Notez des films
Mon AlloCiné
    Carton rouge - Mean Machine
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Carton rouge - Mean Machine" et de son tournage !

    Un faux remake

    Carton rouge - Mean Machine ne se veut pas le remake fidèle de Plein la gueule de Robert Aldrich. Pour le producteur Matthew Vaughn, "transposer l'histoire d'un pénitencier d'outre-Atlantique à une prison anglaise et passer du football américain au football traditionnel suffisent à faire la différence."

    La "stratégie visuelle" du film

    Au cours des scènes de matches et de combats, Alex Barber, le chef opérateur en charge de la "stratégie visuelle" du film, disposait en permanence avec son équipe de quatre axes et de quatre grosseurs de plan de la même action, ce qui lui laissait une liberté de choix exceptionnelle lors du montage. L'utilisation de ces quatre caméras lui a permis de balayer un champ inédit d'espaces et d'angles de prises de vue.

    Alex Barber et son équipe avaient ainsi le pouvoir de faire des coupes en "action directe", c'est-à-dire de passer d'une caméra à l'autre sans casser le rythme de l'intensité dramatique ni entraver le bon déroulement des combats et des matches qu'ils étaient en train de filmer. Ils ont en quelque sorte eu recours aux techniques employées par les cameramen de la télévision lors des retransmissions de matches officiels.

    Le recours à de vrais footballeurs

    Pour donner le maximum d'authenticité au film, de vrais footballeurs ont rejoint les acteurs professionnels. Ainsi, Perry Digweed, Brian Gayle et Peter Downes, membres de l'équipe des gardiens au Wimbledon FC, se sont engagés dans l'aventure.

    Le choix des décors

    Carton rouge - Mean Machine a été essentiellement tourné à la prison d'Oxford, désaffectée depuis 1977 et particulièrement prisée des cinéastes pour ses larges bâtiments victoriens à quatre niveaux, ses escaliers en fer d'origine et ses filets anti-suicide.

    Le chef décorateur Russell De Rozario a pris le parti de traiter les extérieurs dans des teintes chaudes, contrastant ainsi avec la froideur extrême des intérieurs. Celui-ci voulait ainsi retrouver le grain froid des classiques britanniques des années soixante-dix comme La Loi du milieu de Mike Hodges ou le style semi-documentaire de la photographe Nan Golding.

    Un entraînement intensif

    Vinnie Jones, ancien joueur du Club de football de Wimbledon, se devait d'être entouré de partenaires à sa pointure. Wally Downes, manager / entraîneur du Brentford Football Club et ancien coéquipier de Vinnie, se chargea de préparer tous les acteurs aux scènes de matches.

    Les comédiens sélectionnés pour le film devaient être capables de se servir d'un ballon, sinon ils étaient éliminés au cours d'un match-test. Chacun d'entre eux devait ensuite participer à des stages intensifs de huit semaines avant le début du tournage et se soumettre à un régime drastique, constitué essentiellement de protéines, de sucres lents et de viande rouge.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • 1917 (2019)
    • Les Incognitos (2019)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Play (2018)
    • Les Vétos (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • Underwater (2019)
    • La Reine des neiges II (2019)
    • Les Enfants du temps (2019)
    • Scandale (2019)
    • La Vérité (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • Selfie (2018)
    • SOL (2018)
    • Docteur ? (2019)
    • L'Adieu (The Farewell) (2019)
    • Le Lac aux oies sauvages (2019)
    • Le Voyage du Dr Dolittle (2020)
    Back to Top