Mon AlloCiné
Embrasse-moi, idiot
note moyenne
3,7
214 notes dont 36 critiques
28% (10 critiques)
50% (18 critiques)
14% (5 critiques)
6% (2 critiques)
3% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Embrasse-moi, idiot ?

36 critiques spectateurs

landofshit0

Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 740 critiques

4,5Excellent
Publiée le 17/03/2014

Une fois de plus Wilder réalise une brillante comédie,c'est parfaitement rythmé et minutieusement construit. Embrasse-moi, idiot est un excellent Wilder,qui allie les situations comiques saupoudré d’une dose de romance.

Estonius

Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 2 822 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 19/06/2013

Wilder est le digne successeur de Lubitsch et cette comédie qui ne nous laisse pas une minute de répit le démontre magnifiquement. Le film renverse la morale bien pensante pour notre plus grand plaisir : Ray Waltson vire sa femme pour les besoins d'un plan impliquant Dean Martin et Kim Novak et destiné à promouvoir ses chansons, puis il joue les moralistes en virant Dean Martin qui courtise sa fausse femme (Kim Novak) sous ses yeux mais couche avec cette dernière. Quand à la délicieuse Felicia Farr (qui joue la femme de Ray Waltson) elle s'envoie Dean Martin qui la prend pour une prostituée. Mais à la fin tout finira bien, Novak profitera du prix de la passe de Dean Martin, lequel fera un tube avec la chanson de Ray Waltson qui se réconciliera avec sa femme. C'est magnifiquement réalisé, superbement interprété : Kim Novak est sublime en prostituée et les trois autres acteurs principaux sont parfaits, mention spéciale à Felicia Farr, rayonnante de beauté. La musique est d'André Previn. Chef d’œuvre !

Maitre Kurosawa

Suivre son activité 170 abonnés Lire ses 1 164 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/02/2017

"Embrasse-moi, idiot" impose d'emblée la marque comique de Wilder, à savoir une vitesse euphorisante, que l'on retrouve aussi bien dans le montage que dans l’enchaînement des répliques. La première heure est tout à fait représentative de ce rythme effréné en entremêlant l'attente du séducteur Dino au stratagème du rusé Barney, ce qui rend parfaitement ingérable la situation du pauvre Orville Spooner, qui regrette très vite d'avoir fait partir sa femme pour permettre la venue de la séduisante Polly. Drôle et percutant, le film parvient même à émouvoir, à la fin d'une nuit qui restera à coup sûr dans la mémoire des personnages, quand il aborde sans ironie la tendresse du faux couple Orville-Polly, dont l'avenir respectif est à ce moment incertain. Reste que la deuxième heure de cette folle comédie est plus mécanique et prévisible par instants, notamment dans son exploitation scénaristique du montage parallèle et du motif du renversement : une réserve qui ne suffit toutefois pas à nous faire bouder notre plaisir devant ce film souvent inspiré, qui réserve son lot de moments anthologiques.

TTNOUGAT

Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 2 329 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/08/2016

Quel talentueux réalisateur que ce Billy Wilder, ce film regorge de trouvailles visuelles et replace la morale là ou elle devrait être : au fond de nos cœurs. Quelle leçon de sagesse sous couvert de comédie ! Cukor à du être admiratif de ce film, il a du y trouver ce qu’il lui manque parfois lorsqu’il filme les femmes (excepté dans ‘’Voyages avec ma tante’’) : prendre le comique au sérieux afin de leur donner la place qu’elles méritent, la première sur notre planète. Une fois encore le cinéma sort grandi entre les mains de Wilder car si l’on exempte quelques longueurs, quelques rares lourdeurs et une petite réserve sur Dean Martin, ‘’Embrasse moi idiot’’ frôle la perfection. Félicia Farr et Kim Novak sont épatantes et l’idée d’intervertir leurs rôles est parfaitement amenée, leur scène commune dans la roulotte ne s’oublie pas. Barney fait dire dans une chanson ‘’Que serait un médecin sans pharmacien’’…Je dirais bien « Que serait le grand cinéma comique classique sans Billy Wilder ! ».

