Mon AlloCiné
    Capitaine Blood
    note moyenne
    4,0
    175 notes dont 32 critiques
    13% (4 critiques)
    53% (17 critiques)
    16% (5 critiques)
    19% (6 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Capitaine Blood ?

    32 critiques spectateurs

    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 2 111 critiques

    4,0
    Publiée le 9 novembre 2013
    "Capitaine Blood" est une réponse de la Warner à la MGM qui vient de ressusciter le film de pirates avec coup sur coup deux réussites majeures " L'île au trésor" de Victor Fleming (1934) et "Les révoltés du Bounty" de Frank Lloyd (1935). Michael Curtiz cinéaste hongrois sous contrat à la Warner depuis 1926 se voit confier son premier projet d'envergure. Après plusieurs défections, Curtiz convainc le studio de donner sa chance à un jeune premier conseillé par Lili Damita, actrice française avec laquelle il a déjà travaillé trois fois en Europe. Même pari pour Olivia de Havilland, toute jeune actrice de 19 ans qui vient de s'engager avec la Warner. C'est donc une entreprise à haut risque lancée par Jack Warner avec un réalisateur inexpérimenté dans le genre et deux acteurs débutants, inconnus de tous. L'audace va payer car dès sa sortie le 19 décembre 1935 le film fait un triomphe, propulsant Errol Flynn nouvelle star du studio. Ce trio magique sera l'atout gagnant de la Warner pendant cinq ans, réuni à nouveau six fois pour des succès de premier plan dont le somptueux "Les aventures de Robin des bois" auquel participera Basil Rathbone dans le rôle du méchant. Rôle qu'il avait si bien tenu dans "Le capitaine Blood" grâce à une composition haute en couleur du pirate français Levasseur, un temps compagnon de route du capitaine Blood qui finira sur un rocher battu par les flots après un duel à la mort avec médecin rebelle pour la conquête de la belle Arabella Bishop (Olivia de Havilland). Quand on compare les moyens techniques dont disposait Curtiz avec ceux employés de nos jours pour la saga "Le pirate des Caraïbes", on peut s'étonner que le film puisse encore séduire aujourd'hui , pourtant la magie continue d'opérer au-delà de toute nostalgie. Le charisme des acteurs tout d'abord est évident avec un Flynn dont l'abattage est impressionnant tant au niveau athlétique que dans la séduction qu'il déploie auprès de ses hommes ou de celle qui l'a en premier lieu acheté en tant qu'esclave. Olivia De Havilland pourtant très jeune fait montre d'une assurance et d'une détermination dont Jack Warner pourra vérifier de la consistance hors plateaux. Mais il convient surtout de saluer la réalisation de Curtiz qui sait jouer avec tous les ingrédients nécessaires au genre comme la présence d'un "bon méchant", une histoire d'amour à rebondissements avec happy end, des scènes de bataille navale épiques, une exaltation du patriotisme de bon aloi , un l'héroïsme et une fraternité communicatifs. Tout s'emboîte parfaitement avec un sens du rythme dont certains réalisateurs contemporains de grosses machineries hollywoodienne qui confondent souvent vitesse et précipitation feraient bien de s'inspirer. Du grand art de la part d'un réalisateur trop souvent considéré comme un bon faiseur et qui commence à voir son formidable talent enfin reconnu.
    thethythy
    thethythy

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 434 critiques

    4,0
    Publiée le 11 juin 2007
    Tous les ingrédients du film d'aventure romanesque sont là, à commencer par le jeune fougueux aventurier interprété avec aisance par un Errol Flynn pourtant encore débutant (c'est son premier film en tant que personnage principal). Le méchant et la belle sont bien sûr eux aussi présents et tiennent leur place. Mais, même si le film ne souffre pas de temps mort, les situations et les personnages sont un peu trop caricaturés à mon goût. Le héros s'en sort toujours sans trop de difficulté et avec panache. On peut aussi déplorer des décors peu réalistes.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top