Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Voyage de Chihiro
note moyenne
4,3
30187 notes dont 1020 critiques
68% (691 critiques)
21% (213 critiques)
5% (46 critiques)
3% (31 critiques)
3% (27 critiques)
1% (12 critiques)
Votre avis sur Le Voyage de Chihiro ?

1020 critiques spectateurs

SpiderBaby
SpiderBaby

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 618 critiques

5,0
Publiée le 03/03/2012
Miyazaki arrive à rendre tangible, à mettre en univers les images mentales indéchiffrables enfouies au plus profond de lui même. Les enfants y arrivent. Les poètes y arrivent. David Lynch y arrive... mais peu de monde au final possède cette capacité. Il en résulte un voyage merveilleux dans un monde qui n'obéit à aucune règle, peuplé de créatures qui évoluent de façon autonome, selon leurs propres moyens de fonctionnement, poursuivant des buts équivoques... un monde ou chaque minute apporte son lot de surprise... un rêve conscient, éveillé.
Clingo
Clingo

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 128 critiques

4,5
Publiée le 10/02/2012
Revu, après une intense déception. Rien ne se perd, tout se transforme. Circulations et métamorphoses apparaissent comme les bases du Voyage de Chihiro. Tout commence d'ailleurs par un déplacement en voiture, l'arrivée dans un lieu nouveau pour Chihiro et ses parents. Puis arrive la transformation, soit celle des parents en cochons. Tout le film est habité par cette idée de changements perpétuels, contredite narrativement par un des tours de force de Miyazaki qui consiste à faire du voyage un acte immobile, et davantage une expérience identitaire que purement physique. Le voyage qu'entreprend Chihiro n'a rien d'une épopée classique propre à toute quête initiatique, et très peu de déplacements ont lieu au sein de l'oeuvre. Tout se situe au contraire, et principalement, dans le changement de corps, de noms, et donc d'identités. Une des très belles idées du film - dont la première est le tunnel, lieu symbolique du passage - est que chaque personnage pénétrant dans " l'autre monde " perdra son nom pour en obtenir un autre. Mais ce facteur nouveau entraînera la perte progressive de l'identité ( Haku ). Le Voyage de Chihiro est donc un film qui tout en exhortant à l'expérience du passage - subir des modifications, se transformer - ne cesse de dire l'importance de conserver une identité propre, qui s'est construite sur notre expérience de la vie et le respect des valeurs qui nous constituent. Chez Miyazaki, la progression vers l'âge adulte ne consiste pas en un abandon total de l'enfance, et ne trouve aucune satisfaction dans la brutalité d'une rupture. Son cinéma est affaire d'additions plutôt que de soustractions, d'incorporations plutôt que de délaissements, un peu à l'image du Sans-Visage qui engloutit d'autres personnages pour survivre. Même le spectateur semble contaminé par cet effet, puisque voir un film de Miyazaki consiste en cette rencontre choc entre deux états, c'est retrouver son âme d'enfant devant un cinéma aux considérations ô combien adultes. Si le déplacement est réduit dans le film, Miyazaki ne se prive pas d'organiser quelques petites migrations dont la teneur peut aller d'une appréciation purement esthétique ( l'envolée avec le dragon, moment suspendu, aérien, d'une grâce intense comparable à la balade inaugurale du Château Ambulant ) à une totale adéquation entre le fond et la forme, soit les passages en travellings avant du film. Idée géniale puisque ces derniers traduisent physiquement l'état mental d'un personnage principal qui ne cesse d'aller de l'avant tout au long du film ; concrétisation matérielle d'une évolution spirituelle donc, d'autant plus jouissive que les travellings contribuent à donner du rythme au film. Chihiro change donc au fil du film, elle passe d'une petite fille plutôt renfermée sur elle-même et plus peureuse que son air un peu hautain ne le laisse imaginer à un personnage qui face à une impasse et d'incessants obstacles devra lever la tête et rassembler tout son courage. La transformation de la jeune fille est d'autant plus belle qu'elle se révèle totalement à nous, spectateurs qui pouvions trouver Chihiro un peu anodine au début ( elle n'a pas cette beauté naturelle des filles miyazakiennes, ni de grâce, ni un quelconque charme qui ferait que l'on tomberait facilement dessous ), et qui au fur et à mesure de l'avancée du film reconsidérons notre regard sur elle pour ne pouvoir qu'être totalement attachés à cette figure dont la beauté est finalement bien plus éclatante et appréciable que n'importe quelle splendeur physique, puisqu'elle se base sur la découverte d'un caractère fort et généreux, de valeurs morales d'un humanisme absolu. Je finis en parlant de la musique, absolument sublime, une des plus belles BO jamais composées. Hey Joe, merci... Rien ne se perd donc, tout se transforme. Et les plus belles transformations sont sûrement les basculements les plus brusques, comme le passage d'une déception totale à une admiration béate devant une oeuvre à la richesse infinie. Les voyages forment la jeunesse dit-on. Celui de Chihiro enchante et bouleverse. Et surtout il nous fait grandir en même temps que son héroïne.
SuperMadara
SuperMadara

Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 934 critiques

4,5
Publiée le 31/01/2012
Une oeuvre d'animation poétique , magique et tellement émouvante qu'elle transporte avec plaisir dans l'univers coloré et traditionnelle de Miyazaki . Dans un monde fantôme et immense , l'histoire nous transporte dans l'aventure humaine et spirituelle de la petite Chihiro qui va , pour sauver ses parents transformés en porcs , devoir travailler dans un sorte d'hôtel de luxe pour esprits et dirigé par une vieille sorcière aigrie , une intrigue qui nous fait rencontrer de nombreux personnages emblématiques et amusants , et surtout qui déverse un flot d'émotion continu durant plus de deux heures ! En VF ou en VO , le doublage ne change en rien la qualité incroyable du film , les personnages tous plus ou moins dignes d'importance apportant leur pierre a l'édifice émotionnelle titanesque . Maitre suprême et incontesté du cinéma d'animation japonais , le grand Hayao Miyazaki offre sans aucun doute son oeuvre la plus libre , la plus émotionnelle et la plus magique tellement le monde immense et pourtant si petit qu'il imagine est plus que fascinant ! Un brillant film d'animation , une ode poétique et libre qui ne peut qu'émouvoir .
cocochiraco
cocochiraco

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 232 critiques

5,0
Publiée le 03/01/2012
Magique! Pas d'autre mot pour définir ce chef d'oeuvre de Miyazaki. Le Voyage de Chihiro est un voyage initiatique au pays des fantômes que l'on est pas près d'oublier.
sword-man
sword-man

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 015 critiques

4,5
Publiée le 26/08/2011
Peut être un cran en dessous de "Princesse Mononoké", cette variation d'"Alice au pays des merveilles" est aussi fouillé, inventif, imaginatif, et poétique que le précédent film de Miyazaki. Une oeuvre riche et pronfonde, portrait poétique du monde actuel.
carbone144
carbone144

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 607 critiques

4,0
Publiée le 14/08/2011
Encore une petite perle par Miyazaki. C'est mignon, fascinant, prenant, attachant et très joli. J'ai beaucoup aimé. Il y a un léger manque néamoins de l'aspect épique que l'on retrouve dans les Châteaux, Mononoke ou encore Nausicaa, qui pour moi, est une marque de valeur pour ces films.
Alexandre Brochard
Alexandre Brochard

