, Scott a mis les bouchés doubles : avec pas moins d’une dizaine d’hélicoptères et autant de véhicules blindés, notre ami joue la carte du réalisme à 150% !! Aucun véhicule virtuel fait en CGI dégueux ne se pointe en plein milieu de l’écran. Ensuite, les scènes de batailles ont reçu une attention toute particulière : très bien filmée de façon dynamique et stressante, l’action nous prend aux tripes et nous fait ressentir cette impression d’être piégé que pouvaient ressentir les soldats lors des faits. Là aussi le réalisme est de mise avec le jeu des acteurs bluffant (il parait que tous les acteurs qui jouaient des soldats ont été entraînés par de vrais militaires afin d’être le plus proche de la réalité possible) et aussi le son : les balles sifflent lourdement, les explosions sont assourdissantes et les cris des miliciens sont terrifiants ! Bien entendu, Scott nous filme tout ça avec sa virtuosité habituelle, nous livrant de grands moments épiques lors des combats, et nous dévoilant de très beaux plans larges exposant de superbes décors naturels (le film fut tourné au Maroc…oui pas en Somalie : le pays étant toujours dangereux, cela aurait été plus que difficile !!). D’ailleurs l’une des meilleures séquences du film est lorsque la mission débute et que Scott filme les hélicos en plein vol : alternant les plans rapprochés sur les appareils et les vues du décor naturels, aucun son n’intervient (pas de bruit de rotors ou de palmes, aucun dialogue radio…que dalle, nada), on entend que la sublime bande originale assez mélancolique. Il s’agit d’un moment étrangement paisible alors qu’il s’agit d’une opération militaire…une sorte d’allégorie du calme avant la tempête quand on sait ce qui va arriver par la suite. Un grand moment de cinéma !! Justement, parlons de la musique : Hans Zimmer nous propose encore un score magnifique qui est sublimé par les chants de Lisa Gerrard. Le duo réitère donc une bonne collaboration comme ils l’avaient fait sur "Gladiator" (…de Ridley Scott aussi tient : y’a pas de fumée sans feu !!). La B.O. est donc très bonne et mérite d’être dans toute collection de fan de bandes originales de films (ce que j’ai fait !!) Côté casting, y’a rien à dire : déjà Scott est un très bon directeur d’acteurs, et les acteurs eux-mêmes sont totalement impliqués dans le récit…et puis quel casting sans déconner, ça donne des frissons : Ewan McGregor, Jason Isaacs, Tom Sizemore, William Fichtner, Josh Hartnett, Eric Bana, Sam Shepard, Zeljko Ivanek, Orlando Bloom….que du bon ! Je vais terminer sur ce qui fait de "La Chute du Faucon Noir" un très bon film de guerre : vous ne serez absolument pas agressé par un patriotisme exacerbé, comme c’est souvent le cas dans les films de guerre américains, non Scott a préféré se concentrer sur ce qui a réellement poussé les soldats à risquer leur vie au sein de Mogadiscio pour récupérer leurs confrères : la solidarité entre soldats. Oui, ici c’est cette espèce de fraternité qui lie ces gars qui sont loin de chez eux au milieu d’une lutte qui les dépassent. D’ailleurs Scott a fait en sorte de sublimer au maximum cette solidarité en nous exposant en début de films les petites tensions existantes entre les différentes factions de l’armée US (Delta Forces, Rangers et Navy Seals) : chacune chambrant les autres. Mais par la suite, quand il s’agit de sauver ceux qui se sont crashés, il n’y a plus de factions qui tienne : ils sont tous soldats, tous frères….et on ne laisse pas ses frères dans la merde. Et je ne vous cache pas qu’on est plus touché par un humain voulant sauver un autre humain que par des patriotes qui meurent pour leur drapeau ! Voilà, "La Chute du Faucon Noir" est un très bon film de guerre qui ne vous laissera pas indifférent : on en ressort marqué, débordant de compassion pour ces courageux soldats qui sont morts lors de cette infernale journée. Sans conteste l’un des meilleurs films de Ridley Scott…quel dommage qu’il n’est pas remporté l’oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur en 1992 (une honte !!!)
    Selingues G
    Selingues G

