Mon AlloCiné
    La Dame aux camelias
    note moyenne
    3,6
    22 notes dont 6 critiques
    50% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    50% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur La Dame aux camelias ?

    6 critiques spectateurs

    jimmyc
    jimmyc

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 131 critiques

    5,0
    Mauro Bolognini réalise en 1981 "La dame aux camélias" l 'adaptation du roman de Alexandre Dumas fils et offre comme à son habitude une mise en scène à la beauté fascinante tant par les costumes signés Pietro Tosi que par ses comédiens .Le récit s'enflamme, les images reflètent la froideur à l 'instar de la vie de son héroïne ,la composition de Isabelle Huppert ( Alphonsine Plessis) est dès plus incroyable . Son enfance en Normandie auprès de son père ,ses premières rencontres amoureuses feront que elle sera chassée par les habitants du village persuadés que aucune de ces relations n'aient été innocentes. A ce moment précis sa vie ne sera que une succession d'aventures , amoureuse d'un bateleur, elle deviendra ouvrière, se prostituera, passera des bras de un jeune aristocrate corrompu, à ceux de Stackelberg homme plus âgé pour finir par se marier avec Edouard de Perregaux. C'est alors que Alexandre Dumas fils ,deviendra son amant ,liant fougue et difficultés en cette relation particulière ,cette relation qui se conduira par une séparation ,elle quittera celui-ci pour le compositeur Frantz liszt ....Epuisée,seule et très malade elle succombera à la tuberculose à l 'age de 23 ans .Combien de passion dans les films de ce réalisateur ,combien d 'amour également pour l 'Art ,son art ,celui pour qui il éprouve un sentiment immense en le partageant avec ses spectateurs .Il parvient systématiquement à véhiculer des images avec force et sensibilité depuis le début de sa carrière avec une adresse qui lui est propre ,La Viaccia ,Metello,La Grande Bourgeoise ,Le bel Antonio,ou encore L'Héritage sont des oeuvres puissantes qui émerveillent toujours autant....Les décors ont toujours eu également une place importante dans ses réalisations et les mots ont su garder leur empreintes . Même si beaucoup d'interprètes masculins ont illuminé sa filmographie(Jean-Paul Belmondo,Marcello Mastroianni ou Tchéky Karyo) c 'est bel est bien à ses comédiennes que Mauro Bolognini a offert les rôles les plus forts ,d 'ailleurs ces dernières ont toujours eu une place particulière dans son coeur de Claudia Cardinale en passant par Catherine Deneuve,Dominique Sanda,Françoise Fabian, le point d'orgue est donc ici à son firmament en la personne de Isabelle Huppert ....Les notes éclatantes du maître Ennio Morricone raisonnent une nouvelle fois dans ce magnifique tableau signé par un immense poète .
    ronny1
    ronny1

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 114 critiques

    3,0
    Dans sa « Dame aux camélias » Bolognini s’intéresse à la femme qui inspira le roman de Dumas fils : Alphonsine Plessis. Remarquablement interprétée par Isabelle Huppert, qui oscille en permanence entre force et faiblesse, sur un ton parfois enjoué, mais souvent mélancolique, entourée d’un casting masculin à la hauteur. De Gian Maria Volonte à Bruno Ganz en passant par l’attendrissant Fernando Rey (« je ne veux pas voir mourir ma fille une deuxième fois »). Le tout magnifiquement photographié par Ennio Guarneri et habillé par Piero Tosi, grand spécialiste des costumes de la fin du XIXe siècle. Une mention particulière à la partition d’Ennio Morricone, qui semble une musique romantique composée par un des grands maîtres du XIXe. Si la tragédie finale dans les bras de son père est juste sublime, le film tombe trop souvent, au long de sa partie parisienne, dans la contemplation décorative, atténuant le côté mélo au profit de la direction artistique de Mario Garbuglia. Lors de la vision du film dans sa version cinéma, amputée d’une heure par rapport à celle diffusée à la TV, une impression de raccourcis sans transition donne parfois un aspect film découpé en époques, cassant la fluidité de l’ensemble.
    cinezfan
    cinezfan

    Suivre son activité

    5,0
    "Marie Duplessis, comtesse de Perrégaux, est une célèbre courtisane française qui a inspiré à Alexandre Dumas Fils le personnage de Marguerite Gautier dans La Dame aux camélias" . Voilà de quoi faire un grand film romanesque . Cette fois l'histoire est centrée sur la véritable dame aux camélias . Isabelle Huppert livre ici une belle performance . La reconstitution de Paris à l'époque des courtisanes est splendide , et il en est de même pour les costumes et la musique . C'est préférable de regarder la version longue .
    loveciné24
    loveciné24

    Suivre son activité Lire ses 9 critiques

    3,0
    Film académique , mais dans l'ensemble correct . Isabelle Huppert est touchante dans le role d'Alphonsine. Je trouve la musique magnifique .
    fandhuppert
    fandhuppert

    Suivre son activité

    5,0
    La Dame aux camélias n'est pas une adaptation du roman . Il s'inspire de la véritable histoire de Marie Duplessis , célèbre courtisane qui inspira Alexandre Dumas fils . Ce film est parfait , grâce notamment à la musique envoûtante et mélancolique de Morricone . Isabelle Huppert joue correctement , elle rayonne . Ce rôle ce rapproche beaucoup de La Dentellière , bien qu'Alphonsine soit un personnage plus provocant et sensuel . Pour moi ce film est une réussite !
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 210 abonnés Lire ses 4 834 critiques

    3,5
    Malheureusement juste après avoir visionné ce film j'ai appris qu'il existait une version TV de près de 3 heures donc j'en ai vu seulement un peu plus de la moitié c'est pour cela que cette Dame aux camélias me donnait l'impression d'utiliser des raccourcis parfois gênant dans le récit reste tout de même un beau film de Bolognini quoique n'atteignant pas la beauté de L'Héritage ou de Metello. Un film soigné dans sa reconstitution historique, ses décors et ses costumes possédant un casting de qualité. Dommage que La Dame aux camélias soit assez froid (comme Alphonsine une fille manquant de chaleur du moins dans son caractère) et surtout le manque d'émotion est regrettable. Le film n'est pas sans rappeler du Visconti avec ses rapports parfois cruels entre humains et les désillusions qui s'y rapportent. Cependant j'espère un jour découvrir la version complète qui me fera peut-être changé d'avis sur La Dame aux camélias par Bolognini.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top