Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith
note moyenne
4,2
58023 notes dont 3156 critiques
58% (1830 critiques)
23% (724 critiques)
4% (133 critiques)
7% (210 critiques)
4% (133 critiques)
4% (126 critiques)
Votre avis sur Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith ?

3156 critiques spectateurs

Cliff554
Cliff554

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 691 critiques

2,5
Publiée le 09/11/2013
Déjà une chose que je dois préciser avant de commencer cette délicieuse critique, "La Revanche des Sith" est le meilleur opus de la prélogie (pas compliqué en même temps). Si L'Episode I était niais au possible avec l'insupportable Jar-Jar Binks et de par son scénario très très (trop) bon enfant, si l'Episode II se voulait être une relecture des "Feux de l'amour" version space opera, il aura fallu se les coltiner (soit environ cinq heures d'inutilité cinématographique) pour enfin découvrir comment Anakin Skywalker est devenu le grand et charismatique Dark Vador. A l'époque de sa sortie, cet Episode III était le film le plus attendu des collégiens et des geeks en tout genre, dont je faisais parti évidemment (ah la bonne époque de l'insouciance et de la débilité). Toutefois, une fois le générique de fin amorcé, il est évident que la prélogie n'a jamais pu atteindre la grandiosité de la trilogie originale. Durant six années (de 1999 à 2005), papy Lucas s'est clairement reposé sur ses lauriers en prenant le temps de compter les billets verts que sa saga intergalactique lui a rapporté. Tel est la conclusion que l'on peut en tirer car, si l'Episode III propose son lot de scènes divertissantes (bien plus que "La Menace Fantôme" et "L'Attaque des Clones"), l'histoire est à nouveau raté. Lucas est clairement un mauvais scénariste. Le point majeur de cet opus devait être la transformation d'Anakin en Vador, et de ce fait, je pense qu'Anakin se devait d'être un minimum intelligent et calculateur face aux événements. Sombrer du côté obscur c'est bien beau mais autant faut-il le faire dans la finesse. Sauf que Lucas en a rien à foutre de la finesse. En deux, trois scènes, prétextant une excuse minable spoiler: (Anakin veut sauver Padmé de la mort), Anakin devient une personne manipulable et naïve, en plus d'être arrogant (tout l'inverse du Vador de la trilogie en somme). Bref, ne cherchons pas à rechercher une psychologie développée car Lucas s'en contre fiche de tout ça. Tout ce qu'il veut, c'est mettre en scène des explosions, encore et encore pour satisfaire le spectateur lambda. Si la mise en scène est plus développée que dans les précédents Episodes de la prélogie, le scénario, certes plus rythmé, possède d'innombrables lacunes. Le moment fort du film concerne les cinq dernières minutes qui viennent faire le raccord avec l'Episode IV. Le reste se contente d'être un mix entre l'Episode I et l'Episode II en plus réussis, même si ça n'est point folichon. La saga de Lucas s'achève en demi-teinte, et c'est avec une certaine nostalgie que l'on revois les Episodes IV, V et VI, en essayant d'oublier cette prélogie qui ne rend pas hommage au genre du space opera. En attendant l'Episode VII...
Real C
Real C

