Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith
note moyenne
4,2
58031 notes dont 3156 critiques
58% (1830 critiques)
23% (724 critiques)
4% (133 critiques)
7% (210 critiques)
4% (133 critiques)
4% (126 critiques)
Votre avis sur Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith ?

3156 critiques spectateurs

Zantrak2
Zantrak2

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 614 critiques

4,0
Publiée le 25/05/2008
Derniers épisode, et un peu de déception, voila ce que je retiens de cette épisode, je n'est rien contre le film, les effets spéciaux sont hyper impressionnant (surtout la bataille du début) Les acteurs jouent leur rôle avec classe, la mise en scène est parfaite, le combat au sable final est grandiose avec un Dark Vador a la fin, qui nous donne un grand plaisir a voir. Mais alors que tous semble parfait, j'ai comme un méchant gout amer dans la bouche, la transformation d'Anakin va trop vite, beaucoup trop vite, et ça descente au enfer trop simpliste, c'est difficile a décrire mais j'ai comme l'impression que George ne c'est pas trop foulé pour la conclusion de sont jeune padawan.. Reste un bon moment de fun et une trilogie qui m'a foie mitigé, a le mérite d'exister, et qui ce regarde toujours avec plaisir
Vefree
Vefree

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 10/10/2005
Certains vont dire que j'ai mis du temps à mettre une critique, mais je ne voyais pas l'utilité de faire de la redondance de propos enthousiastes. Je ne le fais que pour faire remonter la moyenne des 4 étoiles !! ...Non ! Pas tout à fait. Je suis absolument RAIDE-DINGUE de ce dernier volet de la saga. L'histoire, les effets visuels, l'action, la profondeur et le sens, tout, dans ce film exalte les sens, bouleverse le coeur, et fait chavirer d'émotions. Voilà.
Livia3
Livia3

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 4 critiques

5,0
Publiée le 21/09/2005
J'ai adoré ce film qui, pour moi, est le meilleur de toute la saga. On observe Anakin sombrer peu à peu jusqu'à devenir Dark Vador. Le lien entre l'épisode II et l'épisode IV est très bien fait. Les performances des acteurs sont très réussies contrairement à ce que disent certaines mauvaises langues (surtout en ce qui concerne Ewan McGregor et Hayden Christensen). Ce film avec énormément d'effets spéciaux (très bien faits d'ailleurs) est également très émouvant. Bravo à Georges Lucas. A voir et à revoir.
damien t.
damien t.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 203 critiques

5,0
Publiée le 22/06/2013
Ce dernier volet de la saga est spectaculaire, avec des batailles épiques et le duel entre Anakin et Obi Wan est exceptionnel.
hpjvswzm5
hpjvswzm5

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 460 critiques

2,0
Publiée le 27/10/2012
Le problème ne tient pas tant à ce que ce troisième épisode,bien que meilleur que les précédant,soit très très moyen,mais plutôt au sentiment très désagréable que l'on ressent à la fin du film:tout ça,cette nouvelle trilogie,ces quelques 7h de film,ces quelques millions de dollars dépensés,cette pseudo complexification de l'univers Star Wars,n'est que de l’esbroufe.Une fois de plus, on invente des méchants charismatiques qu'on bâcle honteusement,après Maul et Dooku(pourtant incarné par le génial Christopher Lee)c'est ici Grievous, cyborg surpuissant et badass qui en fait ne sert à rien;on essaye de faire d'un gloubi boulga politique une tragédie qui n'a pas l'intensité nécessaire et on tue ainsi dans l'oeuf tout l'intérêt du film.Car si l'on peut apprécier le film pour ses combats spatiaux et au sabre laser assez efficaces(bien qu'encore peu intenses),toutes les promesses sur la façon dont Anakin est devenu Dark Vador ne sont pas tenues,ce qui rend la prélogie complètement inutile,de l'esbroufe.Déjà,si vous regardez la trilogie pour l'histoire(et pas pour les combats,seul autre intérêt,et encore ils sont souvent assez plats même si agréables,mais moi je ne me contente pas de l'agréable môsieur Lucas),regardez uniquement l'épisode 3,car le premier ne sert à rien et le 2 n'introduit que l'armée de clones.Le problème, c'est qu'en plus même celui-ci ne propose que de l'ultra attendu.La transformation d'Anakin,une simple histoire de coeur?Mais de qui se moque-t-on?Et puis j'en ai marre qu'on me prenne pour un imbécile,je sais bien qu'on a pas besoin de réfléchir devant un blockbuster,mais quand tout le film repose sur une incohérence énorme,ça fait mal au cul.Alors,voici selon moi la plus grosse arnaque de cette histoire:ce pseudo complot.L'empereur (enfin le méchant quoi),pour rappel,veut d'abord se faire élire chancelier suprême pour contrôler le sénat(ce qui par ailleurs rend l'épisode 1 complètement inutile).Ceci fait,il créé en secret une armée de clones pour la république qu'il projette de se faire retourner contre elle et les jedis.Bon,jusque là pourquoi pas.Sauf que comme c'est un mec intelligent,il veut d'abord avoir un nouvel apprenti sith surpuissant(en avoir eu deux en deux épisodes ne lui suffit sans doute pas),le fameux Anakin Skywalker.Puis lorsque ceci est enfin converti au côté obscur(scène franchement bâclée, mais on y reviendra),il se sert de lui pour tuer un max de jedi.Et là monsieur le scénariste et ses deus ex macchina plein les poches arrive sur sa tornade blanche,et nous balance le coup de l'ordre 66.C'est un ordre pour le clones qui leur ordonne de tuer tous les jedis.Et encore ça je le sais parce que j'ai joué au jeu vidéo inspiré du film,parce que contez pas sur Lucas pour nous le dire.Vous ne voyez toujours pas?Je continue.Cet ordre qui tombe comme un cheveu sur la soupe mène au massacre des jedis sur fond de musique dramatique.Alors, vous voyez où ça coince.Oui,toute cette histoire est affreusement et incroyablement incohérente.Premièrement, d'où sort cet ordre 66?Vous allez pas me dire que le sénat va autoriser un ordre visant à exterminer les jedis.Deuxièmement,si Palpatine à fait créer cet ordre en cachette,c'est un mec très con.Parce que s'il avait fait exécuter cet ordre dès son entrée en tant que chancelier suprême,il aurait tué tous les jedis sans attendre et la république serait vite renversée.Troisièmement,dans cette optique,inutile de former un nouvel apprenti,garder Maul ou Dooku aurait suffi.Quatrièmement,vu qu'on sait que le chancelier est le méchant dès l'épisode 1,la révélation dans le 3 tombe complètement à plat("vous êtes le seigneur noir des sith??!!??",sans déconner),et donc du coup et ne croit pas du tout à ce retournement. Sérieux, comment peut-on être aussi naïf?Le mec a marqué "MECHANT DE SERVICE" sur la tronche et personne ne le comprend.Enfin je sais pas moi,on t'as mis en garde contre le côté obscur pendant des années,et là un moment de faiblesse et "pouf!",le plus grand sith de tous les temps.Faut réfléchir bon dieu, on ne peut pas sacrifier la cohérence au nom de l'efficacité,ou alors faut jouer avec ces incohérences,s'amuser avec les codes comme le faisait agréablement le dernier mission impossible,qui en parallèle nous proposait de la bonne action,et tant pis si le scénario est pas top on s'en fout on nous sert ce qu'on est venu chercher.Là,je n'y trouve pas du tout mon compte dans l'action un peu trop lisse à mon goût(même si agréable par rapport à phantom menace c'est déjà ça),et encore moins dans l'histoire qui casse toutes les révélations promises en ratant l'émotion (particulièrement plate) et en bâclant bien des aspects de cette histoire sans souffle.Reste l'émotion assez palpable de retrouver enfin Dark Vador et sa respiration qui nous manquait cruellement.Fans de Star Wars,restez sur les trois premiers films et reniez cette honte connue sous le nom de prélogie.Un troisième épisode pas mauvais,mais d'une fadeur et d'une facilité agaçante.
Davidhem
Davidhem

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 335 critiques

5,0
Publiée le 15/10/2014
Après deux premiers épisodes un peu poussifs, George Lucas retrouve de sa superbe pour le dernier opus de la première trilogie. Alors évidemment pour la plupart d'entre nous, on sait immédiatement comment l'histoire se termine, tout l'intérêt que l'on porte au film, c'est la manière avec laquelle le réalisateur décide de nous l'exposer. Cet épisode va au-delà de nos espérances, en effet chaque plan est un régal, chaque phrase est soignée, chaque dialogue est travaillé, le scénario est riche en événements et en profondeur. La personnalité du personnage d'Anakin Skywalker se trouve au centre du conflit, partagée entre des cauchemars et l'incitation à suivre un homme qui prétend pouvoir sauver la personne à laquelle il tient le plus. Au menu de ce film, combats au sabre laser, rebondissements multiples, effets spéciaux à couper le souffle, scénario solide et en béton, vraiment cette oeuvre de George Lucas s'impose comme figurant parmi les meilleurs films de science-fiction de ce début de siècle. L'intensité du film, l'action, la noirceur qu'il dégage figure comme l'unique opus de la saga Star Wars jusqu'à aujourd'hui. Bien sûr que l'on connaît la fin pour les anciens mais pour les enfants d'aujourd'hui et de demain, la saga commencera par le commencement. Pourquoi George Lucas a-t-il décidé de commencer par l'épisode IV? Seul George Lucas a la réponse, du reste les épisodes qui suivent celui-ci sont tous aussi excellents que celui-ci et pourtant tournés avec un minimum de budget. Ce film par contre possède le plus gros budget de la saga et on peut affirmer que tout cet argent donné n'a pas été gaspillé, les effets spéciaux sont splendides, au-delà de ce que l'on peut espérer en termes de réalisme. Le film peut également pousser à penser que le réalisateur voulait rapprocher l'image de la fin du film à celle de la seconde guerre mondiale, désirant montrer les Jedi comme les juifs et un empire galactique tyrannique à l'image de l'empire d'Adolf Hitler. Les derniers duels du film sont splendides et passionnés, traduisant la convoitise d'Anakin Skywalker face à l'incorruptible Obi-Wan Kenobi. Un final haut en couleurs et en spectacles pour un film extraordinaire.
captain Rogers
captain Rogers

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 27 critiques

5,0
Publiée le 26/03/2013
ce film est intergalactiquement génial, je suis allé le voir au cinéma et j'ai failli pleurer. Les musiques étaient géniales et elles faisaient passer les sentiments. Le drame est lui aussi bien réussit. Ce film est à en devenir geeek ... je l'ai vu au moins, sans exagérer 30 fois en 7 ans soit environ 4 fois par an !!!!!!!!!!!!!!!
Superman.78
Superman.78

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 17 critiques

5,0
Publiée le 28/12/2015
Ce film est génial !!! il est un peut trot condensé mais reste cohérent !!! il ne mérite absolument pas ces critiques négative !!!! lucas à en pris plein la face mais c pas mérite !!! visuellement magnifique ,le scenario tient bien la route !! la noirceur du film est superbe comme pour l’épisode 5 !!!! la tension de la deuxième parties du film est superbe !!! les combat finaux sont magnifique que ce soit obi-anakin ou yoda-sidious pleine de tension c génial vraiment pour moi un S.W sublime !!!!!!!
Mircea
Mircea

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

0,5
Publiée le 24/07/2005
Après les deux daubes précédentes, on annoncait un film sombre, noir, racontant la naissance du plus grand méchant du cinéma. Aux USA on l'aurait même interdit au moins de 12 ans. Je sautillais de joie pour ce star wars qui revenait enfin aux sources et qui se détachait de la droite ligne du tout beau tout gentil ridicule et familiale des deux précédents. En fait je me suis fais avoir par une campagne de marketing qui vous fait croire qu'on va inover et vous sortir un grand chef-d'oeuvre. Le film est nul: les acteurs sont nuls, Nathalie Portman joue les potiches, Christensen ne fait plus sa crise d'adolescence mais reste fade, Mac Gregor a enfin trouvé son rasoir mais prétend copier et égaler Alec Guiness. Donc dialogue et scénario décevant, seul l'empereur en jette et incarne bien le côté obscur (même si il reste caricatural). Donc scénario et dialogues aussi nul que les précédents. Les 3 tonnes d'effets spéciaux et les batailles en 3D ne sont pas passionantes. Je préfére encore les maquettes au 3D, j'y crois plus facilement. Ce n'est qu'à la fin quand triomphe l'empire qu'on jubile et qu'on se croit vraiment dans un Star Wars. Le combat au sabre laser tant attendus n'est pas spectaculaire, l'apparition de Dark Vador se fait en deux temps trois mouvements et reste d'une banalité affligeante contrairement à ce que faisait penser la bande-annonce (Lord Vader. Yes Master? RISE!)Et n'allez pas me dire que la transformation psychologique est "bien faite". Mais bon faut avouer que c'est dure de faire passer un pré-ado dans le costume d'une icône de la SF. Lucas aurait pu pourtant faire ce film aussi sombre qu'il le disait (souvenez-vous de THX 1138) et il aurait pu faire un scénario en béton avec des persos charismatiques (souvenez-vous des premiers star wars). Pourquoi a-t-il écorché sa plus belle création (Dark Vador)? alors qu'il aurait pu le faire entrer un peu plus dans la légende? Lucas, tu as fait un mythe en 1977, mais arrête de t'obstiner et passe à autre chose.
Dj Prime
Dj Prime

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 634 critiques

5,0
Publiée le 11/03/2019
Dernier volet de la première trilogie mais 3ème dans l’ordre de succession des volets eux-mêmes, ce film s’est voulu bien évidement plus sombre et plus palpitant par rapport aux précédents mais c’est bien normal. En effet les bases sont à présent posées et les personnages sont connus de toutes et de tous. spoiler: L’histoire est également posé avec son intrigue principale. Anakin qui poursuit son apprentissage auprès d’Obi-Wan, les maîtres jedi continuant leurs enquêtes sur les sith et le sénat gouverner par Palpatine qui lui, continu de mettre en place son oeuvre. Mais tous commence tous de même par spoiler: cette première grande, voir même énorme scène d’ouverture de combat spatial entre les vaisseaux de la République et ceux de la Fédération. Un visuel décapant et au effets sonore brillant, des ennemis de part et d’autre pour un haletant voyage. spoiler: Et dire qu’en ayant lu dans la journée du Mardi 27 Décembre 2017 dans le Télé-Loisirs que cette scène d’ouverture avait été prévue pour une durée d’une heure, très personnellement, je m'en serais pas plain du tout au contraire. Puis arrive le nouveau face à face avec Dooku et sa mise scène toujours aussi épatante. Pour revenir sur Palpatine, ce film nous est trop actuel, en référence avec le terrorisme islamiste et les pauvres jeunes se faisant remuer le cerveau par ces... Palpatine est de même avec Anakin. Il lui remue le cerveau sur les soit disant mauvais agissements des jedi, d'Obi-Wan, de la République. Jusqu’à lui conseiller fortement l’usage du côté obscure de la force pour sauver Padmé. C’est donc pareil aujourd’hui avec Daesh. Des prêtres extrémiste qui prêchent une haine profonde en l’humanité et qui font tous pour transformer des ados ou hommes quiconque en de véritable machines de guerre. spoiler: Jusqu’à cette grande scène ou maître Windu se fait tuer par Palpatine alias Dark Sidious, le seigneur noir suprême des Sith. Autre grande scène ou plutôt, enchaînement de grandes scènes à partir de l’instant ou Sidious donne spoiler: l’ordre à chaque soldat ou représentant de la République jusqu’alors du bon côté, se révèlent être de véritable escrocs en réalité. Des soldats sith, des soldats de l’obscur. Et là un par un les maîtres jedi tombent dans leurs affrontements respectifs. Le tous accompagné d’une musique tristement célèbre. Et bien sûr Yoda lui, tombera pas dans le panneau. spoiler: Enfin l’avant dernier grand moment étant celui opposant Anakin à Obi-Wan et Yado à Sidious. 2 combats au corps à corps, sabres contre sabres. Avec l’autre grand moment musical de la saga. Enfin et je terminerais presque là dessus, la naissance tant attendu de Dark Vador, l’ennemi le plus populaire de toute la saga si ce n'est même de l'univers avec sa mise en place robotique, son mythique soufflement dû à une dure respiration et sa première grande colère lorsqu’il apprend la mort de sa bien aimé Padmé, mais entre nous il à bien chercher. S’en terminera par la naissance des fameux jumeaux, Luke et Leila. spoiler: Je me suis bien régalé d’hilarité quand j’ai revu cette scène ou Padmé donne en l’espace d’une demi seconde chaque prénom, comme si elle les avait déjà prévue sachant qu'à aucun moment nos tourtereaux n'avaient eu le temps d'en discuter. Avec tous ce beau ... cosmique qu’ils ont endurer. spoiler: Ainsi que l'éloignement des 2 bébés dans leurs endroits protecteurs respectifs. Un volet épique et essentiel pour comprendre la fin tragique de ce qu’était au départ un simple enfant, terminant dans le néant d’un politique ultra pourri. D’une surdose de mauvaise compagnie pour terminer au final de l’obscurité total. Une vrai réussite avec ces petits et grands moment bien clé.
OMT
OMT

