Notez des films
Mon AlloCiné
    JSA (Joint Security Area)
    note moyenne
    4,0
    1128 notes dont 120 critiques
    répartition des 120 critiques par note
    41 critiques
    47 critiques
    22 critiques
    9 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur JSA (Joint Security Area) ?

    120 critiques spectateurs

    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 507 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 31 octobre 2011
    Avant sa célèbre trilogie de la vengeance, Park Chan-Wook brillait déjà par ce film, admirablement bien construit prenant comme décor la frontière entre les deux Corées, bâtissant alors son histoire dans un contexte fort où l'amitié de quatre soldats, deux Nord-Coréens et deux Sud-Coréens est proscrite malgré toute son humanité et sa tendresse qui se fera rattraper par la violence. La mise en scène est virtuose, la musique sublime et Song Kang-Ho et Lee Byung-Hun touchants de justesse.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mai 2014
    La Joint Security Area (JSA) est la zone sous contrôle de l'ONU situé à la frontière commune entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Et c'est dans cette zone que nous emmène Park Chan-wook pour son troisième film, pour nous faire suivre une enquêtrice Coréenne d'origine suisse envoyé par les Nations Unies suite à une fusillade qui a éclaté dans la zone de sécurité séparant la Corée du Nord de la Corée du Sud. "Joint Security Area" débute comme une enquête classique où l'enquêtrice tente de découvrir la vérité en interrogeant les différents protagonistes puis Park Chan-wook va habilement construire son récit avec des flash-back retraçant les évènement se passant avant le meurtre. Il montre notamment deux camps pas si éloigné que ca avec deux Nord-Coréens et deux Sud-Coréens se liant d'amitiés jouant aux cartes, discutant de tout et n'importe quoi et s'amusant pour finalement donner le sentiment que cette séparation est aussi absurde que le comportement de leurs chefs et Park Chan-wook donne une dimension humaine à son récit en dénonçant ca de manière émouvante. La mise en scène est superbe et certaines séquences sont très bien faites, à l'image de celle des fusillades. La musique et son utilisation sont impeccable, tout comme les interprétations et notamment Song Kang-Ho et Lee Byung-Hun qui rendent leur personnage touchant et attachant. Un bon film, bien construit et mêlant habilement divers genres, mais avant tout un film humain, qui connu un énorme succès en Corée du Sud, que ce soit public ou critique et qui reçut plusieurs récompenses.
    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 682 critiques

    3,5
    Publiée le 29 juillet 2018
    La mise en place est un peu laborieuse et l'univers où se déroule le film est très austère (c'est le moins qu'on puisse dire). Du coup, le film met du temps à créer l'émotion censée porter le message du film. Par contre, quand il y arrive, c'est d'autant plus réussi et admirable que ce n'était pas gagné. Sinon, le scénario et la réalisation sont impeccables, mais j'en ressors plus avec le souvenir de la froideur ambiante qu'avec celui de la chaleur des personnages et de leur histoire d'amitié.
    Pierre D.
    Pierre D.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 4 février 2013
    Ce film coréen est d'une rare beauté, déjà que le cinéma coréen est de grande qualité surtout venant de Park Chan-wook mais alors la c'est une perle rare... A voir et revoir absolument pour saisir tous les détails du film. JSA prend le temps d'installer son histoire et certaines scènes sont à couper le souffle !! La fin ne pouvait pas être mieux réalisée. Le titre et le synopsis ne m'insipirait pas et pourtant le contenu est magique. Certaines scènes pourrait être caractérisé par certains de "niais" mais cette simplicité est émouvante. Pour conclure, un vrai cinéma, film de "guerre" complétement différent des m**d*s américaines. Merci Park merci pour ces 2 heures de bonheur...
    unfate
    unfate