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 924 critiques

3,0
Publiée le 03/01/2015
Ce film est en principe le volet de la mort d'Anakin Skywalker et de sa naissance en Darth Vader. Mais même si ce film est un bon film de sf, il ne sera jamais à la hauteur des autres films, car il a commis un crime inqualifiable : Il a tué Darth Vader au figuré. Alors que la guerre des clones fait toujours rage, des tensions semblent naître entre le chancelier Palpatine et le conseil des Jedi. Pris entre les 2 partis et désireux de sauver sa bien aimée Padmé, Anakin est tiraillé entre son devoir de Jedi, son amitié pour Palapatine et l'amour de sa femme. Il va prendre la cruelle décision de rejeter les Jedi en devenant le Seigneur Sith Vader et aidé Darth Sidius à anéantir les Jedi et instaurer l'Empire. Autant dire tout de suite ce que je pense de ce film. Niveau réalisation et FX, c'est bien. C'est globalement un bon film de sf dans la mise en scène et la réalisation. C'est grandiose, bien travaillé (normal pour un Star Wars) , les scènes de combats sont épiques et pour une saga sombre, on sent bien le drame à l'Empire contre-attaquespoiler: ; j'ai toujours une larme en voyant tous les Jedi se faire massacrer par les clones. Mais J'ai 3 grands reproches à lui faire malgré tous et qui valide le fait que ce volet a vraiment détruit les fondements de la trilogie originelle. Et je sais que je vais me faire des ennemis parmi certains critiques qui louent ce film. Malheureusement, il faut ouvrir les yeux sur ces problèmes. 1er problème : Son scénario. Ce n'est pas top. Dans la mesure où c'est un préquel, il était évident que ça aurait été difficile de pondre une histoire vraiment géniale. Les dés sont pipés d'avance car on sait déjà comment ça va finir. Sauf que là Georges Lucas a échoué lamentablement.spoiler: Pourquoi avoir éliminé le comte Doku dès les première minutes du film ? Ce n'est certes pas le méchant qu'on attendait mais il était plus charismatique que le général Grivous (qui se faire avoir par Obi Wan), et rusher sa présence afin de mieux préparer Anakin ce n'était pas une bonne idée. Car à la place on a (encore !!!) des scènes d'amours entre Anakin et Padmé un peu inutile (j'y reviendrai à ces 2 personnages). Ceci dit privilégié et exploité la relation Palpatine (joué par l'impeccable Ian McDiarmid) / Anakin Skywalker est très bien. Mais ça aurait été mieux avec le comte Doku qui jouerait un peu les leurres. Autre point scénaristique vraiment génant, le combat Yoda/Darth Sidius : je ne l'ai toujours pas comprisspoiler: . Yoda dominait Sidius, il aurait très bien pu contre attaquer dans sa situation ! Mais non, il se laisse battre et avoue son échec. Euh...mec, TU AURAIS PU GAGNER !!! Si au moins , il y avait pas loin un des clones qui avait pu te blesser ou que tu aurais été en grande difficulté, j'aurai compris mais non ! Tu abandonnes le combat comme ça ! Et je ne parle même pas de la manière dont Anakin c'est fait avoir à la fin. En faite si mais j'y reviendrai aussi. 2e problème: Padmé. Nathalie Portman, qu'est-ce qu'on a fait de ton personnage ? Tu es passé d'une princesse et scénatrice baddass et digne en...une princesse éplorée ?spoiler: Bon ok Padmé est enceinte mais, la vache ! Le changement de personnalité est violent ! Elle est juste chiante à pleurer sans raison ! Bon ok tu t'inquiète pour Anakin, mais mince quoi ! Tu pleures alors qu'il est encore en vie. Mais bon même si elle est une femme amoureuse je ne pensais pas qu'elle aurait autant perdu entre le 2e et le 3e volet. Et enfin le pire du pire de ce volet : Anakin Skywalker. Bon Hayden Christensen niveau interprétation de proto- Darth Vader impeccable. Il interprète bien le personnage. Le problème, c'est que le personnage d'Anakin est le PIRE personnage de Star Wars !!! Juste derrière Jar Jar Binks et encore ça ne se joue pas à grands choses alors que Darth Vader est le meilleur personnage !spoiler: Anakin Skywalker est un gros gamins! Déjà il était insupportable dans l'épisode 2, il est encore plus ici ! Je vais vous expliquer pourquoi pour que tout le monde puisse bien comprendre. Darth Vader dans la trilogie est au début l'archétype même du mystérieux méchant manichéen, c'est à dire qu'il est méchant pour être méchant. spoiler: Quand il utilise ces pouvoirs contre ces propres alliés, on voit qu'il est méchant pour être méchant. Ceci dit l'épisode 5 change la donne, en lui donnant plus de pouvoir et lors de sa confrontation avec Luke jusqu'à la fameuse phrase "je suis ton père", il est moins manichéen et plus complexe. L'épisode 6 l'adoube encore plus lorsqu'on se rend compte que malgré le fait qu'il soit dans le coté obscure de la force, un brin d'humanité est toujours en viespoiler: et quand il se rebelle contre Darth Sidius, on y croit. Bref, on a cru jusqu'au bout que Darth Vader était un Jedi légendaire mais que progressivement, il s'est laissé pervertir par le coté obscur de la force. Sauf que là il ne s'est pas laissé corrompre mais il a carrément plonger la tête le première dans le coté obscure en 1 scène ! spoiler: Dès le départ il avait le choix entre épargné et tuer le comte Doku et il le tue parce que Palpatine lui a dit le faire ! Il est au courant des agissements de Palpatine et est convaincu qu'il est le seigneur Sith, il rapporte à Mace Windu, mais lui tranche les mains pour qu'il l'empêche de le tuer alors qu'il aurait pu le désarmer. Il a des visions de sa femme qui va mourir, mais il ne fait rien de vraiment concret pour empêcher cette vision. Ceci dit, même si j'y crois à son changement de personnalité(mais pas du tout à la manière dont cela a opéré), tout est cassé quand il dit qu'il a fait ça pour elle et qu'il a plus de pouvoir. Mwais, c'est clair que tes pouvoirs t'ont sauvé à la fin. Bref tout le mythe du plus grand méchant de toute l'histoire de la sf est anéanti, car au fond Anakin est devenu Darth Vader car c'est un gamin qui a tellement peur de perdre qu'il n'a pris que des mauvaises décisions et a eu une vision naïve du monde, le conduisant pile là où il ne fallait pas (clair qu'Obi Wan l'a dominé). Ouais dit comme çà, ça fait mal. Bref, la revanche des Sith est le moins bon de la saga Star Wars selon moi. Georges Lucas nous a livré certes un film impressionnant niveau esthétique comme à son habitude, mais a échoué au sujet du passé du plus charismatique des vilains de sf. Mais bon, tout n'est pas à jeter car sa renaissance en Darth Vader en parallèle avec la naissance de Luke et Leila est quand même assez émouvant. J.J Abrams , tu as du travail pour pondre un volet plus impressionnant !
Louis DCiné
Louis DCiné

Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 724 critiques

4,0
Publiée le 27/05/2013
Ouf, cette prélogie se rattrape avec ce final grandiose et épique. Tout est réussi pour faire le lien avec la première trilogie mythique. Il y a beaucoup d'action. Les effets spéciaux sont d'une grande richesse. Les acteurs ont évolués. Les décors sont grandioses et variés avec le volcan.... La fin est vraiment épique. C'est le Star Wars qui nous offre le plus de spectacle. Film à voir absolument.
vincenzobino
vincenzobino

Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 390 critiques

5,0
Publiée le 14/10/2010
L'apothéose de la saga!!! Moments anthologiques de poids comme la réplique Seigneur Vador levez-vous et la pause du masque noir... Autre scène grandiose: l'entrée d'Anakin/Vador dans le temple Jedi.. Bref, un pur bonheur et une parfaite transition avec l'épisode IV...
Dark Narloc
Dark Narloc

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 16 critiques

5,0
Publiée le 24/06/2014
Star Wars épisode III est le premier Star Wars que j'ai vu. Si je m'en souviens bien, je l'ai même vu au cinéma (j'avais 7 ans ce jour là donc pardonnez moi si je n'en suis pas sûr ^^). Alors comment dire? Ah oui... CE FILM EST ABSOLUMENT GÉNIAL!!!!!!!!!!!!!! ... Mais restons calme. Pourquoi est-il génial? Je pourrais vous faire la bonne vieille méthode: thèse, antithèse, prothèse. Mais bon, je ne sais pas comment faire et je suis quasiment sûr que rajouter prothèse est un gage d'humour... Bref, comme la plupart des fans de Star Wars (exception de certain que je ne citerai pas mais qui se reconnaitrons), je trouve la prélogie moins bonne que la trilogie originale (Pourquoi? Exemple: Jar-Jar, Edward=Anakin et Bella=Padmé, trop d'image de synthèse[encore ça, j'adore], Jar-Jar...). Et oui, le I et le II sont assez bof, même si ça reste de très bon divertissement (et ce sont des Star Wars merde!!! ^^). Mais je divague... Revenons à Star Wars III... Pourquoi je l'ai aimé? Car il a tout d'un Star Wars, mais à aussi les couilles de changer complétement le ton en devenant moins drôle et plus sombre... Beaucoup plus sombre... spoiler: Je vais faire la version courte: Padmé meurt, Anakin passe du côté obsure, les jedi sont tous exterminé, la chute de la république, Jar-Jar est toujours en vie et bien-sûr l'apparition de la plus grande menace de la galaxie: Darth Vader (non pas Dark Vador espèce de VFile de merde!!!!) . Sinon, quoi d'autre... Les acteurs sont bon (en tout cas meilleurs que dans le II. Hein! Hayden ;)), les effets spéciaux toujours aussi bon et novateur... Et merde les combats aux sabres-lasers sont magistrales!!! Ils sont très bien chorégraphié et vachement beau... L'histoire d'amour entre Padmé et Anakin n'est plus gnian-gnian et plus intéressante. La relation fraternel entre Obi-wan et Anakin est aussi d'autant plus belle qu'horrible quand on sait ce qui va suivre et tout le monde sait ce qui va suivre. Comme d'habitude, John William nous fait une BO des plus magiques et chaque musique sont quasiment devenu cultes!!!
Bruno Haru
Bruno Haru

