Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Inspecteur ne renonce jamais
    note moyenne
    3,3
    1188 notes dont 100 critiques
    répartition des 100 critiques par note
    7 critiques
    31 critiques
    38 critiques
    16 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur L'Inspecteur ne renonce jamais ?

    100 critiques spectateurs

    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 820 abonnés Lire ses 1 168 critiques

    3,5
    Publiée le 6 juillet 2016
    "L'inspecteur ne renonce jamais" est une semi-déception dans le sens où le ton n'est guère plus le même, depuis "Magnum Force". Et c'est dommage, parce que la saga commence à perdre de sa personnalité, de ce qui en fait une franchise marquante, et par là même de son intérêt pour le public qui la suit avidement. Quatre films, et dès le second, ça commence sérieusement à partir n'importe comment. Y'a vraiment un truc qui cloche, avec le cinoche américain; sûrement est-ce dû au manque de talent, d'imagination, ou à l'intégrité artistique rongée par un désir d'enrichissement personnel toujours plus pressant, toujours plus important, au point d'en devenir angoissant. En bref, les producteurs balancent des suites à la pelle, suites qui se réceptionnent, bien souvent, n'importe comment. "L'inspecteur ne renonce jamais" se trouve dans cette catégorie si particulière de suites qui sortent mais perdent l'essence même de ce qui faisait toute la qualité du film de base; bon, ça reste quand même très divertissant dans la forme, mais faut quand même dire que le fond ne me permet pas de lui mettre plus. Le constat final demeure dans une phrase toute simple, et dénonciatrice comme il faut : n'est pas Don Siegel qui veut. Par le passé, "Body Snatchers" l'eut déja bien confirmé. Au niveau de la réalisation, le mec est imbattable, une grosse référence en la matière, la crème de la crème pour poser une ambiance viscérale et sombre, histoire de faire un polar, un vrai, de le réaliser dans les formes de l'art. Bien entendu, ce n'est pas James Fargo qui risque de le remplacer; divin metteur en scène de daubes aussi prometteuses que le reboot des "Ghostbusters", parfait Yes Man pour de pauvres studios en mal de pognon, Fargo, c'est une référence en la matière, le type qu'il fallait pour réaliser un film de merde. Heureusement que le type avait encore des arguments, avant de sombrer dans sa période "Chuck Norris". En somme, Fargo c'est l'anti-thèse de l'art de Siegel, son parfait contraire; loin de réaliser des chef-d'oeuvres, le mec a vite retourné sa veste pour tomber dans les méandres des séries b aux forts relents de séries z. Mais attention, son travail ici reste honorable; efficace, la mise en scène nous livre de beaux moments de bravoure, et des scènes d'action fichtrement efficaces. Un coup de chance, en gros. Bon, quelques maladresses persistent, notamment au niveau de l'écriture, mais le niveau reste quand même bon; le scénar est imparfait, mais de bien belles scènes viennent combler les trous laissés par les failles d'une écriture que l'on pouvait aisément parfaire ( notamment celle de la poupée gonflable, belle surprise ). En soi, le film manque de personnalité; ce qu'il a abandonné du premier, il ne le retrouve décidément jamais. A noter également un certain sexisme et un manque de finesse évident, notamment dans les rapports qu'Harry entretient avec le gonzesse du truc, dont l'interprétation ne donne décidément guère de fierté à la gente féminine. Pas mauvaise non plus, elle manque juste d'un certain panel d'émotions. Bien sûr, Eastwood reste irréprochable. C'est Eastwood, en même temps. Voilà, c'est fini. Bilan? Mouais, bof. C'était divertissant, mais pas forcément marquant non plus; manquant de personnalité, le film gagne, heureusement, de par ses scènes d'action rythmées et passionnantes. Mais ce n'est pas que cela, "Dirty Harry". Ca manque de finesse et d'habileté. Elle est décidément bien loin l'époque de Siegel.
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,5
    Publiée le 13 octobre 2019
    " L’inspecteur ne renonce jamais " troisième volet de la saga de " L’inspecteur Harry " . La ville de San-Francisco est depuis quelque temps la cible d’une bande de terroristes qui réclame 2 millions de dollars sous peine de commettre des attentats en ville . L’inspecteur Harry ( Clint Eastwood ) qui avait été mis sur le banc de touche par ses supérieurs pour avoir une fois de plus utiliser des méthodes radicales pour arrêter des malfrats est remis sur les rails pour se charger de l’enquête et tenter d’arrêter le groupe . Pour cette nouvelle enquête il va être contraint de s’associé avec une femme flic nommer Kate Moore ( Tyne Daly ) totalement inexpérimenté sur le terrain ... Après les succès de " L’inspecteur Harry " et de sa suite " Magnum Force " il était évident que les producteurs allient continuer à surfer sur ce succès en lançant un troisième opus dans la foulée ce qu’il feront donc en 1977 avec ce troisième volet nommer " L’inspecteur ne renonce jamais " . Cette troisième aventure de l’inspecteur Harry est très sympa . Ce qui est vraiment intéressant dans ce nouvelle opus c’est que Harry va être contraint pour sa nouvelle enquête de faire équipe bien malgré lui avec une femme flic qui a très peu d’expérience sur le terrain . Et lui qui n’hésite pas à rentrer dans le lard des suspects et qui se donne à fond sur le terrain en utilisant des méthodes très expéditifs pour arrêter les malfrats en tout genre va s’arracher les cheveux de devoir se coltiner une femme sans aucune expérience sur le terrain ce qui va donner lieu à des moments assez drôle entre les deux . Surtout qu’il a un côté très macho et un brin sexiste en estimant que les femmes ne sont pas capable de faire le travail d’un homme sur le terrain ce qui ne va pas arranger leurs rapport . Ils vont donc mener l’enquête ensemble pour tenter d’arrêter une bande de terroristes qui sème la terreur en ville et sa va être explosif donnant lieu à son lot de suspense , de violence et d’action . Bref on retrouve toujours avec plaisir les ingrédients qui ont fait le succès des deux premiers opus qui fonctionnent toujours bien dans quelques séquences mémorables spoiler: ( L’inspecteur Harry qui défonce la vitrine d’un magasin avec sa voiture pour arrêter des malfrats , la course poursuite sur les toits pour arrêter le suspect Black , le combat final à Alcatraz entre les terroristes et l’inspecteur Harry ... ) . Le film est vraiment très sympa et divertissant mais risque de ne pas plaire à tout le monde car le film adopte un ton beaucoup plus léger un peu plus baser sur la comédie ( notamment par le duo de l’inspecteur Harry et de sa coéquipière ) et un peu moins sombre et violent que les précédents ce qui peut un peu décevoir les fans de la première heure . Moi sa ne m’a pas déranger . Je trouve que sa change de ce qu’on a vu dans les deux premiers films et sa apporte un peu de fraîcheur et de nouveauté . Par contre je pense qu’on aurait pu développer un peu plus les personnages des terroristes que l’inspecteur Harry est charger d’arrêter qui sont plutôt en retrait et qui servent plus de faire valoir à l’inspecteur Harry pour justifier sa nouvelle enquête . Clint Eastwood est toujours parfait dans son rôle de l’inspecteur Harry aux méthodes toujours aussi expéditifs . Il forme un duo explosif avec l’actrice Tyne Daly qui joue très bien sa nouvelle coéquipière inexpérimenté . Le duo Clint Eastwood / Tyne Daly fonctionne très bien et fait des étincelles pour notre plus grand plaisir nous régalant de scène et répliques amusantes . Pour résumer " L’inspecteur ne renonce jamais " est un troisième volet de l’inspecteur Harry très sympa et divertissant .
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 571 critiques