    Suivre son activité Lire ses 19 critiques

    4,5
    Publiée le 8 février 2013
    Je pense qu'on peut ici parler de génie ! Tant par le script, que la réalisation, que la performance des acteurs. Doit-on encore dire que Song Kang-Ho est un excellent acteur ? Le scénario est d'une intelligence que je retrouve de plus en plus dans le cinéma coréen, il faut absolument que je m'y attarde plus. Une exceptionnelle histoire d'amitié sur fond de tension des deux républiques coréennes à ne louper sous aucun prétexte.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 959 abonnés Lire ses 3 659 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juillet 2018
    En me rendant dans la salle je pensais voir le dernier Park Chan-Wook, en réalité il s'agit d'une ressortie et d'une ressortie tout à fait appropriée étant donné l'actualité et le dernier réchauffement des relations entre les deux Corée. Je ne savais rien du film et j'ai marché tout du long. En effet au départ ça commence comme un thriller assez sanglant, mais pas inintéressant étant donné le contexte tendu. Cependant bien vite on part vers autre chose de finalement plus proche de ce que l'on connaît nous durant notre guerre de tranchées, à savoir 14-18. On a des gens qui parlent la même langue, qui vivent à 20m mètres d'écart, forcément des liens se créent. Alors là ils ne jouent pas au football, mais c'est tout comme. Et c'est finalement sur ça que s'oriente le film, une histoire humaine belle et tragique. La force du film est là. Nous montrer comment cette aventure se termine sans nous dire pourquoi elle se termine de la sorte, faisant ainsi planer le terrible destin qu'on sait être le leur sur les personnages. Ça ne rend le film que plus beau. D'ailleurs notons que c'est un film de réconciliation, absolument pas manichéen. Il n'est pas question donc de faire porter le moindre tort sur la Corée du Nord (ou du Sud), mais sans tomber dans l'angélisme non plus. En outre c'est assez cynique de la part du Nord et du Sud de transformer cette zone démilitarisée en zone touristique, comme c'est également montré dans le film. L'opposition devient une source de profits pour certains. En tous cas c'est assez intéressant de voir l'évolution de cette zone telle que présentée dans le film en 2000 et celle que j'ai pu voir début 2018. Maintenant les soldats ne se font plus face, mais gardent tour à tour la frontière... cependant pas grand chose n'a changé. Mais je trouve courageux de faire un film comme ça, souhaitant la réunion du peuple en 2000, alors que les tensions étaient à leur comble et que le Nord sortait à peine de dures famines. Bref, c'est vraiment bien pensé, mais c'est en plus bien fait, ça renforce l'intensité du film...
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 373 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 16 juin 2013
    La façon qu’a eue Park Chan-wook de traiter du conflit coréen avec un humanisme poignant est sans doute ce qui a aidé son troisième à faire connaitre son nom à l’international. Le rapprochement de soldats malgré les oppositions politiques de leurs pays respectifs peut à priori sembler un concept naïf mais il est abordé avec un tel réalisme, grâce au jeu soutenu des acteurs, et rendu tellement émouvant par la musique qui le porte que le thriller politico-militaire sur lequel il repose se laisserait presque oublier. Pourtant cette trame est elle aussi superbement bien écrite et mise en scène, les scènes d’interrogatoires intenses et la narration précise créent un suspense étonnant. Malgré ses quelques temps morts rythmiques qui empêchent de qualifier le film de réussite absolue, on peut retenir que ce bel hymne à la tolérance est une des plus belles images que le cinéma puisse nous donner de l’absurdité de la guerre.
    Carlos Stins
    Carlos Stins

