Mon Allociné
Scandale à Paris
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,2 27 notes dont 10 critiques
20% 2 critiques 30% 3 critiques 30% 3 critiques 10% 1 critique 0% 0 critique 10% 1 critique

10 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
Estonius

Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 1 925 critiques

4,0Très bien • Publiée le 15/09/2014

Un biopic complètement fantaisiste de Vidocq. L'histoire nous est conté avec une si belle élégance dans le ton (George Sanders y est parfait) et dans la mise en scène qu'on en oublie le coté farfelu. Un petit bijou à redécouvrir !

Maqroll

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 123 critiques

?Nul • Publiée le 11/11/2012

Je viens de voir le plus mauvais film de Douglas Sirk ! Et tenez-vous bien, il se prétend être une biographie de Vidocq !!! Bref, disons juste que le scénario est ridicule, que les acteurs font n’importe quoi (au mieux, ils s’en sortent en cabotinant) et que la mise en scène, digne d’un mauvais feuilleton télé, prouve que l’auteur a dû exécuter là une œuvre de commande pour gagner sa vie… Rideau pudique sur une erreur d’un grand cinéaste !

cyclo86

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 114 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 05/02/2016

Etincelante biographie filmée de Vidocq (ou plutôt de sa légende) par un Douglas Sirk en pleine forme. Une pure merveille, grand succès mérité au Champo à Paris. J'espère que ça va circuler en province !!! George Sanders se confirme comme un acteur élégant et racé.

TTNOUGAT

Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 925 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 22/08/2014

Etrange destin que celui de George Sanders qui nous tira sa révérence finale à 65 ans en plein accord avec lui même. Flegmatique, cynique, très certainement extrêmement intelligent dans sa vie, ce personnage romancé de Vidocq doit lui ressembler beaucoup. L'ironie distanciée dont sait fait preuve Douglas Sirk lui convient donc magnifiquement et à cet égard ''A scandal in Paris'' est un chef d'oeuvre. Rarement les dialogues ne furent aussi brillants et subtils du début à la fin d'un film. Ceci en augmente encore la valeur car visuellement tout est déjà superbe. C'est avant tout un film plein de raffinements de toutes sortes même dans les scènes tragiques Spoiler: comme celle de la mort de Loretta, personnage à laquelle Carole Landis donne un charme fou, il est d'ailleurs étonnant que son mari ne lui ait pas pardonné, sans doute était-il trop bête pour cela. j'avoue avoir du mal à croire que ce film ait été tourné aux états-unis tant son style est éloigné du cinéma américain. Sirk est pour moi le roi des cinéastes éclectiques même si c'est son western que j'apprécie un des moins de toute la vingtaine de ses films que j'ai pu voir ( sur une quarantaine), mon préféré demeurant ''La fille des marais''.

Plume231

Suivre son activité 498 abonnés Lire ses 4 593 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 14/05/2012

Une vision fantaisiste de la vie de Vidocq où on ne reconnaît pas vraiment la patte personnelle de son réalisateur Douglas Sirk, si ce n'est une certaine beauté visuelle, mais qui est très plaisante à regarder. Les dialogues n'hésitent pas à faire dans l'humour caustique et ils ont raison car ça fonctionne pleinement. Ben autrement...autrement Signe Hasso est absolument adorable dans le rôle de l'énamourée entre candeur et érotisme, la très rare et belle Carole Landis (actrice qui s'est hélàs suicidée à 29 ans !!!) ajoute un supplément de peps dans celui de la vénale de service addict aux chapeaux, et surtout l'élégant à la voix délicieuse qu'est l'incroyable George Sanders fait des merveilles dans le rôle du bagnard devenu chef de la Police. Un personnage partagé entre le bien et le mal qui semble n'avoir existé que pour que Sanders l'interprète. Un très bon divertissement sans prétention mais qui a beaucoup de classe, à l'image de sa distribution et en particulier de son brillant acteur principal.

selenie

Suivre son activité 254 abonnés Lire ses 4 037 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 06/04/2012

Un des premiers films américain de Douglas Sirk, réalisateur allemand qui a fuit le nazisme... Il réalise là un biopic de notre Vidocq national... Le film se raconte avec une voix off de telle façon qu'on pourrait croire à un biopic fidèle historiquement, il n'en est rien. Ce film est une fiction romancée et n'apporte rien de valable sur l'histoire vraie. A part ça le film est très plaisant, se focalisant sur une seule et même intrigue qui permet de réinventer la vie de Vidocq, de son pseudo (Vidocq est pourtant son vrai nom) à la façon dont il deveitn chef de la police. Le vrai plus du film est le choix de Georges Sanders dans le rôle titre, un acteur qui joue parfaitement de ce mélange d'assurance et de roublardise. Le scénario est assez bien écrit pour qu'on ne s'ennuie pas une seconde, usant même d'un certain humour. Un bon film mais qui reste mineur dans la filmographie de Douglas Sirk qui connaitra son apogée dans les années 50.

