Mon AlloCiné
    Cours après moi shérif
    note moyenne
    3,3
    105 notes dont 17 critiques
    6% (1 critique)
    18% (3 critiques)
    35% (6 critiques)
    35% (6 critiques)
    6% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Cours après moi shérif ?

    17 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 219 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    2,5
    Publiée le 8 avril 2017
    Je ne vais pas le cacher, je n’ai pas été spécialement emballé par cette comédie d’action, assez connue, et cela en dépit de l’intérêt que j’ai pour Needham, mais lequel s’est souvent répété aussi ! On ne s’ennuie pas vraiment, et c’est déjà une bonne chose de prise, mais Cours après moi shérif n’a pas un attrait réel. Malgré une poignée de répliques bien badass et une ambiance beauf rigolote, lorgnant volontiers vers les sous-entendus grivois bien vus, le métrage manque d’un réel fond pour architecturer tout ça. Le film dure 1 heure 30 mais s’avère répétitif, et il manque de relief, avec notamment peu de scènes d’action (il y a peu de cascades pour tout dire), des situations redondantes (l’humour est presque toujours en forme de running gag), et un concept qui n’a pas la vigueur des meilleurs métrages du genre. Au final, Needham signe un premier film essentiellement d’ambiance, mais il améliorera nettement son concept avec The Villain par la suite, et l’équipée du Cannonball. Le casting est sympa, avec Burt Reynolds, évidemment, un des habituels de Needham. Le rôle est taillé sur mesure pour lui, il le porte avec son charisme et sa personnalité, et il est épaulé par une charmante mais un peu sous-exploitée Sally Field. Cette dernière hérite d’un rôle piquant, mais elle manque un peu de présence et de mordant justement. Autour de ce duo, c’est finalement Jackie Gleason qui tire son épingle du jeu avec son personnage de shérif borné et débile qui apporte le relief comique du métrage, et s’avère finalement plus mémorable que Reynolds et Field. Et après tout, c’est lui le personnage éponyme ! Sur la forme il faut vous attendre à un métrage à l’esthétique typiquement américaine : grande route, désert, petite station miteuse, rednecks à tous les étages, c’est une sorte de western moderne par l’ambiance. C’est propret, mais on sent quand même un manque de moyens de par la faiblesse assez nette de l’action et des cascades, et cela malgré la présence d’un cascadeur derrière la caméra, tandis que la mise en scène reste celle, maladroite, d’un premier film, avec un travail assez alimentaire. Je ne peux pas dire que le film est antipathique, mais il n’est pas très marquant. Needham signe un film qui pose son style et son esthétique, mais il ne signe pas sa meilleure réalisation. Son métrage à des lacunes nettes sur le fond, et la réalisation n’a pas les fulgurances amusantes de The Villain pour ne citer que cet autre film de Needham. 2.5 car le côté badass et roublard est tout de même bien plaisant.
    BoBdeNiro
    BoBdeNiro

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 101 critiques

    3,0
    Publiée le 22 juillet 2015
    Un road movie à 180 à l'heure ou deux rednecks doivent convoyer de la bière d'un pont A vers un point B sans se faire pincer par les autorités. Sans compter que "Bandit" (Burt Reynolds), qui ouvre la route au volant de son bolide, prend en auto-stop une mariée enfuie de sa noce et poursuivie par son beau-père, un shérif coriace. Les confrontations contrebandiers/autorités s'enchaînent sympathiquement jusqu'à en devenir lassantes, les voitures de police font des bonds et des tonneaux dans tous les sens sans qu'on ne comprenne vraiment pourquoi, et on attend la fin de cette aventure avec impatience pour enfin savoir si cette maudite bière arrivera ou non à bon port. Un conseil: poser son cerveau avant de visionner le film est fortement conseillé, et regarder ce spectacle sans se poser de questions, au risque d'être déçu.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 917 abonnés Lire ses 2 630 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mars 2013
    Un film foutrement plaisant à voir. On part du concept crétin qu'un mec veut se faire livrer 400 caisses de bières et qu'il n'en a pas le droit (et j'ai pas trop compris pourquoi, mais on s'en fout) et il met au défi "Bandit", qui aime les défis. Alors il va le faire en moins de 28 heures. Concept génial non ? Le tout dans une ambiance d'une beauferie sans pareil, grosses voitures et le vitesse le combo gagnant pour un peuple d'impuissant. Le mythe de la voiture je trouve ça insupportable. C'est le summum de la société de consommation et Freud dirait des tas de trucs des mecs qui ont besoin d'avoir un moteur puissant pour exister. Seulement là c'est juste foutrement fun. On en a rien à foutre de tout. Tout est kitch, la musique, les blagues, les tenues vestimentaires et c'est juste un régal de voir un film qui pas une seule seconde ne se prend au sérieux. On est juste dans le pur n'importe quoi où tout est permis, même les personnages les plus caricaturaux. Et le shérif il est magnifique pour ça. Rien que de voir sa gueule, l'entendre parler c'est jouissif. C'est donc quelque chose de super qui nous est proposé là, qui ne s'arrête jamais, le rythme ne ralenti jamais. C'est formidable. Et puis la fille est foutrement (au sens propre) jolie et charmante. Que peut-on vouloir de plus ?
    HAL9000-Computer
    HAL9000-Computer