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 657 critiques

    5,0
    Publiée le 14 juillet 2018
    Considéré comme la première grande œuvre de Park Chan-Wook, « JSA » n’a pas volé sa réputation tant ce long-métrage est brillant en tout point. Le réalisateur coréen nous a habitués dans la suite de sa carrière au thriller psychologique violent mais c’est un véritable drame humaniste que nous offre ici le cinéaste. En partant du contexte politique tendu qui perdure dans la péninsule coréenne depuis plusieurs dizaines d’années, Park Chan-Wook s’attache à livrer une œuvre qui étudie les confins de l’âme humaine afin de délivrer un constat amer sur la situation de son pays doublé d’un plaidoyer en faveur de la tolérance. Plus que la noirceur et le nihilisme qui jalonnent la filmographie du cinéaste coréen, c’est ici la tendresse avec laquelle il filme ses personnages qui fait mouche, des personnages très attachants qui tentent de conserver leur humanité dans une société déshumanisée où la raison et le libre-arbitre n'ont pas leur place. Un film monumental qui se doit d'être vu tant pour sa superbe mise en scène, que pour la maîtrise de sa narration, l’intelligence de son propos et la justesse de ses interprètes.
    Flying_Dutch
    Flying_Dutch

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 770 critiques

    5,0
    Publiée le 8 septembre 2011
    Bien avant sa trilogie de "vigilente" avec son fameux Old Boy connu de tous qui témoigne parfaitement du style virtuose de Park Chan-Wook, le réalisateur coréen avait fait JSA, Joint Security Area. Film très surprenant quand on connaît la filmographie du réal puisqu'il s'éloigne assez largement de son style. On est dupé au premiers abords lorsqu'on s'attend à un polar policier costaud sur fond de tension et hostilité Nord-Sud, mais très vite la trame bascule... totalement. Park Chan-Wook explore les relations humaines, l'amitié, l'honneur, la guerre et l'absurdité à travers un récit d'une beauté exceptionnelle dans lequel réside une émotion rare. Le réalisateur n'abuse pas de ses tics virtuoses, de son goût pour l'hémoglobine et les scènes impressionnantes et réussies dont il a le secret. Ici, il filme avec une maîtrise parfaite quelque chose de très fort en soi. Bien sûr, ce récit ne serait pas aussi réussi sans son magnifique casting, avec ses deux acteurs principaux en tête, devenus des acteurs phares en Corée: Song Kang-Ho est remarquable en alternant délicatement entre autorité, empathie et malice et prouve déjà qu'il est capable de tout jouer, et Lee Byung-Hun, habitué maintenant à des rôles musclés non dénués d'une certaine classe, se livre ici à la sensibilité et la fragilité avec brio. Quand à Lee Yeong-ae, elle est impeccable et me surprend par rapport au rôle qu'elle avait dans Lady Vengeance (du même Park Chan-Wook). Même si j'adore le style Park Chan-Wook de Sympathy for Mr Vengeance et tout ce qui a suivi, je ne peux pas m'empêcher de me demander ce que ça donnerait s'il refaisait un film du même genre que JSA, qui me semble être une des oeuvres majeures de sa filmographie, ainsi que du cinéma coréen en général.
    zelefan
    zelefan

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 92 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le film qui a explosé le box-office coréen en 2000 et lancé le sympathique mister Park Chan-Wook. Encore assez classique dans sa réalisation, on y voit néanmoins les prémices d'un style qui se démarque déjà. L'attention doit être soutenue afin de ne pas s'y perdre, la photographie finale révèle et confirme toute l'habileté de l'oeuvre et sa beauté mélancolique, appuyée du point de vue engagé du cinéaste sur une divison du pays qu'il juge ironique, infâme et sans doute sans fin. D'ailleurs pour reprendre sur ce dernier terme, les dates spécifiées tout au long du film n'établissent jamais les années, afin de renforcer le caractère continuel et intemporel de la blessure.
    RyuZeus
    RyuZeus

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 127 critiques

    4,0
    Publiée le 22 septembre 2011
    Dans ce long-métrage, dont la sobre et intelligente réalisation met en valeur la force du propos, Park Chan-wook aborde la question de la réconciliation des deux Corées. En adaptant la nouvelle "DMZ" de Park Sang-Yeon, le futur auteur de la trilogie de la vengeance montre avec lucidité que si cette réconciliation est possible sur la base d'une simple amitié entre individus, elle sera difficile à obtenir à l'échelle étatique : d'abord parce que cette situation conflictuelle et ce climat de suspicion ont tendance à s'auto-entretenir, ensuite parce que la volonté politique n'y est pas. Servie par une mise en images talentueuse, une parfaite reconstitution de la zone démilitarisée et par des acteurs impliqués, cette histoire humaniste trouvera sûrement une résonance en chacun de nous et devrait logiquement amener le spectateur-citoyen à s’intéresser davantage à la politique plutôt qu'à s'en détourner. Une œuvre nécessaire.
    Sébastien L.
    Sébastien L.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 18 juin 2014
    Magnifique de la première ...à la dernière image ;)
    JFDD
    JFDD

