Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Dames du Bois de Boulogne
    note moyenne
    3,6
    151 notes dont 24 critiques
    répartition des 24 critiques par note
    3 critiques
    4 critiques
    8 critiques
    7 critiques
    1 critique
    1 critique
    Votre avis sur Les Dames du Bois de Boulogne ?

    24 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1571 abonnés Lire ses 8 738 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mars 2009
    Inspirè d'un èpisode de "Jacques le fataliste" de Diderot, et sur des dialogues de Jean Cocteau, "les dames du bois de Boulogne" dresse l'analyse glacèe d'une passion destructive! Le film de Robert Bresson relève encore de l'esthètique et de la dramaturgie dominantes dans la production française de l'èpoque avec l'emploi d'acteurs professionnels (dont la plupart sont des acteurs de thèâtre), le recours à des dialogues littèraires et la pratique d'images très èlaborèes et très dramatisèes par la mise en oeuvre d'èclairages savants grâce à Philippe Agostini, grand spècialiste de la photographie esthètisante! Rèvèlèe par "Les enfants du paradis", Maria Casarès est sublime et s'impose ici comme l'une des meilleures actrices française! Quant à Paul Bernard, il a su doser le mèlange de politesse glacèe, de muflerie èlègante et d'amour passionnè! Une oeuvre au style èpurè sur la manipulation et la trahison! Un grand classique du cinèma français...
    bardamule
    bardamule

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 199 critiques

    2,0
    Publiée le 19 mai 2011
    Hélène est amoureuse de Jean qui ne l'aime plus. Elle lui fait croire que ses sentiments ont disparu et le pousse dans les bras d'Agnès, une ancienne danseuse, à la réputation souillée. Sans doute le plus classique des Bresson, une histoire de vengeance à l'extrême eau de rose avec un Paul Bernard (Jean) pataud et insignifiant qui fait tache face à l'extrême vivacité dégagée par Elina Labourdette (Agnès). Entre les réveils de syncopes de mademoiselle façon grand mélo et les divagations de notre amoureux inexpressif soi-disant transi à mort, Bresson nous emmène dans un plan machiavélique figé, surgonglé de romantisme niais et sans heurt. Le moins singulier de ses films.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 235 abonnés Lire ses 365 critiques

    1,5
    Publiée le 17 novembre 2018
    La déception est grande mais elle ne se fait pas attendre tant "Les dames du bois de Boulogne" est un film insipide. Si l'ouverture intrigue avec cette réplique ("Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour") qui laisse entrevoir une réflexion sur la cruauté et les faux-semblants, la suite ne possède que peu d'intérêt. Le film s'applique surtout à dérouler son petit programme (une femme manipule son amant sans que celui-ci ne s'en rende compte) et à faire évoluer des personnages inconsistants dans des lieux interchangeables, symptôme de la faiblesse de l’écriture et de l’académisme d'une mise en scène qui accorde aussi peu d'importance au décor qu'aux acteurs. Jamais l’œil n'est sollicité parce qu'aucun plan ne se dégage de l'ensemble, parce que Bresson n'a aucune volonté de faire des scènes et de créer des situations : c'est peu dire que le film est transparent et qu'il traite son idée d'une façon particulièrement convenue. Aussitôt vu, aussitôt oublié !
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 795 abonnés Lire ses 5 023 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2019
    Vu et (beaucoup) aimé il y a désormais pas mal d'années, c'est avec le souvenir de la version « officielle » signée Emmanuel Mouret que je me suis cette fois penché sur l'un des classiques de Robert Bresson, que ce dernier renie pour des raisons assez incompréhensibles. Bien plus épuré que le film sorti en 2018 (l'intrigue exclut toute la première partie du roman de Diderot), cette version moderne (bien que nettement plus ancienne, vous suivez?) fait preuve d'un talent assez étourdissant pour nous conter cette histoire aussi cruelle qu'intense, un récit de vengeance implacable et pourtant si humain. Si dans d'autres mains ce « Dames du Bois de Boulogne » aurait pu être vite indigeste, ici, par la beauté de l'œuvre, son univers délicat, l'intelligence des situations, la détresse de sentiments décrits avec un lyrisme d'une rare puissance (et quelle musique), elle apparaît magistrale. J'avoue avoir de réelles difficultés à écrire cette critique tant l'œuvre passe par le ressenti, ce qui y est décrit, montré, caché : à ce titre, le choix des interprètes s'avère idéal, le quatuor Maria Casarès - Paul Bernard - Élina Labourdette - Lucienne Bogaert incarnant tous avec brio, dans des registres très différents, ces personnages plongés dans une spirale qu'au fond personne ne maîtrise. Certainement l'œuvre ayant su le mieux rendre hommage au génie de l'auteur français, et surtout un grand film sur lequel le temps ne semble avoir aucun effet. Magnifique.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 208 abonnés Lire ses 2 115 critiques

