Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
L'Homme au pistolet d'or
note moyenne
3,2
2779 notes dont 211 critiques
12% (26 critiques)
27% (57 critiques)
23% (49 critiques)
25% (52 critiques)
9% (20 critiques)
3% (7 critiques)
Votre avis sur L'Homme au pistolet d'or ?

211 critiques spectateurs

Yannickcinéphile
Yannickcinéphile

Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 4 013 critiques

4,0
Publiée le 19/05/2014
L’homme au pistolet d’or est un James Bond de bonne tenue, où l’on retrouve globalement tout les bons éléments de la saga, dans un ton ici assez parodique toutefois, mais ce n’est pas désagréable. Déjà on trouve un Roger Moore efficace quoiqu’un peu trop léger. Il reste sérieux, mais on sent qu’il prend le film clairement au second degré, ce qui pourra peut-être nuire à quelques scènes, et en même temps en renforcer d’autres dans leur ton amusant. Ca ne plaira peut-être pas à tous. Toutefois il a en face de lui un méchant très sérieux, très grave au contraire, incarné par Christopher Lee. Bon atout du film, il joue juste, il incarne un méchant bondien comme on les aime, et il ne manque pas de charisme. Il est parfaitement épaulé par un Hervé Villechaize décapant, qui apporte un gros point au métrage. Britt Ekland est amusante et charmante. Elle endosse le bikini merveilleusement, et la traduction française de son nom est un régal pour des quiproquos croustillants. Le scénario est assez bon. Aventures exotiques, rythme convaincant, personnages hauts en couleurs, séduction, invention scientifique, humour, ce métrage est un mélange agréable pour passer deux heures sans prise de tête. Parfois c’est un peu le foutoir, mais ce Bond là est moins désordonné que bien d’autres, se suit assez simplement, et ne manque pas de bonnes scènes. Par ailleurs n’ayant pas trop misé la carte du spectaculaire, il a moins vieilli que certains de ses concurrents, je pense aux Diamants sont éternels vu la semaine dernière par exemple. La réalisation est signée Hamilton. Réalisateur de films d’actions et d’aventures qui livre là un métrage propret. C’est bien filmé, l’action est efficace, il y a des passages tout à fait réussi (le final de Scaramenga par exemple) et même un certain sens du gag (le fessier de Mademoiselle Bonne nuit sur la fin !). C’est dynamique et assez moderne même pour certaines idées. Les décors sont imaginatifs, variés, très réussis comme souvent dans les James Bond, mais là il y a vraiment des idées exubérantes. Le coup du QG dans la cale totalement tordue est une fantaisie à voir. La photographie est élégante et raffinée. Quant à la musique elle n’est pas désagréable. Un générique surement un peu mineur pour la saga, pas de grands thèmes, mais enfin, ca tient. En conclusion l’homme au pistolet d’or n’est pas le plus connu des Bond, ce n’est pas le meilleur, mais il est tout à fait convenable. A condition cependant d’adhérer clairement ici à un film très second degré. Pour autant les amateurs devraient trouver leur compte avec des morts très Bondienne, des décors imaginatifs, des idées singulières, des méchants excentriques. J’ai hésité avec le 3.5, mais je pousse jusqu’à 4 car l’ensemble n’a pas tellement vieilli et reste, à la relecture de cette critique, d’un niveau tout à fait honorable. Ca reste un peu le bazar, mais comme dans bien des James Bond.
Mad Gump 10
Mad Gump 10

Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 716 critiques

3,0
Publiée le 19/05/2015
Seconde aventure sous les traits de James Bond pour Roger Moore, ce James Bond n'est pas meilleur que le précédent, il est au même niveau, et donc assez décevant. Le scénario est assez basique, comme tous les James Bond : il semble important au début mais n'est qu'un prétexte pour voir le gentil affronter le léchant. Roger Moore est un peu plus à l'aise dans le rôle de Bond, mais il est effacé par Christopher Lee, hyper charismatique dans la peau de Francisco Scaramanga, le plus grand tueur à gage au monde et l'homme au pistolet d'or, tout simplement. En parlant du pistolet d'or, c'est une idée très originale, mais comme son possesseur, elle est sous-exploitée. Pareil pour la petite amie de Scaramanga. La Bond girl est certes très jolie, mais elle est stupide au plus haut point. Ce serait sûrement passé...si elle ne bossait pas au MI6. Le personnage le plus original et le plus intéressant est au final celui de Tric Trac, le nain fourbe. Le plus gros défaut de ce film, c'est en réalité de subir des baisses de rythme tout du long. De ce fait, on attend qu'il se passe quelque chose. Ça a également pas mal vieilli. Un James Bond qui se laisse regarder, mais loin d'être le meilleur.
Chris46
Chris46

Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 947 critiques

2,5
Publiée le 28/02/2013
" L'homme au pistolet d'or " 9ème opus de la saga culte " 007 James Bond " . James Bond ( Roger Moore ) pour sa 9ème mission décide de retrouver un type nommer Scaramanga ( Christopher Lee ) qui est un tueur à gage professionnel qui a décider de l'assassiner ... Ce 9e volet de la saga culte " 007 James Bond " est plutôt moyen dans l'ensemble et assez décevant . Si le film contient des qualités indéniables il contient aussi pas mal de défauts . Commençons par les points positifs . Roger Moore incarne toujour bien 007 . Il est accompagner dans son aventure par la charmante Maud Adams dans le rôle d'une bonne James bond Girl . Pour sa nouvelle mission il devra faire face à Christopher Lee qui incarne un très bon méchant à savoir Scaramanga l'homme au pistolet d'or un tueur à gage professionnel qui veut l’assassiner . Il est charismatique et crédible dans le rôle du méchant . Les décors sont réussit nottament dans le repère de Scaramanga . Les paysages sont très beau et dépaysant notamment en Thaïlande ou se déroule l'action . Malheureusement le film n’est pas très prenant ni très palpitant et s'avère même assez ennuyeux par moment . L’intrigue n’est pas super captivante , Il y a pas mal de longueurs et assez peu d'action . Et quand l'action est présente elle s'avère assez décevante comme la poursuite en bateau peu originale et trop courte . Il reste quand même une bonne scène d'action en voiture assez sympa . L’humour du film est un peu lourd et redondant nottament avec le retour du shérif Pepper qui nous gonfle alors qu’il était plutôt amusant dans l’opus précédent . il était déjà présent dans le film précédent " Vivre et laisser mourir " . Il est vraiment lourd dans cette opus . Et le scénario est un peu confus avec nottamant cette histoire d'énergie solaire auquel on comprend pas tout au premier abord . Le générique n’est pas très mémorable non plus avec un graphisme assez banal et une musique qui n’est pas exceptionnel et assez oubliable . Pour résumer ce 9e volet de la saga " 007 James Bond " est donc globalement assez moyen avec ses qualités et ses défauts . Le moins bon volet de la saga qui fit malgré tout un score très honorable au box office ( presque 3 millions d'entrées ) .
Anthony Stark
Anthony Stark

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 122 critiques

3,5
Publiée le 27/05/2015
Après le moyen et parodique "Vivre et laisser mourrir", voilà que Guy Hamilton nous sert encore un nouveau James Bond du nom de "L'homme au pistolet d'or". Même si Guy Hamilton nous avait servi le bon "Goldfinger", il m'avait pour ma part très déçu avec le mauvais"Les diamants sont éternels" et "Vivre et laisser mourrir dont je vous en ai parlé. Eh bien je dois dire que pour son dernier film James Bond, Hamilton remonte la pente avec cet opus. Pour commencer, Moore est toujours très bon et la Bond girl est très sexy. Le ton du film(même si il n'est pas aussi adulte que les premiers avec Connery ou encore au service secret de sa majesté), est moins enfantin et parodique que le précédent volet ce qui constitue une bonne chose. Ensuite, nous avons ENFIN le droit(depuis "On ne vit que deux fois") à un bon méchant. Incarné par l'excellent Christopher Lee, il nous livre un méchant froid et sans pitié comme nous aimons dans les James Bond. Un petit point qui m'a déçu cependant, c'est la musique. Le générique ne m'a pas du tout marqué ce qui me fait regretter l'excellent générique de l'opus précédent( "Vivre et laisser mourrir). Le film à en soit bien vieilli car il comporte très peu de scènes d'actions et quand ces rares scènes interviennent, elle ne sont pas vraiment impressionnantes et exagérées. Du coup, cet opus à très bien vieilli mais il peut repousser beaucoup de monde avec son manque de scènes d'actions et ses longueurs. Cela dit, ces longueurs ne m'ont pas posé problème puisque je les supportent souvent bien. spoiler: Deux personnages par contre qui sont vraiment lourds, c'est ce foutu nain avec sa tête à claque et le retour de l'insupportable shérif Pepper qui était présent dans le précédent volet. Cela dit, je suis avec plaisir cet opus qui remonte enfin la barre après deux opus bien lourdingues et qui tournaient à la comédie.
DanielOceanAndCo
DanielOceanAndCo

