Mon Allociné
Ma femme... s'appelle Maurice
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 2,3 10 titres de presse
  • MCinéma.com
  • Le Figaroscope
  • Ciné Live
  • Zurban
  • Le Parisien
  • Studio Magazine
  • Première
  • L'Express
  • Ouirock.com
  • Cinopsis.com

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

10 critiques presse

MCinéma.com

par Xavier Pichard

On sauvera tout de même de l'hécatombe Anémone (venue pourtant cachetonner dans le rôle de la bourgeoise coincée) et Martin Lamotte (égal à lui-même).

Le Figaroscope

par Emmanuèle Frois

Du gros vaudeville plein de clichés, d'accord, mais Laspalès est franchement comique.

Ciné Live

par Grégory Alexandre

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Zurban

par Eric Quéméré

Ces quiproquos adultérins d'un autre âge constituent le niveau zéro du scénario, mais aussi celui de la mise en scène, etc. Arriver à ce point de médiocrité, quel talent !

La critique complète est disponible sur le site Zurban

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Un des gags cherche à nous faire rire en utilisant une tronçonneuse. Tout le film est du même tonneau.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Studio Magazine

par Thierry Cheze

Voir la critique sur www.studiomag.com

Première

par Mathieu Carratier

Toucher le fond, c'est courageux, en redéfinir la profondeur, c'est admirable.

La critique complète est disponible sur le site Première

L'Express

par Christophe Carrière

Voir la critique sur www.lexpress.fr

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Ouirock.com

par Pascale Lagahe

Bref, un mélange de bêtises et d'incohérences qui devient franchement insupportable au bout d'une heure de film.

Cinopsis.com

par Sylvie Jacquet

Répliques creuses et ridicules, décors laids et tape à l'oeil, mise en scène catastrophique découpée à la tronçonneuse, en arrivant à ce niveau de médiocrité, MA FEMME S'APPELLE MAURICE réalise l'exploit d'ériger au rang de chefs-d'oeuvre bon nombre de nanars des seventies. Pierre Tornade et Jean Lefebvre ont encore de grands jours devant eux, quant à moi si rire vaut bien un bon steak, allez zou je file en vitesse chez mon boucher.

La critique complète est disponible sur le site Cinopsis.com
Les meilleurs films de tous les temps