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 616 critiques

    5,0
    Publiée le 11 juillet 2008
    Même si l’histoire elle-même ne donne pas en vie de suivre le film, on est quand même surpris par la facilité que le réalisateur à de faire monter l’horreur en nous. Car l’histoire réelle de ces hommes est tout à fait remarquable. Malgré un dénouement à l’américaine, on en a plein les yeux et c’est ce qui fait le charme du film. Du grand spectacle
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2013
    Un bon film de guerre de Ridley Scott sur une intervention américaine ratée en Somalie : pris au piège par l'hostilité des miliciens locaux, un bataillon tente d'échapper à la catastrophe dans des rues transformées en champs de bataille. A l'image de ses scènes de combats intenses et acharnées, Black Hawk Down propose un spectacle particulièrement efficace bien que la facette psychologique inhérente aux films de guerre paraisse ici quelque peu en retrait. A voir pour les amateurs du genre !
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 859 critiques

    4,0
    Publiée le 16 janvier 2012
    Un film de guerre en Somalie poignant et sans temps mort réalisé par Ridley Scott !!! L'histoire vraie d'une mission de soldats Américains en terre Africaine qui n'en finit pas, des milliers de Somaliens les encerclent dans une ville avec des tirs de partout, des explosions à n'en plus finir et des dégats. Je regrette un peu le début du long métrage et la présentation des personnages prèt à se battre, pour la plupart trés jeunes et débutants, qui tombe dans les stéréotypes du film du guerre macho mais fois l'action commencé, on est en plein dedans avec des images d'hélicoptères de l'armée volant cote à cote sur le paysage Africain remarquablement filmés. Les scènes d'actions à répétition sont à couper le souffle. Le thème de la moralité dans tout ce carnage est bien descritif dans la dernière partie ou il ne faut point chercher de raison à ne plus comprendre. La réalisation de Ridley Scott est le moteur phare de ce long métrage d'une virtuositée visuelle que les acteurs d'un riche casting comprenant Josh Hartnett, Ewan Mc Gregor, Eric Bana, Tom Sizemore entre autres sont secondaires. A voir.
    Shiwamada
    Shiwamada

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 163 critiques

    5,0
    Publiée le 22 mai 2009
    Ridley Scott nous présente ici un film de guerre étincelant. Quand les américains veulent se faire les juges du monde en tentant d'imposer la paix en Somalie, voilà ce qui arrive. Il suffit de la chute d'un hélico pour envoyer tout le monde au point d'impact et de refermer l'espace sur eux-mêmes. Ils se retrouvent bientôt coincés, pendant presque 24 heures, à vider leurs chargeurs et leur énergie sans savoir vraiment pourquoi. Le film réunit une pléiade d'acteurs et se centre surtout sur Josh Hartnett et Eric Bana. Ajoutez à ceux-là Ewan McGregor assez prenant ou Tom Sizemore, et le résultat est là. La photographie est éblouissante, des combats impressionnants, les effets rendus par la poussière et la sueur sont magnifiques. Tout a été accentué dans les décors pour immerger le spectateur dans l'atmosphère, on est plus en Somalie, mais plutôt sur un nuage...
    Hunter Arrow
    Hunter Arrow