Suivre son activité 326 abonnés Lire ses 3 588 critiques

2,0
Publiée le 23/05/2014
Neuvième aventure de James Bond et première que je découvre avec Roger Moore, j'ai trouvé "L'Homme au pistolet d'or" franchement en-deçà des épisodes où le célèbre 007 est incarné par Sean Connery. Si dans les points positifs, on peut compter sur une réalisation efficace de Guy Hamilton et un Roger Moore plutôt convaincant même si je lui préfère largement Connery et Craig, le film est tiré par le bas par un scénario clairement pas à la hauteur à l'image de cette confrontation avec le méchant, le rôle-titre incarné par un Christopher Lee sous-exploité, une James Bond girl jolie mais sans le moindre intérêt, un humour de bas étage et des acolytes gravement têtes à claque à l'image de Hervé Villechaize. Pas franchement une déception vu que j'en attendais rien, mais une œuvre légèrement kitsch et à l'intérêt limité!!
fandecaoch
fandecaoch

Suivre son activité 418 abonnés Lire ses 2 229 critiques

5,0
Publiée le 24/07/2012
L'Homme au pistolet d'or : Neuvième mission pour notre plus célèbre mais aussi pour le moins secret agent secret de sa Majesté, j’ai nommé : Bond, James Bond alias 007. Rien que t’elle que les vacances pour me refaire cette mythique série des James Bond, sa fait longtemps que je les ai pas vu et je vais les critiques selon si on bien vieillie, si la qualité est la, les moins positif, négative… Et cette neuvième mission est nettement mieux que : vivre ou laisser mourir. Moi, j’ai tout simplement adoré cette mission qui est même une des meilleur et un de mes préféré avec Roger Moore. Il est d’ailleurs vraiment très convaincant dans ce James Bond, très a l’aise, remplit de classe et d’humour : il impose encore plus sont style et je le trouve très en forme dans ce James Bond, il monte en grade. Et puis la mission est largement plus rythmé, mieux mené et remplit d’action (vraiment bien foutu), de combat nerveux, de femmes (tout plus belle les une que les autres), de ennemis tout simplement légendaire et de scène mythique comme l’intro mais surtout le duel a la mort de fin qui est juste énorme et mythique. James Bond contre le célèbre et légendaire Scaramanga alias l’homme au pistolet d’or (un de mes ennemis préféré car il a la classe, il est malin et c’est tueur en gags, un vrai pro a la hauteur de James Bond). Et puis il est magistralement bien interprété par Christopher Lee qui est vraiment excellent. On retrouve aussi sont amusant servant Nick Nack (avec sa voix de Bugs Bunny ^^). Du coté des femmes, on a le droit a la magnifique Britt Ekland et puis on retrouve l’hilarant Shérif Pepper (que on avait déjà vu dans vivre au laisse mourir). Et puis du coté de la mission (scénario), je l’ai trouve plus rythmé, plus palpitant et plus intéressant a suivre, ce combat contre Scaramanga jusqu’aux duel final jusqu'à la mort. Dans cette mission, ce n’est pas le monde qui est en danger, juste James Bond lui-même et ça j’ai trouvé sa vraiment intéressant et captivant. Et puis, du coté de la réalisation, c’est efficace, on a le droit a de magnifique plan de caméra sur de somptueux décors et panorama et paysage. Et puis, la mise en scène, surtout du duel final est vraiment soignée et stylé. Ce qui fait monter la pression et la tension pour le duel. Et pour finir, le générique est vraiment excellent, surtout la musique que j’adore, une de mes préféré. Voila, une mission ou il y a tout pour faire un excellent James Bond : action, séduction, ennemis… Vraiment, j’ai adoré ce James Bond. Un James Bond en or qui mérite amplement d’être dans la mythique série de l’agent 007, j’ai nommé : James Bond.
Jean J
Jean J

Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 348 critiques

4,0
Publiée le 31/10/2012
Neuvième mission pour le célèbre agent secret de sa majesté, James Bond, alias 007. Dans cette neuvième aventure James Bond recherche au début du film le Sol-X, un engin capable de capter l’énergie solaire avec un rendement de 90%. Mais lorsque le MI6 reçoit une balle en or gravée au matricule de 007, M décide de mettre Bond aux arrêts car l’homme qui utilise ce type de balle est un tueur à gage redoutable et bien décidé à éliminer Bond. Cet homme c’est Francisco Scaramanga, ce tueur a la particularité d’utiliser un pistolet d’or et prend un million de dollars par contrats. James Bond se lance alors à la poursuite de Scaramanga avec l’aide de l’agent Mary Bonnenuit. Le duel entre 007 et l’homme au pistolet d’or ne fait que commencer. Neuvième mission de James Bond et deuxième apparition de Roger Moore dans le rôle de l’agent britannique. Le film est nettement supérieur au précédent, Vivre et Laisser Mourir. Le scénario de L’Homme au Pistolet d’Or est intéressant mais ce qui retient le spectateur en haleine tout au long du film c’est la traque et le duel entre 007 et Scaramanga qui est génial, sinon l’histoire du Sol-X est moins passionnante. Ensuite parlons des scènes d’action car tout James Bond est connu pour ses séquences d’action spectaculaires, et bien le film n’en possède pas énormément: il y a une superbe séquence pré-générique, quelques bagarres, une séquence de karaté un peu molle, une course poursuite classique avec une cascade spectaculaire mais irréaliste, un affrontement entre Bond et Scaramanga épique qui est surement la meilleure séquence d’action du film avec du suspense, de la tension et du Bond, tous ce qu’on aime, et pour finir il y a la destruction du repère du méchant et un petit combat entre Tric Trac et Bond à la fin. On peut dire que les deux volets bondien avec Moore on un peut de mal avec les scènes d’action. Maintenant les acteurs, Roger Moore est excellent dans le rôle de James Bond, avec humour, charisme et drague, sa marque de fabrique, ensuite le méchant, Francisco Scaramanga est admirablement bien interprété par Christopher Lee qui livre un tueur implacable et violent, un des meilleurs méchants de la série, les Bond Girl sont correct, Maud Adams joue Andrea Anders la maîtresse de Scaramanga et Britt Ekland joue Mary Bonnenuit et pour finir on ne peut passer à côté d’Hervé Villechaize qui interprète Tric Trac le serviteur de l’homme au pistolet d’or, un personnage culte de la série. Le film possède une chanson pas trop mal, The Man with the Golden Gun chantée par Lulu mais c’est surtout la musique composée par John Barry qui est géniale. L’Homme au Pistolet d’Or est l’un des épisodes ayant le moins bien marché mais le film est meilleur que le précédent grâce à son méchant et reste très bon. L’hère Moore continue!
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 899 critiques

1,5
Publiée le 11/11/2014
Neuvième mission pour l'agent Bond qui se voit ici menacé par un tueur aussi cruel qu'efficace, Scaramanga, plus connu sous le nom de "L'homme au pistolet d'or"... Dernière réalisation pour Guy Hamilton et deuxième opus avec Roger Moore après "Live and let die", ce dernier continue à me décevoir. Hamilton signe un opus assez plat qui manque de tensions et d'intérêt et finit par devenir lassant voire même ennuyant. Roger Moore n'est pas vraiment à son aise dans la peau de l'agent Bond et fait regretter Sean Connery qui transcendait un épisode par sa seule présence. A coté de lui, les rôles féminins sont assez ridicules oscillant entre caricature et débilité malgré leur beauté. Le ridicule touche aussi le personnage du nain et plus généralement l'humour du film qui est bien souvent très lourdingue voire même insupportable, ainsi que le côté "kung fu" qui n'est pas du tout maîtrisé par Hamilton. Alors, dans ce naufrage, une ou deux choses sont à sauver et notamment Christopher Lee, qui n'a pas besoin de beaucoup de dialogues pour imposer sa présence et son charisme. Quelques scènes d'actions sont aussi bien foutu, à l'image de la dernière, mais rien non plus de bien transcendant. Bref, très longtemps néophyte en la matière, mon exploration de James Bond se heurte à nouveau lorsque Roger Moore intervient à travers cet épisode faiblard, mou et ridicule malgré un grand Christopher Lee.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 166 critiques