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 108 critiques

    4,5
    Publiée le 13 août 2012
    Histoire touchante à la mise en scène aussi précise que peu le faire Park Chan-wook, Joint Security Area donne un autre regard sur les conflits entre la Corée du nord et du sud, et plus globalement sur les conflits en général, opposant des gens qui ne sont pas différents. La thématique est très bien traitée, et les émotions dégagées sont subtiles, toujours avec une petite dose d'humour pince-sans-rire. A côté de ça, le point de vue extérieur par la jeune protagoniste est un peu superflu et ne fait qu'alourdir le récit, qui pouvait se contenter de l'histoire de premier plan. A noter aussi que, comme souvent avec les films asiatiques, le doublage français est assez chaotique, et les personnages européens sont caricaturés. Mais ce n'est qu'un détail en regard de l’œuvre majeure qu'est ce film.
    FreDd62
    FreDd62

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 18 mai 2010
    Très bon film (j'ai passé quelques temps en Corée du Sud). Si l'on veut bien s'y laisser prendre, ce film est comme l'expérience qui nous permet de comprendre, ressentir, cette "Tragédie" (doit-on hésiter à la nommer ainsi?) de l'histoire coréenne... Bon point aussi : la chanson de Kim Kwang Seok, comme omniprésente - chanteur qui fut un peu "alternatif" dans son pays à l'époque (il se donna la mort ; sa chanson parle du changement brutal que constitue pour un jeune homme le départ forcé pour le service militaire (2 ans), dans le contexte justement de tension entre les "deux" Corée(s)). Cette chanson fait beaucoup dans le film, je trouve : le cinéaste l'a choisit pour ce qu'elle a de raisonnance avec son thème ; chanson qui était déjà "inscrite dans l'âme" de sud-coréens. J'ai vu ce fim il y a pas mal de temps maintenant, mais l'histoire, cette chanson, me reviennent de temps à autres (jusqu'à me faire écrire ici). Je vous conseille, à coté de J.S.A., deux autres films : "Peppermint Candy" (Bakha satang), film assez dur, et "Oasis", tous deux de Lee Chang-dong... Je n'ai pas mis 4/4 parce que j'ai trouvé le rôle féminin un peu "sur-joué" : mais le propos général devrait prévaloir... Toute la technique mise en oeuvre dans J.S.A. me semble aussi émotionnelle qu'efficace : les Âmes Imperturbables ne s'y laisseront surement pas prendre... Les "bons sentiments" étant souvent jugés par trop "anecdotiques"... (cf. Bénabar - Politiquement correct : mais ce n'est qu'un exemple parmi d'autres ères possibles). :o) Puissions-nous vivre en paix ; et dans un monde meilleur.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1188 abonnés Lire ses 3 094 critiques

    3,0
    Publiée le 14 janvier 2015
    Ah c’est sûr que c’est du Park Chan-Wook, mais que ce n’est pas encore LE Park Chan-Wook. L’intrigue est honorable et la réalisation est déjà assez léchée. Seulement voilà, le spectre américain est encore là et on sent que le cinéma coréen ne l’a pas encore digéré à sa façon. L’écriture est parfois assez rigide, pas mal pétrie de stéréotypes du genre, si bien qu’il est difficile de s’abandonner totalement à cet univers de « JSA ». Au final, ça reste certes assez plaisant et distrayant dans l’ensemble, mais pas totalement convainquant non plus. Passable mais peut-être dispensable aussi…
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top