Mon AlloCiné
L'Etrange incident
note moyenne
3,9
125 notes dont 29 critiques
45% (13 critiques)
41% (12 critiques)
14% (4 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur L'Etrange incident ?

29 critiques spectateurs

overlook2

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 163 critiques

4,5
Publiée le 26/08/2016
« L’Etrange incident » est une gifle de laquelle on se remet difficilement. Ce premier sommet dans l’œuvre de Wellman sidère autant par l’implacabilité de son constat (le Mal est dans la nature de l’homme, profondément ancré) que celle de son geste, sec et sans concession. Pas de rédemption possible ici, y compris pour le « héros » (Henry Fonda) conscient mais passif. La justesse des comportements, qui est la marque du cinéaste renforce encore l’acuité du regard que le cinéaste pose sur la nature humaine (sans illusion mais vibrante sous le soleil noir de l’ambivalence). Ajoutez à cela une mise en scène redoutablement concise et vous obtenez un objet cinématographique d’une pureté absolue.
gimliamideselfes

Suivre son activité 840 abonnés Lire ses 3 668 critiques

5,0
Publiée le 10/09/2010
Film excellent que ça soit dans son propos (proche d'un 12 hommes en colère, M le Maudit ou même Fury), dans sa mise en scène, dans la performance des acteurs (surtout Fonda, qui arrive à être classe, sobre et discret, bref tout un programme, c'est un acteur que j'aime beaucoup, et ce film résume pourquoi). Le film est court, il va à l'essentiel, un vrai grand film, intelligent, beau, que demander de plus ?
BRONXTALES

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 603 critiques

5,0
Publiée le 15/09/2009
Un western assez court avec comme thème la justice et qui ressemble un peu au déroulement de 12 hommes en colère. Un film qui fait froid dans le dos, qui passe en revue le comportement des groupes, la folie collective ... très intéressant.
Wagnar

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 280 critiques

3,5
Publiée le 11/02/2018
Intéressant western de Wellman, mais pas son meilleur (je penche plus pour la Ville Abandonnée). Le film est très fort en ce qui est son message qui est un vif plaidoyer contre le lynchage et la justice expéditive. En général, j'aime les westerns au scénario simple, mais là c'est un peu trop pour moi. Le scénario tient en effet sur un confetti. Le film n'est pas mauvais mais j'aurais aimé une histoire plus riche, où l'on aurait ajouté par exemple plus d'action et, pourquoi pas, une intrigue amoureuse. Un film pas indispensable, mais intéressant tout de même.
soniadidierkmurgia

Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 3 094 critiques

4,5
Publiée le 19/04/2017
Quand il dirige son premier western en 1942, William Wellman âgé de 46 ans a déjà une longue carrière derrière avec près de 60 films à son actif depuis ses débuts en 1920. Il avait été fasciné par le dernier roman de Walter Van Tilburg Clark, "The Ox-Bow incident" inspiré d'un fait divers s'étant déroulé en 1885. Zanuck, le patron de la Fox, soutient Wellman dans son idée d'adapter le roman dont Wellman détient les droits malgré la certitude qu'il a que la gravité et la dureté du sujet n'attireront pas les foules jamais enclines à apprécier les miroirs tendus reflétant les côtés les plus sombres de la nature humaine. spoiler: Le film traite du lynchage, méthode plus qu'expéditive de rendre la justice dont la sauvagerie s'appuie sur les mystérieux phénomènes de groupe. Fritz Lang dans "Furie" avait déjà abordé le sujet en 1936, ainsi que Mervyn Leroy un an plus tard dans "La ville gronde", mais en cette période où l'Amérique hésite à entrer de plain pied dans le conflit mondial, les spectateurs ont surtout envie de films divertissants. Zanuck montre ici avec le soutien indéfectible qu'il apporte à Wellman sa capacité à mobiliser son argent pour autre chose que le profit. Le résultat est un film très court (1h15) qui hormis le contexte n'a pas grand chose à voir avec le western traditionnel. Tourné essentiellement en studio, "L'étrange incident" est en réalité un huis clos en extérieur dans lequel Wellman est surtout occupé à examiner la réaction de chacun des protagonistes spoiler: pour tenter de comprendre comment un groupe d'hommes auquel s'est adjoint une femme (Ma Grier jouée par Jane Darwell) va finir par s'unir autour de la volonté des plus extrémistes d'entre eux pour tordre le cou à trois innocents dont les cris ou supplications seront sans effet. L'étude de cas proposé par Wellman jamais austère démarre dans le saloon du village où l'on apprend qu'un fermier nommé Kincaid se serait fait tué après que lui ait été volé son bétail. Wellman très scrupuleux quant à sa transcription du roman spoiler: n'omet aucune des étapes de la montée en tension de la violence et montre parfaitement comment sont évacuées toutes les mises en garde contre une justice expéditive comme celle très argumentée du juge (Matt Briggs) avant le départ de l'expédition ou celle plus viscérale de Gil Carter (Henry Fonda) un des deux étrangers s'étant joints au groupe. La règle de la majorité habilement mise au vote d'emblée par ceux qui veulent en découdre sera une arme imparable, permettant aux suiveurs de soulager à bon compte leur culpabilité. La démonstration de Wellman est implacable sans recourir à des personnages trop caricaturaux qui auraient amoindri la force du propos. Quoique d'une esthétique très soignée le film ne répond rien aux codes traditionnels du western et comme l'avait prévu Zanuck il passa inaperçu malgré une nomination aux oscars en 1943 (dans la catégorie du meilleur film). Wellman. Par la suite Wellman réalisera quatre westerns plus conventionnels mais tout aussi réussi avant de finir le cycle avec "Track of the cat" en 1952 lui aussi très affranchi des règles établies. Par sa concision, son esthétique, la force de son propos, la force de persuasion de ses acteurs (Henry Fonda, Dana Andrews, Jane Darwell et Frank Conroy), "L'étrange incident" démonte qu'un genre très codifié peut servir de véhicule à une réflexion psychosociale. Il figure désormais en bonne place dans toutes les anthologies du western, le temps lui ayant rendu justice.
this is my movies

Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 2 918 critiques

5,0
Publiée le 30/12/2015
(...) La thématique du film, c'est donc bien évidemment la condamnation de la peine de mort (un thème peu novateur même pour l'époque mais le contexte de la 2nde Guerre Mondiale le rend difficile à faire accepter au public, surtout après l'attaque sur Pearl Harbor). En fond, on retrouve surtout cette dictature de la masse, cette folie irrépressible qui s'empare d'une foule quand elle cède à ses instincts primaires. Une simple rumeur (personne n'a vu le cadavre à part celui qui colporte la nouvelle en ville) suffit à déclencher une soif de sang qui ne s'étanchera que dans l'horreur pur, au mépris de toute considération pour la vie humaine. (...) Là où le film devient intéressant, au delà de ses qualités cinématographiques évidentes, c'est aussi dans sa propension à transcender les conventions de son genre "d'origine". C'est un drame tout autant qu'un pamphlet mais comme tous les grands films, il sait s'emparer des codes du genre qu'il investit pour en faire autre chose et arriver à donner une dimension universelle à son propos. C'est un western à la base pour le contexte historique qui permet à l'histoire de se dérouler de cette manière là (dans un contexte moderne, ce genre d'intrigue est bien moins plausible et perdrai ainsi de sa force). Les costumes, le décor, la façon de penser des personnages appartient au genre. Son déroulement s'éloigne des conventions et des poncifs attribués à certains fleurons du genre : le duel au milieu de la rue principale, la poursuite à cheval, les méchants indiens et j'en passe. Par contre, il en prend certains pour en faire autre chose : la bagarre de saloon devient un simple échange de coups de poings vite interrompu par le barman, l'histoire d'amour entre la prostituée au grand cœur et le héros devient une simple rencontre entre 2 anciens amants, avec elle qui a refait sa vie au bras d'un homme très riche et lui qui continue sa vie, toujours hanté par son souvenir. Il emprunte au drame judiciaire sa construction avec les échanges entre témoins et avocats, plaidoiries et jugement. Il mixe les genres, prend ce qu'il faut ailleurs afin de changer la nature du film afin d'en tirer le meilleur parti possible et faire que ce western ne soit pas complètement un western. (...) La mise en scène de Wellman n'en souffre guère car ce dernier a fait le choix de la sobriété avec peu de mouvements d'appareil mais il sait aussi très bien produire de belles images. Sa maîtrise de la grammaire cinématographique est impressionnante et il nous trousse aussi des plans d'une beauté visuelle parfois stupéfiante (voir le plan avec les 7 qui se dressent face à la foule, avec cette légère contre-plongée à contre jour ou bien celui qui suit l'acte final). Sa direction d'acteurs est elle aussi impeccable comme lors de cette séquence où Gil retrouve son ex et que les 2 se regardent de manière intense et explicite mais n'échange aucune parole. Du grand travail, plein de maîtrise, qui s'autorise quelques plans d'éclat mais qui reste au final assez sobre afin de laisser le spectateur à l'intrigue. (...) encore aujourd'hui, "L'étrange incident" garde toute sa puissance idéologique, qui frappe en plein coeur et marque nos consciences. Indispensable. La critique complète à lire ici
weihnachtsmann