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 406 critiques

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2012
    Réalisé par Ridley Scott, La Chute du Faucon Noir est un film de guerre qui a créé son petit effet à l'époque car mettant en scène une véritable guérilla urbaine sur fond d'un conflit assez récent, à savoir l'intervention américaine en Somalie au début des années 90. Ce qui d'entrée de jeu a marqué, c'est la qualité de sa réalisation, ce film devenant sur ce point une nouvelle référence en la matière. Non seulement le cadre change radicalement de ce à quoi l'on était habitué à l'époque mais de plus l'ensemble se révèle particulièrement haletant. C'est ainsi qu'à l'aide d'un montage percutant évitant toute sensation de lassitude devant cette accumulation de scènes de guerre; Ridley Scott nous permet à nous spectateurs d'être littéralement plongés en plein cœur du conflit aux côtés de ces hommes dépassés par la situation qu'ils affrontent. Pour faire simple, d'un strict point de vue formel, ce film est tout simplement une petite bombe. Mais là où il n'a pas mit tout le monde d'accord c'est sur son fond. Certains le jugeront ouvertement trop pro américains et ayant tendance à occulter les dommages collatéraux occasionnés par l'action de ceux qui sont ici présentés comme des héros, à savoir les soldats américains. Et je ne donne pas nécessairement tort à ces personnes. En effet la Chute du faucon noir souffre réellement de son manque de recul sur la situation. Ici on s'attache uniquement au parcours des bidasses made in USA, au détriment des Somaliens en eux même. Je pense que c'est un tort. Toutefois, Ridley Scott n'a pas non plus eu vocation à réaliser un authentique documentaire. Et si il s'attache plus au côté des américains ce n'est pas tant pour les présenter comme des parangons de vertus se battant pour la famille et la patrie. Non ici il présente simplement des hommes devant affronter une situation extraordinaire dans laquelle ils risquent leur vie. Scott ne cherche pas nécessairement à porter de message et c'est sans doute pourquoi on peut autant mal interpréter son film d'ailleurs. Quoiqu'il en soit, la polémique mise à part, La Chute du Faucon Noir demeure un excellent film de guerre que je recommande de voir au moins une fois rien que pour se faire son propre avis dessus. En tout cas la maitrise de son réalisateur est ici indéniable.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 319 critiques

    3,0
    Publiée le 4 juillet 2013
    Ridley Scott a toujours adoré traiter le thème de la guerre. Mensonges d'Etat, The Duellists et ici La Chute du faucon noir. Il s’attaque ici à une des nombreuses interventions douteuses de l’armée américaine, celle de la Somalie, ou comment un pays va envoyer ses hommes vers une mort certaine au milieu d’une guerre qui n’est pas la leur, le fiasco de cette opération fulgurante a été tel - guerilla urbaine, un milliers de morts chez les somaliens, 19 soldats américains tués - que par la suite l’armée américaine puis l’ONU ont décidé de laisser le pays sombrer sans plus intervenir. C'était la bataille de Mogadiscio. Comme dans à peu près l’intégralité de sa filmographie, Scott va s’intéresser avant tout à ses personnages et laisser l’aspect politique comme simple toile de fond. Il n’offre donc aucun jugement, ne prend pas vraiment parti, même s'il faut avouer que les rebelles somaliens nous sont clairement montrés comme des sauvages armés jusqu’aux dents, sanguinaires et complètement sans état d'âme, et se contente de nous montrer différents destins croisés dans une urgence permanente, sur une ligne temporelle très courte. D’ailleurs on a en permanence des repères horaires. Il y a l'omniprésence de l'action pure dans La Chute du Faucon noir, qui montre quelque chose de nouveau sur le cinéma de Ridley Scott, qu'on retrouve d’habitude chez son frère. Monté comme une succession de chutes de dominos, on assiste à un spectacle éprouvant de destruction massive sans réellement voir d’issue pour les soldats. Chaque décision du général se voit conclure par la perte d’appareils ou d’hommes, hommes qui une fois au sol deviennent clairement la cible de la totalité de la population, et ne cessent de fuir pour sauver leur peau et celle de leurs camarades tombés sous les balles ennemis. La tension est palpable, la peur sur les visages aussi. Le fait qu’on soit dans une guerre urbaine y est pour beaucoup. On peut remarquer un casting intéressant mais constitué uniquement de seconds rôles. En effet, il n'y a pas vraiment de personnages principaux, les soldats étant tous autant courageux les uns que les autres. A la rigueur on pourrait voir le fade Josh Harnett dans un rôle central mais on est tellement à suivre plusieurs destins qu’on ne se focalise véritablement sur aucun, c’est une suite de petits drames au milieu d’un immense conflit. Le problème est que le film s'appuie sur un patriotisme exacerbé qui n'est pas sans surprise venant de Ridley Scott. On regrettera donc l'absence totale de critique de l'interventionnisme américain jugé trop omniprésent dans le monde. Mais globalement, le film s'en sort plutôt bien, avec un visuel magnifique et 2h30 le souffle coupé. Pas trop mal.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top