Bye Bye Love
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,7 pour 669 notes dont 75 critiques  | 
  • 24 critiques     32%
  • 21 critiques     28%
  • 7 critiques     9%
  • 11 critiques     15%
  • 10 critiques     13%
  • 2 critiques     3%

75 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
virginsuicides

1 abonné | Lire ses 235 critiques |

  3 - Pas mal

Une comédie romantique sur fonds de guerre des sexes de plus. Certes. Sauf que là, l'histoire se déroule dans les années 60. Et le résultat en est une certaine fraicheur. C'est léger et enjoué et le duo Ewan McGregor / Renée Zellweger fonctionne parfaitement. De quoi passer un très bon moment.

jongleur19

36 abonnés | Lire ses 41 critiques |

  4.5 - Excellent

Pour commencer, on va qualifier cette comédie de "délirante !!!!" car c'est le mot ! Et oui, la guerre sexiste qui se livre durant le film est tout simplement géniale, drôle, émouvante. Notre super copine Renée Zellweger, associée au beau gosse Ewan McGregor (bah quand on est Jedi on peux se la péter, c'est comme ça !) joue un rôle exentrique, séducteur mais aussi sentimentale. Et oui ! Parce qu'en fait, je vous explique : Catcher Block veut séduire Barbara Novak pour arrêter la guerre des sexes. Jusque là c'est bon. SAUF QUE (il y a toujours un "mais", MOUHAHAHAHAHAHAHA ! Passons...) Barbara a fait exprès d'écrire ce livre (non sans dec', rigolez pas et attendez la suite avant de vous foutre de ma gueule !) car, étant autrefois la secrétaire du beau gosse (le Jedi pour ceux qui n'ont qu'un demi-cerveau) elle tomba amoureuse de lui. Malheureusement, le tombeur de ces dames ne fit d'elle qu'une aventure d'une nuit (pour changer ! Bah en même temps... Il a un long sabre laser ! DESOLE IL FALLAI QUE JE FASSE CE JEU DE MOTS :'( !!!!!!!!!). Elle décida alors de se venger en écrivant le dit best-seller, puis en l'insultant de dragueur (mal vu du coup via le roman, vous comprenez ? Non ? Bah tant pis, niark niark !), elle savait que Catcher chercherai à la draguer. Grâce à ce manège, elle allait la séduire et faire en sorte qu'il tombe fou amoureux d'elle (sans dec' ça marche, mais faudrai pas que toutes les filles essaient cette technique....). Au final, quand celui-ci lui déclare sa flamme après que les rideaux tombent, elle le refuse (****** !!!) pour rester fidelle aux femmes qui l'idolâtrent. Puis ce sera au journaliste de tenter de la séduire en se faisnt son secrétaire, et puis finallement (je commence à me perdre) elle l'avait fait exprès pour ne pas détruire son oeuvre, mais en l'ayant tout de même. BREF ILS SONT ENSEMBLES A LA FIN ! Une scène de téléphone géniallissime, où l'écran est coupé en deux, chacun d'eux dans une partie, se faisant finallement un jeu de gestuelle extra (exemple : Elle s'allonge, il fait des pompes, les deux écrans sont l'un sur l'autre, vous voyez l'idée ?). Bon, je crois que si je continue cette critique on va m'insulter donc j'arrête, mais conseille vivement ce film!!!


Lord-Djiss

4 abonnés | Lire ses 969 critiques |

  4 - Très bien

Une belle surprise de voir ce long métrage à l'ancienne avec un Ewan McGregor et une Renée Zellweger au top.

stillpop

32 abonnés | Lire ses 1444 critiques |

  3 - Pas mal

Kelly, Poppins et Garland vous manquent ? Courrez voir ce film, un cocktail à bulles des années 60 avec quelques touches "chaudes" 2003. Quelques scènes d'anthologies par ailleurs, surtout le résumé du film par Renée. Mac Gregor est incroyable, surtout quand on se souvient de "Trainspotting" ! Pour croire au rêve américain, avant le Vietnam bien sûr.

fabrice29@free.fr

2 abonnés | Lire ses 2 critiques |

  3.5 - Bien

J'adore ! J'ai le DVD ! Un style léger très original. Divertissant ! Et j'adore la musique.

dydy-2306

607 abonnés | Lire ses 2514 critiques |

  3.5 - Bien

Assez bon ! "Bye Bye Love" est une comédie complètement déjanté et surprenante ! Renée Zellweger et Ewan McGregor forme un duo d'enfer, la réalisation et les décors rendent hommages aux films des années 60, le montage est très efficace... visuellement c'est kitsch, aux couleurs des années 60. Les musiques sont toutes plus entrainantes les unes que les autres. Par contre, je suis peu emballé de l'évolution de l'histoire. Tout commence très bien, mais la deuxième partie de l'histoire est parfois incohérente et prise de tête. Certains passages sont lourds, dommages... Mais globalement, "Bye Bye Love" reste une bonne comédie romantique qui redonne le sourire ! A voir.

caletucker

2 abonnés | Lire ses 66 critiques |

  3.5 - Bien

Pleine de charme, cette comédie romantique ne se prend pas au sérieux, l'amusement de R.Z et E.MG est communicatif. Un vrai bon moment !