Suivre son activité Lire ses 134 critiques

5,0
Publiée le 20/02/2019
11 juin 2005 A l’origine, une triple trilogie, soit neuf épisodes, avait germé dans l’esprit de George Lucas, dont la saga « Star Wars » est l’œuvre d’une vie. George Lucas a affirmé être soulagé maintenant que son œuvre est arrivée à son terme et que le monde peut dorénavant pleinement considérer l’œuvre dans son ensemble. Tout comme Francis Ford Coppola avec « Apocalypse Now (1979-2001) » et la trilogie du « Parrain (1972-1990), George Lucas est parti de rien, s’est battu pour que son rêve puisse prendre forme, surtout financièrement, où personne ne croyait à son projet qualifié d’irréaliste. A ce sujet je conseille vivement la vision du documentaire « L’Empire des rêves » qui narre le combat de George Lucas… En ce qui me concerne, depuis six semaines, « il n’y avait plus que Star Wars qui comptait » , comme à l’époque où, adolescent, je venais de découvrir la première trilogie au cinéma (« Le Retour du Jedï» au cinéma en 1983), puis les deux autres épisodes « initiaux » en vidéo; et surtout, comme lors des nuits « Star Wars » organisées avec des amis cinéphiles tout aussi adeptes de la titanesque saga de Maître George. Pourquoi depuis six semaines!? Parce que M6 a eu la bonne idée de diffuser les épisodes I et II juste avant la sortie de l’épisode III en salles, puis la version re-masterisée de 1997 des épisodes IV à VI juste après la sortie de l’épisode III. Dès lors, je viens d’achever la vision du « Retour du Jedï », et, surtout, d’avoir vu, pour la première fois, l’œuvre entière de George Lucas (à ce qu’il affirme il ne se lancerait pas dans une troisième trilogie comme initialement prévu il y a plus de 30 ans…). Alors que sur l’écran défilent les images de joie et de célébration de la victoire sur l’empire aux quatre coins de la galaxie, les sentiments se mélangent… En fait, les épisodes IV à VI ne vaudraient-ils désormais plus que par l’existence des épisodes I à III ? En tout cas, la deuxième trilogie (dans le temps 1999-2005) est largement aussi bonne que les premiers épisodes (en fait épisodes IV à VI). Effectivement, ce n’est finalement que la trame tragique d’Anakin Skywalker qui donne tout son sens à la saga. Et où cette trame atteint-elle son paroxysme?: lorsqu’il quitte sa mère (épisode I), lorsqu’il venge sa mère (épisode II), l’histoire d’amour entre Anakin et Padmé (épisodes II et III), quand « le vieux Ben se souvient d’un certain Obi-Wan Ken obi » (épisode IV), « Je…suis ton père! » (épisode V), la mort de Yoda et résurrection d’Anakin (épisode VI) Dès lors, avec la version re-masterisée de 1997 des épisodes IV à VI, elle donne tout son sens à la trilogie initiale et fait vraiment le lien entre tous les épisodes. De plus la trame politique sur la désagrégation de la République et de la démocratie est bien plus profonde et captivante, et « La revanche des Sith » atteint un degré de génie absolu. George Lucas est donc arrivé à pleine maturité, et nous gratifie d’une œuvre majeur, qui longtemps encore hantera nos esprits pas la profondeur de la tragédie, l’intemporalité, la pureté et la force de l’amour qui lie Anakin à Padmé… En effet, c’est justement parce qu’il n’y a pas assez d’amour et de compassion dans le monde que les valeurs humaines en grand péril sont! En guise de conclusion, je m’incline devant la ténacité et le génie de Monsieur Lucas et souhaite que la force soit avec vous tous…
Incertitudes
Incertitudes