Suivre son activité Lire ses 6 critiques

5,0
Publiée le 26/12/2017
Que dire ... Un merveilleux star wars avec de la créativité des personnages accrocheurs charismatiques et bien mis en scène. Les combats dans l'espace et au sabre laser sont incroyables. J'aimerais un film centré sur l'ordre 66. spoiler: D ailleurs je regrette que les membres du conseil jedi aient été trop vite tués. J'aurais souhaité qu'il réplique un minimum avant de mourir. kathleen kennedy ferait mieux de s'en inspirer pour ses nouveaux films bien pourris !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Zbrah
Zbrah

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 364 critiques

5,0
Publiée le 15/06/2014
Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine, le film qui était censé être le dernier épisode de la saga intergalactique la plus culte de tous les temps. Dès les premières minutes, on est immédiatement plongé dans l’action avec une immense bataille spatiale. L’action semble être le mot d’ordre de cet épisode. A la différence de ses aînés, celui-ci ne souffre d’aucune longueur et d’aucun temps mort. Les combats au sabre laser sont encore plus rapides et puissants. Un effort supplémentaire a été accordé à leur chorégraphie. De même, les effets spéciaux sont réussis comme jamais, tout comme la mise en scène de Georges Lucas. Il aurait été impossible de proposer une si belle œuvre en 1983. Sans surprises, les thèmes de John Williams gagnent en intensité. Entre autres, il y a les superbes "Anakin vs Obi-Wan", "Battle of the heroes" ou bien "Anakin’s Betrayal". Hormis les innombrables qualités techniques du film, si « La revanche des Sith » est tant réussie, c’est grâce à son ton sombre et dramatique. On sait que les évènements qui nous sont donnés à voir auront un impact conséquent sur la destinée des héros de la première trilogie. Anakin a enfin embrassé son destin. L’avènement de l’Empire ne se fera pas sans peine, c’est certain. Suite à un enchaînement de péripéties, arrive le terrible point de non-retour : spoiler: les clones changent de camp, les Jedis sont massacrés, Anakin participe au carnage et l’Empereur domine le Sénat. Tant de tragédies ne peuvent laisser le spectateur de marbre. C’est très émouvant. Deux combats majeurs s’enchaînent en parallèle. D’une part le grandiose combat final entre spoiler: le maître et l’apprenti sur une planète cauchemardesque, de l’autre l’Empereur opposé au spoiler: maître Yoda en grande forme. Probablement les meilleurs duels de toute la saga. Le final proposé par Georges Lucas est doux-amer. spoiler: Les morts d’Anakin le Jedi et de Padme presque simultanées donnent toutes deux naissances aux antagonistes qui auront fait les beaux jours de la franchise : Dark Vador, Luke et Leia. On n’aurait pu rêver meilleure conclusion à ce chef d’œuvre, qui réalise une parfaite transition vers « Un nouvel espoir ». Tout est en ordre, la saga est devenue complète et cohérente de la plus belle des façons.
Skipper Mike
Skipper Mike