MrBougalou

3 abonnés | Lire ses 564 critiques |

  1 - Très mauvais

Une torture. Rarement j'aurais eu tant de mal à finir un film. Je ne suis certainement pas la cible de ce genre de production et n'en partage pas l'humour et limiterai donc ma critique au strict minimum. Cela doit sans doute plaire à bon nombre de personnes et j'en conviens, ni le scénario, ni les décors, ni l'humour, etc... ne sont à mettre en cause. Je n'ai pas aimé du tout, point. Unique élément de satisfaction, David Hyde Pierce, seul à m'avoir fait rire. The end.

remo williams

3 abonnés | Lire ses 78 critiques |

  4.5 - Excellent

Bye Bye Love Un film de Peyton Reed Sur de faux airs rétros, Bye Bye Love use d’un charme invariablement rafraîchissant. Car le film ne se contente pas de faire référence aux grandes comédies romantiques américaines du début des années soixante. En mettant en scène Bye Bye Love, Peyton Reed a bien évidemment rendu hommage au genre, tout en allant plus loin. Lors de l’écriture, les scénaristes Eve Ahlert et Dennis Drake avaient en effet tous deux à l’esprit les comédies réunissant le tandem mythique que formaient à l’époque Doris Day et Rock Hudson. De concert avec le réalisateur, ils décidèrent donc de revisiter l’atmosphère de films tels que Confidences sur l’oreiller (Michael Gordon, 1959), Un pyjama pour deux (Delbert Mann, 1962) et Ne m’envoyez pas de fleurs (Norman Jewison, 1964). En remettant au goût du jour leur projet –car actualisé sous l’éclairage de ce nouveau millénaire- les trois comparses donnèrent vie à un mélange sympathique et singulier. Dans Bye Bye Love, il est question de quiproquos sentimentaux, de relations contradictoires et de manipulations en tout genre. Au milieu de décors kitsch, chargés, et de couleurs vives, l’histoire renvoie à la guerre des sexes, sur fond de standards très jazz. Le spectateur y fait la connaissance de Barbara Novak, devenue le plus célèbre auteur de cette année 1962, grâce à la publication de son sulfureux roman « l’Amour non merci ». L’écrivain y fait l’apologie de la lutte pour la liberté des femmes, l’émancipation passant –selon elle- par le refus de l’amour, un plan de carrière clairement défini, ainsi qu’un libre accès aux joies du sexe. Le succès, phénoménal, étant au rendez-vous, Barbara Novak va rapidement s’attirer les foudres d’un brillant journaliste, Catcher Block, play-boy impénitent de son état. En effet, celui-ci n’aura dès lors qu’une unique idée fixe en tête, celle de donner une petite leçon au nouvel écrivain à la mode. Pour parvenir à ses fins, Catcher Block mettra au point un stratagème devant lui permettre de faire la conquête de cette nouvelle féministe alors sur toutes les lèvres. Il s’inventera une identité farfelue, celle d’un astronaute vertueux, faisant de sa petite personne un être aussi irrésistible que rare. Mais dans l’enchaînement qui s’ensuivra, ne risque-t-il pas d’être pris à son propre piège ? Si Bye Bye Love peut-être considéré comme le sacre d’une époque, alors que dire de l’interprétation ! En adoptant un jeu parfois outrancier, à la limite de la caricature, les comédiens rendent un vibrant hommage aux incarnations de leurs illustres prédécesseurs. Dans un jeu tout en minauderie, Ewan Mac Gregor et Renée Zellweger s’en donnent visiblement à cœur joie. Très à l’aise dans leurs rôles respectifs, les artistes alternent moues boudeuses, yeux de velours et regards papillonnants, autant d’expressions faisant partie de stratagèmes qui évoluent. Cette façon de surjouer donne au film son charme, lequel se trouve renforcé par une excellente bande-son. La musique, les décors et les costumes, contribuent ainsi chacun grandement à la qualité de l’ensemble. Extirpés de la panoplie originelle du genre (tout comme le personnage absolument indispensable du meilleur ami, hilarant sous les traits de David Hyde Pierce), ils promettent au spectateur de passer un agréable moment au beau milieu d’un univers décalé et pourtant tellement proche du nôtre.

nahyakha

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

  4.5 - Excellent

Juste sublime ! La réunion de deux acteurs talentueux pour une histoire drôle, pimentée, malicieuse, originale... Les décors très kitchs des années 50 ne plairont pas à tout le monde, mais l'ambiance est très bonne, les mimiques, la gestuelle forment un ensemble concluant. A voir !

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Peyton Reed Interview : Bye Bye Love
Peyton Reed Interview : Bye Bye Love

818 vues

4 vidéos liées à ce film
Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné