Mon AlloCiné
Summer of Sam
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Summer of Sam" et de son tournage !

D'après un fait divers :

Tout en relatant un certain nombre d'événements survenus lors de l'été 77 à New-York, Summer Of Sam fait aussi référence à un célèbre tueur en série, David Berkowitz (surnommé Son of Sam).
Il faut chercher l'origine de son surnom dans les tréfonds de l'une de ses obsessions... le chien de l'un de ses voisins (un certain Sam Carr).
A partir de 1975, David Berkowitz se sent persécuté par ce chien. Ses aboiements le terrifient à tel point qu'il les croit maléfiques. David Berkowitz pense alors qu'il est investi d'une mission, celle de tuer. A son actif, il compte douze victimes (entre le 29 Juillet 1976 et le 10 Août 1977).
Le 12 juin 1978, le serial-killer est condamné à six peines de prison, soit 365 années de réclusion.

Spike Lee évoque la prudence avec laquelle il a traité son sujet :

"Il n'existe dans Summer Of Sam aucun élément propre à choquer les parents, les proches des disparus. Je n'ai pas un seul instant tenté d'illustrer leur chagrin par des images, car rien ne me permettait d'éprouver ce qu'ils ont alors ressenti."

Spike Lee décrit le climat de l'époque :

"Summer Of Sam évoque l'été 77 tel que les New-Yorkais l'ont vécu. Un été si chaud qu'il a entraîné une gigantesque panne d'électricité qui, elle-même, a entraîné le pillage des magasins (...). A cette époque, les Yankees volaient de victoire en victoire (...). 1977, c'était aussi le premier été du disco. La musique punk marchait fort aussi. Il existait alors des endroits comme le Studio 54 et le Plato's Retreat qui synthétisait tout ce qui se passait alors. Vraiment, de quoi nourrir une histoire géniale. "

Mira Sorvino à propos de la direction d'acteurs de Spike Lee :

" (...) Spike Lee a adapté les dialogues, les situations à nos personnalités respectives. Il nous a apporté des idées nouvelles aux répliques déjà écrites. Un travail vraiment très enrichissant. Pour nous, les comédiens. Pour le film aussi. "

John Leguizamo, comédien :

Le public l'a véritablement découvert en 1991 dans Hangin' With The Homeboys de Joseph P. Vasquez. Auparavant, il a joué sous la direction de Brian De Palma (Outrages, 1989), de Renny Harlin (58 Minutes pour vivre, 1990), ou encore de Mike Nichols (A Propos d'Henry, 1991).
Depuis, il est apparu au générique de L'Impasse de Brian De Palma (1993), de Super Mario Bros de Rocky Morton et Annabel Jankel (id.), ou encore dans Le Fan (1996).
Woody Allen fit appel à lui pour Accords et Désaccords (1999).

Summer of Sam sur La Croisette

Le film de Spike Lee a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, à Cannes, lors du 52ème Festival (1999).
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Mortal Engines (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Pupille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Oscar et le monde des chats (2018)
Back to Top