Notez des films
Mon AlloCiné
    Sinbad - la légende des sept mers
    note moyenne
    3,1
    1487 notes dont 79 critiques
    répartition des 79 critiques par note
    16 critiques
    33 critiques
    18 critiques
    10 critiques
    1 critique
    1 critique
    Votre avis sur Sinbad - la légende des sept mers ?

    79 critiques spectateurs

    L'Otaku Sensei
    L'Otaku Sensei

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 225 critiques

    3,5
    Publiée le 4 avril 2016
    Un dessin animé que j'ai très peu regardé étant petit et que j'ai redécouvert aujourd'hui sur un coup de tête. Sinbad: la légende des sept mers fait parti de ces anciens films d'animation datant du début des années 2000, alors que le studio Dreamworks commençait à peine à émerger en tant que nouvelle référence du cinéma d'animation avec leur nouveau chouchou, Shrek. Sorti en 2003 et réalisé par Tim Johnson, à qui l'on doit d'autres films du studio tels que Fourmiz,Nos voisins les hommes et plus récemment "En route", Sinbad: la légende des sept mers se trouve être pour ma part une agréable (re)découverte. L'histoire est celle de Sinbad, un pirate mercenaire passant son temps à voler les richesses du royaume qui, suite aux actes d'Eris, la déesse de la discorde, se retrouve accuser d'un vole qu'il n'a pas commis, le vole d'un des trésors les plus convoités du royaume: le livre de la paix. Notre capitaine s'embarque alors dans une odyssée périlleuse à travers les sept mers dans le but de le rapporter sous peine de l'exécution de son vieil ami, le prince Proteus dans un délai de 10 jours. Mais pour atteindre le royaume d'Eris, il devra surmonter de nombreuses épreuves qui dépassent tout ce qu'il avait imaginé; voilà pour le pitch global du film. Et quel plaisir que ce film, on aurait tort de s'en priver, il est vraiment complet et il y a tout pour nous faire plaisir: des histoires de piraterie (j'adore l'univers des pirates !), de l'aventure, des batailles, un côté fantastique qui mélange légendes marines et mythologie, de l'humour sans oublier l'indispensable touche romantique !^^ le divertissement est entier d'autant plus que les dessins sont très proches de ceux d'un Walt Disney. D'ailleurs ce n'est pas un hasard selon moi de faire la comparaison avec Disney car sans connaître le studio on peut facilement s'y tromper. Tout comme ça a été les cas avec la comparaison 1001 pattes a bug's life/Fourmiz en 1998, ici Dreamworks nous montre encore une fois qu'il a le potentiel de faire aussi bien qu'une production de Disney. En fait, on peu voir Sinbad (le film) comme un mélange parfait entre Pirates des Caraïbes, Atlantides, Hercule, la planète au trésor au niveau de l'histoire et de l'univers (des dieux, des sirènes, des créatures féroces, des îles inexplorées, des trésors...ect) et un peu Raiponce au niveau du caractère des personnages. Le Héros Sinbad ressemble beaucoup à Flynn Rider; il est manipulateur, voleur et un brin séducteur, même physiquement j'ai trouvé qu'il avait un air. Les autres persos eux sont plutôt des stéréotypes mais son utile pour l'arrière plan humoristique et le personnage de Marina, la seule fille de l'équipage est attachant de par son intrépidité à toute épreuve et le simple fait qu'il s'agisse d'une femme, ce qui fait d'elle le genre d'héroïne qui me plait dans la mesure ou on a pas une énième cruche bonne à se faire protéger par le héros mais une femme qui va à l'encontre de son destin pour vivre pleinement son rêve. Avec toutes ses ressemblance, difficile de dire que Sinbad est très original, après tout il s'agit là d'un dessin animé d'aventure tout ce qu'il y a de plus banal plutôt qu'une vrai révolution du genre néanmoins on se laisse porter par l'appel du grand large ! Niveau de l'histoire c'est du classique mais c'est efficace, les codes sont bien maîtrisés et le schéma narratif apparaît clairement avec un bon rythme et des péripéties toutes suffisamment développés,. En plus le film à une durée moyenne de 1h30 et c'est bien suffisant, ni trop court ni trop long. Venons en maintenant au doublage, on retrouve pas mal de célébrités que ce soit au niveau de la vf ou de la version originale. En vo on retrouve Brad Pitt (Sinbad) et Catherine Zeta-Jones (Marina), et au niveau du doublage Français on retrouve Patrick Bruel (Sinbad), Monica Bellucci et aussi la voix unique de Marc Alfos pour le personnage de Kale (l'un des marins). En plus le film nous montre un assez bon exemple de morale sur l'honnêteté et le fait qu'il faut vivre en poursuivant ses rêves. Et puis je dois dire que ça fait assez plaisir de revoir un dessin animé en 2D, j'ai rien contre ceux en 3D bien au contraire mais c'est très agréable de changer de style de dessin. Au final Sinbad ne vaut pas un Walt Disney et perd pas mal sur le plan originalité mais n'en reste pas moins un film d'animation très agréable, sans prétention avec son côté aventure et son univers fantastique qui ravira petits et grands; c'est un petit plaisir à déguster sans faim. Donc bon film. 3,5/5
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 3721 abonnés Lire ses 10 395 critiques