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 6 critiques

5,0
Publiée le 18/06/2011
Le Voyage de Chihiro est définitivement le meilleur film toutes catégories confondues que j'ai pu voir jusqu'à présent. Dans tous ces films, Miyazaki a toujours su m'impressionner, avec celui-ci tout particulièrement. Dès le début, le maître nous plonge dans un un monde incroyable et magique, où les humains, les esprits et les divinités coexistent. Alors commence un voyage au cœur de l'enfance, un monde rempli d'interdits et de règles, mais aussi pleins de rêves et d'espoirs. Ce film nous fait comprendre que même si l'enfance n'est pas toujours une période facile, il est important de profiter de l'instant présent et d'être heureux. En plus d'une animation à la qualité irréprochable et des environnement magnifiques, la musique composée une nouvelle fois par Joe Hisaishi permet une immersion total dans l'univers du film. L'Art de Hayao Miyazaki atteint son paroxysme lors de la scène du train. À travers une scène d'une pure simplicité, Miyazaki réalise un chef-d’œuvre de poésie. Pendant deux minutes, le monde réel n'existe plus, le spectateur est totalement absorbé par cette scène d'une beauté incomparable, transporté par la superbe mélodie au piano d'Hisaishi : "The Sixth Station". En combinant l'image, l'univers et la musique de deux génies, Le Voyage de Chihiro promet au spectateur un voyage inoubliable dans le monde des rêve. On n'est tellement loin de la niaiserie bien pensante de Disney ou même de certains Pixar les films de Miyazaki. Infiniment plus beau, plus intelligent, plus sincère, plus humaniste, plus créatif, plus poétique, plus vertigineux, jamais niais ou moralisateur. Donneur d'espoir et rêvant d'un monde meilleur comme aucun autre cinéma.
Yellocrock
Yellocrock

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 599 critiques

5,0
Publiée le 22/04/2011
Difficile d'exprimer verbalement ce qu'est ce film. Voyage initiatique, cauchemar éveillé d'une enfant, quête vers un monde parallèle rempli d'esprit et de créatures de la mythologie Japonaise. C'est époustouflant de réussite, on a le sourire aux lèvres tout le long. L'aspect visuel est magnifique également. A voir au moins une fois dans sa vie.
Enarpilod
Enarpilod

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 479 critiques

5,0
Publiée le 20/02/2011
Magique, à tel point que les mots me manquent. Tout simplement à voir, comme tous les films de Miyazaki qui sont des chef d'œuvres.
Bcar
Bcar

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 117 critiques

5,0
Publiée le 23/08/2010
Le voyage de chihiro ou comment Miyazaki fait une sorte de synthèse des explorations faite dans tous ses films. Son univers est ici des plus majestueux, toujours plus inventif. L’émerveillement est ce que l’on ressent devant toute cette magie visuelle. L’enfance et son insouciance est ici un thème important comme dans beaucoup de Miyazaki. Miyazaki est ici à son niveau habituel, c'est-à-dire génialissime.
bein
bein

Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 219 critiques

3,5
Publiée le 02/06/2010
Un peu comme Kiki la petite sorcière, Le voyage de Chihiro raconte le parcours initiatique de son héroïne, son ouverture au monde, sa quête de maturité et d'autonomie. Mais là où Chihiro se démarque, c'est dans l'introduction d'un univers totalement fantastique présentant des personnages hauts en couleurs faisant références aux croyances et aux divinités japonaises. Ainsi, Le voyage de Chihiro est une fable enchanteresse où, en plus des décors et des personnages, la musique apporte sa touche d'onirisme. Cet univers si étrange permet également à Miyazaki d'émettre une forte critique sur la société de travail et de consommation déshumanisante pour l'Homme. Avec un trop plein de symboles, le réalisateur pointe du doigt la destruction progressive de la Nature par l'Homme et la perte d'identité de la société actuelle japonaise mais pas que, qui oublie de plus en plus ses valeurs et ses racines, obnubilée par la consommation et l'argent. Tout ceci fait de Chihiro une oeuvre sombre et pessimiste mais réaliste. Côté personnages, on s'attache à chacun d'entre eux qui a un rôle précis pour dénoncer les travers de la société actuelle et Chihiro se démarque des autres héroïnes de Miyazaki par son caractère fermé et peu téméraire au départ. Le voyage de Chihiro est le film le plus riche, le plus complexe et le plus ancré dans la culture japonaise que j'ai pu voir de Miyazaki. Cette multiplicité de thèmes et de symboles font de ce film une oeuvre intelligente et pertinente, transmettant de belles morales. Mais cette qualité est aussi à double tranchant : en évoquant tant de choses de façon si subtile et parfois incompréhensible pour un non initié à la culture japonaise, le spectateur risque de ne pas tout saisir et d'être perdu dans cet amas de péripéties et de créatures délirantes, parfois jusqu'à friser l'overdose, et de s'ennuyer lors des quelques longueurs. Un second visionnage s'impose pour mieux assimiler toute cette richesse.
Nico2
Nico2

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 144 critiques

5,0
Publiée le 25/05/2010
Hayao Miyazaki revisite Alice au pays des Merveilles et signe un dessin animé sublime aux images superbes avec des couleurs magnifiques, des personnages originaux, un univers incroyable de richesse le tout superbement mis en valeur par la musique de Joe Hisaichi. Un chef d'oeuvre à découvrir.
Unc-Scrooge
Unc-Scrooge

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 612 critiques

4,5
Publiée le 21/04/2010
Le voyage de Chihiro est un dessin animé japonais des plus particuliers: le dessins est beaucoup plus occidental que dans beaucoup d'autres mangas (par exemple Princesse Mononoké - Visage arrondis). Pourtant l'histoire nous plonge dans la plus pure tradition japonaise, avec ses esprits et coutumes. En cela il peut s'adresser même aux plus purs néophytes du manga et constitue un première excellente approche du genre. L'image est colorié, l'histoire soutenue et émouvante, les personnages attachants, la musique entrainante.... Le génie opère, surtout grâce à l'inventivité de Myazaki. Un must à voir absolument.
Sebmagic
Sebmagic

Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 116 critiques

5,0
Publiée le 13/04/2010
Comment ne pas mettre la note maximale pour ce film magnifique ? Je vais m'intéresser de plus en plus aux films d'animation de Miyazaki, c'est certain. Après Mon Voisin Totoro que j'avais trouvé sublime et très poétique, j'ai donc découvert le Voyage de Chihiro. Quel film... Beaucoup d'émotion, de l'humour, et surtout de la poésie, de la douceur. On reconnait immédiatement un univers particulier, un monde à part, où vivent des êtres étranges, mais souvent touchants et indescriptibles. On retiendra notamment le personnage "sans visage" et ces petits cris absolument merveilleux. Des personnages vraiment... inqualifiables. Un juste milieu entre le mignon et l'original. Car ce sont aussi les bruitages qui font une partie du charme de ces chefs d'oeuvres. Des petits sons qui rendent les scènes agréables et amusantes à voir. Aussi, le scénario est vraiment beau. Une vraie histoire pleine d'émotion, d'imagination. On est à la fois émerveillé et constamment surpris par les scènes de poésie. Même si parfois, certaines images sont relativement "dégoûtantes". On est touché par cette petite fille, Chihiro, par la façon dont le personnage a été créé. De même pour Haku. Le film fourmille de nombreuses bonnes idées. Enfin, et c'est un élément très important dans ce film, la BO est d'une beauté incroyable. Des musiques vraiment frissonnantes, qui offrent une ambiance de rêve et de poésie (oui je me répète) permettant au spectateur de plonger immédiatement dans le film pour n'en sortir qu'à la toute fin. Bref, ce film est juste un chef d'oeuvre, qui me donne envie de voir les autres réalisations de Miyazaki au plus vite.
Final-Mangaka
Final-Mangaka

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 163 critiques

5,0
Publiée le 07/04/2010
Malgrès le fait que l'histoire est bel est bien du Miyazaki, donc très imaginatif et farfelue, j'ai adoré ! Les dessins sont magnifiques, les musiques très touchantes !! Bref, j'adore Miyazaki, et j'ai déjà vu Chihiro 10 fois au moins !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top