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 270 critiques

    2,0
    Publiée le 21 septembre 2011
    Un soi-disant classique qui initia la mode de l’aigle doré sur les capots des Pontiac Trans Am mais à part cela, le culte s’arrête là. Hel Needham s’est construit un petit style où l’amitié et la solidarité sont les grands thèmes universels qui sont prônés tandis que des voitures américaines foncent sur des chemins de terre avec de la country en musique de fond (ici interprétée par Jerry Reed). Ce dernier est le fidèle ami de Bandit alias Burt Reynolds (pas que des chefs d’œuvre à son actif) qui joue un héros américain dont la mission est de tailler la route sur 3000 kms en seulement 28 heures avec à bord (du camion de ‘Snowman’) 400 caisses de bières. Ceci étant vu comme de la contrebande –on n’est pas loin de la Prohibition- le shérif Buford T .Justice se lance à sa poursuite. C’est Jackie Gleason, dont le jeu caricatural fera rire uniquement les moins de 8 ans, qui tient le rôle ingrat accompagné de Mike Henry (encore pire). Les cascades sont impressionnantes et on voit à quel point les voitures des années 70 n’étaient pas sûres, l’équipe de tournage a dû massacrer quelques Pontiac, c’est certain ! Au départ, Bandit devait être joué par McQueen mais celui-ci refusa (heureusement pour lui). De ce fait, tout le scénario fût revu pour passer à une comédie qui reflétait plutôt le style de Reynolds. Le long de son chemin semé d’embuches (attention, ce n’est pas un road movie pour autant), Bandit prend une fille presque mariée au fils du fameux shérif et jouée par Sally Field. Après, dire que ce film est un hommage à la solidarité entre cibistes est un peu exagéré, c’est juste un film mineur comme la pu être la saga de ‘La Coccinelle’. Un certain machisme avoué fait son apparition d’ailleurs alors que Bandit prend la grosse tête et que Burt Reynolds affirme sa personnalité de mâle dominant. Le rapport à l’argent est vraiment dérangeant : tout s’achète et il n’y a jamais de sous-entendus (corruption notamment de certaines personnes sur la route), cela dépeint une mentalité peu reluisante, étrange quand on voit que le film se veut infantile. A maintes reprises, les rapprochements avec la série ‘Shérif, fais moi peur !’ sont évidentes. Le film, tourné en 1977, a peut-être donné quelques idées à Gy Waldron mais celui-ci savait déjà bien ce qu’il voulait avec ‘Moonrunners’ (1975). Par contre, si vous souhaitez aller encore plus loin dans l’hymne à la voiture et surtout à la vitesse, il y a ‘L’équipée du Cannonball’ du même Hal Needham.
    Prad12
    Prad12

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 210 critiques

    1,0
    Publiée le 5 septembre 2016
    C'est l'histoire de deux demeurés qui pour faire passer de la bière sans se faire choper par la police n'ont pas de meilleure idée que de rouler à 180....... s'ensuit une pantalonnade minable sur fond d'humour débile et de jeux d'acteurs effroyables..... ce film fut un succès qui accoucha de deux suites....chacun ses goûts....
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 219 abonnés Lire ses 4 837 critiques

    2,0
    Publiée le 14 février 2011
    Une comédie que j'avais adoré gamin mais Cours après moi shérif me paraît bien léger maintenant ; certes c'est divertissant et Burt Reynolds est très à l'aise en gentil voyou accompagné de Sally Fields dans la peau d'une charmante délurée mais tout cela manque de délire. C'est assez rythmé tout de même mais on sourit plus qu'on ne rigole.
    cyrille229
    cyrille229

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 6 septembre 2008
    Vous aimez les poursuites en bagnoles ? Les scènes avec les keufs dans les "Blues Brothers" vous kiffez !! Alors jetez vous sur "Smokey & the Bandit" et régalez vous des tirades du sheriff "Buford T. Justice" et de son fils débile !!! J'ai vu et revu ce film 30 fois, genre fan quoi !! Et Sally Field y est tout à fait craquante, à voir.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 2 425 critiques

    3,0
    Publiée le 20 août 2018
    "Cours après moi, shérif" est une comédie bien agréable à voir. Cette course-poursuite entre le routier appelé "Bandit" et qui incarné par Burt Reynolds et le fameux shérif est bien plaisante à suivre grâce à une mise en scène rythmée qui propose quelques sympathiques carambolages et cascades. Un film qui rempli son cahier des charges en terme de divertissement et qui m'aura fait passer un très bon moment de cinéma.
    kray
    kray