    5,0
    Publiée le 16 août 2017
    D'un passage de Jacques le Fataliste de Diderot, Bresson pour sa deuxième mise en scène, tire une remarquable épure. Dans un noir et blanc magnifique (Robert Agostini) les personnages de ce triangle amoureux se meuvent avec une économie de gestes et de paroles qui sera la marque de fabrique du réalisateur. Malgré une réelle sobriété des acteurs, s'en est encore trop pour Bresson qui n'utilisera plus de comédiens professionnels par la suite. Les méthodes de Bresson s'avèrent très modernes avec le recul et surtout très efficaces. A côté des "Dames du bois de Boulogne" certains films du grand Carné comme les "Visiteurs du soir" paraissent soudain datés. Grâce à un montage nerveux qui ne laisse pas de temps morts entre des scènes très ramassées, Bresson fait progresser à grand pas son action et maintient le spectateur en haleine. Si "les dames du Bois de Boulogne" est un remarquable drame, il peut être assimilé à un suspense ou à un film noir tellement l'intrigue nous laisse supposer toutes les issues. Pour garder l'attention soutenue sur le jeu des acteurs, Bresson insère son action dans des décors très sobres à la limite du dépouillement. Même le jeu quelquefois emphatique des actrices n'alourdit pas le propos. Maria Casarès telle une araignée tisse patiemment sa toile avec une froideur sans faille que rien ne peut arrêter. Quant à Elina Labourdette elle incarne la fraîcheur dont on comprend que tous les hommes aient envie de se damner pour elle. Les deux actrices sont magnifiées par la façon sublime qu'à Bresson de saisir la moindre de leur expression. Du très grand art.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 646 critiques

    2,5
    Publiée le 5 août 2014
    "Les Dames du Bois de Boulogne" a beau réunir trois grands Hommes - Diderot pour le roman originel, Bresson à la réalisation et Cocteau aux dialogues - c'est une déception. Le film n'est ni captivant, ni soporifique, ni intense, ni vide d'émotion,.... Bref, on regarde cela d'un oeil détaché, sans passion. La faute surement à cette histoire peu intéressante ou tout du moins mal exploité par un Robert Bresson pas au meilleur de sa forme. Moyen.
    Guillaume182
    Guillaume182

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 189 critiques

    3,5
    Publiée le 17 janvier 2013
    Bresson est certainement l'un des plus grands cinéastes Français de tous les temps. Ses films sont si atypique, mais j'avoue que je me suis quelques fois cru devant un film de Renoir. Mise en scène semblable, gros plan et éclairage semblable. Maria Casarès est une superbe actrice. Il est assez dur de s'identifier aux personnages, les temps ont changés et puis de nos jours fréquentés une danseuse ce n'est pas si grave. La fin est magnifique. Le récit, la technique et avec les acteurs, Les dames du bois de Boulogne est un film réussit sans être à la hauteur des chefs d’œuvre de Bresson.
    Louis-Auxile M.
    Louis-Auxile M.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 369 critiques