    3,0
    Publiée le 10 septembre 2014
    Très estimable ce produit d'animation des studios DreamWorks matiné de mythologie! Un « Sinbad » qui nous permet de replonger dans l'univers de ce marin attachant! C'est Patrick Bruel qui lui prête sa voix dans la version française! Et Monica Bellucci prête la douceur de sa voix rauque à Marina, la fiancèe de Proteus...qui ne le restera pas très longtemps! Adaptant efficacement la lègende persane de « Sinbad le Marin » , le scènario ne nèglige aucun des èlèments qui ont fait le charme du genre! On y retrouve la dèesse de la Discorde, le mystèrieux Livre de la paix, un monstre marin et de l'action tout azimut dont une glissade effrènèe sur un bouclier...Rien ne manque à l'appel! Sinbad se voit offrir une aventure bien à lui, drôle, dynamique et distrayante! De plus, Tim Johnson et Patrick Gilmore signent un film d'animation qui fleure bon le film d'aventures d'antan! Celui des annèes 50-60! Venez donc plonger au coeur de l'aventure pour retrouver le fameux Livre de la Paix qui nous protège tous dans les 12 citès...
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 811 critiques

    1,5
    Publiée le 25 décembre 2016
    Je n'ai pas du tout réussi à accrocher à ce Sinbad !!!! Trop d'aventure, de répliques sans saveur et je me suis ennuyé 1h15 !!! Pas ma tasse de thé voilà tout !!!
    Fan2contes
    Fan2contes

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 461 critiques

    4,5
    Publiée le 21 juin 2012
    Visuellement, ce film d'animation est irréprochable. C'est un beau spectacle. J'aurais quand même bien vu une confrontation à la fin entre la déesse et Sinbad. 18,5/20
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 834 critiques

    3,5
    Publiée le 15 octobre 2016
    Sinbad est un dessin animés Dreamworks Animation très sympathique, même si le dessin animé ne fait pas partie des chefs-d'oeuvre des studios. L'histoire est très bien, on reste accroché du début à la fin. Les personnages sont très attachants, que ce soit Sinbad, Marina ou Protheus. Le personnage d'Eris constitue une méchante de dessin animé très crédible. Le doublage sont plutôt irréprochables, rien à redire là-dessus (avec tout de même les voix de Patrick Bruel et de Monica Bellucci). L'animation elle aussi est impeccable. Les différents univers et créatures sont très bien designés. On ne s'ennuie pas du tout, l'aventure est très captivante. J'ai bien aimé ce dessin animé.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 681 abonnés Lire ses 4 726 critiques

    5,0
    Publiée le 1 janvier 2015
    Excellente réussite des aventures de Sinbad qui pour la première fois connait une adaptation en animation. L'un des meilleurs de la filmographie d'animation de la maison DreamWorks. On s'ennuie pas, fonds des mers, tempête, lieu de glace, et le voyage navigue sur pas mal de scènes d'actions et d'humour. Chaque apparitions de Eris, la déesse du chaos, sont accrocheuses, sont utiles et le scénario est pas tête en l'air. Les voix pour la version française notamment pour leur première expérience, celle de Patrick Bruel et Monica Bellucci passe très bien.
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mars 2013
    Une version animée peu palpitante du célèbre marin des Mille et une Nuits.
    hyrule
    hyrule

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 480 critiques

    2,5
    Publiée le 14 juillet 2011
    Bon, c'est un bon dessin animé, c'est sur, mais c'est pas non plus une grande réussite... Les personnages sont plutôt agaçants et le scénario ne vaut pas grand chose. Ca se regarde gentiment car même si la 3D est mal faite, le reste est un sans faute, ça manque juste d'originalité et de (beaucoup de) profondeur.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 3 134 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juin 2015
    Un film d'animation très divertissant. Quel talent pour mettre en scène des moments d'action fabuleux, (la glissade, les portes du Tartare, les sirènes). Avec une histoire d'amour certes prévisible, ce dessin animé est une réussite.
    Peichan2
    Peichan2

