Mon Allociné
Une Aussi longue absence
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,5 41 notes dont 11 critiques
9% 1 critique 45% 5 critiques 9% 1 critique 18% 2 critiques 9% 1 critique 9% 1 critique

11 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
chrischambers86

Suivre son activité 1038 abonnés Lire ses 9 857 critiques

3,5Bien • Publiée le 01/06/2012

Oeuvre fragile et èvanescente, "Une aussi longue absence" est le tout premier long-mètrage d'Henri Colpi qui, pour ce film, a obtenu le Prix Louis-Delluc et surtout la Palme d'or du Festival de Cannes 1961, ex-aequo avec le mythique "Viridiana", boulet de canon du cador Luis Bunuel! Le film de Colpi mèrite quelques èloges notamment pour la dèlicatesse tout en retenue de son sujet et par sa mise en scène millimètrique et sobre! Colpi avait d'ailleurs ècrit son scènario avec une certaine Marguerite Duras (ce qui n'est pas rien) où l'on peut dire aujourd'hui que le sujet du film est typiquement durassien: une femme (Alida Valli, très èmouvante), qui tient un petit bistrot en banlieue, croit reconnaître en la personne d'un vagabond, son mari, dèportè quinze ans plus tôt! Le type en question est l'excellent Georges Wilson qui ressemble au mari en question mais qui a perdu ici la mèmoire! Le vide, l'absence, l'incertitude des êtres et la mise en abîme de toute identitè, c'est bien du Duras sauf que Colpi y apporte sa touche personnelle en donnant une forme mèticuleuse à cette histoire! Et puis il y a une chanson ècrite par Colpi lui-même pour le film mais chantèe par Cora Vaucaire, rèsonnant en arrière fond sur la musique superbe de Georges Delerue où l'on voit danser Valli et Wilson au son de "Trois petites notes de musique" dans une scène triste et particulièrement douloureuse...

-marc-

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 233 critiques

4,0Très bien • Publiée le 26/11/2012

Très belle histoire, superbement filmée avec des dialogues délicats. Pas de parole pour expliquer ce que l'image et le jeu des acteurs peuvent montrer. Parmi plusieurs scènes splendides, j'aime particulièrement le recueillement quasi religieux devant le juke-box.

weihnachtsmann

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 590 critiques

4,5Excellent • Publiée le 09/02/2016

Superbe drame de la séparation avec un jeu tout en délicatesse et en retenue. C'est superbe de croire comme elle à l'amour perdu, au bonheur retrouvé et il y a cette "certitude pleine de doute" qui est tout à fait magnifique. Une mise en scène légère et pleine d'espace.

donaldinho1

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 5 critiques

4,0Très bien • Publiée le 27/08/2010

Si l'action est lente et les dialogues dépouillés, c'est au profit de la dramaturgie absolument tenue jusqu'à l'inoubliable final. Le spectateur est aimanté à son fauteuil tel l'attirance de Thérèse envers cet intrigant clochard.

Plume231

Suivre son activité 505 abonnés Lire ses 4 605 critiques

4,0Très bien • Publiée le 25/05/2012

Palme d'or ex-aequo avec le très nettement plus subversif "Viridiana", "Une aussi longue absence", premier film d'Henri Colpi, ne peut pas laisser insensible. On peut reprocher parfois aux dialogues de Marguerite Duras d'être un peu engoncés mais l'histoire est très forte et ne manque pas de poésie, l'excellent duo Alida Valli-Georges Wilson réussit totalement à rendre leurs personnages touchants, et la chanson "Trois petites notes de musique" arriverait à émouvoir un rocher. Le final troublant achève de rendre cette oeuvre, assez méconnue hélàs, incontournable. Un conseil : pour ceux qui ont la larme facile, une boîte de mouchoirs est recommandée.

momo M.

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 119 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 10/02/2016

profitez de la reprise de ce très beau film. Décor et ambiance banlieue parisienne années 60, Puteaux avant La Défense. Film beau et triste, qui traite de l'absence, de la mémoire et surtout de l'obstination d'une femme amoureuse. Et puis surtout la magnifique chanson "3 petites notes de musiques" chantée par Cora Vaucaire. Pour les nostalgiques !

Maqroll

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 123 critiques

1,0Très mauvais • Publiée le 17/06/2012

Ce film a eu la Palme d’Or à Cannes ex-aequo avec Viridiana !!! Cette année-là, les membres du jury avaient dû être victimes d’une hallucination collective… Ce film est un modèle de ce cinéma français qu’a tant décrié la Nouvelle Vague (parfois à tort, parfois à raison), lourd, académique et sans inspiration. Sur un scénario de Marguerite Duras, Colpi, cinéaste médiocre, colle une réalisation censée illustrer la lenteur de la dame mais qui ne réussit qu’à en être la caricature parfois comique… La scène de la danse du couple improbable - formé par une Alida Valli égarée et un Georges Wilson réduit à sa plus vide expression - sur Trois petite notes de musique est irrésistible de poésie ratée et de ridicule achevé ! L’utilisation de cette chanson est d’ailleurs une fausse bonne idée puisqu’elle est redondante et alourdit le propos au lieu de l’éclairer… Quel est le propos au fait ? Une patronne de café dont le mari a disparu à la guerre plusieurs années auparavant croit le reconnaître sous l’apparence d’un clochard amnésique… Et c’est tout ! Plus d’une heure et demie pour étirer sans fin cette question obsédante : est-ce lui ou pas ? Nous ne le saurons jamais et franchement, on s’en fout complètement…

ASSRANCETOURIX

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 175 critiques

?Nul • Publiée le 24/08/2012

Un pensum sinistre et languissant, joué par des acteurs qu'on dirait frappé de paralysie ! Bien sur palmé triomphalement à Cannes. Faire long, chiant et sans intéret est un passeport pour les prix cinématographiques Français.

Attila de Blois

Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 2 405 critiques

2,5Moyen • Publiée le 04/06/2014

La belle histoire et les bonnes idées sont ici noyées dans un flot de longueurs et de lenteurs. Dommage, le film avait du potentiel...

Parkko

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 2 012 critiques

2,5Moyen • Publiée le 02/06/2013

Ce film a obtenu la palme d'or en même temps que Viridiana de Bunuel. Et l'histoire n'en a gardé qu'un seul en tête. Le meilleur. Pas celui de Colpi, donc. Et pourtant tout partait pour le mieux parce que Colpi pendant la première demi-heure installe un cadre de façon vraiment intéressante. Il a une jolie façon de filmer ce petit café, les habitués, les habitudes, la vie de ce petit quartier. Le clochard qui passe régulièrement est source de mystère (vite évaporé, il ne dure pas assez longtemps) et le spectateur tient bien. Mais après tout s'enlise, les comédiens sont pas inoubliables, la mise en scène patine un peu et ne parvient pas du tout à redonner de l'éclat à un scénario qui montre très vite ses limites. Plus personne ne répond présent pour sauver ce film, pourtant bien commencé, et on attend plus qu'une seule chose : qu'il se termine.

Les meilleurs films de tous les temps