    2,5
    Publiée le 4 janvier 2012
    Il y a des dames qui vieillissent mieux que d'autres, le plus souvent parce qu'elles assument leurs rides. Il en va de même pour les films, et celui-là en fait partie. Peut-être grâce à une réalisation déjà avantgardiste à l'époque, on prend un certain plaisir à revoir se nouer une intrigue déjà mainte fois lue et vue, et auquel le jeu des acteurs redonne un charme chaque fois nouveau. Les littéraires apprécieront.
    blancheasphodele
    blancheasphodele

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    3,0
    Publiée le 29 janvier 2013
    Un film à l'intrigue très intéressante: la manipulation d'une femme blessée pour se venger de son ex amant. La mise en scène sobre est singulière et le personnage d'Hélène est de loin de plus intéressant. En revanche la diction empruntée au théâtre ne colle pas du tout au cinéma où l'on attends un peu plus de naturel. C'est aussi un film très daté, nos mœurs actuels ne nous permettent pas de comprendre d'un premier abord le drame qui se joue spoiler: (pour un homme de la haute société l'infamie qu'est d'épouser une ancienne danseuse de cabaret venant pourtant d'une bonne famille). . A voir néanmoins pour les dialogues recherchés.
    Backpacker
    Backpacker

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 638 critiques

    2,5
    Publiée le 8 février 2007
    Les dialogues de Jean Cocteau y sont pour beaucoup dans la qualité de ce film. Mais on remarquera égalemement l'interprétation de l'éblouissante Maria Casarès... A voir même si la trame de l'histoire paraît particulièrement désuète... Un cinéma d'un autre âge auquel on adhère ou pas...
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 6 juillet 2011
    Le film vaut principalement pour les 2 actrices principales, l'histoire et les réactions des personnages sont vraiment trop cousus de fil blanc pour être vraiment intéressante.
    BMWC
    BMWC

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 635 critiques

    2,5
    Publiée le 2 décembre 2006
    Un film plutôt classique à la mise en scène sobre. On ne retiendra vraiment que les savoureux dialogues de Jean Cocteau.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    0,5
    Publiée le 31 mai 2009
    Soporifique. Devoir assister aux états d'âmes de ces trois personnages fut une torture. Dialogues plats, un suspense mal réparti puisque La révélation intervient à la toute fin du film, des personnages énervants, une musique d'ascenseur qui sert plus à combler le vide sonore qu'à véhiculer quelque sentiment, ...
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 941 abonnés Lire ses 2 636 critiques

    3,0
    Publiée le 24 août 2010
    Je dois avouer que c'est une déception, s'il y a trois génies à l'origine de ce film : Bresson, Cocteau et Diderot, je dois avouer que je n'ai été qu'à moitié convaincu, le film est assez loin des autres Bresson que j'ai pu voir, on ne retrouve pas le côté amateur du jeu d'acteur que je trouve très touchant, j'ai l'impression qu'on se rapproche plus du cinéma d'Ophüls dans le fond, mais sans le talent d'Ophüls pour éviter le mélodrame (bien que la fin soit très belle dans ce film). C'est un film agréable à voir, mais dont il manque quelque chose pour réellement se démarquer.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 477 abonnés Lire ses 3 538 critiques

    3,0
    Publiée le 21 octobre 2019
    Le style est austère et naturaliste mais aussi ascétique et théâtral. Finalement le tout paraît un peu statique, voir ennuyeux s'il n'y avait pas quelques plans magnifiques et s'il n'y avait pas les magnifiques dialogues de Cocteau. Le plus gros défaut du film repose sur un mauvais choix de casting, à savoir l'acteur Paul Bernard dont le charisme est inexistant, le jeu inexpressif, à tel point qu'on se demande en quoi deux femmes belles et intelligentes ont-elles pu trouver de séduisant chez lui ?! Précisons que Bresson a affirmé qu'il détestait ce film. Loin de mériter ce désaveu, son film reste riche sur bien des points, il manque juste un minimum de souffle pour nous emporter pleinement. Site : Selenie
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top