    2,0
    Publiée le 12 mars 2019
    En effet, l’inspecteur ne renonce jamais. Pas même après avoir rendu son étoile au capitaine et lui avoir suggéré de se la carrer à un endroit précis dont je tairai le nom. Des petits voyous menacent de faire exploser le centre ville de San Francisco s’ils n’obtiennent pas la rançon demandée. Bien sur, il y a quelques meurtres par ci par là et comme d’habitude, la police est incapable d’agir ou met trois plombes pour agir. Mais heureusement, l’Inspecteur Harry est là. Tout cela pour dire qu’en ce qui concerne ce film, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. « L’Inspecteur ne renonce jamais » se contente seulement d’exploiter le filon sans forcer davantage. L’intrigue est des plus minimalistes. Comme vous vous en doutez, on devine à l’avance tout ce qui va se passer. L’inspecteur est toujours aussi expéditif, colérique, intrépide, cynique et désagréable avec ses collègues. Comme je l’ai dit, que du vieux. Mais y a quand même quelques trucs à retenir tout de même. Tout d’abord le côté Buddy-movie avec la présence d’un second rôle féminin. Autant vous dire qu’au début de la collaboration, y a des pions bien appuyés qui partent. Quelques traits d’humour noir aussi. Et il y a bien sur Clint Eastwood qui tient tout le film sur ses épaules. Même s’il semble un peu lassé de son personnage, il continue de le jouer comme il faut. En soi, le film n’est pas désagréable à regarder, mais comparé à d’autres polars dans lesquels Clint a joué (les deux premiers volets de la série ou même « La corde raide », pour ne citer que ces exemples), ce film fait partie de la catégorie des polars lambdas.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 546 abonnés Lire ses 2 233 critiques

