Mon AlloCiné
Maigret tend un piège
note moyenne
3,9
235 notes dont 49 critiques
16% (8 critiques)
35% (17 critiques)
31% (15 critiques)
18% (9 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Maigret tend un piège ?

49 critiques spectateurs

Akamaru
Akamaru

Suivre son activité 516 abonnés Lire ses 4 334 critiques

2,5
Publiée le 29/12/2012
Personnage faisant partie intégrante du patrimoine français,Jules Maigret est né de la plume de George Simenon.Observateur,gouailleur,lassé et aussi opiniâtre qu'à ses premières heures,il trouve un incarnation idéale en la personne de jean Gabin.Pour l'occasion,l'acteur mythique a opté pour plus de subtilité et de pondération,ce qui lui va bien au teint."Maigret tend un piège"(1958)s'articule autour d'un tueur de femmes que Maigret pense avoir identifié et que sa femme va tout faire pour tenter d'innocenter(Annie Girardot,à la présence envoûtante).A noter aussi l'une des premières apparitions de Lino Ventura en sergent aux biscotos saillants.L'intrigue se déroule,sans surprise aucune et le tout manque clairement d'innovations pour le spectateur aguerri du XXIème siècle.Les joutes psychologiques ne subissent pas à combler un scénario bâteau et une mise en scène pantouflarde.A voir pour sa peinture d'un certain milieu artistique parisien des années 50.
dougray
dougray

Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 900 critiques

4,0
Publiée le 17/11/2011
La série TV de France Télévisions (avec Bruno Crémer dans le rôle-titre) a fait beaucoup de mal à l’univers du Maigret imaginé par Georges Simenon, au point d’être devenu l’équivalent français de Derrick. C’est oublier un peu vite que Maigret a été interprété jadis par le monstre sacré Jean Gabin dans 3 films qui fleurent bon les années 50. Et ce "Maigret tend un piège", est la meilleure preuve que les vieux films peuvent être bien supérieurs sur le plan de la mise en scène que les téléfilms des années 90. On pourra, comme toujours, reprocher à la réalisation un certain manque de rythme ainsi qu’une légère tendance à la théâtralité de la part des acteurs, mais on ne répétera jamais assez à quel point ces petits défauts sont inhérents au charme des productions d’antan. Ce 1er opus surprend cependant par son ton baroque, lui conférant un style capable de résister aux affres du temps. Les ruelles sombres du Marais et le mode opératoire du tueur ne sont d’ailleurs pas sans rappeler le quartier de Whitechapel et Jack l’Eventreur, le noir et blanc ainsi que la musique venant appuyer ce prestigieux parallèle. On est donc loin du ton déprimant de la série avec ses couleurs délavées. Mais le film aurait pu définitivement sombrer dans l’oubli sans la présence du monstrueux Jean Gabin qui, comme toujours, bouffe l’écran avec son charisme inimitable. Son numéro est certes connu (son détachement factice, son empathie, ses colères…) mais le plaisir est toujours intact, surtout quand l’acteur bénéficie des dialogues de l’irremplaçable Michel Audiard ("En fin de compte, ces femmes là trouvent toujours preneur. Tout le monde visite et un imbécile finit par acheter", "On n’a pas de mandat, vous connaissez la loi. - Moi oui, mais c'est pas chez moi qu'on monte"…). Le reste du casting réunit également quelques futures stars comme Annie Girardot en épouse ambiguë et Lino Ventura en flic ainsi que d’autres habitués des films de l’époque comme Jean Desailly en assassin pathétique, Olivier Hussenot en inspecteur dépassé ou encore Lucienne Bogaert en mère possessive. Si on ajoute une intrigue intéressante où la psychologie des personnages est mise à l’honneur, on ne peut que désespérer qu’un aussi bon film et un univers aussi riche ait abouti depuis à une série aussi ratée. Espérons que le commissaire Maigret sera un jour réhabilité dans l’inconscient collectif.
ER9395
ER9395

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 337 critiques

4,0
Publiée le 13/12/2012
Du cinéma français classique dans le sens noble du terme comme on l'aime , réalisé avec soin et interprété avec talent .
Ywan Cooper
Ywan Cooper

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 199 critiques

2,5
Publiée le 09/11/2016
Un exemple des avantages et des inconvénients qu'il y a à mettre en oeuvre le film policier ultime, où les rebondissements semblent ne jamais devoir s'arrêter. Si Jean Gabin compte comme un gros atout, on peut aussi citer deux points noirs d'importance : c'est long et lourd, et l'histoire nous vient du talent de Georges Simenon, pas des cinéastes.
Florian D.
Florian D.