4,0
Publiée le 06/11/2014
Un bon James Bond qui vaut surtout pour le personnage incarné par Christopher Lee, un méchant "de luxe". La très belle Britt Ekland qui joue le rôle de Mary Goodnight est excellente (même si, en réfléchissant bien son rôle n'est pas très crédible, mais bon c'est un James Bond…). Roger Moore s'en sort très bien et le film ne se prend pas trop au sérieux et cultive à souhait le second degré. On notera que la scène de prégénérique est tellement bonne spoiler: que le duel final qui se déroule dans le même cadre en paraît fade.
James Bond RM
James Bond RM

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 153 critiques

4,0
Publiée le 18/09/2013
Deuxième mission de Roger Moore qui nous livre une très bonne performance dans le rôle du célèbre agent secret James Bond. Un bon film avec comme toujours action, humour et séduction. De belles poursuites en bateau et en voiture. C'est aussi bien filmé avec notamment de belles image de l'Asie du sud-est. De plus le film a un bon casting : Christopher Lee qui joue Scaramanga, Maud Adams et Britt Ekland : les deux James Bond girls. Néanmoins je trouve que l'histoire est un peu compliquée avec l’apparition du sol X qui tombe ensuite dans les mains du tueur à gages et il y a certaines scènes inutile comme celle à l'école de karaté. De plus Tric trac est amusant mais aussi un peu ridicule (pour un James Bond).
Batora Ushiromiya
Batora Ushiromiya

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 2 critiques

1,0
Publiée le 06/01/2013
Le pire, et de loin, de tous les James Bond. Autant "Les Diamants sont éternels" était mauvais mais pouvait être drôle par la nullité de la James Bond Girl et les simagrées de Sean Connery, autant "Au service secret de sa majesté" était le summum des James Bond de cette période... autant ce film alterne cliché, jeunes filles dénudées sans aucune raison (James est un phalus sur patte ce n'est un secret pour personne mais là les allusions sont vraiment de très mauvais goût), le gros cliché de l'homme blanc "monsieur scintillant" qui va régler toutes les affaires du pays à lui tout seul, un doublage calamiteux, un Roger Moore en dessous de tout (même Sean Connery dans "Les Diamants sont Éternels" réussissait à sauver le film par sa simple présence)... une introduction de mauvais goût (musique + générique mal foutus), et surtout... LE FLIC USELESS de l'épisode d'avant qui revient rallonger le maigre scénario du film par des simagrées et dialogues tous plus lamentables les uns que les autres... Malgré la présence de Christopher Lee et de Roger Moore au casting, qui assuraient sur le papier un épisode passionnant de la saga Bond, c'est avec un profond désespoir que j'ai retiré le blu-ray du lecteur au bout d'à peine 1h15 de visionnage... J'ai beau chercher, il n'y a rien à sauver... Si vous voulez voir un vrai James Bond, regardez donc "Au service secret de sa majesté" avec George Lazenby qui n'a malheureusement joué que dans cet épisode aux côtés de la superbe Diana Rigg et qui se rapproche plus des James Bond actuels que de la franche rigolade kitchissime inregardable qu'est ce monument du navé mondial que je nommerais "L'Homme au Pistolet d'Or"...
Benoit R
Benoit R

Suivre son activité 321 abonnés Lire ses 5 438 critiques

4,0
Publiée le 17/10/2008
Christopher Lee, l’acteur qui campa le rôle de Dracula pendant des années pour le compte de la Hammer Film et figura dans de nombreux films fantastiques ou d’horreur entre les années 50 & 60 obtient ici le second rôle dans le neuvième opus de la saga James Bond ! Réalisé par un habitué, Guy Hamilton y réalise ici son quatrième et dernier chapitre, chose regrettable car il avait pour habitude de réussir des films ! Dans la peau de Bond, on retrouve pour la seconde fois Roger Moore, il doit faire face à l’un des tueurs à gage les plus efficace qui existe : « Scaramanga, l'homme au pistolet d'or » (incarné par l’excellent Christopher Lee). Et dans le rôle de son sbire, on retrouve l’énigmatique Nick Nack (Tric Trac dans la version Française), interprété par l’acteur français Herve Villechaize (révélé aux yeux de tous grâce à la série télévisée culte L'Ile Fantastique). Un Bond réussi dans son ensemble, qui nous offre une belle palette de décors et de personnages tous plus étonnants les uns que les autres, dont Scaramanga, reconnaissable grâce à son troisième téton (!!) et Nick Nack mesurant tout juste 1 mètre. A noter aussi que l’on retrouve l’insupportable mais hilarant shérif Pepper (Clifton James) que l’on avait découvert en Louisiane dans le précédent chapitre ! Des décors surprenants aussi, tel que cette île perdue où se cache le repère de Scaramanga, sans oublier l’imposante épave du RMS Queen Elizabeth (qui échoua au large d’Hong Kong en 1972 et qui servit de repère pour le MI6, une fois reconstitué en studio, bien sûr !). Des dialogues aussi, plutôt osés et coquins pour l’époque (il faut faire attention aux sous-entendus, assez nombreux dans cet opus). Et retenons aussi l’impressionnante cascade avec l’AMC Hornet rouge vif où Bond et Pepper doivent franchir une rivière en empreintant un pont à moitié effondré (cascade réalisée sans trucage, seul l’effet sonore de dessin animé gâche le résultat final). Assurément l’un des plus étonnants & surprenants James Bond.
L'Infernaute de l'Apocalypse
L'Infernaute de l'Apocalypse