    5,0
    Publiée le 3 avril 2011
    L'Inspecteur ne renonce jamais quels plaisir de retrouvé l'exceptionnelle et unique inspecteur Callahan dans une enquête toujours aussi excellente et captivante. La réalisation est d'époque donc magnifique: simple, posé et efficace, c'est que du bon. Cette fois ci l'inspecteur Harry est confronté a une bande de terroriste lourdement armée voila des adversaire de choix. Et avec tous sa il a comme coéquipière une femme et sa c'est juste énorme pour l'inspecteur Harry. Donc enquête toujours aussi passionnante et captivant, vraiment bien mené, avec un final des plus excellent dans la célébré prison d'alcatraz. Clint Eastwood est toujours aussi inspiré et parfait dans son rôle et forme un très bon duo avec Tyne Daly qui est vraiment génial et tiens tête au célébré inspecteur Harry qui a toujours son légendaire humour. Voila, ce film est vraiment une pure merveille, un classique. A voir absolument. Un chef oeuvre.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 913 critiques

    4,0
    Publiée le 26 août 2013
    3eme épisode des aventures du célèbre inspecteur Harry Callahan ou Callaghan selon les doubleurs, celui-ci est réalisé James Fargo l'assistant de Clint Eastwood sur Josey Wales hors-là-loi. C'était même Eastwood qui devait le réaliser au départ avant de lui laisser la place trop occupé justement par Josey Wales. encore un sujet fort pour l'inspecteur Harry. Après Scorpio dans le 1er volet, un gang de policiers fascistes dans le second, il devra lutter contre des révolutionnaires. Plus précisément des vétérans du Vietnam qui se sont réunis sous la bannière "la force de frappe du peuple" et qui tuent des policiers, volent des armes militaires et kidnappent le maire de San Francisco. La violence est bel et bien présente. Personne ne se fera de cadeau. Ainsi on a l'habituelle scène du hold-up, qui ne sert à rien dans l'histoire, mais qui permet de voir l'inspecteur Harry faire le ménage avec son Magnum 44 et défoncer une boutique avec une voiture de police. La touche comique est assurée par ses relations toujours aussi ombrageuses avec sa hierarchie. Ce qui nous donnera droit comme toujours à quelques répliques bien senties : "collez vous l'étoile dans le c**, je peux faire une déclaration McKay ? Votre bouche est trop près de votre rondelle". Mais aussi par une collègue féminine qu'il aura du mal à accepter en raison de son amateurisme. Tout du moins au début. L'Inspecteur ne renonce jamais est considéré comme le dernier vrai bon Inspecteur Harry. Si l'on excepte quelques longueurs et piétinements dans l'enquête, c'est un divertissement policier tout à fait acceptable.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2085 abonnés Lire ses 6 878 critiques

    3,0
    Publiée le 30 septembre 2010
    Autant le dire d'entrée : amateurs de Shakespeare et de Baudelaire s'abstenir! Car le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ami Harry Callahan (Callagan dans vf, aberrant) ne fait pas dans la dentelle. Et que dire de cette idéologie tout de même franchement discutable, pour ne pas dire même assez réac... Cela dit, si l'on arrive à accepter tout cela, il faut reconnaitre que le divertissement sait se faire assez plaisant. Non pas que la mise en scène ou le scénario soit d'un intérêt majeur (au contraire), l'ensemble sait se faire assez rythmé, sans surprise certes mais plutôt bien mené. De plus, certains dialogues s'avèrent toujours aussi jubilatoires, Clint Eastwood s'en donnant lui à coeur joie dans ce rôle. Mais c'est également par la présence de Tyne Daly que l'oeuvre réussite à trouver une certaine épaisseur, sa relation avec Callahan s'avérant en définitive assez juste et même relativement touchante. Bref, rien de bien nouveau dans le genre, mais reste que cet "Inspecteur ne renonce jamais" nous aura fait passer un agréable moment. Un bon film d'action.
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,5
    Publiée le 14 août 2013
    Bon toujours du Callahan,du bon Harry, meme si on peut regretter un petit peu toujours les memes ficelles: Les mechants ultras mechants qui flingues gratos a tout va et son second spoiler: qui fini toujours flinguer. Quand meme client !!!
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 462 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    1,0
    Publiée le 4 mai 2013
    Après un très bon second opus, changeant presque radicalement de voie après le premier film, cette nouvelle aventure de l'inspecteur Harry ne m'a guère convaincue. Avec des dialogues nunuches (« Tiens, Charlie a laissé la porte ouverte... » « On ferait bien d'aller voir »), un rythme quelque peu mollasson et une réalisation plate, le film du yes-man James Fargo parait fade à côté de ses prédécesseurs. D'ailleurs le côté le plus violent du film réside sur le côté machiste et l'attitude insubordonnée d'un Dirty Harry tournant un peu trop en rond, voire au ridicule... Personnages effacés, subtilité oubliée, violence aseptisée, que reste-t-il du vieux Harry Callahan, le mec qui n'aime personne et qui traque les truands ? Et bien tout simplement une légende vivante qui ne fait quasiment jamais ses preuves si ce n'est dans ses dires et dans des remises en place soft et ridicules comme menacer un brigand avec un débouche-chiotte. Après Harry le réac' qui parle après avoir tiré, puis Harry le sentimental qui possède finalement une morale, voici maintenant Harry le machiste qui revient aux sources d'une méchanceté caricaturale, comme si on assistait à un remake du premier opus. Pour le reste, durée minimale pour une enquête bidon aux méchants certes d'actualité pour l'époque mais peu terrifiants, s'apparentant plus à un groupe de hippies extrémistes qu'à de véritables terroristes. On ne les voit pas beaucoup et l'histoire devient donc un prétexte pour faire de notre héros un joujou de ses supérieurs afin de prouver qu'il peut travailler avec une femme. La série commence donc à s'essouffler à cause d'une auto-parodie du héros dont chaque nouvelle aventure devient burlesque et tourne autour d'un rôle qui change de personnalité comme de chemise...
    Bruno65
    Bruno65