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 1 431 critiques

    4,0
    Publiée le 15 février 2008
    Joli performance que voici, un bon animé, drole, une aventure sympa, pas exceptionnelle, mais agréable à regarder pour passer un excellent moment de détente. A voir.
    Ewing
    Ewing

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 395 critiques

    4,0
    Publiée le 1 octobre 2009
    Vraiment un bon film qui m'a bien étonné, à voir ou à revoir.
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 850 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    4,0
    Publiée le 29 janvier 2010
    Assez bon dessin-animé !!
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 851 critiques

    3,5
    Publiée le 15 avril 2018
    Par où faut-il commencer lorsqu'il s'agit de parler de "Sinbad, la légende des sept mers" ? Car il est le cinquième et dernier long-métrage d'animation 2D réalisé par Dreamworks, son peu de succès en salles ayant en effet précipité la décision d'abandonner le secteur 2D comparativement à l'immense succès remporté par "Shrek" deux ans auparavant. Faut-il l'aborder sous l'angle de la nostalgie ? J'en suis personnellement incapable. Faut-il l'aborder sous l'angle du conte des Mille et Une Nuits ? Non plus, le film de Dreamworks s'en émancipe complètement. Faut-il le comparer à d'autres films sur le même thème ? Sans doute pas, il en serait totalement pénalisé. Alors, si on parlait de "Sinbad, la légende des sept mers" pour le film d'aventure qu'il est ? Oui, c'est sans doute la seule bonne approche à avoir avec ce film. Dreamworks fait un pari assez audacieux avec "Sinbad, la légende des sept mers", tout comme l'avait fait Disney avec "Hercule" en 1997 : seuls quelques éléments de la mythologie originelle ont été conservés afin de proposer une fiction se suffisant à elle-même et qui s'affranchit complètement de toute limite. Les amateurs de la légende de Sinbad crieront à raison à l'hérésie pure, d'autant plus que l'action du film est transposée, non pas dans l'Orient comme on le supposerait en toute logique, mais plutôt du côté de la mythologie grecque. Ce sentiment est d'ailleurs corroboré par la présence de Eris qui est la déesse de la Discorde, dont la personnalité est capricieuse, et qui est descendue du Mont Olympe pour jouer de vilains tours aux humains si prévisibles. "Sinbad, la légende des sept mers" fleure donc surtout le film d'aventure des années 50 et 60 à l'image de "Jason et les Argonautes". Un choix kitsch pourtant fortement assumé dans le film, qui alterne d'ailleurs un mélange de technique d'animation pas forcément heureux. A l'image des célèbres squelettes du film de 1963, les monstres animés en 3D accusent aujourd'hui clairement leur âge donnant un cachet fané au film. Ce film d'animation est un film relativement culotté dans la mesure où il se fait un malin plaisir à casser tous les codes de l'animation 2D. Les protagonistes nous sont présentés de façon brute et directe, même si Dreamworks a du mal à se défaire d'un cliché disneyen : l'acolyte animalier, en l'occurrence Spike. Le film n'échappe pas non plus aux gags bas de gamme, voire vulgaires, hérités sans nul doute de l'ère post-"Shrek". Enfin, le scénario du film pioche dans quelques-unes des aventures de Sinbad, mais dans un contexte complètement différent. C'est le cas par exemple du Rokh, devenu au passage un oiseau de froid (alors que c'est un oiseau de feu normalement) ou du monstre marin ressemblant à une île. Du côté de la mythologie grecque, le film emprunte en partie la légende du Tartare pour en faire le repaire d'Eris et façonne la plupart de ses personnages de l'Odyssée d'Homère. Malgré ses plagiats évidents, reconnaissons que "Sinbad, la légende des sept mers" parvient à se forger son caractère propre, principalement parce que les personnages se révèlent tous charismatiques et attachants. Totalement prévisible dès sa première apparition, Sinbad s'impose pourtant assez vite dans le long-métrage, car son côté désinvolte l'emporte sur les différents choix qu'il va faire durant son aventure. Marina apporte clairement un bouffée d'air frais dans le film, en ayant une personnalité forte et réfléchie à l'histoire. Se sachant désirable, elle n'hésite pas à mettre à profit ses atouts pour renverser certaines situations. Proteus, très en retrait dans le film, permet également de jouer sur l'inaliénable triangle amoureux présent dans tous films d'aventure digne de ce nom. Kale reste le bras droit typique qui suit partout son chef sans se poser la moindre question, tandis que le Rat jouera les bouffons de service. Bref, globalement la même chose qu'un certain "Pirates