Freaks101

Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 629 critiques

3,5Bien • Publiée le 05/08/2010

Evocation de la vie aventureuse de Vidocq, un rôle qui va comme un gant à George Sanders, agréablement mis en scène par Douglas Sirk, avec ce qu’il faut d’humour et d’ironie pour dépeindre ces personnages d’escrocs attachant, le Paris reconstitué en studio, ne manque pas de charme.

NicoMyers

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 301 critiques

2,5Moyen • Publiée le 01/08/2009

Douglas Sirk adapte librement la vie de Vidocq pour réaliser un mélange savoureux de comédie et d'aventure, Scandale à Paris. Débordant d'ironie, de cynisme, et d'excellents dialogues, le film, aujourd'hui presque oublié, offre à George Sanders un rôle sur mesure. Il met tout son flegme britannique dans ce personnage de gentleman cambrioleur. Il est donc étonnant, à première vue, de voir Sirk réaliser une comédie de ce genre. Et pourtant, l'homme a su être touche-à-tout : avant sa série prodigieuse de mélodrames dans les années 50, il a fait un film de cape et d'épée (Capitaine Mystère), un péplum (Le signe du païen), un western (Taza, fils de Cochise) et des films policiers (dont L'homme aux lunettes d'écaille). Scandale à Paris n'est d'ailleurs pas sa seule comédie : il y a, entre autres, le dyptique No room for the groom et Qui a donc vu ma belle ?réalisés en 1952. En 1946, Sirk réalise donc son troisième film américain avec cet essai dans la comédie. Il le fait avec brio. Bien que la légereté de l'ensemble empêche le film de décoller, et que la mise en scène reste assez académique, l'humour fait mouche très souvent. La fin, néanmoins, qui montre les hésitations de Vidocq, et son traît tiré sur le passé par le biais de deux scènes de meurtres très cruelles et violentes, prédomine turpitudes et les coups du destin qui attaqueront les futurs héros de Sirk. En bref, s'il n'est pas un chef d'oeuvre de la comédie ni un chef d'oeuvre dans la carrière de son réalisateur, ce joli petit film, mouvementé et plutôt rythmé, se laisse regarder agréablement. Pour les curieux.

Caine78

Suivre son activité 593 abonnés Lire ses 6 317 critiques

4,0Très bien • Publiée le 07/04/2007

C'est finalement un film assez élégant et agréable que nous offre le grand maitre du mélo. Grace à un George Sanders plus classieux que jamais, le film sait se faire léger et intelligent, à travers le personnage assez fascinant qu'était Vidocq. La reconstitution historique est de qualité et le noir et blanc est plutot bien rendu. De plus, les secons roles sont tous très bons, et c'est donc dans l'ensemble un fort bon moment que l'on passe. Que demander de plus?

Vladimir.Potsch

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 481 critiques

4,0Très bien • Publiée le 16/04/2006

Pour tous les amateurs de George Sanders, et je sais qu'ils sont nombreux, pour les fans de ce dandy qui eut l'élégance de mettre fin à ses jours quand il commenca à s'ennuyer d'une vie trop bien remplie, voici un film à ne pas rater. Car avant d'être un film de Sirk, réalisateur connu principalement pour ses beaux mélodrames des années 50, c'est un film pour Sanders. Il est Vidocq, ce malfrat des grands chemins qui savait si bien s'adapter à toutes les situations qu'il devint, au nez et à la barbe de tous, le chef de la police ! Evidemment, les femmes jouent un grand rôle dans sa vie, même si la plupart du temps il s'en sert pour tromper l'ennemi. Le scénario est écrit avec intelligence, laissant une grande place à l'ironie. La photo et les décors sont au diapason. Autant dire que ce Scandal in Paris est un film trop méconnu de son auteur, qui paraît il le considérait cependant comme son préféré !

Les meilleurs films de tous les temps