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 2 798 critiques

4,0
Publiée le 24/06/2015
Le récit d'une chasse à l'homme. C'est assez tendu et efficace. Peu de temps pour les sentiments. Tout converge vers l'exécution programmée de l'assassin. Mais il n'y a pas d'autorité alors la force bestiale humaine se dévoile. C'est presque un huit clos qui s'installe jusqu'à la fin terrible...
loulou451

Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 496 critiques

5,0
Publiée le 25/12/2014
100 minutes. C'est le temps qu'il faut à Wellman pour réaliser un film magistral. Pas une minutes de plus ou de trop pour faire de cet "étrange incident" bien plus qu'un simple western de plus, mais une oeuvre universelle, intemporelle, grave, profonde, truffée de flamboyances. Linéaire, simple, à la limite du minimalisme, le scénario donne pourtant toute sa force à cette oeuvre puissante, qui, rarement sera allée plus loin dans l'exploration de la société humaine, celle qui emporte tout sur son passage quand le groupe s'en mêle, qui submerge les individualités et individualismes, et au final, finit par briser les consciences. Fascinant et d'une modernité incroyable. 70 ans plus tard, le film n'a pas pris une ride et Henry Fonda lisant la lettre d'un innocent est toujours aussi déchirant. Un chef-d'oeuvre.
Death_Metallus

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 417 critiques

3,5
Publiée le 28/11/2013
L'Etrange Incident peut être vu comme un des premiers western à inclure une véritable réflexion. La dimension morale de ce film est en effet évidente et pose des questions sur la notion de justice et de loi. À ce titre, le film de William Wellman, surtout connu pour avoir réalisé L'Ennemi Public [Public Enemy], film de gangsters des années 30, est une pierre importante dans l'édifice du genre western.
Gérard Delteil

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 404 critiques

4,0
Publiée le 10/07/2013
Superbe western tourné avec très peu de moyens, mais une pléiade de grands acteurs. La photo noir et blanc est superbe et la tension dramatique ne faiblit jamais. On peut sans doute lui reprocher un certain humanisme manichéen, mais, à une époque, où on massacrait allègrement les Indiens et où on vantait la self-justice et la peine de mort sur les écrans, ce film est franchement à contre-courant de l'idéologie dominante.
yayo

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 225 critiques

5,0
Publiée le 21/03/2013
Un très beau film sur l'auto-justice et l'effet de groupe, qui peuvent causer des tords irréparables. Le film est court, mais il parvient très bien à défendre son propos. De plus il est loin d'être manichéen ou d'une morale plombante. On retient les dernier dialogue d'Henry Fonda d'une profondeur et d'une justesse assez frappante.
TTNOUGAT

Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 2 412 critiques

4,0
Publiée le 17/11/2012
Ce western est si prenant, si bouleversant surtout dans le dernier quart d’heure qu'on oublie d’en voir ses défauts. Question remise en cause des mentalités humaines il est utile et même nécessaire mais question cinéma, il demande un peu de recul car il profite trop de la dramaturgie de son scénario pour en oublier une certaine vraisemblance. Ce lynchage ressemble trop à un procès, c’est à ,la fois sa force narrative et sa faible crédibilité. Il y a toute une période qui ne colle pas, elle s’étend sur toute la nuit ce qui a largement le temps de faire tomber la folie meurtrière des hommes et d’en dé saouler quelques uns. Fonda et Andrews sont formidables et Jane Darwell, utilisée à contre emploi et qu'on entend plus qu'on ne voit, aurait pu être encore meilleure si Wellman avait osé lui demander davantage. La mise en scène est à la fois sobre comme lors de la lecture finale de la lettre et efficace par la tension due au milieu restraint. Foin des grands espaces et de la lumière ici, c’en est presque antinomique. Quoi qu'il en soit c’est un film à voir sans aucune hésitation.
Buzz063

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 919 critiques

4,0
Publiée le 23/07/2012
Date importante dans l’histoire du western puisqu’en choisissant de s’attaquer de front un sujet comme le lynchage, Wellman prouve que, même à travers un genre très populaire et commercial, on peut exprimer une opinion engagée et traiter de sujets graves. L’Etrange incident est donc un des films qui ont permis de donner ses lettres de noblesse au genre. Wellman parvient à tirer le maximum d’un budget famélique imposé par les productions en raison du côté engagé du film. Paradoxalement, les contraintes qu’impose ce faible budget servent le film. En limitant le plus possible les décors aux grands espaces et les lieux de tournage, Wellman ressert la portée dramatique du film, au point que le « procès » des trois accusés à tort a par moments des allures de huis-clos. Comme à son habitude, le cinéaste se sert également beaucoup du hors-champ notamment pour des séquences décisives comme la tentative d’évasion d’Anthony Quinn ou la pendaison finale. Une autre particularité du film est d’être au fond sans véritable personnage principal. La star Henri Fonda a beau être au casting, son personnage n’intervient pas plus que les autres et n’empêchera pas l’inéluctable. Il est un témoin parmi d’autres. L’Etrange incident se penche autant sur les personnages qui souhaitent le lynchage et l’encouragent que sur ceux qui tentent de l’empêcher et que ceux qui en sont les victimes.
Tony cooper

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 59 critiques

5,0
Publiée le 05/07/2012
William Wellman nous offre un pur chef d'oeuvre avec ce film. Le casting est parfait avec un Henry Fonda toujours aussi époustoufflant, le Mexicain Anthony Quinn joue un bandit...Mexicain, et mention spéciale à Dana Andrews dans le rôle du martyr qui nous émeut à chaque prise de parole. J'ai vu "pendez-les haut et court" de Ted Post avec Clint Eastwood, et je peux dire que Post s'est beaucoup inspiré de ce film pour réaliser le sien. En effet, des lyncheurs trop préssés d'en découdre ne cherchent pas réellement à savoir si la victime est innocente ou non, d'ou l'intrigue du film. Ce qui m'a frappé dans ce film, c'est le côté bestiale de l'homme qui cherche à tout prix la vengeance "oeil pour oeil dent pour dent", sans même chercher à détacher le vrai du faux. Ce film de 1943 est malheureusement encore un véritable message fort envers la peine de mort, comme nous le savons tous, beaucoup trop de personnes aux Etats-unis sont éxécutées encore de nos jours puis disculpées à titre posthume. Ce film est tout simplement une leçon! 5/5
Sinefil44

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 985 critiques

4,0
Publiée le 04/06/2012
Voilà un western qui sort des sentiers battus. "L'étrange incident" est un authentique plaidoyer contre la peine de mort, contre la justice expéditive des hommes et contre leur fatuité. La fin nous donne une belle leçon de morale. Il est intéressant de revoir deux monstres sacrés du cinéma américains à leur début, Henry Fonda dans un rôle moralisateur et Anthony Quinn dans un second rôle plus effacé. Au bilan, un film simple d'une évidente efficacité.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top