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 647 critiques

5,0
Publiée le 10/08/2013
Enfin un épisode de la prélogie parvient au niveau de la trilogie originale ! Bien entendu, le style du film est dans la continuité des deux épisodes précédents, avec son cortège de morts affreuses et de situations dramatiques sous fond d'intrigues politiciennes, mais cette fois-ci cet ensemble fait sens et permet à tous les événements filmés jusqu'alors de converger vers un final apocalyptique réellement passionnant, invitant le spectateur à saisir l'intégralité du mécanisme implacable qui n'était auparavant qu'à moitié esquissé à force d'indices succincts. Cela relève bien sûr le niveau des volets précédents en leur imposant d'être vus sous un nouvel angle et en accroissant leur cohérence. Construit comme un tragédie, "Star Wars – Épisode III : La Revanche des Sith" constitue une véritable apogée dans le sens où le scénario, soutenu par une tension permanente, est absolument passionnant, les scènes d'action nombreuses mais fluides et rythmées et surtout les acteurs à leur meilleur niveau, offrant tous des jeux complexes, leur tâche étant facilitée par le fait que les relations entre les personnages sont désormais parfaitement bâties. Anakin Skywalker est ici beaucoup moins énervant que dans l'épisode II, car plus calme et plus sage, tout en étant inexorablement attiré par le côté obscur de la Force, ce qui permet à Hayden Christensen de livrer une composition ambiguë et non dénuée de talent. Ewan McGregor est lui aussi excellent et assure avec brio la transition avec l'épisode IV, son comportement comme son apparence se rapprochant de plus en plus de ceux d'Alec Guinness. Enfin, ce troisième volet contient un grand nombre de scène marquantes : le film démarre ainsi tambour battant avec l'une des meilleures scènes de bataille spatiale de toute la saga, si ce n'est la meilleure, incroyablement belle et prenante et d'une virtuosité sans égale. Viennent ensuite la séquence mythique de l'Ordre 66, certes un peu facile mais tellement efficace et émouvante, puis le magnifique duel entre Anakin et Obi-Wan et son dramatique dénouement. Ce film est une tragédie et tout le monde sait quelle va être la fin, et pourtant, il est difficile de ne pas être submergé par l'émotion quand celle-ci arrive. La naissance de Dark Vador, ainsi que de ses enfants, achève ce grandiose tableau, qui se clôt avec un dernier plan choisi à la perfection. Un joyau, l'un des meilleurs éléments de la courte filmographie de George Lucas…
The Cinephile World
The Cinephile World

