Mon AlloCiné
    Cabal
    note moyenne
    2,9
    198 notes dont 38 critiques
    13% (5 critiques)
    11% (4 critiques)
    24% (9 critiques)
    26% (10 critiques)
    16% (6 critiques)
    11% (4 critiques)
    Votre avis sur Cabal ?

    38 critiques spectateurs

    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 293 abonnés Lire ses 2 958 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mai 2013
    Avant toute chose, sachez que le film de Clive Barker n'est pas celui qu'il a tourné. En effet, malmené par les producteurs, au budget et à la direction restreints, le film de Barker a été en plus de cela mutilé au montage. Ceci-dit, Cabal n'en demeure pas moins un très bon film, à l'interprétation sympathique (monstrueux David Cronenberg), à la musique envoutante de Danny Elfman et aux créatures aussi variées qu'effrayantes (sur 200, le montage final n'en montre qu'une cinquantaine : un comble !). On voit surtout à la fin du film le vrai génie de Barker qui réussit à littéralement transposer son idée du combat entre le Bien et le Mal de façon quasi-apocalyptique. Les effets gore sont aussi bons qu'un Hellraiser et le scénario bien construit, malgré des faux-raccords ridicules et un enchainement de scènes plus pitoyables les unes que les autres, dus aux coupures des producteurs. Finalement, Cabal est un excellent film d'horreur-fantastique qui aurait pu être mille fois supérieur si son réalisateur en avait eu le contrôle total. En espérant de voir un jour peut-être le director's cut...
    Tupois Blagueur
    Tupois Blagueur

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 645 critiques

    2,0
    Publiée le 23 juillet 2015
    Voici un objet étrange que ce "Cabal", deuxième film du romancier anglais Clive Barker. Gravement amputé d'une partie de ses bobines et mal remonté par les producteurs de la 20th Century Fox, il a eu du mal à se faire une place dans le cinéma fantastique des années 90. Si l'on passe outre tous les défauts liés au montage chaotique, on se trouve tout de même face à un film un peu faible : certes il possède un bestiaire impressionnant et plus humain que les hommes que l'on voit dans le film, et les effets gores sont bienvenus ; cependant le scénario part en cacahuètes à la moindre occasion, et les confrontations finales deviennent rapidement du grand n'importe quoi, un charivari indescriptible où il est difficile pour le spectateur de se repérer et de comprendre l'enchaînement des actions. Côté distribution c'est assez inégal : autant David Cronenberg est génial dans son rôle de sociopathe, autant Craig Sheffer et quelques autres ne semblent pas à l'aise dans le registre horrifique. Dommage, car "Cabal" avait de quoi séduire.
    Roy Batty
    Roy Batty

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 90 critiques

    3,5
    Publiée le 2 octobre 2014
    "Cabal" suit le destin de Boone (Craig Sheffer), un homme instable psychologiquement qui va intégrer la communauté des Nocturnes, des êtres étranges qui vivent sous terre dans une cité appelée Midian et qui sont menacés par le docteur Decker, un tueur en série complètement fou... Deuxième film de Clive Barker après le succès surprise d'"Hellraiser", "Cabal" est une oeuvre totalement différente dans le fond, mais assez proche dans la forme. L'hémoglobine est, en effet, encore bien présente, mais, par contre, les monstres de ce film sont presque plus humains que les hommes. Plus de Cénobites cruels et sadiques, place aux Nocturnes, des créatures étranges, mais pas vraiment effrayantes. En fait, le personnage le plus terrifiant du film est sans conteste le docteur Decker, joué par David Cronenberg. Ce dernier est vraiment excellent et incarne un méchant d'anthologie. C'est sans conteste sa plus grande prestation en tant qu'acteur. Face à lui, Craig Sheffer manque un poil de charisme, mais il est vrai que son personnage n'est pas le plus intéressant du film. Signalons également les superbes maquillages et la bonne musique de Danny Elfman.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    3,0
    Publiée le 28 septembre 2013
    Seconde réalisation directement inspirée de ses propres romans pour Clive Barker, Cabal a perdu beaucoup de sa pertinence et même de sa cohérence dans le montage que lui imposèrent ses producteurs qui supprimèrent un tiers du film initialement tourné. Une fois que l’on fait donc abstraction des faux-raccords et des cassures de rythme, on retrouve le charme propre à son auteur qui se plait à créer un univers fantastique foisonnant et d’imaginer ses liens avec une réalité contemporaine. Voir ainsi les affrontements entre la police, un tueur et un impressionnant bestiaire de créatures cauchemardesques fait ce long-métrage un récit original qui donne envie de découvrir le livre dont il est issu. Parfois réalistes mais souvent très kitchs, les maquillages de ces nombreux monstres sont pour beaucoup dans la réputation du film dont on retiendra aussi le rôle effrayant de tueur psychopathe donné à un David Cronenberg suffisamment glaçant et charismatique pour voler la vedette au très tiède Craig Sheffer.
    Oxymetal
    Oxymetal