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 748 critiques

    2,5
    Publiée le 18 février 2015
    Le moins intéressant des cinq films du fait du manque de relief et de l'intrigue assez molassonne malgré toujours les répliques de Callahan.
    Sonia K.
    Sonia K.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 157 critiques

    0,5
    Publiée le 14 janvier 2017
    Un gros navet, mais alors, un gros gros navetissime comme seul hollywood a le secret: un flic, loup solitaire, mais alors seul!!!!! (sa hiérarchie, la mairie, ses potes sont tous contre lui); lui, c' et le bon, le redresseur de torts qui ne recule devant rien et qui pige tout au quart de tour ; les autres ce sont les méchants. Eh bien, devinez quoi??? Notre inspecteur, envers et contre tout va tuer tous les méchants, après une enquête sans queue ni tête, mais, comme c' est le super-héros auquel rien ne résiste, il y arrive en un temps trois mouvements, au gros pétard, au bazooka et même en rentrant à fond dans un magasin. Et bien entendu, les pneus crissent dur dès roule en voiture, normal, non? !!! Ajoutez à ce chef d' oeuvre une bonne dizaine de morts (pas le super héro, il passe entre les balles); quelques voitures et édifices explosés au bazooka; des dialogues d' une nullité qui convient parfaitement au film.. Des clichés un peu facho sur la police qui se dégonfle face aux truands, sur les femmes, etc... Vous avez tout compris! En résumé, une "daube" pour ados qui n' ont jamais rien vu ou pour débiles avancés.....
    Stéphane D
    Stéphane D

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 1 411 critiques

    2,5
    Publiée le 8 octobre 2017
    3e aventure de la saga "culte"...à part l'aspect transgressif du thème de l'égalité hommes/femmes, on a toujours affaire à un scénario ras des pâquerette et des méchants caricaturaux de débilité.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 2 218 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mars 2017
    beaucoup plus classique et moins surprenant que son prédécesseur, ce film reste cependant un bon divertissement !!!
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 269 abonnés Lire ses 3 252 critiques

    3,0
    Publiée le 28 octobre 2012
    Dans ce troisième opus, l’inspecteur Harry est muté dans un nouveau service où il doit faire équipe avec une nouvelle partenaire. Ils auront pour tâche de traquer des terroristes qui ont enlevé le maire de San Francisco… Ce film policier possède une mise en scène assez rigoureuse ainsi qu’une interprétation toujours aussi impliqué de Clint Eastwood. Par contre, l’histoire ne propose pas grand-chose de neuf par rapport à la saga et la prestation de Tyne Daly dans le rôle de la coéquipière n’est pas toujours très convaincante, ce qui fait que dans l’ensemble c’est tout de même un peu moins réussi que les deux premiers opus.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 461 critiques

    2,0
    Publiée le 1 septembre 2015
    Sans originalité et par moment assez lourd, ce troisième volet des aventures du flic le plus redoutable de San Francisco, est sans doute le moins bon.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 1213 abonnés Lire ses 5 482 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ce 3e Dirty Harry joue plus sur les sentiments des personnages et néglige un peu l'action par rapport aux deux premiers opus. Mais cela reste tout de même un bon polar avec notamment un final réussi dans la prison d'Alcatraz. Et Clint Eastwood est toujours aussi efficace.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top