Caine78

Suivre son activité 692 abonnés Lire ses 7 057 critiques

4,0Très bien
Publiée le 03/08/2012

Troisième film de Billy Wilder que je revoie au cinéma, me rappelant à quel point (si besoin était!) celui-ci était un maître de la comédie n'ayant depuis longtemps plus le moindre égal. Pourtant, « Embrasse-moi, idiot » n'est pas sa plus grande réussite, ce qui en dit long sur le talent du monsieur. C'est que sous ses airs quasiment vaudevillesques, l'œuvre montre rapidement beaucoup de complexité, de richesse, le cinéaste parvenant (presque) à gommer toute la dimension théâtrale de la pièce d'origine. Rythme, dialogues, personnages, brillante exploitation du décor... On sent bien que rien n'est laissé au hasard, le déroulement du récit s'avérant en définitive assez imprévisible. Certes, on rit moins que dans mon souvenir et il y a parfois quelques baisses de régime. Mais lorsqu'on prend l'œuvre dans sa totalité, il y a de quoi se réjouir. Au-delà d'une technique impeccable et extrêmement fluide, le montage est également un modèle : rien de trop, tout est millimétré, Wilder faisant une nouvelle fois preuve d'un esprit débridé lorsqu'il s'agit de parler sentiments, couple, sexualité... Il le fait avec malice et beaucoup de classe, ses différents protagonistes étant l'occasion idéale pour se moquer de la société américaine : star du music-hall obsédé par la bagatelle, mari d'une jalousie maladive... On peut même y voir un vibrant plaidoyer « féministe » tant les deux protagonistes du « sexe faible », dans des genres très différents, s'avèrent bien plus cohérentes dans leur état d'esprit, l'une n'ayant pas vraiment le choix de sa condition, l'autre montrant beaucoup d'esprit et d'indépendance pour faire payer (gentiment) à son époux son comportement parfois plus qu'inapproprié. Car sous les railleries, le cinéaste reste un vrai tendre, aimant brocarder sans vouloir faire mal pour autant, parfaitement illustré par un dénouement réjouissant par sa capacité à se montrer inattendu et à ne pas se terminer quand et de la façon dont on s'attend... Enfin, côté casting, si Dean Martin fait (bien) le job, on retiendra bien plus l'excellent Ray Walston (dommage que sa carrière soit restée si limitée), l'irrésistible Kim Novak, tout en « sensibilité follement sensuelle » (plus belle, tu meurs direct), le réjouissant Cliff Osmond (sorte de sosie comique de Charles Laughton) et surtout Felicia Farr (épouse de Jack Lemmon), délicieuse de bout en bout pour ce qui est, peut-être avec Polly, le personnage le plus attachant du film. Wilder mineur ? Peut-être, mais surtout brillante comédie.

gimliamideselfes

Suivre son activité 840 abonnés Lire ses 3 618 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/02/2012

Je ne connais pas bien Wilder, sa seule comédie que j'avais pu voir de lui (certains l'aiment chaud) je n'avais pas trop aimé à cause d'une VF calamiteuse (merci Arte de ne pas mettre systématiquement le film en VOST, enfin c'est un autre débat), et j'avais vu Sunset Boulevard que j'avais aimé. Mais c'est tout de même très enthousiaste que je regarde ce kiss me stupid, rien que le titre est génial, je trouve qu'il dit pleins de choses à lui tout seul. Dès les premières minutes je reconnais la voix de Dean Martin (ne m'étant pas renseigné je ne savais pas qu'il jouait dans le film) que j'aime beaucoup (bien que je ne l'ai pas vu très souvent), et tout s'enchaine très vites, des gens qui se compliquent la vie inutilement, créant des plans foireux au possible, quiproquo (un truc qui m'énerve, mais pas dans le sens où ça m'agace, grandement puisque le spectateur en sait plus que le personnage et donc on voit venir le piège, dans lequel les personnages foncent, et du coup je me sens assez mal pour eux, s'ils étaient un peu moins idiots ils ne tomberaient pas dedans, enfin bon). Toujours est il que le film possède une histoire vraiment prenante, drôle, légère, avec de bons acteurs, une mise en scène on ne peut plus agréable et un très beau noir et blanc, franchement, on ne peut pas demander grand chose de plus, c'est jubilatoire, et la fin, comme celle de certains l'aiment chaud est juste géniale. C'est un film très gai qui vient et embelli une journée, et ça fait plaisir, et puis ça parvient même à être un peu touchant sur la fin... Non on a vraiment là du vrai bon cinéma.

overlook2

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 163 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 19/06/2016

Œuvre largement sous-estimée, ce « kiss me stupid » est finalement une des comédies les plus alertes et modernes de Billy Wilder, où il s’adonne avec réjouissance à sa nature de franc-tireur, plus acerbe que jamais dans sa critique de la société américaine (ce qui lui valu une volée de bois vert de la critique à l’époque et un échec en salle). Il faut voir cette docile et sage ménagère se faire prostituée occasionnelle et y trouver son plaisir …et inversement ! Charge virulente contre le puritanisme et le conformiste d’une société sclérosée, le film est aussi une formidable comédie de mœurs, aux rouages savants et à la grâce intacte. Bref, un pur bonheur de cinéma et un des sommets de l’œuvre de Wilder.