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 628 critiques

4,0
Publiée le 01/02/2019
Enfin ! Il aura fallu attendre deux longs épisodes de deux heures et quelques chacun pour que Lucas se réveille et nous montre qu'il n'a pas perdu la main. Des batailles spatiales mettant en scène de gigantesques cuirassés. C'est ça que je voulais voir. Anakin le dit lui-même : moins de parlotte, plus d'action. Mais pas que. Lucas a donc centré son dernier film entièrement sur son méchant emblématique. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est difficile à cerner. Anakin Skywalker semble aimer profondément sa femme. Et c'est cet amour qui va le pousser à la protéger et à passer du côté obscur de la Force. Là où la vie d'un maître Jedi est faite de privations. Moins attirant, du coup. Mais c'est également un être ambitieux et impatient. Qui sait ce qu'il veut. Pour qui la fin justifie les moyens. Agressif et sans pitié quand il est au pied du mur même envers Padmé. On serait tenté de penser qu'il sera bien puni d'avoir choisi le mauvais camp et qu'il aurait mieux fait d'écouter la sagesse de Yoda. Une sagesse malheureusement mise à l'épreuve. A-t-il finalement raison vu le résultat ? Lucas, lui, a fort bien fait de noircir son récit, de le resserrer autour de la relation Anakin/Obi-Wan. Leur duel final est impressionnant. On se croirait dans une tragédie grecque. L'emblématique thème de Dark Vador fait frissonner. Le mieux que l'on puisse faire maintenant, c'est de revisionner les films de 1977 à 1983 avec cette nouvelle lecture.
Dick C
Dick C

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 364 critiques

4,0
Publiée le 13/01/2019
Ah la la le meilleur épisode de la prélogie mais pas non plus comme beaucoup le disent le meilleur de la saga, le film est captivant prenant très bien réalisé et efficace c’est également l’épisode le plus sombre de la saga
Guide de Survie du Cinéphile Amateur
Guide de Survie du Cinéphile Amateur

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 482 critiques

4,0
Publiée le 20/09/2018
Le chef d’œuvre de la trilogie, l’épisode à la fois redouté et espéré, le pari réussi de joindre les deux trilogies et de sauver une franchise version 2.0 qui aura déçu les fans. Un film puissant, envoutant, qui se déroule à un rythme effréné sans que le spectateur s’ennuie une seconde. Bourré de rebondissements, à la fois spectaculaire et tragique, il est happé dans une intrigue bien ficelée et redoute le dénouement final qui lui apparait comme une évidence. Encore une fois, Christensen fait évoluer son personnage, devenant plus complexe à chaque scène tant il est tiraillé entre l’amour de sa vie et l’ambition dévorante du côté obscur et de la force qui s’offre à lui. Son interprétation est à ce titre une vraie réussite, bien aidée par un Ian McDiarmind terrifiant (le chancelier) et un Ewan McGregor plus nuancé. Ce combat permanent entre le bien et le mal est ici très bien représenté, jusqu’au dénouement final exceptionnel d’intensité et de violence, ce combat fratricide dont on connait l’issue et surtout cette dernière image qui va rendre dingue tout fan qui se respecte. Dark Vador est bien là, la boucle est bouclée et c’est un sacré tour de force d’avoir réussi à faire de ces six films un ensemble cohérent chronologiquement. Auteur du livre "Guide de Survie du Cinéphile Amateur" (sortie janvier 2019)
Greg A.
Greg A.

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 431 critiques

4,5
Publiée le 07/09/2018
Troisième et dernier opus de cette prélogie et de loin le meilleur ; beaucoup plus sombre , l'histoire bascule afin de recollés les morceaux et faire le lien avec la première trilogie et c'est remarquablement exécuté avec notamment un final mémorable et une des plus belle scène de l'histoire du cinéma ! 19/20
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top