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 266 critiques

    3,5
    Publiée le 23 décembre 2010
    Un divertissement des plus sympathique ayant évidemment vieilli , mais qui malgré tout, parvient à conserver un petit charme.
    Serge Riaboukine
    Serge Riaboukine

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 943 critiques

    2,5
    Publiée le 26 février 2009
    Étonné que ces films soient si peu connu... A voir ou à revoir, ce premier épisode, et le second. (laissez tomber le troisième, piètre suite sans intérêt et où il ne subsiste que Jerry Reed, pas de quoi fouetter un chat) Sympathique et sans prise de tête, (je me répète mais les deux films se valent plus ou moins...) C'est une comédie sans temps mort qui ravira les amateurs de cinéma des années 1970/80 où la bonne humeur fait plaisir. L'idée est simple mais tiens la route : transporter illégalement un camion de bière. Un millier de miles en 24 heures et toutes les polices des environs à leurs trousses. Un road-movie à 200km/h avec une bonne dose d'humour ! Dans la veine de Cannonball, pourrait-on dire...
    Uncertainregard
    Uncertainregard

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 935 critiques

    3,0
    Publiée le 30 juin 2017
    Comédie culte de 1977. Il est difficile voir impossible de résister aux nombreuses situations excessivements drôles qui s'enchainent dans cette course poursuite à travers le Texas. Les cascades sont extrêmement bien filmées et les personnages irresistibles avec l'immense sheriff Beford T. Justice qui nous aura fait une perfomance inoubliable...
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1514 abonnés Lire ses 8 666 critiques

    3,0
    Publiée le 17 juin 2015
    Du cinoche divertissant et sans prise de tête pour une virèe aux doux parfum des 70's et au son de la country music! Quand il n'y a pas de cascades spectaculaires, il y a l'humour! Quand il n'y a pas l'humour, c'est de l'action palpitante qui prend la relève! Souvent, ce sont ces trois èlèments qui se rèunissent dans "Smokey and the Bandit", ègalement connu sous le titre français "Tu fais pas le poids, shèrif !". Alors, le spectacle devient très sympathique, parfait de simplicitè et d'efficacitè, explosif lorsqu'il y a de la vitesse, de la poursuite et des cascades! Et tout ça est interprètè par le dècontracte Burt Reynolds (Stetson et chemise rouge) et par le joli minois de Sally Field sous la houlette du spècialiste du genre Hal Needham! Les amateurs de voitures nerveuses apprècieront, les amateurs de bon cinèma du samedi soir aussi! Une sèquelle a vu le jour en 1980, "Smokey and the Bandit II", toujours avec le tandem Needham-Reynolds, et une autre en 1983, mais cette fois rèalisèe par Dick Lowry...
    gregbox51
    gregbox51

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 536 critiques

    2,0
    Publiée le 6 octobre 2018
    Dialogues totalement puériles, quelques voitures cassées dans plus, petit flirt léger dans la campagne, ce film a 40 ans et on s'en rend bien compte !
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 965 critiques

    2,0
    Publiée le 17 avril 2019
    Je voulais rendre un petit hommage à Burt Reynolds, récemment disparu. Il est vrai que pour le faire en bonne et due forme, il aurait été bien mieux de le faire en regardant un titre peu connu. Mais non. Je voulais voir l'ami Burt dans un film populaire. Deux petits voyous sympathiques, une femme qui plante son mec le jour du mariage et un vieux shérif bedonnant et revanchard. Voici ce qui nous accompagne pendant une heure et demi. Bon, ça n'aura échappé à personne, ce "Cours après moi shérif" n'est rien d'autre qu'une série B taillée sur mesure pour Burt Reynolds. Lequel affiche une décontraction de tous les instants. Chapeau vissé sur la tête et moustache qui fait bien mec. Oh, c'est vrai que ce n'est pas désagréable à regarder, loin de là. Dire le contraire serait une preuve évidente de mauvaise foi. Et Jackie Gleason nous offre un numéro irrésistible. Mais, il y a un souci: dans les vingt dernières minutes, le film s'essouffle et Needham n'est jamais en mesure de lui redonner du tonus. On en vient même à se dire que, 90 minutes, c'était même un poil trop. Du même Needham et avec le même Burt Reynolds, j'ai une très nette préférence pour "L'équipée du Cannonball", encore plus limite certes, mais bien plus enlevée, bien plus amusante et surtout, qui tient la distance.
    MavericK010787
    MavericK010787

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 25 janvier 2011
    un de mes film préféré, je pourrai pas dire la 1ère fois que je l'ai vu, ça remonte au temps ou les vhs trôner encore sur les étagères ! une comédie pleine de charme, sans temps mort, une bande originale qui se résume bien souvent à "eastbound and down" interprété par le regretté Jerry Reed. une trans am qui me fais encore rêve aujourd'hui et dont la miniature 1/18ème est garé devant mon écran ! dommage que le film (et sa suite) soit quasiment introuvable en dvd, le seul moyen que j'ai trouvé pour le revoir c'est ... ... ouiiiii... je l'aiii payé... ;-)
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top