Mon AlloCiné
    Elfe
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Elfe" et de son tournage !

    La rencontre entre Jon Berg et Jon Favreau

    Le producteur Jon Berg se souvient de la première rencontre avec le cinéaste Jon Favreau : "Nous avions approché plusieurs réalisateurs, mais Jon Favreau réagissait comme aucun autre. Son expérience d'acteur lui donne une approche plus complète. Il était enthousiaste, convaincu que le mélange de la comédie et du merveilleux pouvait donner quelque chose de vraiment original. Personne n'oubliera la première séance de travail avec lui. Il était déchaîné, nous mimait les scènes et sa façon de les voir".

    James Caan convaincu

    Lorsque l'agent de James Caan lui a parlé du projet, ce dernier confie avoir explosé de rire et avoir dit : "N'y pense même pas !". L'agent a insisté et lui a dit de lire le script, chose que l'acteur a faite. Celui-ci se souvient de sa réaction après lecture du scénario : "J'ai adoré. C'est la première fois que je vois un film qui est à la fois une comédie satirique sur ce que Noël est devenu et un classique que l'on racontera aux enfants en attendant que vienne le père Noël".

    Zooey Deschanel pousse la chansonnette

    Zooey Deschanel, qui incarne la collègue de Buddy au grand magasin Gimbels, a interprété elle-même les chansons du film au grand étonnement de toute l'équipe.

    Tournage au Rockefeller Center et à Central Park

    Le tournage au Rockefeller Center, à New York, pendant les fêtes de Noël, ou encore de nuit à Central Park n'a pas été sans poser quelques difficultés, notamment du fait de la foule. Jon Favreau se souvient : "Nous racontions un conte et c'était un cauchemar ! Nous ne nous sommes rien épargné. D'abord, il y avait Will qui déambulait partout avec son costume, on ne voyait que lui, impossible d'être discrets. Et puis nous avons tourné dans les plus beaux endroits de New York à Noël, donc ceux où il y avait le plus de monde !"

    La construction des décors

    Après deux semaines de tournage en extérieurs à New York, toute l'équipe est partie pour Vancouver, au Canada, où ont été réalisés les intérieurs. L'un des décors les plus importants est celui du rayon des jouets dans le grand magasin. Will Ferrell confie : "Les décorateurs ont recréé un véritable magasin, avec ses montagnes de jouets, ses vitrines de démonstration et ses caisses. Il y avait même l'espace pour accueillir le père Noël, que nous avons d'ailleurs soigneusement dévasté devant des enfants qui hurlaient de joie..."
    Le deuxième univers de Buddy, le village du père Noël, a demandé encore plus de travail. Jon Favreau a utilisé les techniques de perspective forcée pour parvenir à faire cohabiter Buddy et ses petits amis. Les décors sont construits sur une distance plus longue que la normale, dans l'axe de la caméra. Le comédien géant se place au premier plan alors que les autres sont très en arrière. En augmentant la profondeur de champ au maximum, on obtient une image qui provoque l'illusion d'un décalage de taille alors que tout se joue sur l'éloignement.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Toy Story 4 (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Le Roi Lion (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Beaux-parents (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Made In China (2019)
    • Le Daim (2019)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Men In Black: International (2019)
    • Tolkien (2019)
    • Aladdin (2019)
    • X-Men : Dark Phoenix (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Child's Play : La poupée du mal (2019)
    • Nevada (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    Back to Top