Mon AlloCiné
    Sous le signe du taureau
    note moyenne
    2,9
    48 notes dont 15 critiques
    20% (3 critiques)
    13% (2 critiques)
    13% (2 critiques)
    27% (4 critiques)
    27% (4 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Sous le signe du taureau ?

    15 critiques spectateurs

    ZIDImaniaDECOSTER
    ZIDImaniaDECOSTER

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 48 critiques

    5,0
    Un film court, certes, mais génial! Il a reçu de nombreuses mauvaises critiques et celà est incompréhensible! Qu'est-ce que l'on peut reprocher à ce film! Inventif et tellement vrai! Jean Gabin est toujours excellent, Audiard revient avec ses gros sabots et ses répliques excellentes, Grangier nous sert une mise en scène correcte et bonne enfant... Très bon film que je conseille vivement!
    Margaret Morel
    Margaret Morel

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 59 critiques

    5,0
    le personnage incarné par Jean Gabin n a pas de chance. C est un inventeur qui rate toujours ses expériences et pourtant à chaque fois il y croit dur comme fer. Mais là il est découragé. Il est ruiné et tout le monde menace de l abandonner y compris sa femme (Suzanne Flon) alors il va chercher du réconfort auprès d une amie de longue date Colette Deréal dans un rôle court mais elle est tellement lumineuse dans ce film qu on a l impression qu on l a vue depuis le début jusqu à la fin. Encore un film que j aime beaucoup
    OuaisOhHeinBon
    OuaisOhHeinBon

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 397 critiques

    1,0
    Un film inutile, d'un intérêt inexistant, sauvé par quelques bons dialogues d'Audiard.
    cbio
    cbio

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 96 critiques

    1,5
    Les pérégrination d'un gentil patron, dont le but dans la vie est de produire des roquettes, face aux méchants financiers qui veulent lui faire produire des boulons, à la sécurité sociale qui le raquette, et à son héritière de femme qui se sent cocu. Et comme il le dit lui même, il a passé plus de temps dans sa vie à vadrouiller que dans son laboratoire. Bref, une peinture bien lourde de l'héroïsme patronal contre la finance, occultant totalement la réalité ouvrière, mais qui se laisse regarder quand même, grâce à Gabin, Audiard, Grangier...
    Ywan C
    Ywan C

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 9 critiques

    3,0
    Pour en finir avec la charnière 1968 (il faut bien parler de ce qui est important), c'est avec ce film qu'un équilibre est retrouvé, faisant le compromis du vrai Gabin avec les temps qui changent. Et on ne saura trop souligner les avantages de cette prise de décision si on apprécie l'acteur ! Conclusion : 1968 aura pour lui été un creux de la vague dans la houle du cinéma. c3porikrin.wordpress.com
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Pas un mauvais film mais le sujet déjà d'un intérêt limité au départ, un entreneur chercheur qui manque d'argent pour concrétiser ces recherches, ne débouche pas sur grand chose au final.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    1,0
    Un film réalisé et interprété sans la moindre conviction, même Jean Gabin fait le strict minimum. Les dialogues de Michel Audiard sont beaucoup moins savoureux que d'habitude et l'ensemble est plutôt mou alors que l'idée de départ était idéal pour faire un grand film. Seule la toujours excellente Suzanne Flon apporte un peu d'intêret à l'ensemble. En bref, un film qui ne laisse pas un souvenir impérissable.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 189 critiques

    2,5
    Un homme fait le point sur sa vie après un échec professionnel. En clair, il disparaît des sphères publiques et privées pour chercher ce qui pourrait le faire rebondir. Gabin reprend les manières des films policiers qui ont fait sa renommée mais les dialogues n’aident pas à changer le style qu’on aurait voulu différent pour un sujet pas mal au final.
    rogertg2
    rogertg2

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 762 critiques

    4,0
    Un bon film qui raconte l'histoire d'un chef d'entreprise qui fait passer sa passion de l'aéronautisme avant les bénéfices et que tout le monde laisse tomber quand sa société est en grandes difficultés.
    halou
    halou

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 178 critiques

    4,0
    Film mineur mais pas moins intéressant tant les idées développées sont actuelles.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 2 170 critiques

    2,5
    un film correct marqué par la présence indispensable de Jean Gabin avec les dialogues de Michel Audiard !!!
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Sous le signe de l'inquiétude. Ce long-métrage prend son envol et se crash sans trop attendre. Ce n'est que du blablatage sous une intrigue trop faible. Il faut savoir que Sous le signe du Taureau est l'un des plus gros échecs commerciaux dans la carrière de Jean Gabin.
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 161 abonnés Lire ses 715 critiques

    5,0
    Gabin admirable dans un de ses meilleurs films. Vraiment excellent, peu connu, et peu estimé apparemment. Vraiment dommage, il faut réhabiliter ce film, il est tout simplement grandiose !
    d_molise
    d_molise

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 27 critiques

    2,5
    Un film difficile à évaluer pour moi. Il me laisse un goût d'inachevé, il y a la présence lumineuse de Gabin bien sûr, un Gabin comme toujours bien entouré, mais l'histoire me semble un peu fade, ou du moins traitée un peu maladroitement à certains moments (certaines scènes semblent tomber comme un cheveu dans la soupe, comme par exemple le passage avec l'auto-stoppeur anglais, ou les retrouvailles avec son ancien camarade qui en découle, le dénouement est quant à lui un peu abrupt). Pourtant, on ne s'ennuie pas vraiment en voyant ce film, Audiard ne signe pas les dialogues les plus grandioses de sa carrière, mais on relève tout de même quelques répliques assez fumantes ici et là. Un film à voir ne serait-ce que par curiosité quand on admire Jean Gabin.
    calamarboiteux
    calamarboiteux

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 440 critiques

    3,0
    Tout va mal pour Albert Raynal (Jean Gabin), fabricant de fusées : un de ses prototypes explose, les financiers lui coupent les vivres, et sa femme veut divorcer. Grangier respecte ici la règle des trois unités, et bâtit une intrigue linéaire, ramassée, au rythme néanmoins un peu nonchalant. Tout repose sur les épaules d’un Gabin désabusé, vieilli, cabotinant malgré tout avec un plaisir évident ; le personnage agace et touche à la fois. Les financiers sont en ligne de mire, ce qui est logique en cette période d’après soixante-huit, mais trouve des résonnances actuelles inattendues. Le couple Gabin-Flon fonctionne bien, peut-être avec moins de force que dans « un singe en hiver » tourné sept ans auparavant, mais on les croit vraiment mariés depuis vingt ans. Beau ballet de personnages secondaires, dialogues d’Audiard sans panache mais à la hauteur, et final rempli d’émotion. Cette dernière collaboration Gabin-Grangier est donc plutôt réussie, servie par une technique certes traditionnelle, mais maîtrisée.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top