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 398 critiques

4,0
Publiée le 30/08/2014
Neuvième mission pour le célèbre agent secret de sa majesté, 007. Dans cette neuvième aventure James Bond recherche au début du film le Sol-X, un engin capable de capter l’énergie solaire avec un rendement de 90%. Mais lorsque le MI6 reçoit une balle en or gravée au matricule de 007, M décide de mettre Bond aux arrêts car l’homme qui utilise ce type de balle est un tueur à gage redoutable et bien décidé à éliminer Bond. Cet homme c’est Francisco Scaramanga, ce tueur a la particularité d’utiliser un pistolet d’or et prend un million de dollars par contrats. James Bond se lance alors à la poursuite de Scaramanga avec l’aide de l’agent Mary Bonnenuit. Le duel entre 007 et l’homme au pistolet d’or ne fait que commencer. Neuvième mission de James Bond et deuxième apparition de Roger Moore dans le rôle de l’agent britannique. Le film est nettement supérieur au précédent, Vivre et Laisser Mourir. Le scénario de L’Homme au Pistolet d’Or est intéressant mais ce qui retient le spectateur en haleine tout au long du film c’est la traque et le duel entre 007 et Scaramanga qui est génial, sinon l’histoire du Sol-X est moins passionnante. Ensuite parlons des scènes d’action car tout James Bond est connu pour ses séquences d’action spectaculaires, et bien le film n’en possède pas énormément: il y a une superbe séquence pré-générique, quelques bagarres, une séquence de karaté un peu molle, une course poursuite classique avec une cascade spectaculaire mais irréaliste, un affrontement entre Bond et Scaramanga épique qui est surement la meilleure séquence d’action du film avec du suspense, de la tension et du Bond, tous ce qu’on aime, et pour finir il y a la destruction du repère du méchant et un petit combat entre Tric Trac et Bond à la fin. On peut dire que les deux volets bondien avec Moore on un peut de mal avec les scènes d’action. Maintenant les acteurs, Roger Moore est excellent dans le rôle de James Bond, avec humour, charisme et drague, sa marque de fabrique, ensuite le méchant, Francisco Scaramanga est admirablement bien interprété par Christopher Lee qui livre un tueur implacable et violent, un des meilleurs méchants de la série, les Bond Girl sont correct, Maud Adams joue Andrea Anders la maîtresse de Scaramanga et Britt Ekland joue Mary Bonne nuit et pour finir on ne peut passer à côté d’Hervé Villechaize qui interprète Tric Trac le serviteur de l’homme au pistolet d’or, un personnage culte de la série. Le film possède une chanson pas trop mal, The Man with the Golden Gun chantée par Lulu mais c’est surtout la musique composée par John Barry qui est géniale. L’Homme au Pistolet d’Or est l’un des épisodes ayant le moins bien marché mais le film est meilleur que le précédent grâce à son méchant et reste très bon. L’hère Moore continue!
David G.
David G.

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 359 critiques

3,5
Publiée le 19/05/2014
Un bon divertissement, mélange d’action, de gadgets et une petite dose d'humour.
The Cinephile World
The Cinephile World

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 547 critiques

5,0
Publiée le 14/07/2013
Un excellent neuvième opus de la saga de James Bond, même si on est loin du meilleur de la saga, mais au moins Christopher Lee se joint à nous et Roger Moore joue très bien son rôle de James Bond. Quand à Nick-Nack c'est l'un des méchants qui me fait le plus rire. Un James Bond plutôt excellent et divertissant. Un Chef d'Oeuvre, 5/5.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top