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 622 critiques

    3,0
    Publiée le 17 juillet 2017
    Sortit en 1990 et adapté du roman du même nom, "Cabal" reste unes des meilleurs œuvres cinématographiques de l'emblématique "Clive Barker". Chaque nuit, "Aaron Boone" (Alias "Craig Sheffer") rêve d'un endroit peuplé de monstres en tout genre "Midian". Assez perturbé, est suivi de très près par le docteur "Philip Decker" (Campé par "David Cronenberg") et surtout persuadé d'être le tueur en série qui sévit actuellement, "Aaron" se fait abattre par la police locale. Mais ce dernier ressuscite et trouve refuge dans un cimetière excentré de la ville où se trouve la mythique cité des monstres "Midian". Lorgnant vers le Fantastique/Horreur pur jus, "Cabal" déballe son festival de monstres tous plus imaginatifs les uns que les autres (Dotés de maquillages stupéfiants pour l'époque) ainsi que l'interprétation flippante de "David Cronenberg" dans la peau d'un "Serial Killer" chasseur de mutants particulièrement machiavélique. L'univers et l'ambiance sont bien là, donnant un aspect "Lovecraftien" typique des productions de "Clive Barker" (Sans oublier la superbe composition orchestral signé "Danny Elfman"). Echec commercial et critique lors de sa sortie en salle notamment dû à un remontage du métrage par la "Fox", "Cabal" jouit (Enfin) aujourd'hui d'un petit statut "Culte" largement mérité !
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    3,0
    Publiée le 21 février 2012
    Film massacré dont on ne verra sans doute jamais le director's cut, Cabal souffre d'un rythme et d'un montage complétement aberrant sans oublier un héros transparent. Mais d'un autre côté il y a Clive Barker et son univers. Alors certes Cabal est moins transgréssif que les œuvres moyennes de Barker mais cela reste un vrai film de monstre avec une vraie galerie et des fx à l'ancienne sympathique prenant à contre pieds les codes du genre puisque les monstres sont,ici, les gentils. Et n'oublions pas un David Cronenberg givré en tueur masqué psycho.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 4 365 critiques

    0,5
    Publiée le 1 juin 2012
    Prix spécial du jury au Festival international du film fantastique d'Avoriaz en 1991, Cabal du romancier connu Clive Barker. Ayant pas lu le livre qui est certainement plus riche et plus prenant, le film de Barker n'a malheureusement pas eu sa chance, car il fut massacrer et remonter par la 20th Century Fox et dont la réelle version est jamais sorti en dehors des states et encore très difficile à trouver. Le héros principal est pas très brillant et peu de charisme. Par contre ça se défend plutôt bien sur le plan des maquillages et pour la présence de David Cronenberg en psy-tueur.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 30 octobre 2015
    Le film a certes vieilli, les producteurs en ont coupé malheureusement une bonne partie, mais il y a quelque chose qui subsiste et intéresse tout au long de cette histoire. Clive Barker nous dépeint un monde souterrain putride et malsain, un autre monde où survivent des êtres rejetés, des assassins, des monstres dans tous les sens du terme... Mais dans cet autre monde, il y a aussi une certaine humanité, une certaine poésie, macabre certes, mais présente...
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 2 455 critiques

    0,5
    Publiée le 26 août 2013
    C'est ringard, ça n'a ni queue ni tête et c'est ennuyeux. Au moins c'est marrant tellement c'est bidon, mais le but de "Cabal" était quand même de faire de l'horreur, et de ce côté-là, c'est vraiment raté.
    Benoit Schmidt
    Benoit Schmidt

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 207 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un excellent somnifère
    moonboots
    moonboots

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 166 critiques

    2,5
    Publiée le 9 octobre 2011
    le film est loupé, c'est d'autant plus dommage qu'il est original et rempli de bonnes idées, une curiosité qui vaut le coup d'œil
    lillois
    lillois

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 454 critiques

    2,0
    Publiée le 22 novembre 2010
    Avec "Nightbreed", Clive Barker mettait en scène sans totale latitude sa propre adaptation de son quatrième roman, "Cabal" (paru en 1988 et publié en France en 1990 sous le titre "Cabale"). Le scénario aborde sous un angle inhabituel les monstres, faisant d’eux les victimes d’une cruelle persécution génocidaire. A Midian, sous un cimetière, le Peuple de la Nuit se terre, se protégeant de ses ennemis. Ça peut paraître bizarre à dire mais on retrouve un peu le schéma de la série "Fraggle Rock", avec un "Doc" qui cherche à détruire les craintifs habitants d’un monde souterrain. Rêvant régulièrement de ce lieu mythique et inquiétant, Aaron Boone se décide à s’y rendre lorsque sous l’influence de son psychanalyste il se convainc d’être le meurtrier qui sévit dans la région. Dès les dix premières minutes on avait en effet assisté à une séquence de massacre particulièrement efficace. Sans grande prestance, Craig Sheffer ne m’a pas enthousiasmé. Concernant la distribution, j’ai davantage compris le choix d’Anne Bobby pour jouer sa petite amie Lori. C’est une surprise que de retrouver David Cronenberg tenant l’un des premiers rôles. Son interprétation assez froide du personnage du docteur Decker ne jure pas, mais on le préfèrera toujours derrière la caméra où, là, il excelle. J’avais remarqué avant d’en trouver la confirmation sur le Net que le nom Philip K. Decker était une référence à l’auteur de science-fiction Philip K. Dick. Si l’histoire retient rapidement notre attention, le film ne décolle jamais et toute la dernière partie déçoit beaucoup. Décors qui sonnent parfois faux (ça a été tourné en studio en Angleterre) et maquillages inventifs mais à la limite de l’outrancier renforcent ce constat de demi-échec. L’abondance voire la surenchère de créatures difformes nous donnait pourtant l’impression d’une version live du "Gandahar" de René Laloux ! Malheureusement il n’a pas vraiment été tiré parti de cette galerie entrecroisant horreur esthétique et aspiration à la paix…
    janisaire
    janisaire

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 894 critiques

    5,0
    Publiée le 11 août 2010
    un film incroyable baker realise un film genial que je conseil
    thehitcher
    thehitcher

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 39 critiques

    0,5
    Publiée le 6 octobre 2008
    RINGARD !
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 4 838 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juillet 2010
    Cabal est très bon film d'horreur même s'il joue plus sur les scènes d'action que les scènes d'angoisse. David Cronenberg est convaincant en tueur fou.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top