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 607 critiques

5,0
Publiée le 16/07/2013
Après les chefs d'oeuvres des deux opus précédents, ce troisième opus est de loin le meilleur de la saga. spoiler: La République galactique mène une guerre contre la Confédération des Systèmes Indépendants sous le commandement du Comte Dooku, un seigneur Sith. Le chef des armées droïdes confédérées, le Général droïde Grievous, s'est emparé du Chancelier Palpatine et cherche à s'enfuir avec cet otage à bord de son vaisseau amiral, la Main invisible. Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker ont été envoyés pour sauver le chancelier. Après avoir atteint le vaisseau, les deux jedi doivent de nouveau affronter le Comte Dooku, qui les a vaincus dans l'épisode précédent. Obi-Wan est rapidement mis hors de combat par leur adversaire mais Anakin, dont les pouvoirs ont considérablement crû, lui tranche les deux mains. Palpatine convainc le jeune jedi, en infraction avec le code jedi, d'achever son prisonnier. Après diverses péripéties, Anakin, faisant la preuve de ses talents de pilote, réussit à faire atterrir l'appareil sur Coruscant, ramenant ainsi sain et sauf le chancelier. Mais Grievous s'est enfui. Reconduisant le chancelier au Sénat, Anakin retrouve sa femme Padmé, après de longs mois d'absence. Celle-ci lui révèle qu'elle est enceinte. Émerveillé par cette nouvelle, Anakin est cependant troublé la nuit suivante par un rêve qu'il fait. Padmé réveillée, il lui révèle qu'il l'a vue mourir en couches. Traumatisé par la mort de sa mère qu'il n'a pu empêcher, Anakin se jure de ne pas perdre une nouvelle fois celle qu'il aime. Il va prendre conseil auprès de Yoda sans lui révéler les détails, mais ne reçoit pas la réponse qu'il attendait : selon le vieux maître jedi, il est vain de chercher à fuir la mort ou sa destinée. Le Chancelier Palpatine continue de manœuvrer en secret pour parvenir à ses fins. Il flatte Anakin et s'ingénie à accroître sa méfiance et sa frustration envers le conseil jedi. Il finit par faire nommer Anakin son représentant au sein du conseil jedi et lui dit qu'il soupçonne les jedi de comploter contre lui. Le Conseil accepte mais refuse au jeune homme le titre de Maître, ce qui résonne comme un affront pour Anakin. À la sortie du conseil, Obi-Wan lui confie les véritables raisons de sa promotion : il doit espionner le chancelier qui adopte un comportement suspect aux yeux des jedi en ne renonçant pas aux pouvoirs extraordinaires qui lui ont été confiés. Choqué de la suspicion du conseil envers un homme qu'il considère comme intègre, Anakin ne sait plus envers qui va sa loyauté. Entre temps, il a été voté que Yoda partira diriger un bataillon de clones qui va aller combattre l'armée droïde des Séparatistes sur Kashyyyk, la planète des wookies. Palpatine convoque Anakin à l'Opéra Galactique, le chancelier conte l'histoire de Dark Plagueis, un Seigneur Sith qui, selon la légende, aurait acquis le pouvoir de créer la vie et de se préserver de la mort. Anakin entrevoit dans cette légende la possibilité de sauver Padmé. Le chancelier, précise que cette faculté n'est pas acquérable auprès d'un jedi... Un troisième volet parfait. Un des meilleurs films de SF. Un Chef d'Oeuvre, 5/5.
Hollywood-Biographer
Hollywood-Biographer

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 240 critiques

4,0
Publiée le 08/06/2013
Cet ultime opus de la seconde trilogie Star wars constitue une réussite annoncée. Même si l'ensemble est téléphoné, c'est de là que naît la satisfaction. Ce troisième épisode se focalise sur la lente dérive d’Anakin qui tombe dans le côté obscur de la force. George LUCAS nous montre comment il devient Dark Vador et les répercussions de cette transformation sur les autres personnages. Cette tragédie, va droit au but et accumule des rebondissements que l’on connaît tous mais qui, sur l’écran, possèdent une dimension émotionnelle intense (la naissance de Luc et Leïa, la mort de Padmé, la trouvaille du nom Dark Vador). A l’inverse des deux premiers épisodes, "La revanche des Siths" touche droit au cœur du môme cinéphile, sans doute parce qu’il fait appel à la nostalgie enfouie du spectateur. Si certes l’ensemble s’abîme par intermittence dans des excès formels fort discutables, il n’en reste pas moins que le récit concilie impeccablement scènes de duel au sabre laser (incroyable duel Anakin-Obiwan) et passages plus intimistes autour du personnage d’Anakin. Une formule gagnante qui séduit.
Nower
Nower

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 199 critiques

3,5
Publiée le 20/11/2012
Le film qui sauve la prélogie de Georges Lucas. L'intrigue reste filmée de façon trop peu ambitieuse pour être appréciable mais l'histoire est un brin au-dessus de l'Attaque des Clones. On est enfin centré sur Anakin Skywalker et sa tentation vers le côté obscur. De grandes batailles sont livrées, dont le mythique combat final entre Obi Wan et Dark Vador avec une musique originale apocalyptique. Définitivement un Star Wars que j'aime revoir.
S¤mewhere
S¤mewhere

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 26 critiques

4,0
Publiée le 26/07/2012
Film lien entre les deux trilogies devant nous oter les dernières grandes questions que l'on se posait. Pari réussi pour Lucas, la fameuse scène de la naissance de Vador est tout simplement captivante, ainsi que le dernier plan où l'on aperçoit sur Tatooine Owen et sa compagne avec le très jeune Luke regardant vers le ciel et devant se dire : "Un jour peut-être, un nouvel espoir". Subsiste cependant les mêmes défauts inérents à La Menace Fantôme et à l'Attaque des Clones : jeu d'acteur poussif !!
reymi586
reymi586

Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 2 443 critiques

5,0
Publiée le 20/11/2010
Un chef d'oeuvre comme tout les épisodes de la saga !
Loskof
Loskof

Suivre son activité 240 abonnés Lire ses 688 critiques

3,5
Publiée le 29/08/2010
On tient là le meilleur épisode de cette trilogie. La tension dramatique est omniprésente, le suspens aussi, pour notre plus grand plaisir. Réellement on passe un très bon moment et le scénario est, cette fois, à la hauteur pour faire de cette revanche des Sith un très bon film.
ConFucAmuS
ConFucAmuS

Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 438 critiques

4,0
Publiée le 25/10/2009
Après deux volets décevants, fallait-il encore attendre quelque chose de cette nouvelle trilogie Star Wars? Pas que George Lucas manquait d'idées avec les deux premiers épisodes, mais d'une réelle cohérence. Le ton et les enjeux se voulaient plus adultes, mais ils étaient mis à rude épreuve par les choix infantiles de Lucas. Rythme mollasson et personnage effroyable (Jar Jar) pour la Menace Fantôme, histoire d'amour au ras des pâquerettes et numérique à outrance pour l'Attaque des Clones. Oui, cette prélogie prenait des risques. Seulement, la force de la saga reposait sur un univers tangible et des personnages attachants. Et malgré certaines qualités indéniables, difficile de retrouver ces qualités dans les deux premières parties. La fin de La Guerre des Étoiles? Non, pas tout à fait, car LA grande question restait en suspens: comment le Jedi Anakin Skywalker est devenu le terrible Dark Vador? Il restait une dernière étape, et - comme beaucoup - je ne pouvais pas la manquer. C'est donc presque une surprise de le dire: oui, La Revanche des Sith mérite le détour. D'accord, certains défauts persistent. Les effets visuels sont toujours trop nombreux, quelques incohérences sont embêtantes et les dialogues n'ont rien de bien attrayant. Je reste dubitatif quant au personnage d'Anakin, dont le basculement me parait expédié. Quelques scènes supplémentaires auraient pu le rendre plus cohérent. Le personnage ne sera pas le clou de cette prélogie comme il aurait dû l'être. Hayden Christensen y met de la bonne volonté, mais je le trouve moyennement convaincant. Le vrai héros de ce volet - et de la trilogie - demeure Obi Wan à mes yeux. D'un volet à l'autre, Ewan McGregor a su imposer sa force tranquille au chevalier Jedi. C'est donc avec un vrai plaisir que je l'ai suivi sur la saga. Samuel L.Jackson s'offre également un joli dernier tour de piste. Il y a aussi l'impeccable Jimmy Smits en Bail Organa. Malheureusement pour elle, Nathalie Portman n'a plus grand chose à jouer. Dommage que l'écriture de cette prélogie ne lui ait pas fait beaucoup de cadeaux, à l'instar d'Anakin. La vraie star du film demeure Ian McDiarmid, cette fois-ci au premier plan. Réjouissant de vilénie, l'acteur se lâche complètement dans le rôle du terrible Empereur. Et cet étalage est de toute beauté. Si le dialoguiste George a toujours l'air un peu assoupi, le showman Lucas s'est enfin réveillé. Et c'est peu de le dire. Ce troisième opus est sûrement le plus généreux en terme de spectacle. Je peux tiquer sur l'utilisation abusive des effets spéciaux, il n'empêche que cette intro est magnifique. Que les batailles ont fière allure, et que les combats au sabre laser ne m'ont pas déçu. Le duel final entre Anakin et Obi Wan m'a tout simplement soufflé. D'une sauvagerie inédite, il est d'une beauté terrassante. Sans parler des nouvelles compositions superbes de John Williams. Les 2h20 passent à une rapidité folle, et les morceaux de bravoure qui les ponctuent donnent à eux-seuls l'envie de s'y replonger. Car même si certains "hics" persistent, force est de constater que Star Wars a retrouvé de sa superbe. Je suis (enfin) de retour dans cette galaxie lointaine, très lointaine, qui me faisait tant rêver.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top