des Caraïbes" sorti la même année. Dreamworks fait un choix heureux concernant la bande-son de son film : ils suppriment ainsi totalement les chansons dans ce film. Harry Gregson-Williams signe sans nul doute une excellente partition qui sied à merveille au récit de "Sinbad, la légende des sept mers", sans être toutefois aussi mémorable que James Newton Howard pour "Atlantide, l'empire perdu" et "Dinosaure", mais qu'importe. On y trouve des titres mystérieux qui côtoient des musiques symphoniques, ainsi que de sympathiques balades. Un festival auditif en somme. Bonne pioche aussi du côté de la version française, particulièrement pour Patrick Bruel qui s'en sort admirablement avec Sinbad, ce dont j'avais fortement émis des réserves avant de voir le film. Excellente surprise également pour Monica Bellucci sur Marina, décidément très à la mode en cette année 2003, grâce notamment à son rôle pourtant limité dans "Matrix Reloaded" et sa suite. "Sinbad, la légende des sept mers" est donc un film d'animation tout à fait agréable. Action, aventure, humour; les éléments typiques d'un bon film sont présents pour un résultat ensorcelant aux images très belles. L'histoire est divertissante à souhait et on ne s'ennuie pas. L'histoire est celle de Sinbad, un pirate mercenaire passant son temps à voler les richesses du royaume qui, suite aux actes d'Eris, la déesse de la discorde, se retrouve accuser d'un vol qu'il n'a pas commis, le vol d'un des trésors les plus convoités du royaume : le Livre de la Paix. Notre capitaine s'embarque alors dans une odyssée périlleuse à travers les sept mers dans le but de le rapporter sous peine de l'exécution de son vieil ami, le prince Proteus, dans un délai de 10 jours. Mais pour atteindre le royaume d'Eris, il devra surmonter de nombreuses épreuves qui dépassent tout ce qu'il avait imaginé; voilà pour le pitch global du film. Le héros Sinbad ressemble beaucoup à Flynn Rider; il est manipulateur, voleur et un brin séducteur, même physiquement j'ai trouvé qu'il avait un air. Les autres personnages eux sont plutôt des stéréotypes mais sont utiles pour l'arrière-plan humoristique et le personnage de Marina, la seule fille de l'équipage, est attachant de par son intrépidité à toute épreuve et le simple fait qu'il s'agisse d'une femme, ce qui fait d'elle le genre d'héroïne qui me plaît dans la mesure où on a pas une énième cruche bonne à se faire protéger par le héros mais une femme qui va à l'encontre de son destin pour vivre pleinement son rêve. Cependant l'histoire d'amour entre Sinbad et Marina est absurde, et gâchera le film pour toutes les personnes attachées aux bonnes mœurs. Venons-en maintenant au doublage, on retrouve pas mal de célébrités que ce soit au niveau de la VF ou de la version originale. En VO on retrouve Brad Pitt (Sinbad) et Catherine Zeta-Jones (Marina), et au niveau du doublage français on retrouve Patrick Bruel (Sinbad), Monica Bellucci et aussi la voix unique de Marc Alfos pour le personnage de Kale (l'un des marins). En plus le film nous montre un assez bon exemple de morale sur l'honnêteté et le fait qu'il faut vivre en poursuivant ses rêves. Et puis je dois dire que ça fait assez plaisir de revoir un dessin animé en 2D, j'ai rien contre ceux en 3D bien au contraire mais c'est très agréable de changer de style de dessin. Au final "Sinbad, la légende des sept mers" ne vaut pas un Disney et perd pas mal sur le plan de l'originalité mais n'en reste pas moins un film d'animation très agréable, sans prétention avec son côté aventure et son univers fantastique qui ravira petits et grands; c'est un petit plaisir à déguster sans faim. Au final que doit-on retenir de cet ultime long-métrage 2D des studios Dreamworks ? Qu'il s'agit d'un agréable film d'aventure mâtinée de mythologie. Agréable d'un bout à l'autre, même s'il reste foncièrement prévisible, "Sinbad, la légende des sept mers" est somme toute une bonne surprise qui ne transcendera pas le cinéma d'animation, mais qui se laissera revoir avec plaisir de temps à autre. Dommage que le héros soit parfois très détestable par moments
    Pamela B
    Pamela B

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 331 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mai 2012
    un film pas mal. se suit très bien. on s'amuse. bonne histoire d'aventure. le dessin est bien même je trouve que les personnages ont des tètes bizarre.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 15 février 2018
    Un film d'animation visuellement magnifique et intelligent des studios DreamWorks avec une histoire passionnante et des personnages attachants.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top