Mon Allociné
Mort d'un pourri
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mort d'un pourri" et de son tournage !

Période faste pour Alain Delon

Lorsque Mort d'un pourri sort en salles en 1977, Alain Delon est au sommet d'une gloire bâtie grâce à des rôles de policiers et de gangsters (Flic story, Le Gang, Deux hommes dans la ville, Borsalino). Paradoxalement, le film est une parenthèse pour le comédien, puisqu'il n'y incarne pas le type de personnage qui a fait son succès (et qui continuera à faire son succès), mais un homme tout à fait normal s'immiscant dans les méandres d'une magouille politique.

La vision sombre de Georges Lautner

Avec Mort d'un pourri, le cinéaste Georges Lautner abandonne le cinéma policier décalé et parodique (Les Tontons flingueurs, Ne nous fâchons pas) pour un polar sans concessions et particulièrement sombre. Le long-métrage n'hésite par ailleurs pas à évoquer quelques scandales politiques de la Cinquième République, donnant ainsi une portée politique nouvelle dans le cinéma de Georges Lautner.

La complicité Lautner / Audiard

C'est le célèbre scénariste et dialoguiste français Michel Audiard qui est à l'origine du scénario de Mort d'un pourri. Pour l'occasion, il rerouve son fidèle complice Georges Lautner avec lequel il a travaillé sur pas moins de quatorze longs métrages, dont Les Tontons flingueurs, Le Pacha et Le Professionnel.

Lautner et Delon : la passe de trois

Mort d'un pourri marque la troisième et dernière collaboration du cinéaste Georges Lautner et de l'acteur Alain Delon, qui avaient déjà travaillé ensemble sur Il était une fois un flic (1971) et Les Seins de glace (1974).

Une grande plume du polar

Mort d'un pourri est l'adaptation d'un roman de Jean Laborde, crédité ici du pseudonyme Raf Vallet. Chroniqueur judiciare à France-Soir, Laborde est l'auteur d'une vingtaine de romans parus dans la Série Noire, dont certains ont été adaptés avec succès pour le grand écran : Les Bonnes Causes (1962), Le Pacha (1967) ou encore Adieu poulet (1975).

Lautner / Laborde : deuxième

Dix ans après Le Pacha, le réalisateur Georges Lautner retrouve le scénariste et romancier Jean Laborde pour Mort d'un pourri. Jean Laborde a ici conservé le pseudonyme de Raf Vallet, qu'il emploie régulièrement dans la sphère littéraire.

Nommé aux César

Pour Mort d'un pourri, Alain Delon a été nommé aux César 1978 dans la catégorie Meilleur acteur. Michel Audiard a quant à lui été nommé dans la catégorie Meilleur scénario.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Radin ! (2016)
  • Juste La Fin Du Monde (2016)
  • Victoria (2016)
  • Capitaine Phillips (2013)
  • Frantz (2016)
  • War Dogs (2016)
  • Kubo et l'armure magique (2016)
  • Les 7 Mercenaires (2016)
  • Cézanne et moi (2016)
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016)
  • La Danseuse (2016)
  • Blair Witch (2016)
  • Bridget Jones Baby (2016)
  • Nerve (2016)
  • Brooklyn Village (2016)
  • Infiltrator (2016)
  • Deepwater (2016)
  • Ben-Hur (2016)
  • Comme des bêtes (2016)
  • Free State Of Jones (2016)