Suivre son activité Lire ses 87 critiques

4,0
Publiée le 18/10/2016
Un des meilleurs vieux polars qui soit ! Entre les écrits mythiques de Michel Audiard et l’affrontement Gabin/Desailly, la preuve que le vieux cinéma renferme quelques petites pépites à ne pas négliger !
LySteal
LySteal

Suivre son activité Lire ses 570 critiques

3,5
Publiée le 20/07/2016
Mise en scène efficace, scénario sérieux (mais peut-être un peu trop simple), ce premier opus du Maigret de Delannoy a de la gueule, grâce notamment à l'incarnation même de Maigret : Jean Gabin. C'est bien lui, par sa prestance, qui fait le film. A ses côtés, Annie Giradot resplendit par sa fougue et sa malicieuse interprétation. Un polar divertissant !
Val_Cancun
Val_Cancun

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 763 critiques

3,5
Publiée le 04/02/2014
Première apparition sur grand écran du célèbre commissaire imaginé par Georges Simenon, incarné par Jean Gabin à trois reprises. Gabin endosse sans problème le pardessus de Maigret dans cette enquête que l'on suit avec plaisir : un maniaque s'en prend à des jeunes femmes dans le quartier du Marais au cours d'un été caniculaire, et semble vouloir défier le commissaire, qui décide de lui tendre une embuscade. Sur le moment, ce piège est un échec, mais petit à petit, Maigret remonte la piste du tueur, jusqu'au rebondissement final. Autour de Gabin, on retrouve Annie Girardot, Jean Desailly, et un débutant nommé Lino Ventura. Un très bon exemple de film policier à l'ancienne, vilipendé à l'époque par les partisans de la Nouvelle Vague, que le public contemporain redécouvrira avec intérêt, se plongeant dans une époque révolue avec un plaisir immense. Presque aussi bon que "L'affaire Saint-Fiacre", et largement supérieur à "Maigret voit rouge".
nielrowbooks
nielrowbooks

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 624 critiques

4,0
Publiée le 14/09/2013
Le meilleur Maigret de Gabin, le plus abouti. Scénario, mise en scène, jeu des acteurs, dialogues, font de cette oeuvre archétypale un modèle du genre. Le dépaysement sera total pour les plus jeunes spectateurs, et pour les plus anciens ils retrouveront l'atmosphère du Paris des années 50. Avec le langage qui va avec, avec les mentalités de l'époque. Tout cela étonnera aujourd'hui. Notons une performance exceptionnelle d'Annie Girardot qui donne la réplique à un Gabin en forme. Deux heures de pur plaisir.
Monfilipo
Monfilipo

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 29 critiques

2,5
Publiée le 08/02/2013
Ce Maigret là tient la route. Gabin rentre parfaitement dans le personnage et écrase tout le monde de sa présence. La mise en scène appliquée de Delannoy rend ce film bien agréable à visionner. Le point faible me semble être le scénario : les histoires de serial killer des années 50 prennent un coup de vieux après tant de déclinaisons du thème. Le coupable ne me semble pas du tout crédible !
Karussell
Karussell

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 250 critiques

2,5
Publiée le 01/10/2009
Dans un rôle qui lui semble taillé sur mesure, Jean Gabin accapare toute l’attention en endossant le pardessus du célèbre héros de Simenon. Tous les ingrédients sont en plus réunis pour faire un bon polar : des meurtres, des personnages pittoresques pour certains, tourmentés pour d’autres, un milieu populaire où sévit un maniaque récidiviste. Par contre, que le rythme est lent ! Il faut attendre le dernier quart d’heure pour voir l’action s’accélérer un tant soit peu. Autre regret : le coupable est très rapidement identifiable ce qui a pour effet de retirer tout suspense.
this is my movies
this is my movies

Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 938 critiques

4,0
Publiée le 24/09/2009
Maigret interprété par J. Gabin, c'est la combinaison gagnante de ce film. L'immense acteur français lui offre toute son épaisseur, sa gouaille (servi en plus par les dialogues de M. Audiard) et son charisme. D'entrée, on sait que Maigret est le chef et son rythme de patachon est un leurre car ce dernier est très vigoureux de l'esprit. L'intrigue reste malgré tout assez prévisible, on devine assez vite le fin mot de l'histoire, l'incertitude venant du dernier rebondissement. Le portrait tissé par G. Simenon du coupable reste terrifiant, meurtrier ordinaire, écrasé par une figure maternelle trop imposante (la colère du commissaire explosera dans une scène finale tétanisante). Épaulé par des adjoints fidèles (dont L. Ventura), armé d'un bagout et d'une science du crime impeccable, un film policier tranquille mais bien mené. D'autres critiques sur
dino167
dino167

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 167 critiques

4,0
Publiée le 20/09/2009
Alors déjà les mauvais points : on aurait pu attendre un peu de suspens, ou alors de nous laisser poireauter quant à l'identité du coupable. tandis que là il n'y en a pas l'ombre et dès qu'on voit le coupable on sait sans aucun doute que c'est lui le tueur. Dommage. Mais bon comme on pouvait s'y attendre Maigret et la femme du peintr sont impeccables, on peut noter Lino Ventura dans un second rôle, le tout donne une impression de maitrise bien emballée. C'est propre et sans bavure et l'intrigue se déroule certes de façon prévisible mais de toute façon c'est un maigret que pouvait-on en attendre de plus? Bref c'est avec un plaisir certain qu'on peut regarder ce film.
Vincent2a
Vincent2a

Suivre son activité Lire ses 32 critiques

5,0
Publiée le 15/06/2009
Je regarde à nouveau cette magnifique adaptation du roman de Simenon, avec une interprétation sans faille de Gabin et une brillante performance de Desailly.
gotein
gotein

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 435 critiques

4,0
Publiée le 03/05/2009
Le rôle de Maigret était taillé pour la stature de Gabin, d'ailleurs de loin il est le plus grand Maigret à l'écran. Ici le film vaut surtout par l'atmosphère lourde que par l'histoire assez classique. Les scènes entre Gabin surpuissant, Annie Girardot remarquable et Jean Desailly hallucinant de veulerie sont extraordinaires et l'affrontement final d'une puissance dramatique inouie. A noter la belle description d'un Paris gouailleur à travers de multiples personnages convaincants
Misoramengasuki
Misoramengasuki

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 507 critiques

4,5
Publiée le 23/04/2009
Audiard et Gabin. Gabin et Audiard. Quand un grand dialoguiste rencontre un comédien à sa mesure, même un film ordinaire par son scénario et sa facture devient un moment fort. Un texte savoureux, millimétré, et pourtant d’un naturel incroyable, d’une vie trépidante – un régal. Gabin, pour une fois, n’en fait pas trop et ne se contente pas de se mettre en scène lui-même. Annie Girardot est parfaite dans un de ses premiers grand rôles. Et une galerie de personnages et de situations qui deviendront des classiques dans toutes les versions ultérieures des aventures du héros de Simenon: la mère acariâtre et possessive, le fils névrosé, les secrets de famille... Remarquons pourtant à quelle point l’ambiance a changé entre ce que proposait Jean Delannoy en 1958 et les réalisations d’aujourd’hui (de bonne qualité, d’ailleurs) portées par Bruno Crémer. Les films contemporains sentent le renfermé, insistent sur le côté poussiéreux et vieillissant de la société de l’après-guerre. Au contraire, "Maigret tend un piège" regorge de vie et de mouvement. Cette vie du peuple de Paris (bouchers, gigolos, policiers, femmes, gamins...) que les auteurs connaissaient bien et dont on sent à quel point ils l’aimaient, le respectaient et le comprenaient. C’est chouette, le cinéma fait par des artistes honnêtes et talentueux. Dommage que ça se fasse de plus en plus rare...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top