Mon AlloCiné
Haute pègre
note moyenne
4,2
209 notes dont 32 critiques
31% (10 critiques)
34% (11 critiques)
19% (6 critiques)
13% (4 critiques)
3% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Haute pègre ?

32 critiques spectateurs

Estonius

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 3 022 critiques

5,0
Publiée le 20/04/2014
Ce sera une constante chez ce réalisateur, tout le monde ment à tout le monde, comme ici où il nous sert une histoire gentiment immorale (et qui le restera jusqu'à la fin) servie par un trio d'acteur époustouflant. (La blonde Miriam Hopkins nous fait une prestation extraordinaire, mais la superbe brune Kay Francis parvient à la dépasser sans se forcer, jouant de l'expression de son visage). La réalisation est sans faille, et donne parfois le tournis (on descend les escaliers, on les remonte… et en musique en plus). L'utilisation de l'ellipse est géniale (un simple réveil, qui devient une horloge quand le cadre change, ou cette scène sur le palier des chambres, où Marshall et Kay Francis n'arrêtent pas d'entrer et de sortir en donnant des ordres contradictoires au majordome). Le ton est léger, souriant, élégant, distingué, mais il est surtout charmant au sens propre. Du très grand Lubitsch ! Un chef d'œuvre !
Drunk-Cat

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 328 critiques

5,0
Publiée le 08/05/2007
"ç’aurait put être divin, brûlant, charmant, adorable… " ça l’était !
L'Otaku Sensei

Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 224 critiques

1,5
Publiée le 09/07/2015
Haute pègre est un film du célèbre cinéaste et réalisateur Germano-Américain: Ernst Lubitsch, sorti au cinéma en 1932. J'ais beaucoup aimé "To be or not to be" mais je dois dire que ce film qui est pourtant du même réalisateur m'a plus ennuyé qu'autre chose. Même si Lubitsch nous montre une fois de plus dans cette comédie son talent pour la mise en scène théâtrale et comique avec les caractéristiques typique de ce qui a été baptisé la "Lubitsch Touch" (comédie avec un triangle amoureux, comique entre le mari et l'amant et quiproquos multiples) ici l'histoire n'est qu'une comédie bien simplette mettant en scène un couple de pickpocket qui tentent de voler une riche veuve et dont la mission se complique avec l'évolution des relation entre ce trio. Tout de suite le pitch est bien moin ambitieux que celui de "To be or not to be" qui mettait en scène une troupe de comédien dans le contexte dramatique de la 2nd GM au moment de l'invasion de la Pologne. Ici les personnages manquent cruellement de talent, qu ce soit les personnages ou les acteurs eux même et surtout de charisme, même Joseph Tura (Jack Benny) dans "To be or not to be", en parfait acteur cabotin avait 1000 fois plus de charisme. Après que ce film soit sans grande prétention n'est pas un défaut en sois mais après "To be or not to be", la pilule a du mal à passer, l'aspect comique ne parvient pas à réussir son but premier qui est de faire rire car cette simplicité bascule dans une trop grande prévisibilité et du coup le spectateur ne parvient pas à s'immerger dans la complicité que le réalisateur cherche à installer avec lui, il s'ennuie car il connaît les mécanisme scénaristique et les procédés comique redondants qui fait que l'intrigue ne décolle pas et en reste au stade d'histoire d'amour mouvementé par la tromperie et les sentiments, ce qu'il y a de plus banale et ça en devient long. A éviter si vous avez aimez "To be or not to be" ou alors si vous découvrez ce réalisateur avec cette comédie, dites vous bien que ces autres films sont bien mieux. 1,5/5
Plume231

Suivre son activité 533 abonnés Lire ses 4 609 critiques

5,0
Publiée le 24/08/2010
La première chose que l'on se demande tout de suite après avoir vu "Trouble in Paradise" du génial Ernst Lubitsch, c'est où le film serait éventuellement imparfait. En fait nulle part, chaque cadrage, chaque réplique, chaque situation, n'importe lequel des autres détails de la mise en scène sont chacun parfaitement à leur place. Quand à le chercher dans l'interprétation, il vaut capituler tout de suite avec l'éblouissant trio de charme Herbert Marshall-Miriam Hopkins-Kay Francis. Et c'est pas la peine de chercher non plus dans les seconds rôles surtout quand on sait qu'ils portent les noms d'Edward Everett Horton, de Charles Ruggles ou de C. Aubrey Smith. En bref, c'est un raffinement et une élégance extrêmes qui règnent tout au long de cette comédie bien que le sexe soit évoqué d'une manière très frontale, puisque les personnages d'Herbert Marshall et de Miriam Hopkins trouvent un aphrodisiaque très puissant à travers le vol, et ceci dès le générique du début. "Trouble in Paradise" est incontestablement la reine des comédies sophistiquées, la fameuse Lubitsch Touch à son zénith, qui se déguste comme une coupe de champagne, et attention ce n'est pas que du bon champagne, c'est carrément du Dom Perignon.
Maitre Kurosawa

Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 1 249 critiques

4,5
Publiée le 04/02/2019
Le plaisir instantané que procure "Trouble in Paradise" provient de sa joyeuse et constante immoralité. Le tour de force opéré par Lubitsch est de nous mettre du côté des escrocs : astucieux, raffinés et amoureux, ils gagnent très vite notre sympathie en faisant de leur activité un jeu, quand bien même celui-ci se mêlerait à une imprévisible histoire sentimentale. Quand le redoutable Gaston doit escroquer Mariette Collet et que cette dernière tombe sous son charme, le film parvient dans un équilibre précieux à raconter ce coup de foudre avec une certaine légèreté mais au premier degré tout en nous tenant en haleine par rapport à l'éventuel échec d'un vol faramineux et ses conséquences – la découverte de la réelle identité des voleurs et leur potentiel emprisonnement. Lancé à une vitesse folle qui ne faiblit guère, "Trouble in Paradise" séduit par une écriture subtile qui joue de sous-entendus – la vulgarité devient alors un délice – et une mise en scène qui mise essentiellement sur le hors-champ : un grand film à l'humour incomparable.
Daft Cold

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 71 critiques

5,0
Publiée le 06/07/2018
Le film est tout simplement excellent. Il démarre pourtant difficilement, mais très vite, les personnages nous charment avec un jeu d'acteur totalement approprié au film. Les plans sont beaux, la musique est très cartoonesque et accompagne merveilleusement bien les actions du film, le rythme est parfait, aucun temps mort... Un des autres points forts du film, c'est l'humour, qui marche tellement bien ! Dialogues absurdes, comique de répétition, exagération dans le jeu d'acteur, un tout qui pourra plaire à tout le monde. Foncez, vous n'y perdrez rien !
oneosh89000

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 553 critiques

5,0
Publiée le 24/07/2011
On comprend aisément à la fin de ce chef d’œuvre pourquoi "Trouble In Paradise" est un des meilleurs si ce n'est le meilleur Lubitsch. Une fois de plus j'ai été ré-ga-lé ! Non pas seulement par l'histoire signée Grover Jones tirée d'une pièce de théâtre de Laszlo Aladar , simple comme bonjour , mais aussi par l'intrigue légère qu'elle impose, l'humour ironique d'une finesse absolue, tout les ingrédients Lubitschiens sont ici réunis. Servie par des dialogues corrosifs comme une fois de plus chez le Maître berlinois de la comédie, cette savoureuse recette joue avec les codes du genre et de l'époque (jeu de clichés doublé d'une satire sociale en pleine Dépression, faux semblants...). Le trio Marshall-Hopkins-Francis est un des meilleurs trio qu'il puisse nous donner de voir au cinéma. Une méga giga brillante comédie, assurément.
gimliamideselfes

Suivre son activité 841 abonnés Lire ses 3 670 critiques

5,0
Publiée le 21/12/2010
Un petit bijou que l'on aimerait pas se faire voler. Lubitsch est un génie, arriver à faire naître l'humour dans des situations aussi cocasses, aussi drôles, avec des personnages aussi charmeurs et charmant, semble tellement facile pour lui. On a des dialogues aux petits oignons, un bol d'air frais, quelque chose qu'on aimerait voir et sentir tous les jours au cinéma. Un rayon de bonheur. Et la fin est merveilleuse, d'une hilarité folle mais non pas dénuée d'une grande tendresse.
cine82

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 365 critiques

5,0
Publiée le 13/04/2008
76 ans après la premier projection, ce film fonctionne toujours, c'est toujours drôle, bien construit, bien joué, certains scénaristes américains devraient regarder un peu plus les films qui ont été fait, et de même pour les français car une simple idée avec quelques bonnes idées peu faire un très très bon film
willydemon

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 524 critiques

2,5
Publiée le 12/05/2011
Un film frais et léger, certainement pas le meilleur Lubitsch, mais qui vaut le coup d'être vu.
Touka Speed

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 272 critiques

4,0
Publiée le 25/05/2006
Haute-pègre est un petit bijou de fantaisie dont on reconnait l'incroyable "Lubitch touch". Néanmoins, le jeu des acteurs principaux reste un cran en desous des autres films de Lubitch, c'est pourquoi je ne lui accorde que........"trois étoiles" grâce au talent merveilleux de : Charles Ruggles, Edward Everett Horton et Cécil Aubrey Smith excellents comédiens de second rôles de cette époque.
Louis Morel

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 850 critiques

2,5
Publiée le 01/12/2012
Comme souvent chez Lubitsch, le rythme est trop peu soutenu, et l'on s'ennuie ferme une bonne partie du film...
nekourouh

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 687 critiques

3,5
Publiée le 10/03/2013
Ensemble intelligent, très bien maitrisé, formidablement écrit... Mais, on peut préfèrer le Lubitsch plus émouvant, plus maladroit, et pour cela beaucoup plus profond.
BlindTheseus

Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 2 562 critiques

2,5
Publiée le 30/04/2008
Autant pour son intrigue que pour son sujet ( Le racket obligé par 1 entourage à 1 héros pour vivre & "survivre"... ), ce polar un peu léger ne manque pas d'atouts; quoique l'ensemble et ses nombreux intermèdes pourront choquer ceux qui ne vivent pas - ou plus - en 1959.
Attigus R. Rosh

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 1 568 critiques

3,0
Publiée le 11/05/2018
Film sympa. Le film a quelques bons rebondissements digne des comédies des années 30. Herbert Marshall est très bon en gentleman cambrioleur. Le trio qu'il forme avec Kay Francis et Miriam Hopkins est très bon, Hopkins et Marshall constituant un couple à l'écran très complice. Néanmoins, d'Ernst Lubitsch, j'ai tout de même préféré le bien plus audacieux et plus efficace Jeux Dangereux.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top