Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Education de Rita
    note moyenne
    3,1
    40 notes dont 8 critiques
    répartition des 8 critiques par note
    1 critique
    4 critiques
    0 critique
    2 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur L'Education de Rita ?

    8 critiques spectateurs

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 1553 abonnés Lire ses 5 574 critiques

    4,0
    Publiée le 11 avril 2014
    Voilà un très beau film, magnifiquement interprété, un film touchant sur ce professeur alcoolique (c'est l'une des meilleures prestations de Michael Caine) et cette jeune coiffeuse en quête de culture littéraire. Une belle musique accompagne ce film vraiment original. Sa fin est émouvante et pleine d'espoir.
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 033 critiques

    2,5
    Publiée le 12 février 2012
    Assez long, plutôt marrant avec Julie Walters dans un de ses premiers rôles et Michael Caine tout jeune, dans une belle morale sur l'éducation des adultes qui rêvent d'un plus bel avenir et d'avoir une seconde chance.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 415 abonnés Lire ses 3 381 critiques

    4,0
    Publiée le 9 avril 2012
    Michael Caine qui aborde la cinquantaine retrouve Lewis Gilbert pour lequel il avait été le dragueur impénitent d'"Alfie" 18 ans auparavant. Le jeune séducteur à laissé place à un professeur de littérature universitaire alcoolique dont le couple bat de l'aile, sa femme le trompant avec son supérieur de la faculté. Revenu de tout et sans illusion sur sa petite gloire passée d'écrivain, Frank Bryant ne prend même plus la peine de s'alcooliser en cachette et officie très souvent ivre devant ses élèves médusés. C'est là que se pointe Rita jeune femme en quête de s'élever intellectuellement qui a choisi Bryant comme professeur pour lui enseigner le maniement des lettres. Les deux extrêmes vont apprendre à se connaître et s'enrichir mutuellement. On sait que Michael Caine est très attaché à ce rôle charnière de sa carrière qui lui a permis d'offrir une facette plus nuancée du snobinard british un peu veule qui lui collait à la peau. Il parvient à rendre à merveille le désespoir de cet homme qui s'accroche à la formidable énergie de celle qui n'a rien reçu de la vie et qui tente de s'ouvrir au monde de la connaissance. L'homme d'âge mûr va, sans jamais le manifester ouvertement, tomber amoureux de cette boule d'énergie qui ne voit en lui, même avec respect et tendresse, qu'un Pygmalion pouvant lui permettre de se trouver un autre chemin de vie. L'entreprise sera réussie et malgré un handicap de départ important, Rita décrochera son examen de fin d'année. De son côté le docteur Bryant n'aura pu se sortir de son intempérance et devra s'exiler un moment en Australie suite à ses nombreuses incartades. Le film se termine sur cette image d'aéroport où Bryant part vers un avenir que l'on devine incertain. Un beau film qui montre qu'au-delà des James Bond, Lewis Gilbert comme avec "Friends" possède un talent protéiforme.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 618 abonnés Lire ses 3 230 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mai 2007
    J'avais vu ce film en 1984 à sa sortie et en gardait un très beau souvenir. Certes il a légèrement vieilli, mais le duo d'acteur est formidable. Julie Walters et Michael Caine sont touchants et leur face à face est merveilleusement mis en valeur par un scénario simple et intelligent. Ils furent d'ailleurs tous deux, ainsi que le scénariste, nommés aux Oscars en 1983 pour ce film, mais c'était l'année du triomphe de Tendres passions. Il y a deux ou trois ans, j'ai vu la pièce sur scène à Paris avec Mathilde Seigner et Pierre Santini. C'était un joli moment aussi, la pièce et le film sont vraiment très proches.
    Cocobusiness
    Cocobusiness

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 382 critiques

    2,5
    Publiée le 13 juillet 2007
    1985, de Lewis Gilbert, avec Michael Caine et Julie Walters. Sympathique comédie qui tient à la fois du Pygmalion de B. Shaw (penser à My Fair Lady) et du Cercle des Poètes Disparus (Peter Wear) sorti 5 ans plus tard. Imaginez une petite coiffeuse de rien du tout, sorte d’orchidée, poussée sur un terreau de « mimiles » gros bidochons buveurs de bières (famille, mari, tous des cloches) qui, assoiffée de culture et de connaissances, va contraindre un prof d’université, déchiré entre ses deux passions (la littérature et la bouteille !) à la préparer aux examens. Michael Caine, avec son regard trouble imbibé de whisky, donne parfaitement la réplique à l’adorable fan de Shakespeare, Blake et Ibsen…Comme on le voit, la belle Rita n’aurait pas, aujourd’hui, été lectrice de Voici ou Gala !
    Maryse Aimée Meslet
    Maryse Aimée Meslet

    Suivre son activité Lire ses 24 critiques

    5,0
    Publiée le 1 avril 2020
    Excellente interprétation, le thème de l'élévation sociale est toujours d'actualité. Film un peu vieillot, mais le texte du film n'a pas pris une ride ! Les conséquences de changements de classe sociale seront toujours problèmatiques dans nos sociétés, pas seulement au Royaume-Uni. A voir absolument.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top