Plume231

Suivre son activité 531 abonnés Lire ses 4 606 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/02/2009

Même si elle n'est pas du niveau que "Certains l'aiment chaud", cette comédie n'en demeure pas moins très brillante et aussi très agréable à regarder. Comme toujours chez Billy Wilder, la mécanique du film est efficace ce qui l'action du film ne connaît pas le moindre temps mort. Les acteurs sont très brillants que ce soit Ray Walston, Kim Novak et Dean Martin qui s'auto-parodie avec brio. Le film , dont le sujet n'a pas manqué de choquer les "bien-pensants", était très moderne pour son époque voir même en avance sur celle-ci.

QuelquesFilms.com

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 104 critiques

2,5Moyen
Publiée le 14/09/2013

Librement inspiré d'une comédie italienne d'Anna Bonacci, le film s'appuie sur un scénario bien troussé et assez osé pour l'époque. D'ailleurs, les ligues de vertu ont donné de la voix. Elles ont peu goûté ce marivaudage "échangiste" dans une ville baptisée Climax ("Orgasme") où coexistent association puritaine et lieu de débauche. Wilder s'amuse d'une certaine hypocrisie et d'une forme d'arrivisme ou culte du succès. Pourtant, il ne va pas au bout de la satire et son film apparaît faussement immoral. Car, malgré quelques détours, ce sont les valeurs traditionnelles qui sont confirmées au final : épouse dévouée, union renforcée, prostituée rêvant d'un foyer et retrouvant le droit chemin...

TommyDuke

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 273 critiques

4,5Excellent
Publiée le 21/06/2012

Une comédie survitaminée dans la lignée de Certains l'aiment show, avec une histoire que n'aurait pas renié un Frank Capra. Quand on regarde "Assurance sur la mort" ou "Embrasse moi idiot" ou même "Sunset Boulevard", on se rend compte que Wilder sait passer du drame, en passant par le film noir jusqu'à la comédie avec une aisance et un génie rare. "Embrasse moi idiot" est une fable sur la réussite, interprétée par des acteurs totalement impliqués avec un Dean Martin qui n'hésite pas à s'auto parodier et une Kim Novak aussi à l'aise dans les rôles de femmes fatales que ceux des filles belles mais complétement paumés et sans finesses. Le film multiplie les rebondissements sans un seul temps mort, Billy Wilder maîtrise sa comédie loufoque de bout en bout et nous offre, en prime, de très beaux moments touchants.

black-jack

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 72 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/04/2008

Fraiche et joyeuse, cette comédie qui a choqué les esprits bien pensants étriqués nous fait passer un très bon moment.

Extremagic

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 483 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 07/05/2015

Très déçu par ce film de Billy Wilder qui a pas mal vieilli, l'humour marche coup-ci coup-ça, mais j'ai jamais vraiment réussi à rire aux éclats alors encore moins tout du long comme pour Certain l'aiment chaud par exemple. Ces histoires d'obsédé ne méritaient pas nécessairement qu'on s'y attarde aussi longtemps mais c'était pas catastrophique non plus. Disons que l'histoire de changement de femme aurait pu être mieux exploité. Un film dispensable dans la carrière du réalisateur bien qu'il ne soit pas antipathique pour autant, il nous avait juste habitué à mieux.

thierry667

Suivre son activité Lire ses 15 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 04/12/2008

Des personnages caricaturaux et des situations téléphonées. Un mauvais Billy Wilder... Ca ne vaut pas "La Garçonnière."

Cinéphiles 44

Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 2 088 critiques

4,5Excellent
Publiée le 28/04/2018

Les films de Billy Wilder ont toujours eu cette manie de rendre les spectateurs heureux. Même si certains parlent de crime comme Assurance sur la mort ou d’alcoolisme comme le Poison ou même de déchéance de célébrité avec Boulevard du Crépuscule, il y réside souvent cette légèreté propre au cinéaste. Mais embrasse-moi, idiot se range plutôt du côté des drôles Certains l’aiment chaud et Sept ans de réflexion avec Marilyn Monroe. Dino est un chanteur séduisant qui tombe en panne dans une petite ville du Nevada. Un professeur de piano l’accueille chez lui avec l’espoir de lui faire entendre ses chansons. Mais la réputation charismatique et charmeuse du chanteur lui fait peur. Il éloigne alors sa femme pour la faire remplacer par une serveuse de bar afin que Dino puisse séduire sa présumée épouse. Entre quiproquos et situations risibles, la comédie un tantinet musicale joue sur la caricature de ses personnages pour mieux retomber sur ce qui leurs faisaient défauts. Il est question d’envie, de jalousie, de manipulation, de préjugés et rien ne se passera comme prévu. Embrasse-moi, idiot est une satire follement bien mise en scène. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com

 strapontin

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 311 critiques

4,5Excellent
Publiée le 19/03/2018

un film de billy wilder grandissime metteur en scène , embrasse moi idiot , gentiment amoral , est un film très drôle avec une interprétation remarquable aussi bien avec ses vedettes dean martin et kim novak ( magnifique dans son rôle de prostituée émouvante ) qu ' avec les autres moins connus .

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top